topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L’image des Burundais de Belgique se dégrade fortement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 03/03/2013

Lettre ouverte aux divers représentants de la diaspora burundaise belge

Par Musungu Michel Magosse

À quoi peut bien rimer ces règlements de comptes journaliers, dignes d'enfants d'école gardienne entre les AIDBU – DBB et autres. Je parle en tant que "musungu", ami du peuple "Barundi" sans faire de distinction au niveau des associations et de ses membres.

Qui peut se glorifier de faire partie de la diaspora burundaise belge ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? En tant que burundais, exilés, expatriés, vivant en Belgique.

Vous êtes tous, concerné et sans distinction, des enfants du Burundi me semble-t-il ! Mais alors où se situe le problème ? Si ce n'est au niveau de l'ego surdimensionné de certains, cela ne concerne pas la majorité des membres des diverses associations représentants la diaspora burundaise de Belgique, mais uniquement certains des dirigeants de ces dernières.

Ces divisions sont une très nette imitation des pouvoirs politiques en place partout dans le monde, avec un seul but inavoué : diviser pour mieux régner …

L'union des divers groupes est et reste une force, si on la détruit, on n'arrivera à rien de concret.

Pourquoi vouloir à tout prix détruire cette union en lâchant des commentaires, dont ressort de la haine à peine voilée, via des supports médiatiques divers. Pourquoi ne pas tenter une réunification de toutes les associations tout en respectant l'avis de chacune d'entre elles ? Pourquoi créer des évènements aux mêmes dates ? Pourquoi vouloir chercher des problèmes en visant une personne bien particulière ?

Si vous, les "expatriés", n'êtes pas en mesure de vous entendre et de collaborer ensemble pour un monde meilleur que ce soit ici ou au pays, comment voulez-vous qu'une réconciliation nationale ait lieu et puisse se réaliser pour le bien-être de tous. Les crocs-en-jambe sont monnaie courante semble-t-il ?  Est-ce cela qui vous glorifie au sein de votre groupe ? Je ne le pense pas, mais par contre cela a un but non recherché de ne rien faire d'autre pendant ce temps-là…

Vous vous prétendez être des "cerveaux en fuite", pour le "en fuite" c'est exact, mais en ce qui concerne "les cerveaux", vous prouvez que vous n'êtes pas à même de le faire fonctionner de manière dite normale. Le dédain vis-à-vis des uns et des autres, les on dits, les petites "vacheries quotidiennes", des uns, les réponses aux "vacheries quotidiennes" des autres, les non-réponses aux multiples tentatives de rapprochements de tous les Burundais, sans exception, toutes ethnies confondues, apolitique ou non, sont et restent vaines, pourquoi ? À qui et à quoi cela sert-il ? Mais surtout dans quel but ? Est-ce pour la "gloire", la "renommée", la "reconnaissance" des uns par rapport aux autres ?

Vous êtes combien de représentants de la diaspora burundaise ici en Belgique ? 7.000, voire un peu plus ? Si, ne fusse que la moitié de ces Burundais de Belgique, se tendaient la main, sans arrière-pensée, en lieu et place d'essayer de tirer la couverture à soi, beaucoup de choses pourraient être réalisées aussi bien pour les représentants de la diaspora que pour le peuple burundais. Certains de vous en veulent et le prouvent régulièrement, je ne citerais personne, car ils sont aussi bien dans un camp que dans l'autre. Mais comme, ces personnes sont séparées par des personnes qui veillent à la division, elles se voient systématiquement mettre des bâtons dans les roues. Autrement dit, si la mécanique ne passe pas entre les mains des mécaniciens, il y a un risque très fort de "grippage" et que tout s'arrête par la faute des uns et ou des autres … Les uns ont besoins des autres et vise et versa pour faire avancer les choses, mais surtout les réaliser.

Pourquoi ne pas se réunir, une bonne fois pour toute, autour d'une table, pour une réunification pure et simple de tous les représentants de la diaspora, en laissant les ego au vestiaire ?

Ce serait tellement plus simple et bénéfique de s'entendre…

Quoi, je n'ai pas le droit de rêver ?

En espérant que ceci ait pu servir, à retirer les lunettes de soleil, qui ne servent qu'à voiler la lumière du soleil, dont nous avons tous besoin pour vivre ou survivre…

Musungu Michel Magosse

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher