topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE - Coronavirus au Burundi : Kira Hospital annonce avoir déjà reçu « des cas très suspects de Covid-19 ». [@rib News, 27/03/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La langue française de plus en plus à l’étroit au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 21 mars 2013

 Bujumbura, Burundi - La Journée internationale de la Francophonie a été célébrée jeudi à Bujumbura.

Le monopole du français, en tant que langue officielle dans le pays, avait résisté à la politique nationale de "Kirundisation" de l’enseignement dans les années 80, avant de céder du terrain au cours de ces cinq dernières années d’adhésion du Burundi à la Communauté anglophone des pays d’Afrique de l’Est (East African Communauty - EAC) de libre échange.

L’autre épreuve annoncée pour la "Langue de Molière" est la demande en cours d’adhésion du Burundi au Commonwealth qui regroupe les anciennes colonies anglaises.

Au niveau officiel, on estime que le désenclavement culturel et même physique du pays passe par là et l’on ne considère plus comme un tabou, le fait d’accepter l’usage d’autres langues étrangères dans la vie de tous les jours malgré les relations privilégiées de longue date avec la famille francophone.

Le gouvernement burundais encourage et facilite de plus en plus l’accès de ses fonctionnaires et autres citoyens aux cours du soir en anglais afin d’être en relation directe d’affaires avec l’EACrésolument anglophones.

Un haut cadre du ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Isaïe Kubwayo, a cependant mis du bémol dans cette concurrence, jeudi, lors des cérémonies commémoratives de la Journée internationale de la Francophone, en déclarant que son pays constitue aujourd’hui un "carrefour de deux civilisations complémentaires et non concurrentes aux plans culturel et linguistique".

Le français doit encore composé avec l’influence grandissante au Burundi de la culture orientale à la faveur de la récente ouverture d’un institut "Confucius" à l’université du Burundi chargé de vulgariser la langue chinoise dans le pays.

Les relations diplomatiques et d’affaires marchent également bien entre les deux pays et sont de nature à conférer une place de choix à la langue chinoise au Burundi, dit-on dans les milieux linguistiques à Bujumbura.

D’autres craignent de voir le Burundi s’enfermer plutôt dans une "Tour de Babel" à force de se mettre résolument à la mode linguistique du temps, comme cela s’observe déjà surtout chez les plus jeunes qui maîtrisent mal à la fois le français et l'anglais, quand ils ne les mélangent pas dans la vie de tous les jours.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher