topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L’Afrique de l’Est se concerte pour éliminer le paludisme d'ici 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 15/04/2013 – Source Xinhua

Les responsables des programmes nationaux anti-paludisme de 13 pays de l'Afrique de l'Est et les chercheurs sont réunis à Bujumbura, depuis lundi, dans une réunion de trois jours pour se faire une feuille de route en vue d’atteindre entre autres 0 décès liés au paludisme en 2015.

Au cours de ces assises, ils échangeront les idées sur l'alignement des résultats de la recherche avec les besoins des programmes nationaux de lutte contre le paludisme dans la génération de l'évidence en Afrique de l'Est.

Ils lanceront également une plate-forme de coopération régionale parmi les programmes nationaux de lutte contre le paludisme, évalueront la performance dans la mise en œuvre du plan de travail 2012-2013, identifieront les goulots d’étranglement et proposeront les solutions en vue d'accélérer la mise en œuvre des activités de leurs pays dans le cadre du plan mondial de lutte contre le paludisme.

« Chaque responsable du programme de lutte contre le paludisme ici présent doit répondre aux questions suivantes : quel est le niveau des atteintes des cibles des OMD relatifs au paludisme ? Quelles stratégies et interventions à mettre en oeuvre pour accélérer l'évolution vers l'atteinte des OMD pendant les 1.000 jours qui nous séparent de l'échéance butoir ? Quels sont les goulots d'étranglement à lever ? Sera-t-il possible d'atteindre 0 décès liés au paludisme en 2015 ? Autant de questions et de réflexions qui guideront vos discussions au cours des 3 jours de l'atelier », s'est ainsi adressée aux participants la ministre burundaise de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, Sabine Ntakarutimana.

La ministre Ntakarutimana a reconnu que le schéma vers le contrôle pour l'élimination du paludisme est parsemé de beaucoup de défis alors que très peu de ces pays sont très avancés vers les niveaux de pré-élimination.

Elle a plaidé pour la mobilisation des efforts et ressources additionnels pour maintenir les acquis au moment où les progrès et efforts restent très fragiles en matière de lutte contre le paludisme.

Au Burundi, des succès dans la lutte contre le paludisme ont été enregistrés grâce à un engagement politique au plus haut niveau, le traitement du paludisme simple est gratuit pour la population depuis 2009, trois campagnes de distribution de moustiquaires imprégnées d'insecticides pour la couverture universelle ont été organisées de 2009 à 2011 et l'on prépare une nouvelle campagne de renouvellement en 2014.

Selon le rapport de 2012, dans les ménages ayant une moustiquaire, 78% des enfants de moins de 5 ans et 88% des femmes enceintes l'utilisent pour se protéger contre le paludisme.

« Toutes ces interventions ont conduit à un impact significatif démontré à travers une réduction drastique des cas de plus de 22% liés au paludisme à plus de 10% entre 2010 et 2012 », a expliqué la ministre Ntakarutimana, avant d'ajouter que le ministère s'apprête aussi à rendre gratuit le diagnostic biologique par sa mise à l'échelle préconisée dans les nouvelles directives du traitement du paludisme en cours de dissémination.

Les 13 pays présents sont le Burundi, les Comores, Djibouti, l' Ethiopie, l'Erythrée, le Kenya, le Rwanda, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie, l'Ouganda et le Yémen.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher