topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : les élèves se disent victimes de la grève des enseignants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 20/05/2013 – Source Xinhua

 Les élèves du secondaire du Burundi, qui s’apprêtent à passer l'Examen d'Etat au mois de juillet, craignent que la grève à durée illimitée entamée ce lundi par les enseignants syndiqués au sein du Conseil National des Professeurs du Secondaire (CONAPES) n'ait des retombées sur le programme et leur examen.

« Nous allons perdre beaucoup parce que maintenant on devrait étudier pour que l’on termine le programme, mais ce n’est pas le cas. On ne va pas avoir le temps pour l’Examen d'Etat », a déploré Léonie Ndayishimiye, une fille du Lycée Ngagara au Nord de la capitale Bujumbura.

C’est le même son de cloche chez Etienne Karorero du Lycée municipal de Musaga au Sud de Bujumbura. « Il y a beaucoup de cours qui sont stoppés maintenant et on devra les accumuler à la fin de cette grève, ce qui ne nous permet pas de bien étudier et cela pourra favoriser les échecs à l’Examen d' Etat. Ce qui fâche, c’est que les élèves des écoles privées continuent à étudier », a-t-il dit.

Il a demandé au Gouvernement de satisfaire aux revendications des enseignants qui réclament la correction des disparités salariales des fonctionnaires.

Le mouvement de grève a été largement suivi dans la municipalité de Bujumbura et dans certains coins du pays où se trouvent concentrées les écoles publiques.

Seules les écoles sous convention religieuse n’ont pas suivi ce mouvement de même que des nouveaux enseignants qui n’ont pas encore eu de matricules et les enseignants stagiaires.

Le CONAPES explique ce mouvement de grève par le fait que l’analyse de l’évolution des salaires dans la rémunération des fonctionnaires burundais montre qu’autrefois les rapports étaient acceptables et ne suscitaient aucun remous.

« Des décalages se sont fait sentir à partir des années 2000. A partir de cette période, des revendications ont été adressées au Gouvernement pour réclamer la correction des disparités salariales qui commençaient à se manifester (...). Malheureusement, force est de constater que rien n' a été fait jusqu' aujourd'hui », a déclaré Emmanuel Mashandari, président du syndicat CONAPES, qui accuse le Gouvernement d'avoir toujours fait des promesses sans effet.

Il a toutefois indiqué que le syndicat CONAPES reste ouvert au dialogue susceptible de trouver une issue heureuse à ses revendications.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher