topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Du choix de Nkurunziza dépendra la suite de l’Histoire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 14/06/2013

Le Président Nkurunziza veut rester… Encore ?

Par Nyandwi Léon

 La Constitution burundaise n’entretien aucune ambigüité sur le nombre maximal des mandats présidenti els. L’article 96 stipule clairement que seuls deux mandats sont permis. Pour renforcer cette limite, le même article établi que le renouvellement du mandat présidentiel ne se fait qu’une seule fois. La particularité arrêtée sous l’article 163 (4) n’insinue aucunement l’élargissement du nombre de mandats. Plutôt, il nuance les modalités de l’élection du premier président post-transitoire - ceci pour apporter une garantie explicite que 2005-2010 fut bel et bien un mandat présidentiel constitutionnellement reconnu, nonobstant le type de scrutin.

Nkurunziza ne peut pas nier qu’il a eu, pendant son 1er et 2è mandat, plein droit aux privilèges et pouvoirs réservés à l’institution présidentielle. De ce fait, nous somme de l’avis que l’insatiable appétit du pouvoir du ‘Premier Citoyen’ burundais est d’autant plus odieux qu’indéfendable – Deux renouvellements des mandats pour en totaliser 3 pour rester 15 ans au pouvoir; voila ce que veut le Président actuel – cela est inconstitutionnel. Simplement.

Aujourd’hui, entre Nkurunziza et un unième mandat s’érige la Constitution de la République du Burundi. Va-t-il la violer? Wait and see mais ce qui est sûr, un tel acte ne serait pas sans conséquences graves qui risqueraient d’entacher à jamais l’histoire du Burundi ainsi que l’héritage de sa présidence.

Pour rappel, l’article 117 qualifie cet acte de ‘Haute Trahison’. Si c’est le cas, le peuple burundais pourrait alors saisir le destin du pays dans ses mains – l’article 7 de la Constitution ouvre la voie à cet option. Une autre conséquence grave serait la perte de la suprématie de l’autorité civile sur d’autres composantes de l’État comme l’Armée - l’article 246 ne pourrait plus être invoqué et/ou garantie pour un gouvernement illégitime. En plus de cela, la déchéance d’un président jugé illégale ne serait pas à exclure non plus car les articles 116, 118, 119 et 120 prescrivent des moyens parlementaires efficaces à cet effet.

Nous savons bien que le CNDD-FDD, comme l’Opposition, regorge des individus aux statures d’hommes et femmes d’États capables de prendre la relève au niveau de la direction du pays. Malgré le respect et l’affection que nous témoignons à son Excellence, une décennie au pouvoir suffit amplement. En démocratie, personne n’est irremplaçable. Au lieu de vouloir s’attarder sur le confortable fauteuil présidentiel, il serait peut être grand temps de préparer la relève et rentrer dans l’histoire de la nation la tête haute.

Abdoulaye Wade (Sénégal), Arap Moi (Kenya), Kenneth Kaunda (Zambie), Nelson Madiba Mandela (Afrique du Sud) etc. sont des sages hommes d’État qui ont passé le témoin dans une grande sérénité. Il y a eu aussi Mobutu (ex-Zaïre), Idi Amin Dada (Uganda), Jean-Bédel Bokassa (Centre Afrique) etc. qui ont choisi l’entêtement et fermer les yeux à la réalité – leurs fins furent tristes, pour dire le moins.

Comment peut-on expliquer le revirement du Président Nkurunziza? Le pays pourra-t-il vaincre cette tendance tyrannique qui perdure depuis l’indépendance? Quoi qu’il en soit, nous restons fondamentalement convaincus que la démocratie fleurira. La République se lèvera - un jour. Ce n’est qu’une question de temps.

Notre avis est qu’un parti politique au pouvoir qui démontre une incapacité chronique et permanente de résoudre des problèmes sérieux directement liés à son fonctionnement et au fonctionnement de l’État est un parti affaibli, décadent avec un lendemain incertain. À partir du moment qu’une formation politique ferme ses yeux devant ce fait, elle déclare inévitablement sa démise - et le Régime en place en est la preuve la plus incontestable. Ce n’est pas trop tard de rectifier le tir. Le choix du Président Nkurunziza déterminera la suite de notre l’histoire collective.

Bujumbura, Nyandwi Léon

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher