topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Instabilité de l'administration à la base au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 15/04/2009

Bujumbura, Burundi - Des rivalités internes à l'administration communale ont déjà coûté leurs postes à 58 des 129 administrateurs communaux élus au suffrage universel direct en juin 2005, a fait savoir, mercredi, le ministre burundais de l'Intérieur, Edouard Nduwimana.

La nouvelle loi communale, jugée "lacunaire", serait pour beaucoup dans cette instabilité de l'administration à la base puisqu'elle se contente de dire, en son article 8, que la commune est administrée par le conseil communal et l'administrateur communal, sans autres précisions sur le champ de compétence des uns et des autres.

Le puissant conseil communal de 25 membres élus est souvent cité dans les abus de pouvoir qui poussent facilement à la sortie les administrateurs communaux.

Le ministère de l'Intérieur a jugé bon, mercredi, d'organiser un atelier de deux jours à l'intention des gouverneurs de province, des administrateurs et conseillers communaux pour arrêter ensemble des stratégies de nature à ramener la cohésion dans l'administration à la base.

Pour le ministre Nduwimana, "il n'y a pas de développement socio-économique viable sans la cohésion voulue dans l'administration à la base".

Les dysfonctionnements dans l'administration à la base sont, pour d'autres observateurs attentifs à la situation sociopolitique nationale, le reflet de ce qui se passe au sommet de l'Etat.

Des blocages ont été observés dans un passé récent à l'Assemblée nationale, causant un dysfonctionnement généralisé d'autres institutions de la République, rappelle un rapport de l'Observatoire de l'action gouvernementale (OAG, indépendant).

Les remaniements ministériels répétés sont également un signe criant de manque de stabilité institutionnelle au Burundi, toujours aux yeux de l'OAG.

L'organisation reproche, en outre, au gouvernement un grand retard dans la mise en place des organes de régulation des institutions, comme l'Ombudsman (médiateur de la République), pourtant prévus par la Constitution du moment.

Le Burundi doit encore aller aux élections générales, portant sur les collinaires, les communales, les législatives et la présidentielle, en 2010.

Une nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) est déjà en place pour préparer les différents scrutins de la base au sommet.

Les précédentes élections générales avaient eu lieu en 2005 et furent majoritairement remportées par le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, ex-principale rébellion du pays), à peine sorti du maquis.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher