topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'avenir du Burundi se trouve aussi dans le multilinguisme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 31/08/2013 - Source Xinhua

Le ministère à la Présidence chargé des affaires de la Communauté est-africaine a négocié un programme d'enseignement de la langue anglaise dans le cadre d'accompagner le Burundi dans l'intégration dans cette communauté et pour montrer aux Burundais que l'avenir de leur pays se trouve aussi dans le multilinguisme.

« L'avenir du Burundi, c'est dans le bilinguisme et même dans le multilinguisme. Il faut que les gens apprennent à s'exprimer dans toutes les langues, il faut qu'ils se promènent dans cette région (la Communauté est-africaine, ndlr) de l'Est à l'Ouest et du Nord au Sud avec cette valeur ajoutée qu'est la maîtrise des langues parlées dans cette région », a indiqué à la presse Jérémie Ndayiziga, directeur national du projet Williams Academy, le programme négocié par ledit ministère et financé par Trade Mark East Africa.

C'était dans la soirée de ce vendredi au cours d'une cérémonie de remise de prix lors d'un concours de poésie en langue anglaise que le projet a organisé pour évaluer le niveau d'apprentissage de cette langue par les apprenants que sont les fonctionnaires, les acteurs du secteur privé, de la société civile et des media.

Jérémie Ndayiziga a fait savoir aussi que ce projet a été mis sur pied pour faire tomber les masques et pour que les gens se rendent compte que parler anglais, ce n'est pas magique, que ce n' est pas un mystère , que c'est plutôt une question de volonté et d' engagement.

« La beauté d'une langue est d'être parlée sans peur et sans honte », a martelé le directeur national du projet Williams Academy, un projet qui fait déjà ses preuves voilà deux ans.

La langue anglaise est habituellement enseignée dans les écoles au Burundi de même que le français et le sawahili, mais l' originalité de ce projet est qu'il enseigne cette langue aux gens déjà en activité. Outre ces trois langues, les Burundais sont également de plus en plus attirés par la langue chinoise qui est enseignée à l'institut Confucius logé dans les enceintes de l' université du Burundi.

Inauguré officiellement en juillet 2012, il reçoit non seulement les étudiants de cette Université, mais aussi les autres citoyens qui veulent apprendre la langue chinoise dans la soirée après les heures de service. C'est le journaliste Emile Nibasumba de la Radio Publique Africaine qui a gagné le prix de ce concours de poésie en langue anglaise.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher