topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Paris, Bruxelles et New York saluent l’agrément des FNL comme parti politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diplomatie

@rib News, 23/04/2009

Ministère français des Affaires étrangères - Point de presse du 23 avril 2009

Burundi / Les Forces de libération nationales (FNL) reconnues en tant que parti politique.

“La France salue la reconnaissance, le 20 avril, par le gouvernement du Burundi des Forces de libération nationales (FNL) en tant que parti politique. Cette décision d’intégrer de manière pacifique dans les institutions burundaises la dernière rébellion armée du pays devrait permettre de mettre fin à un long conflit.

Cette mesure représente l’aboutissement d’un long processus de paix et consacre les efforts de toutes les parties et ceux de la communauté internationale afin de trouver une solution politique aux difficultés qu’a rencontrées le Burundi dans le passé.

La France, qui exerce la présidence locale du Conseil de l’Union européenne, est membre du “directoire politique du processus de paix au Burundi”. Elle continuera à apporter tout le soutien nécessaire pour accompagner et consolider le processus démocratique dans ce pays, auquel la lient des liens d’amitié anciens et étroits.”


SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Communiqué de presse - Date 23/04/2009

Karel De Gucht se réjouit que le FNL soit reconnu comme parti politique burundais

Le Ministre des Affaires Etrangères Karel De Gucht se réjouit de la conclusion, ce mardi 21 avril à Bujumbura, de la procédure d'agrément du mouvement FNL comme parti politique.

« Cet agrément reflète l'engagement résolu du gouvernement burundais et des FNL d'utiliser dorénavant le dialogue politique pour résoudre leurs différends. En incluant ainsi dans la vie politique le dernier mouvement rebelle qui était encore actif, le Burundi pourra tourner définitivement la page de la longue guerre civile qu'il a connue» a déclaré le Ministre. Le Ministre a profité de l'occasion pour saluer une fois de plus la Facilitation sud-africaine, les pays de l'Initiative Régionale et le Directoire politique pour leurs efforts inlassables en faveur de l'établissement de la paix au Burundi.

« La Belgique, quant à elle, contribuera comme elle s'y est engagée précédemment, à soutenir le processus de DDR des ex-combattants et poursuivra son programme de formation des cadres et des policiers et militaires afin de faciliter leur intégration dans les institutions », a ajouté le Ministre.

Cette étape cruciale vers la paix maintenant franchie, les différentes composantes de la classe politique burundaises peuvent maintenant se consacrer aux nombreux défis auxquels leur pays fait face et notamment à la pacification du pays et à la préparation des élections de 2010. A ce sujet, le Ministre a rappelé le soutien belge au processus électoral (2 millions d'euros) - et a réitéré le souhait de la Belgique que ce processus se déroule sereinement/pacifiquement, dans la transparence et le respect des différentes sensibilités politiques.


UN News Centre, 22 avril 2009

Burundi : Ban salue la décision des FNL de renoncer au conflit armé

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi l'accréditation le 21 avril des Forces nationales de libération (FNL) comme parti politique au Burundi et la décision des FNL de renoncer au conflit armé.

L'accréditation des FNL suit la séparation et le désarmement formel de sa branche armée, dont la séparation des enfants associés au mouvement, a précisé la porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué. La renonciation des FNL au conflit armé « ouvre la voie à sa participation au processus démocratique au Burundi », a-t-elle ajouté.

« Le Secrétaire général note avec gratitude les décisions prises par le gouvernement du Burundi et les FNL à Pretoria le 8 avril, sous le leadership du facilitateur sud-africain, établissant une feuille de route dont ils sont mutuellement responsables pour finaliser le processus de paix », souligne le communiqué. « A cet égard, il appelle les deux parties à continuer leur coopération renforcée afin d'achever cette dernière phase de la mise en œuvre de l'accord de cessez-le-feu ».

Ban Ki-moon salue également l'Initiative régionale pour ses efforts destinés à soutenir la mise en œuvre de l'Accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006 et appelle la communauté internationale à continuer à accorder son soutien nécessaire à la conclusion en temps opportun du processus de paix au Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher