topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un internaute réagit vivement aux propos de Libérat Ntibashirakandi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 24/04/2009

NdlR : « Aux internautes de "me juger à mes actes" » est le titre d’un texte de Libérat Ntibashirakandi publié lundi sur ARIB.INFO. En invitant ainsi les internautes à s’exprimer sur son cas, M. Ntibashirakandi s’est lui-même exposé aux critiques les plus acerbes qui ne pouvaient pas manquer.

Toujours dans notre souci de défendre la liberté d’expression, nous publions la réaction de M. Nimenya Gilles qui voudrait, écrit-il, « montrer à l’opinion comment ce monsieur est un grand manipulateur d’opinion et surtout qu’il n’est pas honnête avec lui-même ».

Comme le dit la formule consacrée : « L'opinion exprimée n'engage que son auteur ».

Mr Ntibashirakandi tente de s’attirer la sympathie des internautes mais …

Par Nimenya Gilles

Comme il demande aux internautes de le juger, nous demandons également à l’ARIB de publier notre opinion.

Monsieur Ntibashirakandi croît bien manipuler l’opinion en publiant des témoignages qui semblent l’innocenter de son tribalisme avéré parce que provenant des hutu et des tutsi. Nous y reviendrons dans un instant

Monsieur Ntibashirakandi, qui se targue d’être un brillant intello, dur dur quand tout le monde sait qu’il a dû passer huit ans aux bancs de la faculté des sciences pour pouvoir décrocher une licence en mathématiques. Beaucoup de témoins nous ont affirmé que n’eût été son ami Nzotungicimpaye Joachim, rentré de Louvain-La-Neuve, doctorat en poche, qui le sauva in extremis en deuxième licence Maths, personne ne sait si notre Ntibashirakandi aurait pu avoir son diplôme de licence. Bref passons cette parenthèse.

Nous disions à travers le titre que ce monsieur essaie de s’attirer des sympathies des internautes en s’érigeant en victime, alors que c’est un extrémiste « tutsisant » pur et dur et en voici quelques preuves :

Monsieur Libérat Ntibashirakandi est l’animateur principal du site web Tutsi.org très connu des Burundais pour ses positions radicales anti-hutu. C’est ce même site qui a publié la liste de tous les hutus avec leurs e-mails les qualifiant gratuitement  d’extrémistes hutu, chose que ne pourrait cautionner un intellectuel honnête. Pire encore, malgré la protestation de bon nombre de concernés (vous trouverez un extrait à la fin de mon analyse), Monsieur Ntibashirakandi refusa d’obtempérer. Au nom de quoi s’est-il permis de publier la liste de tous les hutus vivant en Europe comme des extrémistes hutus ? Un procès y relatif devant les tribunaux ne devrait d’ailleurs pas tarder.

Monsieur Libérat Ntibashirakandi, fort de son caractère manipulateur, a su infiltrer l’ONG MIDA, où il s’est vu confier la sélection des experts surtout burundais, qui pourraient se rendre à Bujumbura pour le transfert des connaissances au frais de l’ONG. Aucun hutu n’a pu être associé et/ou sélectionné malgré des demandes répétées. Même des tutsi méritant qui ne militaient pas dans son cercle de SURVIT, étaient systématiquement exclus.

Lors de la mise sur pied du comité des experts à l’ambassade du Burundi, il y a un peu plus d’une année, le même Ntibashirakandi n’a pas hésité à manipuler les médias en arguant que le vote était hutu alors que la présidente de la commission était une tutsie et surtout que lui-même était élu. Seulement, il sera fou de rage tout simplement parce que son rival dans le domaine de l’éducation, était arrivé en première position et qu’il était son second. Ce qu’il n’a pas supporté.

Par ces quelques exemples, nous voudrions montrer à l’opinion comment ce monsieur est un grand manipulateur d’opinion et surtout qu’il n’est pas honnête avec lui-même. S’il veut prouver sa bonne foi, qu’il commence par nettoyer son site Tutsi.org où il n’arrête pas d’accuser gratuitement des hutus pour des génocidaires.

Voici une lettre de protestation envoyé à Ntibashirakandi et Tutsi.org en guise de protestation à la publication de la liste des hutu qu’il n’hésite pas de qualifier d’extrémistes et surtout qu’il a refusé de publier. Encore une fois quelle malhonnêteté de sa part surtout quand il demande un espace d’expression alors qu’il le refuse aux autres sur son site web !!!!

Lettre de Madame Bernadette Simvura à SurviT-Banguka

Au rédacteur du site Tutsi.org

Je vous invite à adopter une approche critique et objectivement vérifiable dans les articles que vous publiez sur votre site. Vous avez publié récemment une liste qui porte préjudice à des individus (et mon nom y est inclus) et votre conclusion très subjective sur la liste des personnes qui sont identifiées, selon vous d`extrémistes hutus, rappelle la méthode du tristement célèbre Simbananiye Arthémon et son équipe à l`époque des listes de 1972 qui a envoyé à la mort sans procès, sans aucune procédure judiciaire d`aucune sorte, des milliers d`individus: hommes, femmes, enfants, y compris les femmes enceintes, tous tués parce qu`ils étaient identifiés comme hutus. En espérant que vous aurez l`humilité de Simbananiye qui a osé demander pardon pour tous ses péchés, j`ose espérer que vous allez demander pardon pour avoir porté préjudice à des individus que vous ne connaissez pas et si vous pensez avoir raison, je vous souhaite d`être capable de le prouver, le cas échéant.

Vous approche journalistique manque d`éthique.

Je termine en précisant que je réagis à cet écrit, en mon nom personnel et que je n`ai pas la prétention de parler au nom d`aucune ethnie burundaise, tout comme vous avez la prétention de vous exprimer au nom des tutsis. Je ne vous permets pas de me juger : vous ne me connaissez pas et vous n`êtes pas habilités à salir le nom que je porte. Et, je vous invite à retirer mon nom de votre site !

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher