topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Echauffourées entre la Police et d'ex-enfants soldats au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

PANA, 05/05/2009

Bujumbura, Burundi - Quelque 340 ex-enfants soldats mécontents de leurs conditions de séjour dans un site de rééducation de Gitega, une ville du centre du Burundi, ont passé une bonne partie de la nuit de lundi à mardi à affronter la Police anti-émeute, occasionnant d'importants dégâts matériels, a-t-on appris de diverses sources concordantes dans la région.

Les ex-enfants-soldats, mécontents de la qualité et de la quantité de nourriture servie dans le centre de rééducation, évoluaient récemment encore dans les rangs des Forces nationales de libération (FNL) et avaient été acheminés des différents coins du pays jusqu'à Gitega dans le cadre du processus global de Démobilisation, désarmement et réintégration (DDR) des combattants du dernier des sept ex-principaux mouvements rebelles burundais.

Du riz et du haricot constitueraient le principal menu au quotidien des ex- enfants soldats qui seraient sortis du centre de rééducation pour exiger, en plus, au moins deux boîtes de sardines par jour et par individu, ont rapporté plusieurs correspondants de presse locaux, citant les témoignages des révoltés.

La ration améliorée en sardines ne venait jusque-là qu'une fois la semaine, selon les mêmes sources qui ont cité d'autres besoins, comme les habits sur mesure et les couvertures, que réclament les petits mutins pour rentrer dans les rangs.

Des échos en provenance de l'intérieur du pays font également état de désordres causés par des milliers d'autres ex-combattants adultes des FNL qui n'ont pas apprécié d'être renvoyés à domicile avec un "maigre pécule" de seulement 100.000 Francs burundais (près de 100 dollars us), certains après avoir servi dans les rangs rebelles pendant une vingtaine d'années.

On rappelle que, des 21.000 ex-combattants rebelles que revendiquaient les FNL dans leurs rangs, seuls 3.500 d'entre eux ont pu déniché une place à la Police et à l'Armée nationales.

Les chefs militaires et leaders politiques rebelles grognent également dans l'attente angoissée d'être fixés sur les places de responsabilité qui leur reviendront dans les différentes institutions du pouvoir central comme s'y est déjà engagé l'Etat burundais en contrepartie de la paix des braves.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher