topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Un camp pour 5.000 demandeurs d'asile congolais à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

PANA, 07/05/2009

Bujumbura, Burundi - Le bureau local du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé, jeudi, l'aménagement, en cours, d'un 4ème camp pouvant accueillir jusqu'à 5.000 nouveaux demandeurs d'asile en provenance de la RD Congo voisine, à Ruyigi, une province du Sud-Est du Burundi.

Le flot de réfugiés congolais fuyant l'insécurité dans l'Est de leur pays ne tarit pas depuis 2003 et on estime actuellement à 27.000 le nombre de personnes réparties dans trois camps d'accueil à Ngozi et Muyinga, dans le Nord du Burundi et Mwaro, plus au centre du pays, a fait savoir le représentant du HCR au Burundi, Bo Shack, lors d'une conférence de presse à Bujumbura.

Quelque 9.000 autres réfugiés congolais dits "urbains" vivent de manière dispersée à Bujumbura, la capitale du Burundi, selon la même source.

"Des tractations sont en cours et visent à mettre sur pied une commission tripartite entre le Burundi, la RDC et la HCR pour voir comment rapatrier les milliers de réfugiés congolais, une fois que les conditions de sécurité internes au pays d'origine seront réunies", a encore fait savoir M. Bo Shack.

Le Burundi s'apprête, à son tour, à accueillir quelque 50.000 de ses derniers réfugiés encore bloqués en Tanzanie voisine au cours de l'année 2009, à en croire toujours le responsable du HCR.

La campagne de rapatriement volontaire et assisté dure depuis 2002 et a permis à ce jour de ramener au bercail près de 400.000 réfugiés burundais.

Entre 160.000 et 170.000 autres réfugiés burundais de longue date (1972) ont choisi la naturalisation en Tanzanie voisine, a fait savoir le responsable du HCR.

Un petit nombre d'autres réfugiés burundais, au nombre de 5.000, sont attendus prochainement au bercail en provenance du Rwanda voisin, a- t-il poursuivi.

Le rapatriement massif des réfugiés ne va pas sans causer de souci de réinstallation et réinsertion dans le milieu d'origine et le représentant du HCR a fait état de 300.000 dollars US qui ont été octroyés par l'agence spécialisée des Nations unies à la Commission nationale des terres et autres biens pour lui permettre de mieux régler les litiges fonciers les plus préoccupants qui surviennent souvent entre les rapatriés et les sédentaires.

Au Burundi, les conflits fonciers pendants devant les cours et tribunaux représenteraient plus de 85% de l'ensemble des dossiers judiciaires du pays, a-t-il rappelé à la fin.

Ce genre de conflits, dans un pays exigu et à grande vocation agricole, se terminent parfois dans le sang.

L'explosion d'une grenade a encore ainsi fait 4 morts dans une même famille dans un règlement de comptes entre frères, sur fond de litige foncier, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans la province de Bujumbura-Rural, frontalière de la capitale burundaise, a-t-on appris de source administrative.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher