topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – QUATRE JOURNALISTES LOURDEMENT CONDAMNÉS EN APPEL POUR AVOIR TENTÉ DE FAIRE UN REPORTAGE AU BURUNDI : La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation de quatre journalistes d’Iwacu arrêtés en octobre 2019 alors qu’ils tentaient de faire un reportage, en province de Bubanza, sur une attaque de la rébellion Red-Tabara. [@rib News, 05/06/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]


La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation des quatre journalistes d’Iwacu : Christine Kamikazi, Agnès Ndiribusa, Terence Mpozenzi et Egide Harerimana, en dépit d’un dossier d’accusation vide.
Burundi : L’Assemblée nationale examine la révision de la Constitution Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

RFI, 30 décembre 2013

Burundi : l’Assemblée nationale se penche sur un délicat projet de révision de la Constitution

 Après trois mois de débats houleux et de fortes tensions, l’Assemblée nationale est appelée à examiner puis à adopter ce lundi un projet de révision de la Constitution très contesté, initié par le gouvernement de Pierre Nkurunziza en catimini.

Ses objectifs sont notamment de lui permettre de se représenter pour un troisième mandat successif, d’enlever au Sénat son pouvoir de veiller aux équilibres ethniques, ou encore de passer de la majorité des deux tiers à la majorité simple pour l’adoption des lois à l’Assemblée nationale, au risque d’exclure du jeu politique la minorité tutsie.

Et, contrairement à ce qui s’est passé samedi, où l’Assemblée a adopté un projet de loi très contesté également sur la résolution des conflits fonciers, il va y avoir du suspens cette fois.

Malgré une majorité écrasante à l’Assemblée nationale du Burundi, rien n’est joué d’avance pour le parti présidentiel car c’est une majorité spéciale des trois quarts qui est requise pour amender la Constitution par la voie législative.

Lors de la plénière de ce lundi 30 décembre, le président Pierre Nkurunziza pourra compter sur les 81 députés issus de son parti, sur les 106 qui composent la chambre basse du Parlement burundais. Manque donc à l’appel quatre petites voix pour que son projet de révision de la Constitution soit adopté. Et aux dernières nouvelles, aucun des trois groupes représentés à l’Assemblée nationale du Burundi n’est prêt à lui prêter main-forte.

Les représentants de ces groupes ont en effet claqué la porte de la commission des affaires politiques chargée d’étudier ce projet de révision. Ils accusent le parti CNDD-FDD au pouvoir au Burundi de chercher à faire passer en l’état son texte très controversé, alors qu’ils avaient convenu lors d’une large concertation organisée par l’Assemblée nationale il y a une semaine, de laisser de côté tous les amendements qui divisent.

Que va faire le parti au pouvoir au Burundi ? La société civile exhorte le pouvoir à opter pour la voie de la sagesse.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher