topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO REPREND DU SERVICE RÉGULIER ! Le comité de La Rédaction est de retour après ses congés d'été et le fil de l’actualité reprend son rythme habituel. Merci de votre fidélité. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L’assassinat de Ngendandumwe continue de hanter le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Pierre Ngendandumwe

@rib News, 15/01/2014

Ngendandumwe Pierre : cinq fois assassiné

Par Salvator SUNZU, journaliste

 La première fois, c’était le 15 janvier 1965. La deuxième fois ce fut une date x de l’année x. La solution à ces inconnues sera la clé d’un problème, d’une terrible énigme qui hante toujours notre République et les esprits de nombreux Burundais.

Quand et comment en effet fut-il pris la décision de dégrader l’ancien ministre de son statut de héros national à celui d’anonyme citoyen ? En effet, Pierre Ngendandumwe (photo) fut déclaré « deuxième Héros national » par un des Conseil des ministres du gouvernement de l’époque. Probablement le 18 janvier 1965.

Le troisième assassinat fut pratiquement le classement sans suite du procès Ngendandumwe. Plusieurs autorités de l’époque furent arrêtées mais l’on ignore dans quelles conditions ils ont été relâchés. On peut citer notamment Albin Nyamoya, ancien Premier ministre ; Augustin Ntamagara, Secrétaire général de l’époque du Fédération des travailleurs du Burundi (FTB) ; François Bangemu ; Pierre Ngunzu, ancien ministre des Communications ; et… last but not least le très actuel Zénon Nicayenzi.

Même le secrétaire d’Etat à la gendarmerie, Pascal Magenge, fut démis et remplacé par Serukwavu Antoine. Un certain Gonzales MUYENZI, qui travaillait à l’Ambassade des Etats-Unis à Bujumbura fut arrêté. L’arme du crime, un Luger, se révéla appartenir au fils d’un certain François RUKEBA, qui dirigeait un groupe de résistance créé par des réfugiés rwandais vivant au Burundi.

Le quatrième assassinat fut et reste la profanation de sa tombe. Car en effet, le corps de Ngendandumwe repose près de celui du Prince Louis Rwagasore, premier Héros national. Et chaque 13 octobre de chaque année, les plus hautes autorités de la République vont déposer une gerbe de fleur au muselé du fils de Mwambutsa, tout en foulant de leur pied le sépulcre de Pierre Ngandandumwe.

La dépouille mortelle de celui qui proclama l’indépendance du Burundi à la place du prince Louis Rwagasore assassiné le 13 octobre 1961 reposera et repose toujours auprès de celle du père de l’indépendance burundaise.

Le cinquième assassinat fut le retrait sans aucune autre forme de procès du portait de Ngendanadumwe des murs des bureaux gouvernementaux. Et pourtant ces portait, avec l’écriteau en lettre d’or « Pierre Ngendanadumwe, Héros national, assassiné le 15 janvier 1965 » étaient suspendus dans ces bureaux

En janvier 2013, deux jours avant la célébration du 48ème anniversaire de l‘assassinat de l’ancien premier ministre burundais, le MSP Inkinzo lançait un plaidoyer pour que le défunt Ngendandumwe soit élevé au rang de héros national. C’était sans doute ignorer que Ngandandumwe avait été élevé à ce statut dès janvier 1965.

En janvier 2007, Hussein Radjabu fut le premier à avoir reçu publiquement Mme Thérèse Ngendandumwe, épouse de l’ancien Premier ministre. L’on croyait que la mémoire de Ngendandumwe allait être ressuscitée. Le rendez-vous fut renvoyer aux calendes de la Commission Vérité et Réconciliation par le même Radjabu. Et pourtant le vœux de Mme Ngendandumwe était que « la vérité sur l’assassinat de mon mari éclate au grand jour ».

Dans l’attente que cette vérité éclate un jour, le Burundi devrait être en mesure de reconnaître ses Héros, de ressusciter symboliquement (à défaut de le faire physiquement) ceux qui ont été tout aussi symboliquement tués. Les symboles sont importants. Et l’incapacité de pouvoir les ressusciter est une preuve d’une impardonnable inconscience. Il s’agit d’une autre type de négationnisme, inactif celui-là, mais fortement déshonorant.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher