topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Libération de 50 prisonniers de guerre au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 20/05/2009

Bujumbura, Burundi - Quelque 50 prisonniers de guerre des Forces nationales de libération (FNL) ont quitté la prison centrale de Bujumbura mercredi pour leurs domiciles respectifs dans le cadre de la mise en application effective de l’accord de cessez-le-feu liant le dernier mouvement rebelle du pays au pouvoir central burundais.

Ces élargissements concernent une liste de 203 prisonniers politiques et de guerre des FNL qui doivent quitter les différentes maisons de détention du pays en vertu d’une récente ordonnance du ministère burundais de la Justice.

Les représentants du gouvernement et ceux des FNL au sein du Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de la mise en application de l’accord de cessez-le-feu ont polémiqué sur le nombre d’une centaine de prisonniers rebelles qui restent introuvables, alors que l’ordonnance ministérielle les mentionnait nominativement parmi ceux qui devaient recouvrer la liberté.

D’après les explications du représentant du gouvernement au MCVS, le général Lazarre Nduwayo, certains d’entre eux se seraient évadés de la prison, tandis que d’autres se seraient fait inscrire deux fois sur les listes des candidats aux élargissements.

Le représentant des FNL au MCVS, Rubin Tubirabe, de son côté, a tenu le gouvernement responsable des prisonniers politiques et de guerre rebelles qui viendraient à manquer à l’appel.

La journée de mercredi a été également glorieuse pour 4 cadres des FNL dont des nominations à d’importants postes diplomatiques et administratifs ont été approuvées par le Sénat burundais.

L’accord de cessez-le-feu prévoit en tout 33 nominations de cadres des FNL à différents postes de responsabilité.

Sur le plan militaire, 3.500 ex-combattants rebelles ont déjà été désarmés, démobilisés et réintégrés dans les différents corps de défense et de sécurité gouvernementaux, tandis que 5.000 autres sont retournés à la vie civile.

Le suspens reste, par contre, entier en ce qui concerne la place que devra occuper le leader des FNL, Agathon Rwasa.

Le Burundi est à une année de nouvelles élections générales et nombreux sont ceux, dans les milieux des analystes des questions politiques nationales à Bujumbura qui prêtent l’intention à M. Rwasa de se préoccuper plutôt des échéances électorales de 2010 que des "miettes" que le gouvernement peut lui donner.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher