topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le CNDD dénonce "le comportement anti-démocratique du gouvernement burundais" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib news, 25/05/2009

DECLARATION DU  PARTI CNDD A PROPOS DU REFUS DE L’ADMINISTRATION DE LA TENUE DES REUNIONS DU PARTI EN PROVINCES KIRUNDO ET MUYINGA.

Ce samedi et dimanche 23 et 24 mai 2009, par deux fois successives et ce dans deux provinces différentes, KIRUNDO en commune GITOBE et MUYINGA en commune GITERANYI, le CNDD s’est vu pour la nième fois, refusé de tenir ses réunions pourtant régulièrement avisées conformément à la loi.

Suite à ces pratiques qui tendent à se généraliser mais qui restent impunies et banalisées par l’administration CNDD-FDD malgré les promesses du ministre en charge de l’intérieur le parti CNDD porte encore une fois à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce qui suit :

1.        LES FAITS :

1.1.    En province  KIRUNDO, commune GITOBE, une réunion des organes du parti CNDD devait se  tenir et le représentant provincial avait tout fait pour être en règle avec la loi. Cette réunion  avait été régulièrement avisée auprès de l’administrateur pour ce samedi  23 Mai 2009. Un peloton de police a purement et simplement interdit qu’elle se tienne sans aucune explication .

1.2.    En province MUYINGA, commune GITERANYI le même scenario  et le même mode opératoire ont été orchestrés par l’administration CNDD-FDD en utilisant la police pour interdire une réunion des organes ce dimanche le 24 mai 2009.

1.3.    Ailleurs en Province CIBITOKE  commune  RUGOMBO et en province NGOZI commune NGOZI des permanences du parti CNDD sont régulièrement et fréquemment vandalisées, les symboles du parti arrachés et les militants du parti intimidés.   

Il faut  noter que les  Représentants provinciaux et communaux de notre parti sont toujours objets de  menaces de mort par les militants du parti au pouvoir et les faits et gestes des agents de la police lorsqu’ils sont envoyés par l’administration locale montrent manifestement que ces menaces peuvent facilement être mises en exécution.

1.       POSITION DU CNDD

1.1.    Le CNDD constate toujours que l’administration CNDD-FDD ne veut pas se départir des reflexes dictatoriaux malgré les promesses plusieurs fois répétées du ministre de l’intérieur qui a la gestion des partis politiques dans ses attributions comme quoi quand on chasse le naturel il revient au galop. Nous constatons avec indignation que les menaces et intimidations sont sciemment entretenues par l’administration pour empêcher notre parti politique d’exercer librement tel que la constitution l’autorise notamment en son article 32. 

1.2.    Le CNDD voudrait insister pour dénoncer ces actes qui constituent sans nulle doute une façon fragrante de frauder les élections dans la mesure où le parti au pouvoir est devenu un obstacle majeur qui empêche d’autres partis politiques de s’organiser et de fonctionner.

1.3.    Il est à noter qu’un tel comportement de l’administration CNDD-FDD montre qu’il est entrain de perdre le terrain suite à l’ascension du CNDD et se met à concocter des plans de déstabilisation qui s’observent chaque week-end de réunion. Il semble que certains administrateurs communaux pensent qu’ils exercent l’autorité sur une propriété privée et sont souvent allergiques à l’évolution des autres partis politiques.

1.4.          Une telle intolérance brutale du pouvoir en place se manifeste dans divers domaines de la vie nationale. Le refus de la contradiction et de la seule différence conduit à embastiller les journalistes, à radier illégalement des députés, à refuser de façon injustifiée l’existence légale à des partis, à arrêter injustement et emprisonner les opposants politiques, à monopoliser et à politiser l’administration publique, à évincer indûment des administrateurs communaux, à bafouer le droit des partis de se réunir, de manifester et de mener librement et pacifiquement leurs activités. Le sommet du paroxysme de cette intolérance a été atteint ce vendredi  22 mai 2009 en province de Makamba quand la police sur instruction de Monsieur Nestor administrateur de la commune Kayogoro a tiré des balles réelles sur des jeunes élèves militants des mouvements catholiques en activités de routine bien connues  des autorités. Un élève a trouvé la mort et deux autres blessées grièvement. Dès lors le défi et de chercher comment éviter que le pire ne devienne notre horizon permanent surtout en cette période préélectorale.

1.5.    Le CNDD voudrait attirer l’attention des acteurs politiques, de la CENI, de la société civile, des médias, de la communauté internationale sur le comportement anti-démocratique du gouvernement burundais et de se méfier  des discours de bonnes intentions émanant du ministre de l’intérieur comme pour envoûter les partenaires politiques et futurs compétiteurs.

1.6.    Le CNDD demande au corps de police de ne pas accepter de continuer à être instrumentalisé par l’administration CNDD-FDD au risque de se transformer en une milice du parti au pouvoir dont la mission est de traquer les opposants politiques. Il est grand temps que la  police comprenne sa mission première qui est celle de faire appliquer la loi en veillant à la sécurité de tous les Burundais.

FAIT A BUJUMBURA, LE 25 mai 2009

Pour le Parti CNDD,

Sénateur MUNYEMBABAZI William,

Secrétaire Général.- 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher