topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Interdiction d'une marche de la Société civile à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

PANA, 29/05/2009

Evrard GiswaswaBujumbura, Burundi - Le maire de la ville de Bujumbura, Evrart Giswaswa, a annulé à la dernière minute, vendredi, une manifestation destinée à dénoncer la recrudescence de la criminalité à Bujumbura, à l'appel de plus de 300 organisations de la Société civile, a-t-on appris de source associative.

Le dernier crime en date, qui avait suscité le plus d’émoi dans l’opinion publique nationale et internationale, avait coûté la vie à l’ancien vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), Ernest Manirumva, en avril dernier et les manifestants entendaient ainsi faire pression sur l’Etat burundais pour que s’accélèrent les procédures d’enquête sur les tenants et aboutissants ainsi que le mobile du meurtre.

Dans l’état actuel des choses, la commission d’enquête sur l’assassinat de l’ancien président de l’OLUCOME n’a toujours pas déposé son rapport alors qu’elle avait jusqu’au 22 mai dernier pour le faire, a rappelé nerveusement le président du Forum pour le renforcement des capacités des la Société civile (FORSC), Pacifique Nininahazwe.

Des enquêteurs du Bureau fédéral américain d’investigation (FBI), la police fédérale américaine, ont été appelés en renfort, mais eux non plus n’ont pas encore rendu publics les résultats de leurs recherches très attendus sur l’assassinat, que certains dans les milieux de la Société civile locale ont vite lié au travail de la victime.

Le maire de la ville, Evrart Giswaswa, de son côté, a évoqué des craintes de "débordement" de la marche-manifestation à laquelle était attendu beaucoup de monde pour annuler purement et simplement l’autorisation qu’il avait pourtant signée la veille en âme et conscience.

Les organisateurs de la manifestation ont aussitôt rétorqué au maire que l’impunité des crimes de sang ne datait pas d’hier dans le pays, en revenant, photos-souvenir à l’appui, sur les cas les plus marquants non encore élucidés de l’assassinat de l’ancien représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Ivoirien Kassi Manlan, en 2001, celui encore récent de la volontaire française de l'ONG Action contre la faim (ACF), Agnés Burry, au seuil du nouvel an 2009, ou encore des meurtres antérieurs du nonce apostolique irlandais, Michael Curtney et du représentant du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le Chilien Louis Zuniga.

Les partis politiques de l’opposition étaient jusque-là les plus grognards en matière des libertés publiques suite aux nombreux cas d’interdiction et d’annulation de meetings populaires.

Le ministère de l’Intérieur avait dernièrement lâché du lest en autorisant les seules réunions des organes dirigeants des partis politiques et des associations de la Société civile, mais là aussi uniquement en week- end, officiellement pour ne pas trop distraire les masses laborieuses et compromettre la sécurité encore chancelante d’un pays qui tente péniblement de sortir de plus d’une décennie de guerre civile.

Une marche-manifestation géante du parti présidentiel a, par contre, été dernièrement autorisée à Bujumbura et fait des jaloux du côté des adversaires politiques qui y ont vu une démonstration de force à peine déguisée plutôt qu’une volonté de s’opposer à un simple projet de loi sur les droits des homosexuels que s’apprêtait à voter le Parlement burundais.

Les manifestants ont eu à la fin gain de cause et le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a fini par écouter la rue en promulguant par décret la fameuse loi qui pénalise l’homosexualité dans le pays.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher