topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Fermeture temporaire des campus universitaires au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

APA, 14-03-2014

Bujumbura (Burundi) - Les campus universitaires du Burundi sont temporairement fermés depuis ce vendredi, suite au mot d’ordre de grève illimitée décrété depuis mercredi par les étudiants des Universités publiques (Ecole Normale Supérieure, l’Université du Burundi et l’Institut de Pédagogie Appliquée) du Burundi

Ces étudiants contestent l'ordonnance ministérielle du 12 Février 2014 portant "modalités d'assistance aux candidats éligibles à l'enseignement supérieur au titre de l'année académique 2013-2014" et du décret présidentiel du 7 janvier 2014.

Ces deux textes portent réorganisation de la commission de gestion des bourses d'études et de stages et fixant les principes généraux d'octroi, de reconduction, de retrait et de rétablissement des bourses d'études et de stages.

Dans les campus, les étudiants sont entrain de plier bagages et de rentrer chez eux dans le calme. Quelques policiers ont été déployés à l'entrée des campus mais, tout Se passe dans la quiétude.

Au Campus Mutanga, des étudiants étaient en train de percevoir leur bourse du mois de mars et pourront ainsi avoir le ticket pour rentrer chez eux.

Le professeur Joseph Ndayisaba, spécialiste des questions liées à l'Éducation, contacté par APA lors de notre passage à l'Université du Burundi, a indiqué que la mesure de limiter les étudiants boursiers est dictée par le fait que les moyens dont dispose l'État ne permettent plus d'octroyer la bourse à tous les étudiants dont le nombre augmente annuellement de 11% dans les universités publiques.

Actuellement, a-t-il dit, le nombre d'étudiants s'élève autour de 40.000, ils seront autour de 50.000 en 2015. Ce nombre, a-t-il dit, constitue 40% car 60% des étudiants sont dans les universités privés.

Le professeur Ndayisaba a fait savoir que chaque année l'Etat du Burundi vote un budget de près de 13milliars de FBU pour les bourses, ce montant ne peut pas être augmenté chaque année compte tenu des moyens limités de l'Etat.

Selon lui, le problème qui se pose est que les étudiants n'ont pas été prévenus. La solution est que les étudiants et les autorités académiques puissent s'asseoir pour voir comment limiter les conséquences de cette mesure surtout pour les étudiants issus de familles pauvres ou qui ne peuvent pas avoir un logement en dehors du campus.

Par exemple, a-t-il dit, les 3.000 milles chambres disponibles au campus Mutanga serait octroyés à ces derniers.

Dans un pays où plus de 67% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, d' après les données du PNUD, le professeur reconnaît qu'il sera difficile pour les enfants issus de familles modestes d'étudier.

A la question de savoir si l'Etat ne pourrait pas octroyer des prêts bourses aux étudiants, il a répondu qu'il serait difficile à l'Etat de recouvrer cet argent du fait que les étudiants qui terminent l'université ne sont pas embauchés juste après les études.

Les enquêtes menées sur le chômage en 2006, montrent d' après le professeur Ndayisaba, qu'un étudiant qui terminait l'université en 2006 passait en moyenne trois ans au chômage avant d'être embauché, actuellement ce délai doit avoir beaucoup évolué.

Par ailleurs, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Joseph Butore a sorti jeudi une décision excluant pour deux années académiques 5 représentants des étudiants et supposés meneurs de la grève qui secoue actuellement les campus publics. Leur réinscription sera conditionnée par la signature individuelle d'un acte d'engagement.

La même décision stipule que les inscriptions aux cours pour l'année académique 2012-2013 sont annulées pour tous les étudiants de l'université du Burundi et de l'ENS.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher