topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Les Députés appellent à l'allégement des sanctions envers les étudiants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 31/03/2014

Le député Marceline Bararufise, président de la Commission Permanente chargée des questions d'éducation à l'Assemblée nationale a demandé ce lundi "l’allègement des sanctions prises contre certains étudiants et le retours de ces derniers dans les auditoires après avoir fait des inscriptions" comme demandé par le m+inistre de tutelle.

Dans une intervention qu'elle a faite, l'ancienne gouverneure de Rutana a souligné que seul le dialogue est à mesure de mettre fin aux tensions et méfiances entre l'autorité rectorale et le Ministre de tutelle Joseph Butore d'un coté et les étudiants des Universités publiques, ENS et l'Université du Burundi.

L'opposition l'avait déjà demandé

Le parti CNDD de Léonard Nyangoma, avait demandé aux Députés de sortir de leur silence pour condamner la mesure visant à mettre fin à la bourse des étudiants.

"Pourquoi les Députés n'ont pas encore convoqué le ministre de l'Enseignement supérieur pour lui demander pourquoi les cadres de demain sont dans la rue" avait déclaré Francois Bizimana à la radio Isanganiro, en langue nationale.

Selon lui, il est incompréhensible que les Députés dorment ou croisent les bras alors que le gros des enfants des Universités sont dans les rues pour une noble cause : celle de résister contre la fin de la bourse des étudiants.

Vers des manifestations des élèves du secondaire dans tout le pays

Selon des informations recueillies le weekend dernier, les officiels de l'Etat qui avaient fait un déplacement à l'intérieur du pays ont demandé aux étudiants de retourner dans les auditoires.

"Nous demandons aux étudiants et aux parents de comprendre les efforts du Gouvernement" et il faut qu'ils "reviennent vite poursuivre les études", a déclaré le Deuxième vice président de la République Gervais Rufyikiri, en marge des travaux communautaires qu'il a effectués en commune Itaba à Gitega (centre du pays)

A Nyanza-lac, le député du CNDD-FDD  Réverien Ndikuriyo a tenu le même langage. Mais ces appels sont tombés sont restés sans effet.

Selon le constat sur place, les étudiants n'ont pas fait leur inscription au campus Rohero. Seuls les oiseaux chantaient aux environs.

Des sources bien informées disent que les élèves du secondaire, qui terminent leurs examens cette semaine, pourraient descendre dans la rue contre la mesure de suspension de la bourse.

C'est dans cette optique que les Députés veulent aider le Gouvernement è sortir la tète haute après l'échec des inscriptions malgré les prolongations. Ici seuls 650 étudiants, essentiellement des militaires, s'étaient enregistrés sur un total de 18.000 étudiants.

Entre temps, plus de 250 étudiants, toutes les ethnies confondues, y compris même des délégués de classes dont des membres de la Ligue des jeunes Imbonerakure, se sont retrouvés lundi devant le bureau de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNIDH) pour lui demander d'user de son pouvoir afin que les mesures de renvoie des étudiants et la suppression de la bourse soient annulées.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher