topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – COVID-19 : LA PREMIÈRE DAME DU BURUNDI ÉVACUÉE AU KENYA. Selon la presse burundaise et kenyane, Mme Denise Nkurunziza a été évacuée jeudi par avion de Bujumbura à Nairobi où elle a été rapidement prise en charge. Elle est actuellement admise à l’hôpital universitaire Aga Khan de Nairobi où elle est en observation. [@rib News, 29/05/2020] ● RWASA SAISIT LA COUR CONSTITUTIONNELLE : Agathon Rwasa, candidat à la présidentielle du principal parti d'opposition du Burundi, a déposé jeudi un recours devant la Cour constitutionnelle, sans se faire guère d'illusions sur l'issue de la procédure. [@rib News, 28/05/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Omar Bongo, le président du Gabon, mort ou vif ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 08/06/2009 – Source Associated Press

Omar BongoLa présidence gabonaise a réaffirmé lundi qu'Omar Bongo était vivant et a condamné les médias français ayant annoncé sa mort la veille. Plusieurs médias français ont affirmé que le président gabonais âgé de 73 ans était mort le week-end dernier dans une clinique de Barcelone, où il était traité.

"La présidence de la République gabonaise voudrait souligner que le président de la République, le chef de l'Etat, son excellence Omar Bongo, n'est pas mort. Il poursuit son séjour en Espagne après son bilan de santé à la clinique Quiron, à Barcelone", précise la présidence dans son communiqué.

Dimanche soir, la ministre gabonaise de la Communication Laure-Olga Gondjout avait également démenti ce décès, tout comme le porte-parole de la présidence Raphaël N'Toutoume.

Le mois dernier, le ministère des Affaires étrangères espagnol avait déclaré qu'Omar Bongo était malade et hospitalisé "dans un état sérieux mais stable" dans cet établissement.

Une information démentie par des responsables gabonais qui niaient toute hospitalisation, évoquant seulement un check-up. Selon un diplomate africain à Libreville s'exprimant sous couvert d'anonymat, Omar Bongo souffrirait de diabète et d'un cancer de la prostate.

On ignorait lundi matin l'état de santé actuel d'Omar Bongo, le plus vieux chef d'Etat civil en exercice.


Le premier ministre gabonais dément la mort d'Omar Bongo

D’après AFP et Reuters

La guerre des communiqués autour de l'état de santé d'Omar Bongo Ondimba a pris fin, lundi 8 juin. "Nous avons constaté que le président de la République (...) Omar Bongo Ondimba est bien en vie", a déclaré, à Barcelone, le premier ministre du Gabon Jean Eyeghe Ndong, démentant l'annonce de son décès.

Il indique lui avoir rendu visite "dans la matinée" avec plusieurs ministres gabonais et le chef de l'Assemblée nationale du Gabon. Une source diplomatique espagnole a confirmé le démenti apporté à Barcelone par le premier ministre du Gabon.

Cette communication intervient après l'annonce, dimanche soir, de la mort du président gabonais par le site du magazine Le Point, citant une source proche de son entourage. Le gouvernement gabonais va protester officiellement auprès de la France contre les "dérives répétées de la presse française" sur l'état de santé du président Omar Bongo Ondimba, a-t-il en outre annoncé.

Dans la matinée, le porte-parole du gouvernement gabonais avait démenti la mort du président, âgé de 73 ans, au pouvoir depuis quarante et un ans. "J'apporte dès maintenant un démenti formel total, a déclaré Raphaël N'Toutoume sur France Info.

"Aux dernières nouvelles ça allait très bien, il devait même quitter la clinique. Nous nous préparons à recevoir le chef de l'Etat. On n'est pas encore fixé sur la date de son retour." Plus tôt, les autorités françaises ont fait savoir qu'elles n'avaient pas connaissance à ce stade du décès d'Omar Bongo et ont démenti être à l'origine des informations publiées dimanche soir à ce sujet.

Dimanche soir, le premier ministre gabonais a déclaré ne pas avoir confirmation du décès d'Omar Bongo, hospitalisé en mai près de Barcelone : "J'ai été très surpris, comme beaucoup de compatriotes, en apprenant par la télévision française que le président gabonais était décédé." L'avocat français d'Omar Bongo, Me Patrick Maisonneuve, a dit qu'il n'avait "rien à dire à ce sujet".

Doyen des chefs d'Etat africains en exercice, Omar Bongo était hospitalisé depuis un mois à Barcelone, dans la clinique privée Quiron. Selon les autorités gabonaises, il a été hospitalisé pour un simple "bilan de santé".

D'autres sources ont au contraire indiqué qu'il se trouvait dans un état "grave", soigné pour un cancer. La présidence gabonaise avait annoncé le 6 mai que M. Bongo avait décidé "la suspension momentanée de ses activités" de chef de l'Etat, et que "toutes les audiences présidentielles étaient suspendues jusqu'à nouvel ordre".

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher