topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Nkurunziza annule l'ordonnance ministérielle sur l’octroi des bourses Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

@rib News, 16/04/2014 – Source Xinhua

 Le président burundais Pierre Nkurunziza (photo) a décidé mercredi soir à Bujumbura l'annulation de l'ordonnance ministérielle du 12 février dernier qui avait été à l'origine du déclenchement d'une grève illimitée des les étudiants de l'Université du Burundi (UB) et de l'Ecole Normale Supérieure (ENS), a déclaré le porte-parole du président Léonidas Hatungimana, via un communiqué. [L'intégralité du Communiqué de presse de la Présidence est accessible en bas de cet article]

« Le président de la république du Burundi, en réponse aux doléances que les étudiants lui ont adressé lui demandant de prendre en main lui-même les tenants et les aboutissants de la problématique liée à la question de l'octroie de la bourse, a décidé la révision immédiate de l'ordonnance ministérielle portant modalités d'assistance aux lauréats éligibles à l'enseignement supérieur au titre de l'année académique 2013-2014 particulièrement dans son article 3. Par là donc, tous les étudiants éligibles à l'UB et à l'ENS jouissent au même rang de l'assistance de l'Etat appelé état boursier », a dit M. Hatungimana.

Le Gouvernement s'engage à faire tout son mieux pour trouver le financement nécessaire à la mise en exécution de cette décision, a ajouté M. Hatungimana.

Le chef de l'Etat a décidé de lever toutes les sanctions qui avaient été prises à l'encontre des cinq étudiants ayant été à l'avant-garde de la grève déclenchée à partir du 12 mars dernier, a- t-il ajouté.

Le président souhaite que les cours reprennent le 21 avril pour essayer de rattraper le retard consécutif à la suspension des activités académiques dans les deux entités universitaires durant une période de plus d'un mois, a ajouté le porte-parole.

Lundi, les étudiants de l'Université du Burundi et de l'Ecole Normale Supérieure ont refusé pour la troisième fois de se faire réinscrire,.

"Nous ne pourrons pas regagner les auditoires sans que les mesures injustes et discriminatoires qui nous ont poussé à suspendre les activités académiques soient abrogées", ont déclaré les représentants des étudiants de ces deux institutions.


Communiqué de presse de la Présidence de la République relatif à la grève des étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure.

Son Excellence Monsieur le Président de la République,

1. En tant que père de la Nation toujours soucieux du bien-être de la population,

2. Dans le souci de voir les étudiants en grève en général et en particulier les étudiants qui se sont fait réinscrire malgré les intimidations multiples et multiformes à leur égard, regagner les auditoires pour continuer les études,

3. Conscient des maigres moyens financiers de l’Etat mais visant surtout la priorité du bien-être des populations burundaises en général et des étudiants en particulier,

4. En réponse aux doléances que les étudiants lui ont adressées demandant de prendre en main Lui-même la question, et ayant pris le temps suffisant pour l’analyse des contours y relatifs notamment les tenants et les aboutissants de la problématique, Décide

1) La révision immédiate de l’ordonnance Ministérielle N°610/212 du 12 février 2014 portant modalités d’assistance aux lauréats éligibles de l’enseignement supérieur au titre de l’année académique 2013-2014 particulièrement dans son article 3. Par là donc, tous les étudiants éligibles à l’Université du Burundi et à l’Ecole Normale Supérieure jouissent au même rang de l’assistance de l’Etat appelée « Bourse ». Le Gouvernement s’engage à faire tout son mieux pour trouver le financement de cette décision.

2) En dépit du caractère répréhensible de certains des actes de cinq étudiants de l’Université du Burundi, Son Excellence invite les instances habilitées à lever les sanctions d’exclusion qui étaient prises à leur endroit.

Ainsi donc,

1° Son Excellence appelle tous les étudiants à regagner les auditoires à la date que le Ministère fixera et la voudrait au 21 avril 2014 pour réduire le retard déjà enregistré et ainsi terminer l’année académique en cours et débuter la prochaine dans les délais raisonnables. 2°. Son Excellence demande aux concernés d’organiser rapidement la mise en place démocratique des organes légaux des représentants des étudiants à l’Université du Burundi afin d’avoir des interlocuteurs reconnus par tous et par le règlement.

3°. Son Excellence demande aux ministères concernés d’accélérer la préparation des états généraux de l’éducation pour avoir entre autres la compréhension commune dont celle des étudiants, des disparités entre la croissance des flux d’étudiants et la non disponibilité des moyens financiers au même rythme, afin de poser des solutions durables pour le développement du système éducatif burundais. C’est pourquoi, ces derniers y seront suffisamment représentés et auront l’expérience de ceux de certains autres pays.

4°. Son Excellence déplore cependant la décision de grève qui a fait perdre le temps aux étudiants et les moyens financiers à l’Etat et rappelle que le temps perdu ne revient jamais et que comme disent les Anglais « Time is money ». Il déplore en outre et surtout certains dérapages de langage dans l’expression de leurs doléances allant à politiser la question par ajout de multiples autres interrogations qui ont pourtant d’autres cadres de gestion.

5°. Son Excellence conseille et interpelle les étudiants à garder l’esprit de respect aux parents, aux éducateurs et aux institutions surtout qu’ils sont eux-mêmes les gestionnaires de demain et que la morale surtout religieuse nous y convie et nous en garantit les bénédictions. Il les appelle à plus de sens de responsabilité, de patriotisme, de civisme et de foi.

6°. Son Excellence exhorte les Partenaires Techniques et Financiers de comprendre cette mesure qui perturbe certes l’équilibre budgétaire et leur demande de venir plutôt en appui au Gouvernement afin de réussir cette mesure sociale salutaire.

7°. Il termine par souhaiter « Bonne Fête de Pâques » à tout le peuple burundais et aux étudiants en particulier dans les campus.

Fait à Bujumbura, le 16 avril 2014

LE PORTE PAROLE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Léonidas HATUNGIMANA (sé)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher