topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Election présidentielle sans incident en Guinée-Bissau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 30/06/2009 - Source Reuters

Les électeurs de Guinée-Bissau se sont rendus aux urnes dans le calme dimanche pour remplacer leur président assassiné en mars, avec l'espoir d'arracher l'ex-colonie portugaise d'Afrique de l'Ouest au chaos engendré par les rivalités entre militaires et le trafic de drogue.

Onze candidats étaient en lice pour succéder au président Joao Bernardo Vieira, abattu il y a trois mois par des soldats qui semblent avoir agi par vengeance après le meurtre du chef de l'armée. L'un des principaux candidats a été assassiné durant la campagne.

Aucun incident majeur n'a été signalé jusqu'ici dans ce pays de 1,6 million d'habitants, dont 600.000 électeurs, bien qu'une forte pluie ait eu un effet dissuasif dans certaines zones.

"C'est un grand jour. Je vote pour la paix, le calme et la stabilité", confiait Binta Diallo, commerçant de Bissau. "Je veux avoir un président capable de ramener la paix et la tranquillité en mettant fin à la criminalité."

L'importance de l'élection présidentielle dépasse le seul enjeu national. Elle réside aussi dans le risque de voir l'instabilité politique de la Guinée-Bissau se propager à toute la région, après les putschs militaires intervenus en Mauritanie et en Guinée et une crise politique qui couve au Niger.

RÉFORME DE L'ARMÉE

"Le scrutin s'est déroulé de façon paisible et ordonnée", a déclaré Johan Van Ecke, chef de la mission des observateurs de l'Union européenne. "Nous pouvons fêter des élections bien préparées et bien organisées malgré la pluie."

La participation semble toutefois avoir été moindre que pour les dernières élections législatives, a-t-il ajouté.

Quel que soit le vainqueur du scrutin, il aura la lourde tâche de réformer des forces armées divisées et de rétablir l'autorité de l'Etat, affaibli par l'influence des narcotrafiquants latino-américains qui utilisent la Guinée-Bissau comme plaque tournante sur la route de l'Europe.

La principale formation du parlement, le PAIGC, était représentée par Malam Bacai Sanha, qui a été président par intérim en 1999 et 2000 après un coup d'Etat et une brève guerre civile.

"Ce scrutin est d'une importance énorme pour un retour à la paix, à la stabilité et à la sécurité", a dit Bacai Sanha en votant. Il a dit avoir bon espoir d'emporter la victoire.

L'ancien président Koumba Yala, renversé par un coup d'Etat en 2003, bénéficie du soutien de l'ethnie majoritaire Balante.

Enfin, Henrique Pereira Rosa, qui se présentait en candidat indépendant, a été président par intérim jusqu'à l'élection de Vieira en 2005.

Il est probable qu'un deuxième tour soit nécessaire.

Le dépouillement des suffrages a commencé aussitôt après la fermeture des bureaux de vote, mais l'annonce du résultat pourrait prendre plusieurs jours.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher