topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
La Tanzanie accorde un délai aux réfugiés burundais pour rentrer chez eux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

UN News Centre, 30 juin 2009

Réfugiés burundaisLe Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a salué mardi la décision du gouvernement de la Tanzanie d'accorder un délai supplémentaire pour le retour volontaire de quelque 36 000 réfugiés Burundais basés dans des camps.

Le camp de réfugiés de Mtabila situé dans le district de Kasulu au nord-ouest de la Tanzanie, le dernier camp de réfugiés accueillant des réfugiés burundais dans le pays, devait fermer aujourd'hui 30 juin, après que tous les résidents soient rentrés volontairement chez eux.

Cependant le 20 juin – Journée mondiale des réfugiés – le Ministre tanzanien des affaires intérieures, S.E. Lawrence Masha, a annoncé que les réfugiés Burundais qui sont dans le pays depuis les années 1990 auraient un délai supplémentaire pour rentrer au Burundi.

Les réfugiés auront maintenant la possibilité de planifier leur retour pendant la traditionnelle haute saison des retours qui s'étend jusqu'à fin septembre.

Le Ministre a également rappelé qu'aucun réfugié ne serait rapatrié de force. Il a réaffirmé l'engagement de son gouvernement à se conformer aux règles et standards internationaux en matière de protection des réfugiés.

Le processus de paix au Burundi a ouvert la voie au retour de l'une des populations de réfugiés la plus ancienne en Afrique. Depuis 2002, le HCR a apporté une assistance pour le retour volontaire de plus de 485 000 réfugiés burundais en provenance des pays voisins : la Tanzanie, la RDC et le Rwanda.

Au cours des 37 années écoulées, le conflit au Burundi a provoqué des vagues de déplacements faisant du pays le plus grand pays producteur de réfugiés au monde.

Les 36 000 réfugiés qui sont encore dans le camp de Mtabila ont fui vers la Tanzanie pour échapper aux violences ethniques des 16 dernières années au Burundi.

De plus, il y a les réfugiés burundais de « 1972 » installés dans trois 'vieux sites' dans les régions de Rukwa et Tabora à l'ouest de la Tanzanie. Par une décision historique prise en 2008, le gouvernement tanzanien avait donné le choix à ces réfugiés de rentrer chez eux ou de demander la nationalité tanzanienne.

Quelque 165 000 personnes ont décidé de rester et de demander la naturalisation, tandis que 55 000 autres ont opté pour le retour au Burundi. Parmi elles, quelque 40 000 personnes sont rentrées chez elles avec l'assistance du HCR et les autres 15 000 personnes sont déjà enregistrées et devraient être rapatriées chez elles avant la fin de l'année.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher