topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Sommet de l'UA : discussions tendues sur le projet de gouvernement africain Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 02/07/2009 – Source AFP

Les chefs d'Etat africains ont mené jeudi, au 2e jour de leur sommet à Syrte (Libye), des discussions tendues sur le projet de "gouvernement africain" cher à leur hôte Mouammar Kadhafi, avant de se pencher sur les crises et conflits qui secouent leur continent.

Le "Guide" libyen, président en exercice de l'Union africaine (UA), plaide pour la création d'une "Autorité" aux pouvoirs immédiatement élargis à des domaines clés comme la Défense et les relations internationales, suscitant de vives réticences de certains pays.

Jeudi après-midi, il a brièvement quitté la salle pour marquer son mécontentement face à la tournure des débats.

Selon le chef d'une délégation, le colonel Kadhafi était "apparemment contrarié que les choses n'avancent pas plus vite". Il est revenu peu après devant ses pairs, refusant toutefois de continuer à conduire les débats.

"Le ton était tendu mais est resté courtois", a assuré ce responsable.

Plusieurs pays, notamment le Nigeria et des Etats d'Afrique australe comme la Tanzanie, ont publiquement fait connaître leur opposition à une accélération au pas de charge de l'intégration africaine.

La Libye a en revanche le soutien du Sénégal et de plusieurs autres pays d'Afrique francophone.

Face au blocage, le dossier a été momentanément renvoyé aux ministres des Affaires étrangères, et les discussions entre chefs d'Etat devaient reprendre dans la soirée.

Le colonel Kadhafi a fait de la création à terme des "Etats-Unis d'Afrique" son grand projet et voudrait mettre à profit ce 13e sommet de l'UA pour aller le plus loin possible. D'autant que la rencontre a lieu à Syrte, dans sa région natale, où avait été lancée l'Union africaine en 1999.

Il avait prévenu avant la rencontre qu'il n'excluait pas de faire procéder à un vote des chefs d'Etat pour trancher la question.

"Un vote serait une catastrophe, les divisions éclateraient au grand jour", estimait jeudi un délégué d'Afrique sub-saharienne.

Selon un diplomate, un autre débat houleux risquait d'éclater à l'examen d'un projet de résolution prévoyant d'imposer des conditions à la coopération des membres de l'UA avec la Cour pénale internationale (CPI), suite au mandat d'arrêt lancé contre le président soudanais Omar el-Béchir, présent à Syrte.

Le projet, présenté par la Commission de l'UA avec le soutien actif de M. Kadhafi, demande en particulier aux 53 membres de l'organisation de s'engager en bloc à refuser d'arrêter ou de livrer M. Béchir.

Le président soudanais, accusé par la justice internationale de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité au Darfour (ouest du Soudan), s'est rendu dans plusieurs pays africains depuis que la CPI a émis en mars un mandat d'arrêt contre lui. Mais il n'est allé jusque-là dans aucun des 30 Etats africains ayant ratifié les statuts de la Cour.

S'il en a le temps, le sommet devait aussi se pencher sur la situation sécuritaire et les conflits en Afrique, où les coups d'Etat et les crises politiques se sont multipliés ces derniers mois (Madagascar, Guinée Bissau, Niger...).

Il devrait accorder une attention particulière à la Somalie, où la crise est considérée par l'UA comme "la plus aiguë" de toutes.

Les dirigeants des pays voisins de la Somalie, dont l'Ethiopie et le Kénya, ont réclamé l'envoi "sans délai" de soldats africains supplémentaires pour aider le gouvernement de transition qui lutte pour sa survie face à l'avancée des islamistes radicaux.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher