topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Originaire du Burundi, Jean-Baptiste Alaize promet de faire tomber les records Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sports

Ouest-France, 26 Juin 2014

 Jean-Baptiste court à l'énergie de la résilience

Au championnat de France à Fontenay, vendredi et samedi, Jean-Baptiste Alaize promet de faire tomber les records du 100 m et du saut en longueur. L'athlète a la force de vivre d'un survivant. Ce qu'il est, en réalité.

Entraînement le matin. Travail l'après-midi. Jean-Baptiste Alaize n'a pas le temps de raconter son histoire. Il a les championnats d'Europe dans le viseur. C'est pour cela qu'il sera, vendredi et samedi, à Fontenay-le-Comte et au passage, il se ferait bien «les records du 200 m et du saut en longueur».

Il a la niaque et n'a pas envie de faire pleurer dans les chaumières. Alors pour son passé, on repasse, ou on va sur YouTube, comme il le conseille : pour voir un documentaire qui a été fait pour 7 à Huit. Et là, on comprend mieux, pourquoi Jean-Baptiste Alaize dit qu'il veut « tourner la page ». Originaire du Burundi, il est retourné dans son pays avec sa mère adoptive, un ami et des journalistes. C'était au moment des Jeux paralympiques de Londres, en 2012. Un reportage poignant qui explique.

Laissé pour mort

Le 24 octobre 1993, dans le petit village de la famille de Jean-Baptiste, c'est le massacre. Comme cela s'est produit déjà à plusieurs reprises dans ce pays. Comme cela se déroulera au Rwanda l'année d'après. En deux mois, 100 000 personnes ont trouvé la mort, autant seront blessées. On élimine à la machette.

Jean-Baptiste s'appelait Mugisha. Il avait à peine 3 ans et est laissé pour mort. Sa maman et son frère sont tués. Ses trois soeurs s'enfuient dans la forêt. Une femme le récupère. Elle le remet à son père qui le dépose dans un orphelinat, blessé au poignet, à la jambe droite, derrière la tête, dans le dos. Dans son pays d'origine, ces terribles marques de coup de machette serviront à Jean-Baptiste de carte d'identité.

Les femmes de sa famille demandent à toucher sa prothèse qui lui fait une jambe entière. Elles rient. Sa soeur confie : « Un handicapé est considéré comme un bon à rien, ici. Au Burundi, il n'avait aucun avenir. » Est-ce ce qu'a pensé son père en l'abandonnant à l'orphelinat ? Jean-Baptiste n'a pas trouvé la réponse.

Le petit Mugisha a été adopté à l'âge de sept ans par la famille Alaize, du côté de Montélimar. Le garçon se montre vite très doué pour le sport. Avec sa lame en carbone, il file sur les pistes d'athlétisme. À 18 ans, il rafle son premier titre de champion du monde. Il bat record sur record.

De novembre à mai dernier, il s'est entraîné intensivement en Caroline du Sud, aux côtés de Ladji Doucouré. L'athlète surclassé promet du spectacle. « Je viens de faire ma meilleure saison. »Et c'est aussi le meilleur de lui-même que Jean-Baptiste donnera ce week-end.

Vendredi 27 juin, à partir de 17 h 45, jusqu'à 19 h 40. Samedi 28, à partir de 9 h 45 jusqu'à 12 h 30 et de 14 h 45 jusqu'à 18 h 30. Entrée gratuite. Ouvert à tous. Au stade municipal de Fontenay-le-Comte.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher