topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'Institution burundaise des Bashingantahe s’exporte en Occident Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

@rib News, 08/07/2014

Adrien Ntabona : « Les Bashingantahe à l'heure de l’interculturation »

 L’institution des Bashingantahe, qui prend ses origines à la naissance de la Nation burundaise il y a environ 4 siècles et demi, ne menait ses activités jusque très récemment que sur le territoire national. L’amendement des textes régissant cette institution permet désormais aux Burundais résidant à l’étranger de s’y faire investir Mushingantahe (sage en Français).

Réunies à Bruxelles samedi 5 juillet dernier, plus d’une quarantaine de personnes (adultes, jeunes et moins jeunes ) ont pris part au lancement officiel des activités de la jeune association sans but lucratif (asbl) de droit belge « Institut Ngoma Ya Sacega » et ont pu débattre au sujet de cette institution et surtout comment l’adapter au contexte européen. [Photo de gauche à droite : Dr Albert Nsanze, Pr Adrien Ntabona et M. Joseph Ndayegamiye]

Le Professeur Ntabona Adrien, conseiller général du Conseil national des Bashingantahe au Burundi, a animé à cette occasion une conférence publique sous le thème « La valeur d’Ubushingantahe dans le contexte européen. Essai d’interculturation ». 

 Selon le Professeur Ntabona, le Mushingantahe en Europe est confronté à plusieurs difficultés telles que l'individualisme, le racisme, la pollution de l'environnement, la peur du terrorisme, le chômage et l'éducation des jeunes. En plus que l'institution doit s'adapter au contexte démocratique et technologique sans cesse en évolution. 

Les difficultés sont énormes en tout cas au mushingantahe européen, mais pas de panique ! Pr Ntabona donne les ficelles pour réussir cette noble mission en Europe. Pour lui, il faut procéder calmement, organiser plus de rencontres pour discuter de ces problèmes, s'entraider et favoriser le dialogue interculturel et intergénérationnel. Le mot clé dans tout cela reste l'interculturation ou interaction des cultures ou tout simplement le vivre ensemble malgré les différences de cultures.

Par ailleurs, les nouvelles technologies aidant, la préparation et la formation des Bashingantahe vivant en Europe pourra se faire grâce à la cyber interaction, une approche qui a déjà fait ses preuves avec la préparation à l’investiture du couple Nsanze Albert & Merlin Annick en été 2012 à Waterloo (Belgique ).

Les fondateurs de l'asbl « Institut Ingoma ya Sacega » sont conscients des défis qui les attendent mais restent aussi confiants. Joseph Ndayegamiye, vice-président de la nouvelle asbl explique : « Notre objectif est de promouvoir la valeur d’Ubushingantahe . Il s’agit d’être partout où on se trouve, promoteur de la vérité, de la justice, de la concorde et de la responsabilité sociale. Nous  sommes conscients des défis qui nous attendent en l’occurrence les nouveaux types de conflits en rapport avec la modernité, mais nous finirons par y arriver. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Conseil national des Bashingantahe du Burundi que nous avons l’honneur de représenter en Europe. Avec son aval, nous mettrons en place un comité pour l’investiture des nouveaux Bashingantahe en Europe ».

 Le travail de sensibilisation a donc commencé et, selon toujours Joseph Ndayegamiye, la forte participation à la conférence et surtout la qualité des échanges ne font qu'encourager l'Institut Ingoma ya Sacega à aller de l'avant. [Photo: Vue partielle des participants]

Signalons que cette association est ouverte à tout le monde (Bashingantahe investis ou non, femmes et jeunes) qui veut  faire la promotion des valeurs  comme le culte de la vérité, l’amour de la justice, le sens de l’équité, l’intégrité, l’honnêteté, le respect d'autrui et de la parole donnée,etc. qui sont les fondements d'une société juste et solide.

Et le Professeur Ntabona de terminer par cette interpellation : « Chers amis, faisons en sorte que les fondements ne soient pas ébranlés. Les "Nturumveko" et "Nyamwigendako" sont à bannir. Aucun Mushingantahe ne peut réussir s'il est Ntirumveko ou Nyamwigendako »

Jérôme Bigirimana

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher