topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droit de réponse : Beau joueur, Iwacu reconnait son "erreur" dans l’affaire Sunzu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 24/08/2014

Réaction du Groupe de Presse Iwacu

 Cher Arib,

Nous informer avant parution d’une publication qui nous met en cause vous honore et nous vous en remercions.

Vous avez été sollicité et vous avez fait votre travail. Et puis, pour nous, il n’y a aucun problème à publier les propos de M. Sunzu.

Par rapport à cette « histoire » dont M. Sunzu souhaite apparemment donner un grand retentissement, je voudrais juste rappeler  ce qui s’est passé en réalité :

    -        lorsque M. Sunzu m’a  fait part de sa désapprobation par rapport au papier de Gilbert Bukeyeneza sur  la crise de Ntega-Marangara, j’ai convoqué le journaliste à Bujumbura. Gilbert Bukeyenezaest notre correspondant  permanent dans le nord il est basé à Ngozi.

    -        Le journaliste s’est expliqué et, mieux, il avait l’élément sonore. Il m’a assuré ( et je n’ai aucune raison d’en douter) qu’il n’avait travesti aucun propos de M. Sunzu. Et puis, Gilbert Bukeyeneza est un journaliste sérieux, intègre, bien coté.

    -        J’ai alors mis en contact le journaliste avec M. Sunzu, convaincu  que les deux  allaient régler à l’amiable cette incompréhension ( S’il y en avait une !).

    -         Concernant son article sur Ntega-Marangara, Gilbert Bukeyeneza est resté plus de six jours à enquêter sur terrain, il a interrogé plus de 18 personnes (survivants,  responsables administratifs et politiques de l’époque, témoins, etc.)

    -        Parmi toutes ces personnes interrogées, M. Sunzu est la seule à contester le travail de notre collègue

    -        Il arrive dans notre travail ( Heureusement pas très souvent)de rencontrer des personnes qui regrettent (pour des raisons que l’on ignore) les déclarations faites au journaliste. Elles se mettent alors à accuser le journaliste.

    -        Pour le cas de l’article sur Ntega-Marangara, je prends publiquement la défense du journaliste Gilbert Bukeyeneza. Notre erreur a été de ne pas publier comme telle la réaction de M. Sunzu. Iwacu l’aurait bien sûr accompagné d’une « Note de la rédaction », comme cela se fait, pour dire qu’en la publiant on ne désavoue pas pour autant le travail du confrère. On aurait dû le faire, mais personnellement je pensais que M. Sunzu et le journaliste Bukeyeneza avaient trouvé un terrain d’entente. 

C’est tout ce que je peux dire. Je ne veux pas alimenter la polémique même si M. Sunzu souhaite inviter toute la blogosphère dans ce qui est un faux débat. Je ne m’exprimerai donc plus par rapport à cette affaire, que je trouve banale du reste.

Au Burundi il y a des tribunaux, M. Sunzu peut toujours porter plainte contre Iwacu s’il le souhaite…

Bujumbura le 24-08-2014

Antoine Kaburahe

Directeur du Groupe de Presse Iwacu


NdlR : Cher Iwacu, c’est tout à votre honneur d’avoir reconnu votre erreur. Rares sont ceux qui reconnaissent les faits et acceptent leurs erreurs. Bravo pour votre réaction qui renforce le crédit de votre travail de qualité au quotidien.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher