topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi veut faire de la nutrition une priorité nationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

APA, 25-08-2014

 Bujumbura (Burundi) Le Burundi s’est engagé à faire de la nutrition une priorité nationale et à adhérer à l’initiative « Scale-Up Nutrition »(SUN) dont un point focal a été placé au niveau de la deuxième-vice présidence de la République pour mieux coordonner tous les acteurs multisectoriels de mise en œuvre des interventions de la lutte contre la malnutrition, a indiqué lundi la ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, Dr Sabine Ntakarutimana.

S’exprimant lors de l’ouverture d’un atelier régional sur le renforcement des capacités humaines en nutrition pour la région de l’Afrique australe et orientale, qui se tient du 25 au 27 août à Bujumbura, elle a indiqué que cette région est confrontée à des défis à relever au plan nutritionnel et de la sécurité alimentaire.

Pour le cas du Burundi, Dr Ntakarutimana a fait savoir que 58% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique, comme l’a montré l’Enquête démographique de santé de 2010.

La même enquête a montré, selon la ministre, que six enfants de moins de 5 ans sur dix accusaient un retard de croissance de 31% sous forme modéré et 27% sous forme sévère.

Le manque de nourriture n’est pas la seule cause de la malnutrition d’après la ministre Ntakarutimana ajoutant que les pratiques alimentaires constituent également un des facteurs déterminants de l’état nutritionnel des enfants. Parmi ces pratiques, celles concernant l’allaitement revêtent une importance particulière, a-t-elle dit.

Cette situation est tributaire de facteurs très variés dont la faible production et la non diversification alimentaire de même que les pratiques et habitudes alimentaires inappropriés, notamment l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant.

Le faible accès et la mauvaise utilisation des services de base (éducation, santé), sont aussi pointés du doigt. Sur la liste figurent également les problèmes d’hygiène et d’assainissement de base qui rendent les personnes malades plus vulnérables aux infections et à la malnutrition.

La réunion qui regroupe sept pays africains : le Burundi, le Rwanda, le Kenya, l’Ouganda, l’Afrique du Sud, le Mozambique et Madagascar, permettra aux participants d’échanger et de mutualiser les idées sur la meilleure planification des programmes de nutrition dans ces pays.

La rencontre se présente également comme une opportunité de discuter des contraintes liées aux capacités des ressources humaines en nutrition dans cette région, identifier les solutions possibles pour relever les défis rencontrés, définir de façon consensuelle les curriculums de formation en nutrition pour les niveaux intermédiaire et supérieur ainsi que les paquets de formation.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher