topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : l'absence d'une loi antitabac augmente le taux de consommation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

@rib News, 29/08/2014 - Source Xinhua

Au Burundi, le manque d'une loi réprimant les consommateurs du tabac stimule la consommation de ce produit qui tue beaucoup de personnes, a-t-on indiqué lors d'un atelier d'information sur la Convention-Cadre de l'Orgnisation mondiale de la santé pour la lutte antitabac (CCLAT), tenu cette semaine à Bujumbura.

Si le président burundais a ratifié la CCLAT, entrée en vigueur le 20 février 2006, "malheureusement, l'élaboration du projet de loi antitabac n'a pas encore été adoptée" par le Burundi, a déploré Jean Népomsène, représentant du ministre de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.

A cette occasion, Jérôme Ndaruhutse, chargé de la lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles au sein de la représentation de l'OMS au Burundi, a appelé le Burundi à mettre en place au plus tôt une loi antitabac.

"Nous réitérons vivement notre demande de voir l'Etat du Burundi passer à la mise en place rapide d'une loi antitabac pour pouvoir réprimer avec efficacité contre les délinquants en la matière sur base d'un outil répressif. Nous avons décaissé des fonds pour financer l'adoption de cette législation, mais on ignore où se trouve les goulots d'étranglement pour son adoption effective", a dit le délégué de l'OMS.

De son côté, le médecin directeur du Programme National Intégré de Lutte contre les Maladies Chroniques Non Transmissibles (PNILMC) au ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le sida, Godefroid Kamwenubusa, le tabagisme est en train de devenir un problème réel de santé publique au Burundi.

"Certes l'ampleur du tabagisme reste inconnue au Burundi, mais des études réalisées à Bujumbura dans le cadre des travaux de fin d'études médicales à l'Université du Burundi (UB), montrent une prévalence de 14,6% à l'UB, de 23,6% au sein des grandes entreprises de Bujumbura et de 12,4% dans les écoles secondaires de la capitale burundaise", a expliqué le médecin Kamwenubusa.

Selon une enquête réalisée en 2008 au Burundi par l'ONG internationale "Global Youth Tobacco Survey"(GYTS), en moyenne 4,6% des garçons et des filles fument couramment des cigarettes alors que 16,1% de la même catégorie de jeunes consomment d'autres produits de tabac, a-t-il ajouté.

Le médecin Kamwenubusa a précisé qu'au regard des études réalisées à l'Université du Burundi, la majorité des fumeurs commencent à fumer avant l'âge de 19 ans.

Pour sa part, Mme Sylviane Ratte, conseillère technique à l' Union Internationale contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (UITMR), a souhaité que le gouvernement burundais puisse promulguer le projet de loi antitabac avant les échéances électorales de 2015.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher