topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

TOUTE L'ACTUALITÉ
Burundi : un rapport humanitaire alarme sur la crise alimentaire

RFI, 23-02-2017

Un rapport conjoint des partenaires humanitaires, du gouvernement burundais et des bailleurs de fonds intitulé « Aperçu des besoins humanitaires en 2017 » tire la sonnette d'alarme sur la crise humanitaire dans le pays.

Le rapport publié en janvier lance un appel de fonds de 73 millions de dollars à la communauté internationale, en vue de faire face à une situation humanitaire qui « se dégrade rapidement », alors qu'un quart de la population a besoin d'une aide humanitaire. Et ce rapport n'hésite pas à utiliser le mot « alarmant » pour qualifier la situation.

Lire la suite...
 
Burundi : Les chances de retrouver Jean Bigirimana s’amenuisent de jour en jour

Voice of America, 22 février 2017

La famille Jean Bigirimana toujours sans nouvelle du journaliste au Burundi

Déjà sept mois que le journaliste du Groupe de presse Iwacu a disparu. Le rédacteur en chef du groupe de presse Iwacu lance un appel au public pour que la vérité soit connue. Une plainte du groupe contre x reste toujours sans suite.

Pour la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme (CNDH), le dossier reste toujours ouvert.

Lire la suite...
 
Bujumbura réitère sa requête portant remplacement de Jamal Benomar

@rib News, 22/02/2017 – Source Xinhua

Le Burundi demande le remplacement du conseiller spécial du secrétaire géneral de l'ONU traitant du conflit dans le pays

Le gouvernement burundais vient de réitérer sa requête portant remplacement du diplomate britanno-marocain Jamal Benomar, conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU sur la résolution des conflits traitant du Burundi, a fait savoir le ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale (MRECI), Alain-Aimé Nyamitwe.

Lire la suite...
 
Afrique du Sud : la décision de quitter la CPI bloquée

BBC Afrique, 22 février 2017

Un tribunal sud-africain a invalidé la décision du gouvernement de se retirer de la Cour pénale internationale sans consulter le parlement. Les juges de la Haute Cour de justice sud-africaine ont estimé que le retrait de la Cour pénale internationale du pays était "inconstitutionnel et invalide".

D'après eux, le gouvernement a "délibérément contourné le Parlement" lorsqu'il a commencé le processus de retrait. Le président et le gouvernement "doivent retirer leur notification dès que possible", a ajouté le juge.

Lire la suite...
 
Burundi : Le pouvoir réfute l'existence de la famine

RFI, 22-02-2017

Burundi : polémique autour de la crise alimentaire

 Au Burundi, de plus en plus de voix s'élèvent pour alerter sur une grave crise alimentaire. Mais le gouvernement burundais continue de démentir, tout en reconnaissant une chute de la production en 2016, mais qui serait selon lui en train d'être résorbée grâce à une bonne production ces derniers mois.

[Photo : Des commerçants burundais sur un marché de Bujumbura]

Lire la suite...
 
Amnesty : « Répression accrue et impunité généralisée » en 2016 au Burundi

Amnesty International, 22 février 2017

Rapport annuel 2016/17

BURUNDI

La crise politique n’était plus aussi ouvertement violente, mais de graves violations des droits humains – homicides illégaux, disparitions forcées, torture et autres mauvais traitements, arrestations arbitraires, entre autres – ont continué d’être perpétrées. Les violences faites aux femmes et aux filles ont augmenté. Les droits à la liberté d’expression et d’association ont fait l’objet de restrictions.

Lire la suite...
 
Amnesty International publie son Rapport 2016/17

Amnesty International, 22 février 2017

La «politique de diabolisation» menace les droits en Afrique de l’Est

Une politique de diabolisation s’est propagée sur toute la planète en 2016 et, dans la région Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs, la montée de l’autoritarisme et l’escalade des conflits ont donné lieu à une multiplication des atteintes aux droits humains, a déclaré Amnesty International mercredi 22 février 2017, lors du lancement de son évaluation annuelle de la situation des droits humains à travers le monde.

Lire la suite...
 
Le Burundi prend des mesures préventives contre la grippe aviaire

@rib News, 21/02/2017 – Source Xinhua

Le ministre burundais de l'Agriculture et de l'élevage, Déo-Guide Rurema (photo), a signé lundi une ordonnance édictant les mesures préventives prises par le gouvernement du président Pierre Nkurunziza, "pour barrer la route" à la grippe aviaire à cause de son caractère "hautement pathogène".

Souvent dénommée "grippe du poulet", la grippe aviaire, provoquée par une souche A du virus grippal, est une maladie infectieuse, virale, contagieuse et mortelle affectant les oiseaux, et identifiée pour la première fois en Italie il y a plus de 100 ans. Une épidémie ad hoc survenue dans ce pays de 1999 à 2001, a entraîné la mort de 13 millions de volailles.

Lire la suite...
 
Bujumbura vient de porter un coup à son opposition en exil

RFI, 21-02-2017

Burundi : le gouvernement parvient à faire revenir trois opposants du Cnared

Le gouvernement burundais vient de porter un coup à son opposition. Il est parvenu à obtenir le retour au Burundi lundi 20 février de trois personnalités membres de l'organe dirigeant du Cnared, la plateforme qui regroupe l'opposition en exil et une partie de l'opposition interne et avec laquelle il refuse de discuter, malgré les pressions de la communauté internationale.

Lire la suite...
 
Echec des pourparlers interburundais d’Arusha : Que peut encore l’EAC ?

Le Pays, 21/02/2017

A l’issue des pourparlers de la semaine dernière, qui ont réuni dans la capitale tanzanienne les protagonistes de la crise burundaise à l’exception du pouvoir qui les a boycottés, le médiateur de l’East african community (EAC), Benjamin Mkapa, a avoué, le 19 février dernier, son impuissance à trouver un accord de sortie de crise et en appelle à un sommet des chefs d’Etat de la région qui l’ont mandaté, face au blocage du dialogue.

Ainsi donc, l’ancien chef de l’Etat tanzanien qui prêtait volontiers ses bons offices pour la résolution de la crise burundaise, n’est pas loin de jeter l’éponge et appelle ses mandants à la rescousse.

Lire la suite...
 
Défection de trois ténors de l’opposition en exil au Burundi

PANA, 21 février 2017

Bujumbura, Burundi - Trois ténors du Conseil national pour la défense de l’accord d’août 2000, à Arusha, en Tanzanie, sur la paix, la réconciliation et l’Etat d droit (Cnared, principale plate-forme de l’opposition en exil) sont rentrés par surprise, lundi soir, de l’étranger où ils avaient fui la violente crise électorale de 2015, a-t-on appris de sources proches des intéressés.

L'hémorragie avait commencé le mois dernier par le retour tout aussi inattendu de l'ancien président de la république et membre d'honneur du Cnared, Sylvestre Ntibantunganya (photo).

Lire la suite...
 
Trois leaders de l'opposition retournent au Burundi

BBC Afrique, 21 février 2017

Trois leaders de l'opposition burundaise, membres de la plateforme de l'opposition, le CNARED, sont rentrés à Bujumbura après avoir pris part au dialogue inter burundais à Arusha, en Tanzanie.

L'ancien vice-président du Burundi et présidente du parti d'opposition ADR, Alice Nzomukunda (photo), le député du parti Sahwanya-Frodebu-Nyakuri Joseph Ntidendereza et l'ancien député du parti au pouvoir, Mathias Bosabose, venaient de participer au dialogue inter burundais qui a été clôturé dimanche à Arusha.

Lire la suite...
 
Burundi : « Le débat n'est plus le départ de Pierre Nkurunziza »

RT France, 20 févr. 2017

Crise au Burundi : une intervention militaire des pays d'Afrique de l'Est est-elle possible ?

 Pour mettre fin à la crise au Burundi, les pays de la région devraient-il prendre exemple sur la résolution de la crise gambienne ? Pour le spécialiste de l'Afrique centrale Bob Kabamba (photo), une intervention militaire aurait des conséquences tragiques.

RT France : Après quatre jours de négociations infructueuses en Tanzanie, le médiateur Benjamin Mkapa veut convoquer d’urgence un sommet des Etats d’Afrique de l’Est sur la crise burundaise. Ont-il un poids assez fort pour permettre de trouver une solution à cette crise politique qui dure depuis près de deux ans ?

Lire la suite...
 
Burundi : Le coup de maître du CNDD-FDD à Arusha

Deutsche Welle, 20.02.2017

 Malgré le boycott actif des travaux du dialogue par la partie gouvernementale, les représentants du CNDD-FDD au pouvoir ont réussi tout de même à convaincre certains opposants en exil de rentrer avec eux à Bujumbura.

Parmi eux, l'ancienne  2ème vice-présidente du Burundi, Alice Nzomukunda, et Mathias Basabose, l'ancien commissaire général du CNDD-FDD chargé de la vie du parti. Sans oublier Joseph Ntidendereza du Frodebu-Nyakuri, un parti d’opposition. [Photo : L’Ombudsman burundais Edouard Nduwimana présente les trois opposants rentrés d’exil à leur arrivée lundi 20 février à l’aéroport de Bujumbura]

Lire la suite...
 
Le Burundi recevra bientôt 40 M USD de l'IDA pour financer les filets sociaux

@rib News, 20/02/2017 – Source Xinhua

Le Burundi recevra bientôt un don de l'Association internationale de développement (IDA, filiale de la Banque mondiale), d'un montant de 40 millions de dollars pour soutenir sa politique nationale de filets sociaux, apprend-on lundi à Bujumbura du ministre burundais des Affaires sociales, Martin Nivyabandi (photo).

"L'enjeu majeur ici pour le gouvernement burundais, est de concrétiser son engagement sur la lutte contre la pauvreté, en faisant la promotion d'une politique de soutien aux populations vulnérables, via des transferts monétaires réguliers et prévisibles aux ménages vivant en situation d'extrême pauvreté afin qu'elles aient accès aux services sociaux de base", a précisé dans un point de presse le ministre Nivyabandi.

Lire la suite...
 
Burundi : Mkapa veut un sommet de l'EAC face au blocage du dialogue

RFI, 20-02-2017

La fin des discussions sur la crise politique au Burundi a eu lieu dimanche 19 février. Après quatre jours de négociations à Arusha, c'est toujours l'impasse. Le facilitateur Benjamin Mkapa n'a pas obtenu de document signé de toutes les parties. Il a cependant rassemblé des propositions concrètes sur plusieurs points qui font débat.

Le boycott du gouvernement en dernière minute a pesé sur cette session de pourparlers. Ce dimanche le facilitateur et ancien président tanzanien Mkapa a d'ailleurs annoncé son intention de s'en remettre à la communauté des Etats d’Afrique de l'Est (EAC) pour tenter de débloquer la situation.

Lire la suite...
 
Mkapa propose un sommet extraordinaire l’EAC sur l'impasse politique au Burundi

@rib News, 19/02/2017 – Source Xinhua

L'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa a estimé dimanche qu'il était nécessaire de tenir un sommet extraordinaire de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE/EAC) pour mettre fin à l'impasse politique au Burundi.

M. Mkapa, chargé de faciliter le dialogue au Burundi, a fait cette suggestion à l'issue du dialogue interburundais de trois jours à Arusha, dans le nord de la Tanzanie.

Lire la suite...
 
Nécrologie : Décès en Belgique de M. Jean-Claude Ntakarutimana

@rib News, 19/02/2017

Communiqué de décès

 Les familles de Jean-Claude NTAKARUTIMANA  et Stany KAZATSA résident en Belgique d’une part, et d’autre part celles de Cassien GATERETSE  et  du Colonel François FYIRITANO résident à Bujumbura ; portent à la connaissance des parents, amis et connaissances, le décès de Jean-Claude NTAKARUTIMANA, 33 ans ; survenu ce vendredi 17 février 2017 au CHR à Namur en Belgique.

L’enterrement aura lieu ce mardi 21 février 2017 au cimetière de Jambes à Namur : 21, avenue du Camp, 5100 Jambes ; après une messe prévue à 12h00, dans l’Eglise Notre Dame de Bauraing, située sur la Chaussée de Marche n°170, 5100 Jambes.

Lire la suite...
 
Burundi : la future Constitution tiendra compte des résultats du dialogue interne

@rib News, 19/02/2017 – Source Xinhua

La future Constitution amendée tiendra compte des résultats du dialogue interburundais organisé au niveau des 18 provinces burundaises au premier semestre 2016 sous l'égide de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI), a fait savoir le cabinet de la ministre burundaise de la Justice et Garde des Sceaux, Aimée-Laurentine Kanyana.

Mercredi dernier, le gouvernement burundais réuni en Conseil des Ministres sous la direction du président Pierre Nkurunziza, a adopté un projet de décret portant création, mandat, composition, organisation et fonctionnement d'une commission chargée de proposer le projet de Constitution amendée.

Lire la suite...
 
Burundi : Face au dialogue bloqué, Mkapa veut un sommet de l'EAC

@rib News, 19/01/2017 – Source AFP

Le médiateur dans la crise burundaise, Benjamin Mkapa, a estimé dimanche urgent de convoquer un sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Est (EAC) qui l'ont mandaté, afin d'étudier les "obstacles au processus" de paix au Burundi.

L'ex-président tanzanien a fait cette déclaration à l'issue de quatre jours de consultations stériles à Arusha (Tanzanie), en l'absence de délégation du gouvernement qui a boycotté cette session, refusant de siéger à la même table que le Cnared, coalition regroupant la quasi-totalité de l'opposition au président Pierre Nkurunziza. [Photo : Mkapa a rencontré vendredi la délégation du CNARED]

Lire la suite...
 
Burundi : les députés recommandent la réduction des taxes sur les produits vivriers

@rib News, 19/02/2017 – Source Xinhua

Les 121 députés de l'assemblée nationale burundaise (chambre basse du parlement bicaméral burundais), ont recommandé samedi au gouvernement du président Pierre Nkurunziza, de procéder à la réduction des taxes sur les produits vivriers et d'exonérer ceux en provenance de l'étranger "pour pallier au déficit de l'offre en la matière".

Cette recommandation a été formulée à l'issue d'une séance de présentation d'un rapport des visites de terrain, effectuées par la commission parlementaire permanente de l'agriculture et de l'élevage et de l'environnement pour s'enquérir de l'ampleur des effets pervers des changements climatiques sur la production vivrière durant "la saison culturale A" (début septembre 2016-fin janvier 2017).

Lire la suite...
 
Des milliers de Burundais manifestent contre les pourparlers d'Arusha

@rib News, 18/02/2017 - Source AFP

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à l'appel d'organisations proches du pouvoir à Bujumbura, contre les pourparlers qui ont débuté jeudi à Arusha (nord de la Tanzanie) pour tenter de sortir le Burundi de deux ans de crise politique, selon des journalistes locaux.

Des manifestations similaires ont été également organisées dans plusieurs localités du pays. [Photo : Des milliers de manifestants, en majorité des conducteurs de vélos-taxis, ont défilé à Bujumbura]

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement demande l'arrestation d'opposants présents à Arusha

RFI, 18-01-2017

Les discussions lancées jeudi 16 février à Arusha pour une sortie de crise au Burundi se poursuivent. Ce nouveau round de dialogue doit s'attaquer aux questions de fond qui divisent opposition et pouvoir.

Mais difficile de dire ce qu'il pourra en sortir : le gouvernement a en effet décidé au dernier moment de boycotter cette session en raison de la présence d'opposants poursuivis par la justice. Le gouvernement vient d'ailleurs de demander à ce que ces opposants soient arrêtés en Tanzanie. [Photo : La délégation de la plateforme d’opposition CNARED, à Arusha le 16 février 2017]

Lire la suite...
 
Pour Grace Mugabé : "mort ou vivant, mon mari gagnerait les élections"

BBC Afrique, 18 février 2017

La première dame du Zimbabwe estimait lors d'un meeting du Zanu-PF que son mari est "si populaire, qu'il gagnerait les élections depuis sa tombe".

"Un jour, Dieu finira par rappeler Mugabe à lui. Depuis sa tombe, nous pourrions proposer son nom sur les bulletins de vote...il gagnerait haut la main les élections de 2018" a-t-elle ajouté au meeting de Buhera, ville du sud-est de la capitale Harare.

Lire la suite...
 
Nouvel échec de pourparlers entre le gouvernement et l'opposition au Burundi

France 24, 17/02/2017

Les efforts pour relancer des pourparlers de sortie de crise au Burundi semblaient jeudi dans une impasse totale, le gouvernement refusant de discuter avec l'opposition et ouvrant même la voie à une réforme de la Constitution.

Deux ans après le début de la crise au Burundi, l'ex-président tanzanien Benjamin Mkapa (photo, le 16 février 2017 à son arrivée à Arusha), nommé médiateur régional, avait invité le gouvernement et l'opposition à se mettre autour de la table à Arusha, en Tanzanie, jeudi 16 février, afin de parler des "questions de fond" qui fracturent le pays.

Lire la suite...
 
Le Burundi sollicite la Tanzanie dans l'arrestation des "putschistes"

@rib News, 17/02/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement tanzanien a été sollicité vendredi par le gouvernement burundais, pour "collaborer" dans l'arrestation des "putschistes" poursuivis par la justice burundaise qui se trouvent présentement à Arusha (nord de la Tanzanie) pour participer à la session du dialogue interburundais prévue du 16 au 18 février.

"Qu'il y ait un accord d'extradition ou pas, un pays donné, peut dans le cadre de l'exercice de sa souveraineté, adresser à un pays tiers et vice versa ; et ce dans le cadre de la coopération judiciaire, une requête pour faire arrêter ses ressortissants poursuivis par la justice, qui se trouvent au-delà de ses frontières nationales".

Lire la suite...
 
Faute de pouvoir investir au Rwanda, Rujugiro place ses millions en Ouganda

BBC Afrique, 17 février 2017

20 millions de dollars investis en Ouganda

Le milliardaire rwandais Tribert Ayabatwa Rujugiro a choisi d'investir 20 millions de dollars en Ouganda pour développer une région affectée par un conflit meurtrier.

L'homme d'affaires a choisi de placer ses millions dans une nouvelle usine de fabrication de tabac et dans le développement d'un programme agro-forestier pour la région d'Aroua, dans le nord du pays.

Lire la suite...
 
Le Burundi veut l'arrestation des opposants venus aux pourparlers en Tanzanie

@rib News, 17/02/2017 - Source AFP

Le Burundi a demandé vendredi aux autorités de Tanzanie d'arrêter des responsables de l'opposition participant aux pourparlers de paix entamés la veille à Arusha (nord de la Tanzanie).

Ces pourparlers constituent une nouvelle tentative pour résoudre près de deux ans de crise politique au Burundi.