topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Réponse du président Pierre Nkurunziza aux contestations de l’enrôlement des électeurs : « L’annulation de l’enrôlement n’est prévue nulle part dans les textes ». [@rib News, 19/12/2013] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

TOUTE L'ACTUALITÉ
Burundi : Nkurunziza attend de pied ferme les contestataires

RFI, 20-12-2014

Elections au Burundi : Nkurunziza prévient que «l'insurrection est punie»

La tension ne cesse de monter au Burundi depuis quelques jours, suite aux contestations de l’enrôlement des électeurs qui a pris fin la semaine passée. En début de semaine, l’opposition réunie a exigé une démission immédiate et sans condition de la Commission électorale, accusée d’être complice dans les nombreuses irrégularités reconnues par toutes les parties.

Vendredi, quelque 2 000 organisations de la société civile ont demandé fermement une annulation des résultats de l’enrôlement. Réponse du président Pierre Nkurunziza vendredi, au cours de sa traditionnelle émission publique : « L’annulation de l’enrôlement n’est prévue nulle part dans les textes ».

Lire la suite...
 
Le Burundi a besoin de 15 M USD pour sa Stratégie nationale de protection sociale

APA, 19-12-2014

Bujumbura (Burundi) - Le Burundi a besoin de quelque 24 milliards de FBU, soit 15 millions de dollars américains, pour mettre en œuvre sa stratégie de mise en œuvre de la Politique nationale de protection sociale (PNPS) 2015-2020, selon les experts qui ont réalisé ce programme disséqué vendredi par des intervenants en matière sociale lors d’un atelier de validation.

Selon Mme Annonciate Sendazirasa (photo), ministre de la Fonction publique, du Tr    avail et de la Sécurité sociale qui a présidé les travaux, une attention particulière devra être accordée aux catégories les plus vulnérables de la population notamment les enfants, les jeunes, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes vivant avec un handicap et les personnes en âge actif sans revenus.

Lire la suite...
 
Fin d'une mission d'évaluation économique du FMI au Burundi

PANA, 19 décembre 2014

Le FMI, examinant la performance économique du Burundi, donne la note de passage

New York, Etats-unis - Le Fonds monétaire international (FMI) a effectué une mission d'évaluation économique au Burundi au cours de laquelle il a mené des discussions avec les autorités burundaises pour la sixième revue du programme économique et financier du gouvernement appuyé par le FMI, dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (Fec).

Un communiqué du FMI transmis à la PANA à New York a indiqué jeudi que la mission du FMI, dirigée par M. Jaroslaw Wieczorek, a séjourné à Bujumbura, la capitale du Burundi, du 4 au 17 décembre.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales des jeudi 18 et vendredi 19 décembre 2014

@rib News, 19/12/2014

● Justice

- Alors que le correspondant de la RPA dans la province de Bubanza a été libéré provisoirement ce jeudi soir, l’Union Burundaise des Journalistes (UBJ) se réjouit de cette libération même si elle est conditionnelle. Le président de cette organisation professionnelle des journalistes trouve pourtant que la justice devrait accélérer le procès pour que justice lui soit rendue. Alexandre Niyungeko estime que trois jours de privation de liberté c’est trop pour un innocent et estime qu’il faut une vérité dans les meilleurs délais.

Lire la suite...
 
Nécrologie : Décès à Bujumbura de Mme Nahimana Lucie

@rib News, 19/12/2014

Communiqué de décès

La famille Kimararungu Désiré et Girimana Nadine, et sa sœur Uwitonze Mireille, résidant en Belgique, ont la profonde douleur d’annoncer aux amis et connaissances, le décès inopiné de Mme Nahimana Lucie, belle-mère et mère, survenu ce mercredi 17 décembre 2014 à Bujumbura. Elle rejoint son défunt mari, Feu M. Karikurubu Marc, décédé le 22 septembre 2014.

La famille vous remercie d’ors et déjà pour votre soutien en ces moments de dures épreuves.

Contacts :

Kimararungu Désiré : 0486 02 25 98

Girimana Nadine : 0488 31 35 71

Uwitonze Mireille : 0492 16 44 43

 
"Nkurunziza reste sourd aux leçons de l’histoire", analyse la presse du Burkina Faso

Le Pays, 19 décembre 2014

ALTERNANCE AU BURUNDI : Nkurunziza persiste et signe

Au fur et à mesure qu’approchent les élections législatives et présidentielle de mai et juin 2015, le mercure monte au Burundi. En effet, la polémique enfle autour de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de l’organisation de ces élections, qui est accusée par l’opposition, d’orchestrer des fraudes massives dans l’enregistrement des électeurs, au profit du parti au pouvoir. Pour cette raison, l’opposition exige la démission hic et nunc de cette institution.

Lire la suite...
 
La société civile burundaise exige l’annulation des résultats de l’enrôlement

RFI, 19-12-2014

Burundi : colère de la société civile contre les fraudes électorales

Au Burundi, la société civile a été la première à tirer la sonnette d’alarme en dénonçant des fraudes massives qui ont entaché la distribution des cartes nationales d’identité et l’opération d’enrôlement des électeurs qui a eu lieu en même temps, des irrégularités que la Céni reconnaît aujourd’hui en renvoyant la responsabilité sur le gouvernement. Après l’opposition qui demande carrément la démission de la Commission électorale, les principaux leaders de la société civile sont montés au créneau jeudi.

Lire la suite...
 
Le Burundi envisage d'atteindre une superficie boisée de 18% en 2025

@rib News, 19/12/2014 – Source Xinhua

Le Burundi envisage d'atteindre une superficie boisée de 18% d'ici à l'horizon 2025, a déclaré vendredi à Bujumbura M. Jean Claude Nduwayo, ministre burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme.

Le ministre Nduwayo, qui s'exprimait lors de la commémoration du jubilé d'argent de ce ministère burundais ayant en charge l'environnement, a invité les Burundais à planter les arbres pour porter l'espace couvert de forêts (qui atteint aujourd'hui à peine 13%) à 18% d'ici 2025.

Lire la suite...
 
Burundi : La Société civile conclut à de la "fraude" après l’enrôlement des électeurs

PANA, 18 décembre 2014

Bujumbura, Burundi - Des organisations réunies au sein de la Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral ont sorti, jeudi, une déclaration-bilan de 19 jours d’enrôlement des candidats électeurs de 2015, dans laquelle les signataires concluent à de la "fraude" basée surtout sur la manipulation ou l’utilisation "abusive" de la carte nationale d’identité, notamment par des "mineurs" et des "étrangers".

Des organisations réunies au sein de la Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral ont sorti, jeudi, une déclaration-bilan de 19 jours d’enrôlement des candidats électeurs de 2015, dans laquelle les signataires concluent à de la "fraude" basée surtout sur la manipulation ou l’utilisation "abusive" de la carte nationale d’identité, notamment par des "mineurs" et des "étrangers".

Lire la suite...
 
Burundi : La CENI reconnaît les fraudes mais s’en lave les mains

RFI, 18-12-2014

Burundi : la Commission électorale reconnaît des irrégularités

Au Burundi, la Céni souhaite l'apaisement et comprend la colère des partis de l'opposition qui ont appelé à sa démission cette semaine. Dix-huit partis politiques accusent la Commission électorale d'avoir inscrit des électeurs fictifs sur les listes lors de l'enrôlement pour favoriser le parti au pouvoir lors des scrutins de 2015. La Céni reconnaît des irrégularités, mais elle estime qu'elles ne sont pas de son fait.

Prospère Mpahorwamiye, Porte-parole de la Commission électorale : « Les accusations sont fondées puisqu’il y a eu des cartes irrégulières qui ont été distribuées. »

Ecouter sur RFI

 
Burundi : le domicile d'une ministre cible d'une attaque à la grenade

@rib News, 18/12/2014 – Source Xinhua

Le domicile de la ministre burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le sida, Mme Sabine Ntakarutimana (photo), a été la cible mercredi soir d'une attaque à la grenade qui n'a pas fait de perte humaine.

"C'était vers 23h30. On dormait et on a entendu un bruit fort d'une grenade qui a éclaté (...). J'ai appelé l'un de ceux qui assurent ma garde qui m'a rassuré que la grenade était lancée au niveau de notre domicile et tout d'un coup, on a entendu un autre bruit d'une autre grenade qui a endommagé les véhicules", a déclaré la ministre à son domicile, sis Gasekebuye dans la commune urbaine de Musaga, dans le sud de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Zambie : le président par intérim Scott refuse de démissionner

@rib News, 17/12/2014 – Source AFP

 Le président zambien par intérim Guy Scott (Photo, saluant les chefs de la défense et de la sécurité) a assuré mercredi qu'il ne démissionnerait pas avant l'élection présidentielle anticipée du 20 janvier, bien que la plupart de ses ministres aient exigé son départ.

Laissez-moi souligner le fait que je ne vais pas démissionner, a déclaré M. Scott dans un communiqué, notant qu'il entendait assurer une transition du pouvoir en douceur.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 17 décembre 2014

@rib News, 17/12/2014

● Justice

- Le Barreau près la Cour d’appel de Gitega trouve que le ministre de l’Intérieur n’a pas respecté le principe de la séparation des pouvoirs lorsqu’il a annoncé à Rwasa Agathon qu’il ne va pas comparaître devant le Parquet général près la Cour d’appel de Bujumbura qui l’avait convoqué pour ce lundi. Selon le président de cette association d’avocats, même le ministre de la Justice ne peut pas faire une chose pareille. Maître Raphaël Sinarinzi estime en putre que cette convocation va à l’encontre les conventions signées entre le gouvernement et les anciens mouvements rebelles.

Lire la suite...
 
Politique, économie et droit de l'homme à la Une au Burundi

APA, 17-12-2014

 Bujumbura (Burundi) - La controverse autour de l’enrôlement des électeurs, le cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLPII) ainsi que l’expert aux droits de l’homme des Nations Unies qui considère que le gouvernement a préféré laisser de coté certaines conclusions des consultations nationales de 2009 pour la mise en place du Comité Vérité et Réconciliation, sont les sujets à la une au Burundi ce mercredi.

Lire la suite...
 
Des innovations en matière de santé maternelle et infantile au Burundi

PANA, 17 décembre 2014

 Bujumbura, Burundi - Une semaine, qui a été dédiée à la santé maternelle et infantile, a débuté, mardi au Burundi, avec à l’agenda la vaccination, le déparasitage, la sensibilisation au lavage régulier des mains à l’eau propre et au savon ainsi que des poudres de micronutriments qui seront distribuées pour la première fois sous forme de sachets unidoses faciles à saupoudrer sur les aliments à la maison, apprend-on de source proche du bureau du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : L'opposition durcit le ton et menace de paralyser le processus électoral

RFI, 17-12-2014

Au Burundi, l'opposition, unie, demande la démission de la CENI

 Le Burundi va-t-il s'enfoncer dans une nouvelle crise électorale après celle de 2010 ? Tous les partis politiques de l'opposition burundaise, unis pour la première fois, ont demandé hier une démission immédiate de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Elle est accusée d'avoir participé à une fraude massive sur les listes électorales au moment de l'enrôlement des électeurs, qui a pris fin vendredi. Ces partis menacent de paralyser le processus électoral de 2015 s'ils ne sont pas entendus. [Photo (de g à d) :  Jean Minani, Léonce Ngendakumnana, Agathon Rwasa et Charles Nditije, au cours de leur conférence ce mardi 16 dec 2014]

Lire la suite...
 
Burundi : appui allemand de 500.000 euros pour le secteur extractif

@rib News, 17/12/2014 – Source Xinhua

 L'Allemagne débloque 500.000 euros pour aider le Burundi dans la gestion du secteur extractif, conformément à un accord signé mardi à Bujumbura.

"Il s'agit d'un financement additionnel aux 900.000 euros octroyés en avril dernier par le gouvernement allemand pour le même secteur", a affirmé le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Laurent Kavakure, qui a signé l'accord avec l'ambassadeur d'Allemagne au Burundi, Bruno Brommer.

Lire la suite...
 
Burundi : Craintes de voir la CVR se détourner de la vérité pour le pardon

UN News Centre, 16 décembre 2014

Burundi : la recherche de la vérité prime sur le pardon, estime un expert de l'ONU

 A l'issue de sa première visite officielle au Burundi, l'expert en justice transitionnelle des Nations Unies, Pablo de Greiff (photo), a estimé mardi que la promesse de vérité et justice reste toujours à réaliser dans ce pays quatorze ans après l'Accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation.

« Le Burundi a déjà atteint un certain degré de stabilité qui peut servir de fondement pour le futur développement du pays, mais ces progrès peuvent facilement être mis en danger », a dit le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, la justice, la réparation et les garanties de non répétition.

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposition exige la démission de la commission électorale

@rib News, 16/12/2014 – Source AFP

 Les 18 partis d'opposition du Burundi ont unanimement exigé mardi la démission immédiate de la commission électorale indépendante (CENI) qu'ils accusent de fraude massive dans l'enregistrement des électeurs, menaçant de paralyser l'organisation des élections générales de 2015.

« Nous (...) exigeons la démission immédiate et sans conditions de la CENI, discréditée et incapable de conduire un processus électoral digne de ce nom », a déclaré à la presse Agathon Rwasa (photo), figure de l'opposition et chef historique de la principale ancienne rébellion burundaise, au nom de ces 18 partis.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 16 décembre 2014

@rib News, 16/12/2014

● Politique

- Certains partis politiques de l’opposition affirment qu’ils ne peuvent pas accepter les résultats de l’opération d’enrôlement des électeurs qui vient de se terminer au cours de la semaine dernière. Lors d’une conférence de presse que ces 18 partis politiques ont animée ce mardi, ils ont annoncé que les irrégularités qui ont émaillé cette opération combien importante pour le bien déroulement des élections ont été si fortes que personne ne peut les cautionner.

Lire la suite...
 
Le Burundi revendique d’importants succès à la tête de la mission de paix en Somalie

PANA, 16 décembre 2014

 Bujumbura, Burundi - Sous le commandement du général burundais Silas Ntigurirwa (photo), les forces de l’Union africaine (UA) de maintien de la paix en Somalie (AMISOM) ont mené deux opérations offensives décisives qui ont abouti à la libération de 26 villes somaliennes tenues par les terroristes d’Al Shebaab entre les mois de mars et octobre 2013, apprend-on de source proche du ministère burundais de la Défense nationale et des Anciens combattants.

Lire la suite...
 
Rwasa revendique "l'immunité provisoire" devant les juridictions ordinaires

@rib News, 16-12-2014

« L’on se demande du reste quel est ce genre de justice qui applique le principe de deux poids deux mesures en faveur des leaders du CNDD-FDD et au détriment des leaders des FNL pourtant les deux étant sous le couvert des mêmes protections juridiques à savoir : la loi n°1/022 du 21 novembre 2003 portant immunité provisoire de poursuite judiciaire en faveur des leaders politiques rentrant d’exil et la loi N°1/32 du 22 novembre 2006 portant immunité provisoire de poursuites judiciaires en faveur des membres du mouvement signataire de l’accord global de cessez-le-feu du 7 septembre 2006. », peut-on lire dans une correspondance adressée par Agathon Rwasa au Procureur Général près la Cour d ’Appel de Bujumbura, suite à la convocation ce lundi du leader des ex-rebelles des FNL.

Lire l’intégralité de la lettre

 
Le leader de l’opposition burundaise dans la ligne de mire d’un pouvoir qui le craint

RFI, 16-12-2014

Burundi : pas de comparution pour Agathon Rwasa dans le dossier Gatumba

Agathon Rwasa, leader historique des ex-rebelles des Forces nationales de libération (FNL), qui avaient revendiqué le massacre de Tutsis congolais à Gatumba en 2004, devait comparaître pour la première fois devant le parquet près la cour d’appel de Bujumbura ce lundi 15 décembre.

Mais il n’a pas été entendu finalement, sans qu’aucune explication ne lui soit donnée. Lorsque Agathon Rwasa arrive devant l’entrée qui mène aux bureaux du parquet hier matin, il trouve porte close.

Lire la suite...
 
Démonstration de force d’Agathon Rwasa dans les rues de Bujumbura

@rib News, 15/12/2014

 Des milliers de partisans du leader des ex-rebelles des FNL ont envahi lundi les rues de la capitale burundaise (photo), pour accompagner Agathon Rwasa jusqu’au siège de la Cour d’appel qui l’avait convoqué.

Les manifestants voulaient ainsi protester contre "l'instrumentalisation de la justice par le pouvoir Nkurunziza". Mais le face-à-face devant les juges n’a pas eu lieu. La Parquet n’a finalement pas entendu le chef des FNL, le rendez-vous a été annulé sine die.

Lire la suite...
 
La Cour d'appel de Bujumbura n'a pas entendu Rwasa ce lundi comme prévu

APA, 15-12-2014

Bujumbura (Burundi) - Agathon Rwasa, président du FNL (Forces nationales de libération, opposition) non reconnu par l’Etat, n’a pas été entendu par la Cour d’appel de Bujumbura qui l’avait convoqué pour lundi au sujet du dossier du massacre de réfugiés congolais Banyamulenge dans le camp de réfugiés de Gatumba (à la frontière burundo-congolaise) dans la nuit du 12 au 13 août 2004, occasionnant la mort de plus de 160 personnes et une centaine de blessés, a constaté APA dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 15 décembre 2014

@rib News, 15/12/2014

● Justice

- Rwasa Agathon, qui devait comparaître devant le Parquet général près la Cour d’appel de Bujumbura ce lundi matin, n’a pas été entendu. Il précise qu’alors qu’il se dirigeait au rendez-vous, il a reçu un coup de fil du ministre de l’Intérieur lui annonçant que celui qui devrait l’écouter n’est pas disponible. Il a pourtant continué son chemin estimant que cette précision n’est pas du tout vraie, mais il n’a pas été reçu et n’a même pas été autorisé à entrer à l’intérieur des bâtiments abritant le parquet qui l’avait convoqué. Une foule immense de gens étaient venue le soutenir et chantait des slogans et avait des banderoles portant des inscriptions qui lui sont favorables.

Lire la suite...
 
Burundi : l’espace politique est en pleine ébullition

RFI, 15-12-2014

Burundi : à six mois du scrutin, l'opposition en recomposition

À six mois des élections générales au Burundi, l’espace politique est en pleine ébullition, avec la naissance d’une nouvelle coalition d’opposition composée de huit partis la semaine passée, dominée notamment par les deux frères ennemis d’hier, les ex-rebelles hutus des FNL et l’ancien parti unique l’Uprona, tutsi.

Une alliance en concurrence avec une autre coalition beaucoup plus ancienne, l’ADC-Ikibiri, de force à peu près égale.

Lire la suite...
 
Appel à la reprise des cours dans les universités publiques du Burundi

PANA, 15 décembre 2014

Bujumbura, Burundi - Les syndicats des étudiants de l’université du Burundi et de l’Ecole normale supérieure (Ens), les deux seuls établissements de l’Enseignement supérieur public du pays, ont lancé un appel, dimanche, à la reprise des cours dès ce lundi dans la foulée de la nomination par décret d’un nouveau recteur après plus de deux mois de grève au départ  "illimitée" pour protester contre des réformes académiques du secteur "non concertées", d’après les concernés.

Lire la suite...
 
Bujumbura satisfait de l'opération d'enrôlement pour les élections de 2015

@rib News, 15/12/2014 - Source Xinhua

Le gouvernement burundais est satisfait de la manière dont s'est déroulée l'opération d'enrôlement pour les élections de 2015 à travers le pays, a déclaré lundi à Bujumbura le ministre burundais de l'Intérieur, Edouard Nduwimana.

"Cette satisfaction se fonde sur plusieurs raisons. D'abord, c'est qu'à travers tout le pays, l'opération d'enrôlement s'est déroulée dans la paix, la sécurité et la tranquillité entre tous les citoyens.

Lire la suite...
 
De nombreux citoyens vivaient sans identité au Burundi

PANA, 14 décembre 2014

 Bujumbura, Burundi - L’une des leçons les plus tirées par les observateurs du processus électoral, au lendemain de la clôture officielle des opérations d’enrôlement des candidats électeurs de 2015, est que nombreux étaient les Burundais qui vivaient et se promenaient jusque-là gaillardement sans carte nationale d’identité, pourtant nécessaire dans la vie de tous les jours et accessible aux citoyens dès l’âge de 16 ans.

Ce n’est qu’à l’approche des élections générales de 2015 que les acteurs politiques et l’administration se sont scandalisés de voir que des Burundais vivaient par 'millions'  sans papiers au rythme où ils envahissaient les mairies, les écoles, les permanences de partis politiques et même la rue pour se procurer le sésame, parfois par tous les moyens.

Lire la suite...
 
Fin d’une opération chaotique et contestée d’enrôlement des électeurs

RFI, 14-12-2014

Burundi : bilan d'un enregistrement difficile des électeurs

Un peu plus de trois millions six cent quatre-vingts mille Burundais en âge de voter se sont fait inscrire sur les listes électorales au Burundi.

L’annonce a été faite ce vendredi 12 décembre par le porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), après une période officielle d’enrôlement caractérisée par de fortes tensions politiques.

Lire la suite...
 
129 morts dans un naufrage sur le lac Tanganyika

@rib News, 14/12/2014 – Source AFP

 Cent vingt-neuf personnes au moins ont péri dans le naufrage d'un bateau surchargé sur le lac Tanganyika, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan officiel communiqué dimanche.

"Les équipes de secours ont repêché au total 129 corps" de noyés, hommes, femmes et enfants, a déclaré Laurent Kahozi Sumba, ministre des Transports de la province du Katanga.

Lire la suite...
 
Le FNL réagit vigoureusement à la convocation d’Agathon Rwasa

@rib News, 13/12/2014

Le rôle de P. NKURUNZIZA dans la manipulation électoraliste du feuilleton BANYAMURENGE

 Nous l’avions dit avec raison dans notre déclaration du 21 novembre 2014, « le président Pierre NKURUNZIZA a fait main basse sur toutes les institutions judiciaires et sécuritaires du pays. Il les a transformées en machines d’intimidation et de répression contre toute personne opposée à son troisième mandat illégal. L’appareil judiciaire est devenu la principale arme brandie par NKURUNZIZA contre ses opposants ».

M. Agathon RWASA est considéré comme une embûche majeure tant redoutée sur le boulevard vers une troisième législature anticonstitutionnelle de Pierre NKURUNZIZA, un danger majeur contre la victoire du CNDD-FDD aux élections prochaines. Il se trouve ainsi dans le viseur de la bande susdite qui s’acharne contre lui pour tenter de l’éliminer physiquement, à défaut, l’écarter de la course électorale dont les préparatifs sont déjà contestés par tous les acteurs tant politiques que sociaux, sauf le parti au pouvoir.

Lire l'intégralité de la Déclaration

 
Burundi : fin de l'inscription sur les listes électorales, sous les critiques

@rib News, 13/12/2014 - Source AFP

 Près de 3,7 millions de personnes se sont inscrites sur les listes électorales, a annoncé samedi le porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Burundi, "très satisfait" de cet enrôlement des électeurs qui est sous le feu des critiques.

La Ceni est "très satisfaite" du déroulement de l'opération d'enrôlement qui a pris fin vendredi, a annoncé Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la Ceni.

Lire la suite...
 
Le Burundi face au défi de financement des élections de 2015

@rib News, 12/12/2014 – Source Xinhua

 Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) du Burundi, Pierre Claver Ndayicariye (photo), a déplore un niveau faible du financement des élections de 2015.

"Le défi le plus important reste la mobilisation des financements pour ces élections. En effet, les rares annonces déjà faites par certains pays et organisations n'ont pas encore franchi à ce jour l'étape de la signature des conventions de financement, alors que le calendrier électoral est très serré", a-t-il déclaré lors d'une table ronde des bailleurs de fonds jeudi.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 35 sur 10003

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014