topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

TOUTE L'ACTUALITÉ
Nouvelles locales du mardi 31 mars 2015

@rib News, 31/03/2015

● Sécurité

- Après les  révélations d’un certain Mwarabu qui affirme avoir participé dans l’assassinat des trois religieuses de la paroisse Kamenge en septembre dernier, un autre exécutant vient de lui emboîter le pas en reprenant presque les mêmes déclarations. En effet, Juvent Nduwimana qui est agent de renseignement actuellement en mission en Somalie  au sein de l’AMISOM affirme comme Mwarabu que le général Adolphe Nshimirimana est impliqué dans le plan d’assassinat de ces religieuses. Il précise qu’ils se sont rencontrés plusieurs fois avant de passer à l’acte et que la dernière réunion a eu lieu dans le bistrot d’Adolphe Nshimirimana situé à Kamenge à la 12ème avenue communément appelé "Iwabo w’abasigaye".

Lire la suite...
 
Fortes inondations au Burundi : dix personnes portées disparues

RFI, 31-03-2015

 Des pluies diluviennes se sont abattues, ce lundi 30 mars, sur une localité situées à une trentaine de kilomètres au sud de Bujumbura, au bord du lac Tanganyika, faisant des dégâts immenses. Après avoir parlé de dix-huit victimes, les autorités ont revu à la baisse leur bilan et annoncent la dispartion de dix personnes.

Notre journaliste s’est rendu sur place, à bord d’un bateau manœuvré par un jeune pêcheur, Alexis. Reportage.

Lire la suite...
 
Nigéria : Le candidat de l’opposition devance légèrement le président sortant

APA, 31-03-2015

Présidentielle nigériane : Muhammadu Buhari légèrement en tête

 Abuja (Nigeria) - Le candidat de l’opposition, Muhammadu Buhari (photo, à gauche), devance légèrement le président sortant, Good Luck Jonathan (photo, à droite), selon des résultats provisoires de la présidentielle de samedi et dimanche.

La Commission électorale nationale indépendante (INEC) a déclaré lundi que l'ex-dirigeant militaire du pays et chef du parti "All Progressive Congress (APC)»" a remporté cinq des neuf régions, contre quatre régions pour le président Good Luck Jonathan, candidat du parti au pouvoir, le "People's Democratic Party (PDP)".

Lire la suite...
 
Barack Obama cet été au Kenya, terre natale de son père

@rib News, 30/03/2015 – Source AFP

 Plus de six ans après son arrivée à la Maison Blanche, Barack Obama se rendra cet été au Kenya, terre natale de son père, une visite qui fut un temps impensable en raison des poursuites dont faisait l'objet le président Kenyatta.

"Mes liens personnels avec le peuple kényan resteront forts", lançait M. Obama, né d'une mère américaine et d'un père kényan, lors de sa première grande tournée en Afrique subsaharienne (Afrique du Sud, Sénégal, Tanzanie) en juin 2013. [Photo : Obama s'était rendu au Kenya en 2006 en tant que sénateur de l'Illinois.]

Lire la suite...
 
Burundi : lancement des dépôts de candidatures pour les élections générales

PANA, 30 mars 2015

100 sièges de députés à pourvoir lors des élections législatives de 2015 au Burundi

Bujumbura, Burundi - Les députés à élire, le 26 mai prochain au Burundi, seront au nombre de 100 contre 105 au cours de la législature finissante de ces cinq dernières années, précise le décret portant convocation les citoyens en âge de voter respectivement aux communales, à la présidentielle et aux sénatoriales de 2015.

Les partis politiques, les coalitions des partis politiques, ainsi que les candidats indépendants remplissant les conditions fixées par la loi qui le souhaitent sont appelés à déposer leurs candidatures à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), du 30 mars au 13 avril 2015, précise le décret.

Lire la suite...
 
Burundi : au moins 10 morts dans des glissements de terrain

@rib News, 30/03/2015 – Source AFP

 Au moins 10 personnes ont été tuées dans des glissements de terrain déclenchés par d'importantes précipitations dimanche soir au Burundi, a annoncé lundi soir le gouverneur de la province concernée, le Bujumbura-rural (ouest), révisant à la baisse un premier bilan.

Un premier bilan faisait état d'au moins 18 morts. Cinq des portés disparus ont finalement survécu après avoir été emportés dans le lac Tanganyika, et trois autres ont été retrouvés sains et saufs, a annoncé le gouverneur Jacques Minani.

Lire la suite...
 
Burundi : inondations meurtrières

BBC Afrique, 30 mars 2015

 Au moins 18 personnes ont perdu la vie dimanche soir à une trentaine de kilomètres au sud de Bujumbura dans des glissements de terrain dus aux intempéries. Le président Pierre Nkurunziza qui a visité les lieux ce matin (photo, centre) a promis une aide d’urgence aux sinistrés

Le gouverneur de la province a déclaré lundi que les éboulements sont le résultat d'importantes précipitations sur cette région de l'ouest du Burundi. Jacques Minani a également déploré l’ampleur du phénomène au cours duquel des coulées de boue et des rochers ont dévalé les collines de la zone et emporté des maisons dans la localité de Rutunga.

Lire la suite...
 
Les frondeurs du CNDD-FDD accusés de frustration par rapport aux listes électorales

RFI, 30 mars 2015

Willy Nyamitwe : au Burundi «les élections seront conforme à la Constitution»

 Les pressions internationales se multiplient sur le président Nkurunziza à l'approche du congrès de son parti, le CNDD-FDD. Le secrétaire général de l'ONU, la présidente de la Commission de l'Union africaine ont appelé le chef de l’État à respecter les accords d'Arusha, accords qui prévoient deux mandats uniquement pour le chef de l’État.

Pour les partisans du président, il y aurait ambiguïté, puisque la constitution burundaise - elle - parle d'une élection du président à la magistrature suprême et que Pierre Nkurunziza a été élu au suffrage indirect pour son premier mandat et pourrait donc se représenter. Les églises, l'opposition et la société civile se sont elles prononcés contre ce troisième mandat, rejointes ces derniers jours par plusieurs dizaines de frondeurs du parti au pouvoir. Willy Nyamitwe [photo], conseiller du président Nkurunziza, et président de la commission Communication pour la campagne électorale du CNDD-FDD, est l'invité de RFI.

Lire la suite...
 
Burundi : 20 personnes emportées par une pluie diluvienne

@rib News, 30/03/2015 – Source Xinhua

Une pluie diluvienne qui s'est abattue dimanche sur les provinces de Rutana (sud-est), Rumonge (sud-ouest) et Cibitoke (ouest ) a causé plusieurs dégâts humains et matériels et a coupé plusieurs ponts sur les principales routes de ces localités.

Selon la radio nationale burundaise, au moins 20 personnes ont été emportées par la pluie dans la commune de Muhuta de la province de Rumonge.

Lire la suite...
 
Burundi : au moins 18 morts dans des glissements de terrain dus aux intempéries

@rib News, 30/03/2015 – Source AFP

 Au moins 18 personnes ont été tuées dimanche soir au Burundi, à une trentaine de kilomètres au sud de Bujumbura, dans deux glissements de terrain déclenchés par d'importantes précipitations, a annoncé lundi le gouverneur de la province concernée, Bujumbura-rural (Ouest).

Des torrents de boue et de rochers ont dévalé les collines de cette zone fortement escarpée et emporté maisons et bâtiments dans la localité de Rutunga, située sur les rives du lac Tanganyika, a expliqué le gouverneur, Jacques Minani. Une dizaine de personnes sont également portées disparues, a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza de plus en plus isolé sur la scène internationale

Le Pays, 29/03/2015

Contre le projet de bricolage constitutionnel au Burundi :

La communauté internationale sort du bois sans langue de bois

 Poussé de plus en plus dans les cordes, le président burundais qui voit, en ce moment, des étincelles, va-t-il se résoudre enfin à jeter l'éponge ? La communauté internationale vient, en tout cas, d'en rajouter aux uppercuts qu'il avait reçus jusque-là en provenance de son propre camp, dans le cadre de son projet de bricolage constitutionnel pour se sédimenter au pouvoir.

De fait, à la voix de Ban-Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, se sont  ajoutées celles de l'Union européenne et de l'Union africaine, qui l'enjoignent au strict respect de  la lettre et de l'esprit des Accords d'Arusha grâce auxquels le Burundi avait réussi à renouer avec la paix. En d'autres termes, le souhait de la communauté internationale est que Pierre N'kurunziza s'éclipse au profit d'un autre, au terme de ses deux mandats.

Lire la suite...
 
Changement brusque à la tête de la radiotélévision nationale du Burundi

PANA, 29 mars 2015

 Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a pris un décret portant nomination d’un nouveau directeur général de la radiotélévision nationale du Burundi (RTNB, publique), Jérôme Nzokirantevye, en remplacement de Thaddée Siryuyumunsi (photo) qui figure parmi les premiers signataires d’une pétition en circulation ces derniers jours dans les rangs du conseil national pour la défense de la démocratie/forces de défense de la démocratie (Cndd-Fdd, parti au pouvoir), contre une nouvelle candidature du président sortant à sa propre succession, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le SG de l'ONU exhorte Nkurunziza à renoncer à briguer un troisième mandat

RFI, 29-03-2015

Présidentielle au Burundi : Ban Ki-moon tente de raisonner Nkurunziza

Le président du Burundi Pierre Nkurunziza, qui n’a jamais fait mystère de son envie de briguer un troisième mandat lors des présidentielles prévues en juin, préoccupe plus que jamais la communauté internationale. Elle craint que ce pays ne retombe dans les violences et accentue sa pression pour qu’il renonce.

Depuis quelques jours, les visiteurs de haut rang se succèdent à Bujumbura et on a appris samedi que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon (photo) a appelé au téléphone le président burundais vendredi pour « l’exhorter » à réfléchir aux conséquences que pourraient avoir sa décision et à respecter l’accord de paix d’Arusha, qui stipule qu’aucun président ne peut aller au-delà de deux mandats.

Lire la suite...
 
Au Burundi, l'église catholique, épine dans le pied du président Nkurunziza

@rib News, 29/03/2015 - Source AFP

Ce dimanche, l'église de Kiryama, en haut de la colline burundaise éponyme, est bondée. L'archevêque de Gitega (centre), Simon Ntamwana (photo), est venu dire la messe et a préparé un sermon de circonstance en cette période pré-électorale.

Quelques jours plus tôt, la très influente Eglise catholique burundaise a pris position dans le débat qui monopolise les conversations à l'approche de la présidentielle de juin, s'opposant à un troisième mandat du chef de l'Etat Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition semble amnésique et résignée à revivre le passé

@rib News, 29/03/2015

Burundi. L’opposition peut-elle aller aux élections de 2015 ?

Par Arthur Kazima

En date du 27 mars 2015, le Président Pierre Nkurunziza a signé le décret numéro 100/71 « portant convocation des électeurs aux élections  des conseils communaux, des députés, du Président de la République et des Sénateurs ». La question est de savoir si, au regard du passé récent, du contexte politique et sécuritaire actuel, il est réaliste de s’attendre à la tenue d’élections  générales crédibles et sans bavures.

Un bref rappel historique

En 2010, l’opposition a dénoncé de multiples irrégularités aussi bien en amont que lors des élections. Au niveau des préalables électoraux, l’opposition avait  fustigé une distribution des cartes d’identité contrôlée par les agents administratifs proches du CNDD-FDD et marquée par la discrimination dans la délivrance des pièces d’identité, au détriment des membres de l’opposition. Le résultat fut un fichier électoral non crédible. En outre, les commandes des bulletins de vote et leur acheminement aux bureaux de vote s’étaient effectués dans un contexte de confusion totale.

Lire la suite...
 
1,5 million d'euros de la Belgique pour les droits de l'homme au Burundi

PANA, 28 mars 2015

La Belgique va financer pour 1,5 million d'euros la création d'un bureau des droits de l'homme au Burundi

 Bruxelles, Belgique  - La Belgique a débloqué 1,5 million d'euros pour financer la création du bureau des droits de l'homme au Burundi, a annoncé vendredi à la presse le ministre belge de la Coopération, Alexander De Croo.

Ce montant représente un quart du coût total de la construction de ce bureau qui disposera d'antennes régionales où travailleront 14 experts des droits de l'homme de l'Onu devant suivre de près l'évolution de la situation des droits humains dans le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : le chef d'Etat annonce la tenue de l'élection présidentielle le 26 juin

@rib News, 28/03/2015 – Source Xinhua

 Le Burundi tiendra le premier tour de l'élection présidentielle le 26 juin et le deuxième tour le 27 juillet en cas de besoin, indique un décret signé vendredi par le président Pierre Nkurunziza (photo).

Le dépôt des candidatures est prévu du 30 avril au 9 mai, selon le décret. Avant l'élection présidentielle auront lieu, le 26 mai, les élections législatives et l'élection des conseils communaux.

 

Lire la suite...
 
OAG : "La Cour Constitutionnelle incompétente pour interpréter l’Accord d’Arusha"

@rib News, 28/03/2015

Position de l’Observatoire de l’Action Gouvernementale, OAG, sur une éventuelle saisine de la Cour Constitutionnelle par le Chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, en vue de légitimer sa candidature au troisième mandat.

Du contexte

Au lieu de se dissiper, la controverse qui entoure une éventuelle candidature au troisième mandat de Président de la République pour l’actuel Chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, s’amplifie au fur et à mesure que les échéances électorales approchent.

La communauté internationale, l’opposition politique, la société civile et même beaucoup de membres éminents de son propre parti, CNDD-FDD, ont beau attirer son attention sur l’illégalité d’un tel mandat supplémentaire et surtout le risque qu’il ferait encourir à tout le pays en tentant de le briguer en toute illégalité, rien ne semble venir au bout de la détermination du Chef de l’Etat à s’accrocher au pouvoir.

Que ce soit le Président de la République, lui-même, ou alors ses partisans qui tiennent, mordicus, à sa reconduction, l’ultime recours devrait être, pour eux, la Cour Constitutionnelle. C’est cette option possible qui appelle notre commentaire.

Lire l’intégralité de la Déclaration

 
Burundi : Nyangoma appelle à la mise en place d’un gouvernement de transition

@rib News, 28/03/2015

DECLARATION DU CNDD SUR LA SITUATION EXPLOSIVE DU PAYS. 

Le parti CNDD, inquiet de la situation politique très tendue et explosive au Burundi, à deux mois seulement des élections présidentielles, déclare ce qui suit.

A. Les faits

Cette situation est caractérisée par :

1. Une économie en lambeaux, une extrême pauvreté sans nom faisant des Burundais le peuple le plus pauvre de la planète, un chômage de plus 50% de la population active où les jeunes sont en première ligne , des difficultés dans la mobilité à cause de la carence des produits pétroliers, des commerçants en faillite à cause de la dégradation des conditions de vie de la population , des salaires de misère et une chute vertigineuse du pouvoir d’achat. [Photo : Léonard Nyangoma, président du CNDD]

Lire l’intégralité de la Déclaration

 
Kagame : "Climat politique tendu et risques d'explosion" au Burundi

@rib News, 28/03/2015 – Source AFP

Burundi : le président Rwandais craint les conséquences d'une potentielle "spirale de violence"

Le président du Rwanda, Paul Kagame, s'inquiète des conséquences qu'une éventuelle spirale de violence au Burundi pourrait avoir à la fois sur son pays et sur les Burundais, qui s'acheminent vers des élections générales très tendues dans quelques mois, dans un entretien à Jeune Afrique.

"Le climat politique est tendu, des risques d'explosion existent et nous craignons que cette spirale potentielle de violence soit exploitée contre nous par les forces négatives qui opèrent dans l'est de la (République démocratique du) Congo" (RDC), déclare le président Kagame dans une interview à l'hebdomadaire Jeune Afrique à paraître dimanche.

Lire la suite...
 
Les pressions contre un 3ème mandat du président burundais s'accentuent

RFI, 28-03-2015

Présidentielle au Burundi : Nkurunziza sous pressions internationales

Au Burundi, la communauté internationale ne cache pas son inquiétude face aux risques de violence que pourrait entraîner dans le pays la volonté du président Pierre Nkurunziza, en poste depuis 2005, de se représenter pour la troisième fois à la présidentielle prévue en juin prochain. Depuis plusieurs jours, on observe un ballet diplomatique avec notamment la visite du Conseil de sécurité des Nations unies, il y a deux semaines, puis du président de Tanzanie, la semaine passée. Vendredi, c’est la présidente de la commission de l'Union africaine, la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, qui est venue faire passer le même message, preuve que les pressions sur le président burundais s'accentuent.

Lire la suite...
 
Burundi : L’UA pour des élections guidées par l'Accord d'Arusha et la Constitution

@rib News, 28/03/2015 – Source Xinhua

 La présidente de la Commission de l'Union Africaine, Kosazana Dlamini-Zuma, en visite au Burundi depuis jeudi, a recommandé vendredi aux Burundais de respecter l'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation du Burundi, la Constitution et les autres lois en vigueur au Burundi dans la préparation des élections générales de cette année. Elle s'est exprimée à l'issue de l'audience que lui a accordée le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunziza (photo).

"Le chef de l'Etat ne m'a pas dit s'il va présenter sa candidature ou pas à sa propre succession, mais je pense que les Burundais devraient respecter et observer l'Accord d'Arusha, la Constitution et les autres lois en vigueur dans le pays dans leurs modes de désignation de leurs leaders lors des élections prochaines", a-t-elle déclaré à l'issue de l'audience.

Lire la suite...
 
L’aide financière américaine aux forces armées du Burundi en question

Human Rights Watch, 27 mars 2015

Au Burundi, la facture du bourreau

Suite à la série d’exécutions brutales qu’auraient commises des militaires burundais, les États-Unis devraient-ils envisager de suspendre leur aide financière aux forces armées du pays ?

Dans la nuit du 29 décembre, les membres d’un groupe armé non identifié ont traversé la rivière Rusizi depuis la République démocratique du Congo pour pénétrer au Burundi. Selon des résidents locaux, entre 100 et 150 hommes lourdement armés se sont glissés dans les eaux sombres de la rivière et ont disparu dans les collines. Le lendemain matin, le groupe armé s’est battu avec des éléments des Forces de défense nationale du Burundi ainsi qu’avec des membres de la police, dans la province de Cibitoke, située dans la partie la plus occidentale du pays. Au cours des quatre ou cinq jours suivants, les combattants se sont dispersés et se sont divisés en plusieurs groupes tandis qu’ils étaient poursuivis par l’armée et la police. Il y a eu des affrontements et les forces de sécurité burundaises ont affirmé avoir tué au moins 95 membres du groupe. Deux militaires burundais et deux cils ont également péri.

Lire la suite...
 
Burundi : tous les scénarios même les plus extrêmes sont désormais envisageables

@rib News, 27/03/2015

RISQUES DE VIOLENCE SUR UN FOND DE TENTATION DE DYNASTIE RÉPUBLICAINE AU BURUNDI

La situation explosive actuelle exige une politique proactive ferme de persuasion et de dissuasion par la carotte et le bâton pour prévenir la violence sur un fond de tentation d’établissement d’une dynastie républicaine au Burundi.

 Par Gervais Marcel Cishahayo

Les dynasties républicaines ne sont pas uniques à l’Afrique. On les retrouve aussi ailleurs dans le monde sur des bases différentes et particulièrement en Europe, par exemple en France où, elles « ont en commun un patriotisme flamboyant, un républicanisme intransigeant, de solides racines académiques, avec, bien sûr, la passion familiale de la politique et de l'Etat » (Alain Duhamel : ‘Les dynasties républicaines, Le Point - Publié le 23/04/2009’). Aux USA les dynasties républicaines ont un caractère distinct avec une importance particulière accordée à la capacité de rassembler le financement nécessaire pour déterminer l’issue d’une campagne électorale où tous les coups et peaux de banane sont permis mais susceptibles d’être soumis à la rigueur de la loi et de la constitution.

Lire la suite...
 
La Belgique dégage 1,5 M d'€ pour un Bureau des droits de l'homme au Burundi

@rib News, 27/03/2015 - Source Belga

La Belgique va dégager entre 2015 et 2017 1,5 million d’euros pour la création d’un Bureau des droits de l’homme des Nations unies au Burundi. Elle prend ainsi en charge un quart du financement total du bureau, annonce le vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open Vld) vendredi.

Le bureau et ses antennes régionales accueilleront quatorze experts des droits de l’homme qui suivront de près la situation au Burundi.

Lire la suite...
 
L'UA contre tout ce qui peut déstabiliser le Burundi (Dlamini-Zuma)

@rib News, 27/03/2015 - Source Xinhua

La présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, en visite au Burundi, a déclaré que l'Union Africaine est contre tout ce qui pourrait déstabiliser la paix et la stabilité du pays en cette période où les Burundais se préparent aux élections, prévues en juin prochain.

"Notre souhait est que le Burundi reste stable et pacifique pour faire face aux différents défis qu'il a connues, notamment en ce qui concerne l'éducation, les infrastructures, l'énergie et bien d'autres", a-t-elle déclaré aux média.

Lire la suite...
 
Au Burundi, le casse-tête financier des étudiants

@rib News, 26/03/2015 - Source AFP

Tiré à quatre épingles, Serge-Claver Nzisabira finit sa toilette sur le palier du minuscule logement de Bujumbura qu'il habite avec quatre autres étudiants. A l'intérieur, l'un des colocataires, en pleine crise de paludisme, est encore alité sur l'un des deux petits matelas que tous partagent.

Comme la majorité des Burundais, le jeune homme de 25 ans et ses camarades jonglent pour survivre dans un pays parmi les plus densément peuplés et les plus pauvres d'Afrique, où les problèmes économiques, surtout à l'approche d'élections générales tendues, deviennent explosifs.

Lire la suite...
 
"Ce monsieur est dangereux !": la presse africaine pas tendre avec Nkurunziza

Le Pays, 26/03/2015

Burundi : Pierre N’kurunziza a-t-il perdu la raison ?

Ce monsieur est dangereux. Dangereux non seulement pour lui-même, car les djinns de la mégalomanie qui l'habitent sont décidément tenaces. Mais aussi pour son pays duquel il promet d'être le Néron si jamais sa soif de se scotcher au fauteuil présidentiel n'est pas assouvie. Pierre N'kurunziza a-t-il perdu la raison ? En tout cas, il semble d'autant plus irrécupérable que même ceux qui lui veulent du bien, en le conjurant de ne pas faire le saut de trop, subissent ses foudres.

La Constitution du Burundi autorise l'ancien prof d'éducation physique à ne faire que deux tours de piste, qui consacrent la fin de ses deux mandats à la tête de l'Etat. Sur le point de boucler ces deux tours, Pierre N'kurunziza en demande encore plus. Il veut que le chronomètre soit remis à zéro, se refusant ainsi à toute idée de passer la main. Bon Dieu ! Monsieur le président, cette attitude n'a pas d'autres noms que l'égotisme, l'égocentrisme et l'égoïsme.

Lire la suite...
 
Burundi : la société civile sursoit la manifestation prévue vendredi

@rib News, 26/03/2015 - Source Xinhua

Les Organisations de la Société Civile (OSC) du Burundi, engagées dans la campagne contre la vie chère, ont décidé jeudi soir de surseoir la marche contre la vie chère, prévue ce vendredi à Bujumbura, après que les autorités eurent promis une perspective heureuse pour les revendications des consommateurs, a annoncé le porte-parole de l'Association burundaise des consommateurs (ABUCO), Pierre Nduwayo.

Selon M. Nduwayo, des émissaires du gouvernement ont "promis fermement de trouver une solution durable aux fréquentes pénuries de carburant via des travaux qui seront réalisés par une commission ad hoc chargée de revoir le prix à la pompe pour les produits pétroliers (essence et gasoil) jusque jeudi de la semaine prochaine".

Lire la suite...
 
Burundi : Une commission pour étudier les moyens d’éviter ces pénuries de carburant

APA, 26-03-2015

L'Ombudsman du Burundi met en place une commission pour étudier les doléances des associations de la société civile

Bujumbura (Burundi) - L’Ombudsman du Burundi, Mohamed Rukara, a mis en place jeudi une commission pour étudier les doléances des associations de la société civile engagées dans la campagne contre la vie chère.

Cette annonce a été faite par M. Jérôme Ndiho, chargé de la communication au bureau de l’Ombudsman, à l’issue d’une audience accordée au ministre du Commerce et de l’Industrie, Mme Marie Rose Nizigiyimana, à l’assistant du ministre des finances et à deux représentants de la deuxième vice-présidence.

Lire la suite...
 
Burundi : Comment le gouvernement du CNDD-FDD en est-il arrivé là ?

@rib News, 26/03/2015

QUO VADIS BURUNDI ? LES ÉLECTIONS DE TOUS LES DANGERS DE CONTESTATIONS ET DE DÉBORDEMENTS

Face aux dangers réels de contestation et de débordements, le Conseil de sécurité de l’ONU et tous les partenaires et amis du  Burundi doivent prendre des mesures appropriées pour prévenir une nouvelle descente aux enfers qui risquerait d’embraser encore une région des grands lacs toujours en quête de sécurité et de stabilité.

Par Gervais Marcel Cishahayo

Interprétant correctement les multiples signes avant coureur d’un crise imminente mais pas inévitable et les cris d’alarme en provenance du Burundi, le Conseil de sécurité du système des Nations Unies a dépêché une impressionnante mission et délivré un message fort au parti au pouvoir, à l’opposition et à la société civile du Burundi : toute démarche remettant en cause les Accords d’Arusha et de la Constitution est inacceptable. Ceci est venu renforcer les messages transmis par les USA, l’Union Européenne et d’autres partenaires du Burundi.

Lire la suite...
 
Les événements semblent se précipiter au sein du parti présidentiel burundais

RFI, 26-03-2015

Burundi : bras de fer entre les frondeurs et le parti présidentiel

 Au Burundi, depuis trois jours, un groupe de cadres supérieurs du parti au pouvoir s'opposent publiquement à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, aux affaires depuis 2005. Et face à un mouvement qui commence à s'étendre, le parti au pouvoir vient d’annoncer ses premières sanctions. Le bras-de-fer est d’ores et déjà engagé.

[Photo : Festus Ntanyungu, député et ancien ministre, porte-parole des frondeurs qui s’opposent à ce que le président Pierre Nkuruziza brigue un troisième mandat.]

Lire la suite...
 
Burundi : Dix des meneurs de la fronde anti-3è mandat radiés du CNDD-FDD

@rib News, 25/03/2015 - Source  Xinhua

Burundi : 10 hauts cadres du parti au pouvoir expulsés en raison de leur opposition au 3ème mandat du président Nkurunziza

Le parti au pouvoir au Burundi, le Conseil national pour la défense de la démocratie, Force de défense de la démocratie (CNDD FDD), a décidé mercredi de radier dix de ses hauts cadres qui ont demandé au président de la République Pierre Nkurunziza de ne pas briguer un troisième mandat.

Gélase Ndabirabe, sénateur et nouveau porte-parole de ce parti, a expliqué que ces hauts cadres du parti ont été radiés parce qu'ils "n'ont pas voulu s'amender malgré de multiples avertissements qui leur ont été donnés".

Lire la suite...
 
Une Université dans le camp de réfugiés de Musasa au Burundi

LE MONDE, 25.03.2015

Première mondiale au Burundi : une université dans un camp de réfugiés

 C’est un projet un peu fou. Yvelyne Wood, « artiste engagée » de Genève, entend créer la première université au monde installée dans un camp de réfugiés. L’établissement, porté par l’ONG suisse de Yvelyne Wood, Swiss International Humanitarian Organization (Siho), sera installé dans le camp de Musasa au Burundi. Appelé Uniref, il fera sa première rentrée le 28 septembre 2015, a annoncé Yvelyne Wood, lors de la présentation du projet à Paris jeudi 19 mars. [Photo : Yvelyne Wood dans le camp de réfugiés Musasa, au Burundi]

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 25 mars 2015

@rib News, 25/03/2015

● Politique

- Un autre groupe plus important des personnalités influentes du parti CNDD-FDD vient de se joindre au premier pour demander au président de la République de ne pas briguer un troisième mandat à la tête de l’Etat. En effet, plus de 50 personnes ont signé la pétition ce mercredi. Il s’agit entre autre de Séverin Buzingo ancien ministre de l’enseignement primaire et secondaire et actuel conseiller à la 2ème vice-présidence, Richard Ntunzwenimana gouverneur de la province Karusi, Daphrose Ntwengambabaye, gouverneur de la province Muramvya, Festus Ntanyungu, député et membre du conseil de discipline au sein du parti CNDD-FDD, le sénateur Pasteur Bucumi membre de la commission électorale au sein de ce même parti, Pamphile Muderega, secrétaire permanent de la commission nationale de coordination des aides (CNCA), Thaddée Siryuyumunsi, directeur général de la RTNB, Anatole Nzinahora, directeur de la Régie des Oeuvres Universitaires à l’Université du Burundi, la plupart des administrateurs communaux des provinces Karusi et Cankuzo, la quasi-totalité des conseillers de l’Assemblée nationale et du Sénat, certains responsables de la ligue des jeunes Imbonerakure et de femmes Bakenyererarugamba, le docteur Benoît Ndabashika qui est médecin traitant des parlementaires, le directeur de la CAMEBU. [rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 35 sur 10578

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014