topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



ALERTE - JEAN-BAPTISTE BAGAZA EST DÉCÉDÉ EN BELGIQUE : L’ancien président de la République du Burundi (1976-1987) le Colonel Jean-Baptiste Bagaza est décédé ce mercredi 4 mai 2016 à 6H30' du matin dans un hôpital d'Uccle à Bruxelles, apprend-on de source proche de sa famille. [@rib News, 04/05/2016] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l'actualité" (Menu de gauche) ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

TOUTE L'ACTUALITÉ
Décès de Jean-Baptiste Bagaza

BBC Afrique, 4 mai 2016

L’ancien président burundais, Jean-Baptiste Bagaza, est décédé à l’âge de 69 ans dans un hôpital en Belgique. Il est arrivé au pouvoir en 1976 par un coup d'état et a été renversé en 1987.

Le président burundais Pierre Nkurunziza a présenté "ses condoléances à sa famille ainsi qu’au peuple burundais."

Lire la suite...
 
Témoignage émouvant d'une journaliste burundaise

Deutsche Welle, 04.05.2016

Dans son classement annuel de la liberté de la presse, l'ONG Reporters sans frontières s’est inquiétée de la dégradation de la liberté de la presse dans toutes les régions du monde. En Afrique, le cas des journalistes burundais est particulièrement inquiétant. Le Burundi qui perd 11 places dans le classement, en occupant le 156ème rang.

De nombreux journalistes ont fui le pays. Voici le témoignage de l'une d'entre eux. Elle vit en exil, et pour sa sécurité, nous avons rendu sa voix méconnaissable.

Lire la suite...
 
Jean-Baptiste Bagaza est décédé à Bruxelles

@rib News, 04/05/2016

 Le Colonel Jean-Baptiste Bagaza n’est plus. L’ancien président de la République du Burundi (1976-1987) s’est éteint ce mercredi 4 mai 2016 à 6heures30 du matin dans un hôpital d'Uccle à Bruxelles, où il était soigné, apprend-on de source proche de sa famille. Il allait avoir 70 ans en août prochain.

Né le 26 août 1946, il prit le pouvoir le 1er novembre 1976, à l’issue d’un coup d’État contre le Lieutenant-général Michel Micombero, premier président qui avait renversé une monarchie multiséculaire en 1966. Avant de prendre le pouvoir, le Colonel Bagaza avait suivi des études universitaires et militaires à l'École royale militaire de Bruxelles.

 
Nkurunziza rejoint le "Club des prédateurs de la liberté de la presse"

Reporters sans frontières, 03/05/2016

Liberté de la Presse : La fête des despotes doit finir !

En ce 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, RSF lance une campagne qui dénonce la dégradation profonde de la liberté de la presse dans douze pays dont les dirigeants peuvent s’enorgueillir d’avoir muselé l’information.

Sur un mode ironique, la nouvelle campagne de Reporters sans frontières (RSF), réalisée par l’agence BETC à l’occasion de la publication du Classement mondial 2016, met en scène 12 chefs d’Etat, dont le burundais Pierre Nkurunziza,  qui célèbrent leur victoire contre la liberté de la presse.

En savoir plus

 
Washington presse pour une reprise des pourparlers inter-burundais

PANA, 03 mai 2016

Les Etats-Unis insistent sur la nécessité urgente de reprendre le dialogue burundais

Washington D.C, Etats-Unis - Les Etats-Unis ont exprimé leur déception suite au report du dialogue burundais et invité toutes les parties prenantes à s'assurer de sa reprise immédiate. Elles devraient aussi s'engager à y participer sans conditions préalables ni réserves.

Lire la suite...
 
Burundi : le commandant du camp Ngagara arrêté dans le dossier Kararuza

@rib News, 03/05/2016 – Source Xinhua

Le commandant du camp militaire de Ngagara dans la commune urbaine de Ntahangwa au nord de la capitale burundaise, a été arrêté mardi soir dans le cadre du dossier lié à l'assassinat du général de brigade Athanase Kararuza le 26 avril dernier.

Il a été transféré à la prison centrale de Mpimba située dans la commune urbaine de Muha, selon des sources bien informées. Son arrestation a été précédée dernièrement par celle de quatre hommes de troupe du camp qu'il dirigeait.

Lire la suite...
 
Au Burundi, la vie des blogueurs se poursuit malgré la crise des médias

La Libre Belgique, 03 mai 2016

Dacia Munezero et Armel Gilbert Bukeyeneza sont deux des trois principaux animateurs du blog collectif burundais Yaga. La Libre Belgique les a rencontrés alors qu’ils se trouvent en Europe pour une formation offerte par une ONG néerlandaise.

Yaga existe depuis février 2015, soit deux mois avant l’éclatement de la crise provoquée par le refus du président Pierre Nkurunziza de respecter l’interdiction de se présenter à un troisième mandat.

Lire la suite...
 
Antoine Kaburahe distingué par la maire de la capitale française

RSF, 03/05/2016

Le journaliste burundais Antoine Kaburahe décoré par la ville de Paris

 Lors d’une soirée organisée par Reporters sans frontières (RSF) à la veille de la Journée mondiale de la liberté de la presse la Mairie de Paris a remis quatre médailles de la ville à des journalistes soutenus par l’organisation. Un engagement fort en faveur de la liberté de l’information.

Lors de la soirée Les Combats du Journalisme, organisée lundi 2 mai par Reporters sans frontières (RSF) au Théâtre du Rond Point à Paris, en hommage aux héros de l’information, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a distingué quatre journalistes et leur a remis la médaille de la Ville de Paris. [Photo : Anne Hidalgo remet la médaille à Antoine Kaburahe]

Lire la suite...
 
Le pouvoir bien décidé à "réguler" la profession journalistique au Burundi

PANA, 03 mai 2016

L'édition 2016 de la liberté de la presse intervenue dans un contexte médiatique difficile au Burundi

Bujumbura, Burundi - La journée internationale de la liberté de la presse, édition 2016, a été placée, mardi, au Burundi, sous le thème officiel de "L’accès à l’information et aux libertés fondamentales, c’est notre droit" dans un pays où une centaine de journalistes indépendants étaient aux abonnés absents pour avoir quitté le pays par peur de l’insécurité.

Lire la suite...
 
Burundi : 451 morts lors des manifestations contre le 3e mandat de Nkurunziza

@rib News, 03/05/2016 – Source Xinhua

Les manifestations contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, qui avaient éclaté en avril 2015, ont fait451 morts et 757 blessés, a fait savoir mardi la Police Nationale du Burundi (PNB).

"Des 451 personnes tuées et des 735 autres blessées, on distingue 374 civils et 77 policiers pour le premier cas et 368 civils et 367 policiers dont 12 qui sont définitivement handicapés", a annoncé le porte-parole de la PNB, Pierre Nkurikiye.

Lire la suite...
 
Journée mondiale de la presse : le Burundi a perdu 11 places

Deutsche Welle, 03.05.2016

 La journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée en ce 3 mai. Des blogeurs burundais expriment leurs inquiétudes face à la dégradation de la liberté d'expression dans leur pays.

Le 3 mai de chaque année est célébrée la Journée mondiale de la liberté de la presse. Le thème retenu cette année est : « Accès à l'information et aux libertés fondamentales - C'est votre droit »

Lire la suite...
 
Présentation du livre "Le Commandant Martin Ndayahoze, un Visionnaire"

@rib News, 03/05/2016

 Par Joseph Ntamahungiro

[…] Parlant de l’exécution de ce génocide à partir du 29 avril 1972, Mme Rose Ndayahoze écrit ceci :

« Oui, le génocide hutu sest produit. Il débuta, le 29 avril 1972 à midi, par la dissolution du gouvernement (). A 10 heures, on annonçait la fausse nouvelle de linvasion du pays. Lopération déclenchée, personne ne put larrêter. La confusion, la peur aidant, les Hutu furent pris au piège. Le scénario avait été bien monté, et je l’ai vécu douloureusement. Pour corser l’affaire, les criminels nont pas craint de faire tuer certains de leurs frères tutsi (). Tout avait été prévu dans les moindres détails : appel aux frontières pour sauver le pays ; campagne dintoxication de lopinion publique ; silence des médias ; discrétion dans les meurtres ; mobilisation de la Jeunesse Révolutionnaire Rwagasore, pour empêcher la fuite des Hutu (). […]

Lire l’intégralité du Texte de présentation

 
Bilans contradictoires d’une année de crise au Burundi

PANA, 03 mai 2016

Bujumbura, Burundi - La police burundaise a livré, mardi, le premier bilan global d’une année de violences politiques qui ont déjà coûté la vie à 77 agents de l’ordre et fait 367 blessés dans leurs rangs, contre 374 civils tués, 368 autres blessés et "aucun disparu", contrairement à d’autres sources indépendantes qui faisaient jusque-là état de chiffres allant parfois du simple au double.

C’est le cas, notamment, de la fédération internationale des droits de l’homme (Fidh) dont le rapport rendu public le 26 avril dernier, à l’occasion du premier anniversaire de l’éclatement d’une crise électorale, faisait état d’au moins 700 personnes déjà tuées, 800 portées disparues et 4.300 détenus politiques.

Lire la suite...
 
Burundi : les fantômes du génocide de 1972 hantent toujours le pays

RFI, 03-05-2016

Burundi : polémique autour de la commémoration des massacres de 1972

 La commémoration des massacres interethniques de 1972 suscite la polémique au Burundi. Chaque année, des cérémonies de recueillement ont lieu au Burundi mais pour la première fois cette année les associations de familles de victimes demandent que cet épisode sanglant de l'histoire du pays soit reconnu officiellement par le gouvernement burundais et par les Nations unies comme un « génocide » contre les Hutus. Mais au Burundi, tout le monde ne partage pas cette lecture de l'histoire. Et certains craignent que ce débat ne ravive les tensions ethniques.

Lire la suite...
 
Pierre Claver Mbonimpa remporte un nouveau prix international

RTBF, 02 mai 2016

Le Burundais Pierre Claver Mbonimpa récompensé par la Fédération Wallonie-Bruxelles

 Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé à l'unanimité d'attribuer cette année son prix pour la Démocratie et les Droits de l'Homme au défenseur des droits humains burundais Pierre Claver Mbonimpa.

Le lauréat, opposé à la réélection du président burundais Pierre Nkurunziza, s'est engagé en faveur des droits de l'Homme au travers de son association pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH).

Lire la suite...
 
144 millions d’euros investis dans l’industrie de l’alcool au Burundi

PANA, 02 mai 2016

 Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a remis lundi, un certificat d’honneur et une enveloppe de deux millions de francs burundais (près de 1.000 euros) à la Brarudi, une branche locale de "Heineken", la marque de bière hollandaise, en guise de reconnaissance de ses investissements déjà consentis au Burundi pour 144 millions d’euros sur la période 2011-2015.

Lire la suite...
 
Burundi : Le président Nkurunziza déplore le retrait de l'aide européenne

@rib News, 02/05/2016 – Source Xinhua

 Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a profité de la célébration de la fête internationale du travail lundi 2 mai (photo) pour déplorer le retrait des européens dans l'appui de son pays depuis que ce dernier sombre dans des difficultés il y a un an.

"Nous célébrons cette fête au moment où le monde, et en particulier les pays de la Communauté Européenne, au lieu de nous appuyer dans la réalisation des projets que nous avons convenu de réaliser ensemble, ont opté de nous laisser sombrer seuls."

Lire la suite...
 
Jean Minani à la tête du CNARED : Président "par hasard" ou "hasardeux" ?

@rib News, 02/05/2016

LA DESCENTE AUX ENFERS DU BURUNDI CONTINUE

Par Docteur Ingénieur Bella NDORIMANA

 Le Burundi traverse une crise institutionnelle majeure depuis la volonté du Président Pierre NKURUNZIZA de briguer un troisième mandat illégal, à la présidence du pays. La Force de Défense Nationale dont l’intégration est l’une, sinon la seule, des grandes réalisations de ce régime, traverse une crise grave de leadership qui risque d’entraîner son effondrement et avec elle celui de l’Etat. Avec un taux de croissance inférieur à 5 %, alors que les autres nations du Continent ont une croissance à deux chiffres, comme le Rwanda voisin, le Burundi est actuellement le pays le plus pauvre de la planète. Tous ceux qui ont été aux affaires durant les dix dernières années, en dehors même de la problématique de la légitimité du troisième mandat, devraient rendre leurs tabliers car ils ont lamentablement échoué à redresser le pays.

Lire l’intégralité du Texte

 
Emouvantes obsèques de Papa Wemba à Kinshasa

APA, 02-05-2016

 Kinshasa (RD Congo) - D’émouvantes obsèques ont débuté lundi au Palais du peuple à Kinshasa en mémoire de l’artiste-musicien congolais Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, alias Papa Wemba, qui a été admis, à titre posthume, à la plus haute distinction honorifique de la République démocratique du Congo (RDC).

Papa Wemba a été admis dans l'ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba au grade de grand officier pour ses mérites, ses bons et loyaux services rendus à la nation congolaise, à l'Afrique et au monde dans le domaine culturel, selon l'ordonnance signée à cet effet par le président de la RDC, Joseph Kabila Kabange, qui l'a décoré, à titre posthume, lors d'une cérémonie grandiose.

Lire la suite...
 
Menaces sur l’Eglise catholique au Burundi

La Croix, le 01/05/2016 

 Depuis un an, le Burundi est plongé dans une grave crise, née de la réélection contestée du président Pierre Nkurunziza en juillet dernier. Les laïcs et l’Église catholique sont victimes de la violence des forces de l’ordre et des intimidations du pouvoir.

Pour nous rencontrer, nous avons dû suivre mille précautions. Nous rendre dans un lieu discret et improbable. Attendre dans une pièce sombre à l’insu de presque tout le monde. Le voilà. Appelons-le Pascal. Il est accompagné d’un ami, connu et respecté par tous les catholiques burundais. Il se porte garant de son témoignage. [Photo : Cathédrale Regina Mundi de Bujumbura.]

Lire la suite...
 
La fête du 1er mai reportée à lundi au Burundi

PANA, 01 mai 2016

 Bujumbura, Burundi (PANA) - La fête du 1er mai a été marquée, dimanche, par le seul message de circonstance à la nation du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza (photo), tandis que les cérémonies proprement dites de cette journée internationale particulière pour les travailleurs du Burundi durement affectés par une crise sociopolitique et économique grave, seront organisées lundi, pour des "raisons pratiques", apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi, le Vatican juge ambiguës les réactions internationales

La Croix, le 01/05/2016 

 La diplomatie vaticane s’inquiète des conflits d’intérêts des pays africains et européens au Burundi, qui empêchent tout dialogue honnête pour sortir le pays du chaos.

Le pape François dénonce sans cesse les trafics d’armes qui alimentent les guerres à travers le monde. Aux yeux du Saint-Siège, le Burundi en donne, depuis un an, une terrible illustration. Qui arme le président burundais, Pierre Nkurunziza? Qui finance la rébellion? Ce sont les questions que soulève la diplomatie vaticane, « très très préoccupée » devant une « répression silencieuse »exercée par le pouvoir.

Lire la suite...
 
Burundi : L’inhumation samedi du Général Kararuza, son épouse et leur fille

PANA, 01 mai 2016

Inhumation d’un général de l’armée, son épouse et leur fille victimes d’un récent attentat à Bujumbura

 Bujumbura, Burundi - Les cérémonies d’inhumation du général de l’armée burundaise, Athnase Kararuza, son épouse et leur fille ont eu lieu samedi dans le cimetière public de Mpanda, à la périphérie nord-ouest de Bujumbura, une semaine après leur assassinat par des individus non encore clairement identifiés, apprend-on de source proche de la famille des victimes.

Lire la suite...
 
Burundi : le président menace ceux qui sabordent les finances publiques

@rib News, 01/05/2016 – Source Xinhua

Le président burundais Piere Nkurunziza a promis dimanche à travers un message à la Nation de sévir contre ceux qui s'adonnent à saborder les finances publiques pour leurs intérêts égoïstes.

Le président Pierre Nkurunziza a insisté sur deux volets à savoir l'attitude des conseils d'administration (administrateurs) dans des entreprises où le gouvernement est actionnaire et l'évasion fiscale.

Lire la suite...
 
Faux départ dans la nouvelle médiation est-africaine au Burundi

PANA, 30 avril 2016

 Bujumbura, Burundi - Des exigences de dernière minute sont à l’origine du report, sine die, des pourparlers inter-burundais de paix, initialement prévus pour débuter le 2 mai prochain à Arusha, en Tanzanie, sous la nouvelle médiation de l’ancien président tanzanien, William Benjamin M’Kapa, mandaté récemment par la Communauté de l’Afrique de l’est/East african community (CEA/EAC), apprend-on auprès des parties concernées.

Lire la suite...
 
Burundi : El Nino cause d'"immenses" dégâts humains et matériels

@rib News, 30/04/2016 – Source Xinhua

 D'"immenses" dégâts humains et matériels ont été enregistrés sur l'ensemble du territoire burundais pour la période de septembre 2015-mars 2016 du fait des effets causés par le phénomène de changement climatique El Nino, a-t-on appris samedi auprès du gouvernement burundais.

Selon une note publiée par le cabinet du ministre burundais en charge de l'Environnement, Emmanuel Niyonkuru, sur cette période de sept mois, El Nino a déjà causé au Burundi les dégâts suivants :

Lire la suite...
 
Burundi : le report des pourparlers semble arranger tout le monde

RFI, 29-04-2016

Burundi : report du dialogue entre le gouvernement et l’opposition à Arusha

Le dialogue entre le gouvernement burundais et l’opposition ne reprendra finalement pas ce lundi 2 mai à Arusha en Tanzanie. L’information a été confirmée par la médiation tanzanienne menée par l’ancien président Benjamin Mkapa sous l’égide du président ougandais Yoweri Museveni. Initié dans l’espoir de mettre fin à la violente crise politique déclenchée il y a un an par la candidature du président Nkurunziza à un troisième mandat, ce dialogue reste bloqué depuis fin 2015.

Lire la suite...
 
La crise au Burundi ravive une "guerre froide" entre les Grands de ce monde

PANA, 29 avril 2016

Bujumbura, Burundi - Les Russes et les Chinois ont encore fait échec, mardi, à un nouveau projet de résolution au Conseil de Sécurité des Nations unies visant à déployer une force internationale de protection et de stabilisation de la situation délétère de crise sociopolitique au Burundi, à l’initiative de la France, avec l’appui des Américains.

Le lendemain, le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, le Jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein, alertait sur les assassinats ciblés qui ont fait au moins 31 victimes au cours de ce seul mois d’avril, dont le plus récent et symptomatique de la gravité de la situation au Burundi, a emporté la vie du général de l’armée nationale, Athanase Kararuza, et celle de son épouse, lundi, contre neuf cas, en mars.

Lire la suite...
 
Le Burundi se doit de procéder à de véritables "retrouvailles de la mémoire"

@rib News, 29/04/2016 – Source Cahiers d’Études africaines

 Le génocide de 1972 au Burundi

Les silences de l’Histoire

René Lemarchand

Cahiers d’études africaines [En ligne], 167 | 2002, mis en ligne le 22 juin 2005, consulté le 28 avril 2016

Vingt-deux ans avant l’hécatombe du Rwanda, qui fit environ 600 000 victimes, la plupart tutsi, un autre génocide ensanglantait la région des Grands Lacs : entre 200 000 et 300 000 Hutu furent massacrés par l’armée du Burundi à la suite d’une rébellion hutu qui fit des milliers de victimes chez les Tutsi.

Lire la suite...
 
Burundi : la reprise du dialogue interburundais reportée à une date ultérieure

@rib News, 29/04/2016 – Source AFP

La reprise du dialogue interburundais, prévue lundi à Arusha en Tanzanie, a été repoussée à une date ultérieure par la médiation, qui a besoin de plus de temps pour mener de nouvelles consultations, a-t-on appris vendredi auprès de l'opposition burundaise et de sources diplomatiques.

Selon des sources de l'Union africaine (UA) et de l'ONU, qui ont confirmé l'annulation de la rencontre de lundi, la reprise du dialogue aurait été reportée au 21 mai, toujours à Arusha.

Lire la suite...
 
29 avril : Pour une reconnaissance officielle du génocide de 1972 au Burundi

Deutsche Welle, 29.04.2016

Le Burundi commémore le "génocide" hutu

 Entre avril et juin 1972, plus de 100.000 hutus ont été massacrés par l'armée, sous le prétexte d'écraser une insurrection. Mais cette commémoration aidera-t-elle à la réconciliation dans le pays ?

Chaque année, une commémoration est organisée pour se recueillir et penser aux victimes du massacre de 1972. Les accords d'Arusha prévoyaient une enquête de la Commission vérité et réconciliation pour qualifier tous les crimes commis au Burundi depuis l'indépendance.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 29 avril 2016

@rib News, 29/04/2016

● Politique

 - L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les malversations économiques (OLUCOME) a sorti ce vendredi un communiqué concernant le dialogue inter burundais. Le président de cet observatoire a commencé par s’indigner des assassinats qui s’observent dans le pays et plus particulièrement en mairie de Bujumbura. Gabriel Rufyiri remercie tout de même la médiation des efforts consentis pour que la crise soit dénouée. Etant convaincu que les négociateurs d’Arusha en 2000 se sont focalisés sur le partage des postes entre politiciens, il précise que cette organisation ne va pas cautionner une telle tendance si les négociateurs d’aujourd’hui y pensent une seule seconde.

Lire la suite...
 
Burundi : arrestation de quatre suspects dans l'assassinat du général Kararuza

@rib News, 29/04/2016 – Source Xinhua

 Le procureur général du Burundi, Valentin Bagorikunda, a annoncé vendredi que quatre suspects dans l'assassinat du général de brigade Athanase Kararuza lundi ont été appréhendés et seront bientôt traduits en justice.

"Quatre suspects déjà appréhendés et qui sont impliqués dans l'assassinat du général de brigade Athanase Kararuza (photo, béret rouge) et de certains de ceux qui étaient à sa compagnie ont comparu devant l'officier du ministère public pour la poursuite de l'enquête pré-juridictionnelle dans le cadre du dossier ouvert à cet effet", a annoncé Valentin Bagorikunda au cours d'un point de presse.

Lire la suite...
 
Les attaques meurtrières dans des bistrots continuent au Burundi

PANA, 29 avril 2016

Au moins cinq personnes tuées dans une attaque armée contre un bar de Bujumbura au Burundi

Bujumbura, Burundi - Au moins, cinq clients d’un bar ont été tués et trois autres grièvement blessés dans une attaque armée d’un groupe d’individus non-identifiés dans la nuit de jeudi à vendredi, à Musaga, un quartier contestataire du Sud de Bujumbura, apprend-on de source sécuritaire dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Commémoration à Bruxelles du génocide de 1972 au Burundi

@rib News, 29/04/2016

 INVITATION

BURUNDI : 44ème Anniversaire du génocide de 1972

Bien chers compatriotes, Bien chers amis du Burundi,

A l’occasion du 44ème anniversaire du génocide de 1972 contre les Hutu, des Burundais de Belgique vous invitent, une nouvelle fois, à venir nombreux commémorer ce triste anniversaire.

Date : 30 avril  2016

Lieu : Pianofabriek

Rue du Fort (Fortstraat), 35

1060 Bruxelles (Saint Gilles – Sint Gillis)

Salles Casablanca II

Programme : Cliquez-ici

 
Burundi : quatre civils et un soldat tués dans l'attaque d'un bar de la capitale

@rib News, 29/04/2016 – Source AFP

 Quatre civils et un soldat ont été tués et trois autres personnes ont été blessées lors de l'attaque d'un bar du quartier de Musaga dans le sud de Bujumbura, la capitale du Burundi, a déclaré vendredi le porte-parole adjoint de la Police. [Photo : Una patrouille de police dans le quartier Musaga à Bujumbura.]

"Hier (jeudi) vers 22h00, un groupe de quatre criminels armés portant de longs manteaux sont entrés dans un bar de Gitaramuka (un sous-quartier) dans le quartier de Musaga. Ils se sont mis à tirer sur les clients (...), cinq personnes dont un soldat ont été tuées et trois autres personnes ont été blessées", a déclaré Moïse Nkurunziza. Il y aurait deux femmes et un enfant parmi les victimes, a-t-il précisé.

Lire la suite...
 
Burundi : Le pouvoir répond aux accusations d’atteinte aux droits de l’Homme

RFI, 29 avril 2016

Arrestations, torture, impunité : la ministre de la Justice du Burundi répond aux accusations

 Au Burundi, cela fait maintenant un an que le pays est plongé dans une violente crise politique née de la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. La contestation d’abord pacifique a fini par devenir violente face à la répression et au durcissement du pouvoir.

[Photo : Aimée-Laurentine Kanyana est la ministre burundaise de la Justice. Elle répond aux questions de Carol Valade]

Lire la suite...
 
Burundi : Certains observateurs craignent encore une reprise du conflit ethnique

France 24, 28/04/2016

Après un an de violences, le Burundi sous la menace d'une "logique génocidaire"

 Des violences n'en finissent pas de secouer le Burundi depuis un an. Pour la FIDH, les exactions du régime, majoritairement hutu, ont des relents de plus en plus nauséabonds du conflit ethnique qui les opposa aux Tutsis entre de 1993 à 2005.

Un an après le début des violences au Burundi, la situation semble toujours aussi critique dans le pays. Emprisonnements, disparitions d’opposants au régime, meurtres… Les observateurs internationaux constatent, impuissants, que le pays s’enfonce dans une spirale de violences.

Lire la suite...
 
Le Burundi se plaint de sa "sous-représentation" au sein de l’EAC

@rib News, 28/04/2016 – Source Xinhua

 Le deuxième vice-président de l'Assemblée nationale burundaise, Edouard Nduwimana, s'est plaint jeudi que son pays n'était pas suffisamment représenté au sein des organes administratifs de la Communauté Est-Africaine/East african community (CEA/EAC).

Il s'est exprimé jeudi à l'aéroport international de Bujumbura à son départ pour Arusha en Tanzanie où il est allé représenter le président de l'Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, à la Conférence du Forum des présidents des Assemblées nationales et des Sénats de l’EAC.

Lire la suite...
 
Guinée Equatoriale : Obiang-Nguema réélu avec près de 94% des voix

BBC Afrique, 28 avril 2016

 Selon les résultats provisoires publiés par la commission éectorale nationale de Guinée Equatoriale, le président sortant l'emporte avec près de 94% des suffrages.

Teodoro Obiang Nguema (photo) partait grand favori dans le scrutin du 24 avril. Les deux candidats les mieux placés après lui, Bonaventura Monsuy Asumu et Avelino Mocache Mehenga obtiennent chacun 1,5% des voix.

Lire la suite...
 
Commémoration à Paris du Génocide de 1972 au Burundi

@rib News, 28/04/2016

 Le Collectif des victimes et survivants du génocide Hutu de 1972 au Burundi, vous invite à la Commémoration du 44è anniversaire du génocide Hutu de 1972 au Burundi.

Date :           30 avril 2016

Adresse :      DEFAP

102 Boulevard Arago

75014 Paris

Programme : Lire l’affiche

 
Au Burundi, les prisonniers politiques maltraités

Deutsche Welle, 28.04.2016

 En février, la grâce présidentielle était accordée à des prisonniers burundais. Une amnistie décriée par des familles de détenus, car elle ne concerne pas les manifestants contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Au Burundi, les prisonniers politiques vivent dans des conditions précaires, privés de tout contact avec le monde extérieur.

Lire la suite...
 
Appel à une Commémoration officielle du génocide de 1972 au Burundi

@rib News, 28/04/2016 – Source SOS Médias Burundi

 Burundi : Les victimes de 1972 appellent à une Commémoration officielle du 29 avril

Le collectif des survivants et victimes du génocide Hutu de 1972 au Burundi a demandé jeudi à l'Assemblée nationale de reconnaître le 29 avril comme journée nationale de commémoration du génocide Hutu et de faire en sorte que celle-ci soit déclarée fériée.

Lire la suite...
 
Le Conseil de sécurité peine à s'entendre sur l'envoi d'une police au Burundi

RFI, 28-04-2016

Police de l’ONU au Burundi : face aux divergences, le statu quo prévaut

 Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni à l'initiative de la France, ce mercredi 27 avril, pour discuter des recommandations du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon pour le déploiement d'une force de police au Burundi. Mais les divergences sont encore trop profondes entre les cinq membres permanents et c'est le statu quo qui prévaut.

Lire la suite...
 
L'ONU condamne une vague d'assassinats au Burundi

UN News Centre, 27 avril 2016

 Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein (photo), a condamné mercredi le nombre croissant d'attaques contre des hauts responsables au Burundi.

Il a notamment cité l'assassinat du général de brigade Athanase Kararuza et de sa femme lundi, et la tentative apparente d'assassinat contre le Ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre, Martin Nivyabandi, le jour précédent, dimanche 24 avril.

Lire la suite...
 
La situation au Burundi au menu de la visite de Reynders dans la sous-région

Le Soir, 27 avril 2016

Le Burundi, un souci de Luanda à Kinshasa

Le carnet de Colette Braeckman

 De Luanda à Kinshasa, Didier Reynders, en plus des problèmes particuliers se posant tant en Angola qu’en République démocratique du Congo, a eu l’esprit en partie mobilisé par la situation au Burundi.

Il y a un an, très exactement le 25 avril 2015, qu’a commencé la descente aux enfers de ce pays, lorsque le CNDD, le parti du président Nkurunziza a annoncé qu’il présenterait la candidature du chef de l’Etat sortant à un troisième mandat. [Photo : Didier Reynders a rencontré lundi 25 avril 2016 à Luanda le président angolais Jose Eduardo dos Santos.]

Lire la suite...
 
Burundi : "La mort de nos compatriotes est devenue un sujet de spéculation"

@rib News, 27/04/2016 - Source WordPress

 Respect pour nos morts !

Par Emelyne Muhorakeye

« Tel officier vient d’être assassiné à tel endroit…. ». Souvent, l’histoire commence par un tel message et jusque-là, on se dit que c’est juste une information dramatique que nous reçevons. Tout d’un coup, les choses évoluent à une vitesse assez incroyable au niveau des media sociaux. Chacun y va de sa théorie selon le camp (pro ou anti 3è mandat) qu’il représente.

Lire la suite...
 
Pourparlers : Bujumbura a reçu "une invitation officielle" mais pose ses conditions

@rib News, 27/04/2016 –Source AFP

 Le gouvernement du Burundi ne participera au dialogue de sortie de crise que s'il est consulté, notamment sur les participants, a-t-il affirmé après l'annonce par les médiateurs internationaux d'une reprise des discussions à partir de lundi à Arusha (Tanzanie).

"Le gouvernement burundais doit être consulté (car) nous devons convenir des personnes qui devraient être invitées, des dates et du lieu", a déclaré Willy Nyamitwe, responsable de la communication de la présidence, dans une déclaration sur la radio nationale (officielle), captée mercredi.

Lire la suite...
 
Le nouveau SG de l'EAC s'engage à sauver le bloc de la crise financière

@rib News, 27/04/2016 – Source Xinhua

 Le nouveau secrétaire général de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), Liberat Mfumukeko (photo), a pris fonction lundi, s'engageant à prendre des mesures vigoureuses pour sauver le bloc régional de l'actuelle crise financière.

M. Mfumukeko a noté que ces mesures comportaient la réduction des dépenses, la transparence, la responsabilité et le rapport qualité-prix.

Lire la suite...
 
Burundi : Le scepticisme plane sur les prochains pourparlers d'Arusha

RFI, 27 avril 2016

Burundi : le dialogue va reprendre, mais les blocages demeurent

 Le facilitateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (photo), s'apprête à relancer le dialogue pour tenter de mettre fin à la crise qui secoue le pays depuis maintenant un an.

Il vient d’annoncer qu’une rencontre aura lieu du 2 au 6 mai à Arusha, un lieu symbolique où ont été signés en 2000 les accords qui ont mis fin à une décennie de guerre civile. Si les chancelleries occidentales attendent beaucoup de ce dialogue, rien n’indique pour l’instant qu’il donnera lieu à des résultats concrets.

Lire la suite...
 
Les Etats-Unis se félicitent de la reprise du dialogue burundais

PANA, 27 avril 2016

 Washington DC, Etats-Unis - Les Etats-Unis se sont félicités de l'annonce par l'ex-président tanzanien, Benjamin Mkapa, facilitateur du dialogue burundais sous l'égide la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), que la prochaine série de négociations aura lieu du 02 au 06 mai à Arusha, en Tanzanie.

"Nous continuons à soutenir ce dialogue à médiation régionale comme le meilleur moyen de rétablir la paix et la stabilité au Burundi et invitons vivement tous les acteurs à y participer pleinement sans conditions préalables ni réserves", a déclaré Mark C. Toner (photo), porte-parole du Département d’Etat américain, dans un communiqué publié mardi.

Lire la suite...
 
Un an de crise au Burundi - une chronologie

Deutsche Welle, 26.04.2016

 Il y a un an, Pierre Nkurunziza était désigné candidat à la présidentielle par les membres de son parti, le CNDD-FDD. Une décision considérée comme le début de la crise dans laquelle est toujours plongée le Burundi.

Le 25 avril 2015, les membres du parti au pouvoir, le CNDD-FDD sont réunis en congrès extraordinaire et optent pour la candidature du président Pierre Nkurunziza (Photo, le 25 avril 2015 au Congrès du CNDD-FDD).

Lire la suite...
 
W. Nyamitwe : "Le gouvernement du Burundi n'est pas encore convié" à Arusha

@rib News, 26/04/2016 - Source Xinhua

Burundi : Le gouvernement dément les informations sur des négociations avec l'opposition à Arusha

 Le gouvernement burundais a démenti mardi certaines informations circulant sur des réseaux sociaux ou traitées par des médias internationaux sur l'organisation des négociations entre le gouvernement et tous les autres acteurs de la politique burundaise du 2 au 6 mai à Arusha en Tanzanie.

[Photo : Willy Nyamitwe, Conseiller principal à la présidence de la République, chargé de la communication.]

Lire la suite...
 
Paris appelle à la reprise "sans délai" du dialogue inter-burundais

France-Diplomatie, 26 avril 2016

 Burundi - Recrudescence des violences (25 avril 2016)

Point de presse du 26 avril 2016

La France condamne les assassinats et tentatives d’assassinat qui ont visé, ces derniers jours, plusieurs représentants des autorités burundaises - dont l’attaque qui a coûté la vie le 25 avril au général Athanase Kararuza, conseiller militaire du premier vice-président de la République, et à son épouse, ainsi que l’attentat dont ont réchappé le ministre des droits de la personne humaine et son épouse le 24 avril.

Lire la suite...
 
L'éviction de Nyangoma lève le voile sur la division au sein de l'opposition

Deutsche Welle, 26.04.2016

Guerre de leadership au sein du CNARED ?

 Léonard Nyangoma : « Au lieu de combattre Nkurunziza, mes collègues du CNARED m’ont combattu pendant neuf mois »

Au Burundi, il y a tout juste un an, débutaient les manifestations contre la troisième candidature de Pierre Nkurunziza. Et pour s'opposer à ce troisième mandat, l'opposition a créée le CNARED. Moins d'un an après sa mise en place, c'est la guerre de leadership au sein de cette structure de l'opposition burundaise.

Lire la suite...
 
Levée de deuil partielle de Feue Ndikumana Marceline

@rib News, 26/04/2016

 Communiqué de Levée de Deuil partielle

Les familles

Ndayirinde Isidore-Dina et leurs enfants,

Niyongabo Gérard-Janvière et leurs enfants,

Madebari Elie-Chantal et leurs enfants,

Simbare Isaïe-Rita et leurs enfants,

informent les amis et connaissances que la levée de deuil partielle de Madame NDIKUMANA Marceline - maman, belle-mère, tante et grand-mère - aura lieu le Samedi 30 Avril 2016 à Rwego, commune Songa, province Bururi.

Lire la suite...
 
La crise au Burundi : un an déjà

Voice of America, 26 avril 2016

 Une année vient de s’écouler après l’annonce de la candidature du Président Pierre Nkurunziza pour un troisième mandat, déclenchant une crise qui a pris au fil de jours des dimensions humanitaires inquiétantes. Reportage du correspondant de VOA Afrique à Cibitoke et Mutakura au nord de Bujumbura.

[Photo : Quelques commerçants bravent la peur sur l’artère principale qui sépare les quartiers Cibitoke et Mutakura de la zone de Cibitoke à Bujumbur

Lire la suite...
 
Burundi : "l’institution militaire est un véritable champ de bataille"

RFI, 26 avril 2016

Pour Thierry Vircoulon, la situation au Burundi «semble être dans une impasse»

 Bilan de cette année de crise burundaise avec Thierry Vircoulon, analyse à l'International crisis group (ICG).

Il y a un an, la crise politique éclatait au Burundi. Une série de manifestations contre le président Pierre Nkurunziza et sa volonté de briguer un troisième mandat présidentiel. S'en est suivie une violente répression, plusieurs centaines de morts, des milliers d'arrestations et l'exil de plus de 270 000 personnes.

Lire la suite...
 
Une crise multiforme s’installe dans la durée au Burundi

PANA, 26 avril 2016

 Bujumbura, Burundi - Le Burundi a franchi, mardi, le seuil psychologique d’une année de crise à la fois sécuritaire, politique, économique, humanitaire et diplomatique dont l’issue relève d’un pari risqué à court terme au regard des positions toujours radicales des premiers concernés et la lassitude qui commence à gagner ceux de la Communauté internationale au chevet du pays.

Lire la suite...
 
Burundi : FIDH et Amnesty pressent la communauté internationale d'agir

@rib News, 26/04/2016 - Source AFP

 La FIDH et Amnesty International ont dénoncé mardi les meurtres, tortures et viols commis depuis le début de la crise politique qui a éclaté il y a tout juste un an au Burundi, appelant la communauté internationale à agir "de toute urgence".

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 26 avril 2016

@rib News, 26/04/2016

 ● Sécurité 

- Un groupe d'une dizaine de rebelles a fait une incursion en territoire burundais ce lundi soir sur la colline de Nkurubuye à Jijongo, commune de Gisuru de la province de Ruyigi. D'après les informations recueillies sur place, il n'y a pas eu de victimes. Deux fusils de types Kalachnikov, 4 chargeurs garnis, 2 tenues, des ceintures et berrets militaires ont été récupérés par les forces de l'ordre. Selon Eduard Mukoko, commissaire provincial de la police, les rebelles se sont repliés vers la Tanzanie dans la forêt.

Lire la suite...
 
Burundi : Amnesty souligne une évolution alarmante de la situation

Amnesty International, 26 avril 2016

Burundi. Un an après, les Burundais paient le prix d'une crise des droits humains qui s'installe

 Un an après le début de la crise au Burundi, la situation des droits humains continue de se dégrader et l'obligation de rendre des comptes pour les actes de violence commis n'est pas à l'ordre du jour, a déclaré Amnesty International mardi 26 avril 2016. La décision de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) d'ouvrir un examen préliminaire souligne la gravité de la situation.

Lire la suite...
 
Burundi : un an de répression et toujours pas d'issue

Libération‎, 26 avril 2016

 Il y a un an, ce 26 avril, débutaient les manifestations contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza. La première victime s'appelait Nepo, il avait 17 ans. Depuis, la répression a fait des centaines d'autres morts, en toute impunité. Hier, la Cour pénale internationale a fini par ouvrir une enquête. [Photo : Jean Nepomuscène Komezamahoro avait 17 ans. Il fût l'une des 1ères victimes.]

 

Lire la suite...
 
Messe en Belgique en mémoire de Feu Mbazamihigo Salvator

@rib News, 26/04/2016

 La famille de Karorero Abdul et Mugerajoro Celeste, résidant à Anvers en Belgique, informe les amis et connaissances qu'elle organise une messe d'action de grâce en l'honneur de leur beau-frère et frère, Monsieur Mbazamihigo Salvator, décédé au Burundi le 15 avril 2016.

La messe sera célébrée le samedi 30 avril 2016 à 12h en l’Eglise "Sacré Cœur" sise Beeldekensstraat 18 à 2060 Antwerpen.

Elle sera suivie d’une réception au Café "Le Poète", sis Dambruggestraat 44 à 2060 Antwerpen.

Lire la suite...
 
Burundi : situation confuse autour de la reprise des pourparlers

RFI, 26-04-2016

Un an après le début de la crise, le Burundi vers une reprise du dialogue?

 Le facilitateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (photo à gauche), s'apprête à relancer le dialogue pour tenter de mettre fin aux violences.

Il vient de donner rendez-vous aux protagonistes du conflit burundais en début de semaine prochaine, deux mois après sa nomination le 2 mars pour prêter main-forte au médiateur ougandais, le président Yoweri Museveni (photo, à droite), alors que ce processus était en panne.

Lire la suite...
 
L'OIF déplore la multiplication des attaques ciblées au Burundi

PANA, 26 avril 2016

 Bruxelles, Belgique - La secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaelle Jean (photo), a condamné avec la plus grande fermeté l'attaque ayant causé la mort du général Athanase Kararuza, de son épouse et de sa fille, lundi, à Bujumbura.

Dans un communiqué parvenu à la PANA à Bruxelles, la secrétaire générale de l’OIF condamne également les assassinats du lieutenant Emmanuel Buzubona et du colonel Darius Ikakure, ainsi que les attaques ayant fait plusieurs blessés parmi lesquels, le ministre des Droits de l’homme, Donatien Ndabigeze.

Lire la suite...
 
L’opposition en exil présente ses nouveaux dirigeants et se dit prête à négocier

@rib News, 26/04/2016

COMMUNIQUE DE PRESSE.

 1. Du 23 au 25 avril 2016, le Directoire du CNARED-GIRITEKA s’est réuni en une session extraordinaire en Belgique pour renouveler son Comité Exécutif en fin de mandat et réactualiser sa feuille de route de lutte contre le pouvoir de facto de Bujumbura. [Photo : Jean Minani, nouveau président du CNARED.]

2. Au terme des élections, voici le nouveau visage du Comité Exécutif :

Lire l’intégralité du Communiqué

 
Burundi : "Nous avons une espérance de vie de 24h", témoigne une journaliste

TV5 Monde, 26.04.2016

Un an de crise au Burundi : témoignages de 4 journalistes burundais

 Le 26 avril 2016 marque le premier anniversaire de la crise politique dans laquelle le Burundi est plongé, conséquence de la volonté du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Bilan : des centaines de morts, plus de 250 000 déplacés et un pays abîmé par des mois de violences. Etat des lieux et analyse de la situation avec quatre journalistes burundais. [Photo (de g à d) : les journalistes Serge Nibizi, Emelyne Muhorakeye, Jeanne et Elyse Ingabire.]

Lire sur TV5 Monde

 
Burundi : le président condamne l'assassinat d'un Général

@rib News, 26/04/2016 - Source Le Figaro avec Reuters

 Le président burundais Pierre Nkurunziza a condamné le meurtre du Général Athanase Kararuza commis lundi à Bujumbura, théâtre depuis un an de violences politiques.

L'officier, ancien conseiller militaire du vice-président et ex-commandant en second des forces de maintien de la paix déployées en Centrafrique, a été tué alors qu'il déposait son enfant à l'école. [Photo : Le président Nkurunziza en compagnie du Général Kararuza lors des célébrations du 50e anniversaire de l'indépendance du Burundi, à Bujumbura le 1 juillet 2012.]

Lire la suite...
 
Burundi : la crise et les sanctions mettent l'économie à genoux

@rib News, 26/04/2016 - Source AFP

 Après une année d'une crise profonde ponctuée de violences, l'économie du Burundi est aujourd'hui sinistrée sous les effets combinés du blocage politique en cours et des sanctions de la communauté internationale, qui font désormais de ce pays le plus pauvre du monde.

"L'économie commençait à se stabiliser, l'inflation était maîtrisée et avec une croissance moyenne de quelque 4,5% depuis plusieurs années, le Burundi semblait sur la bonne voie. Mais la crise actuelle a eu des effets catastrophiques, notamment sur les finances publiques et le secteur formel", analyse un professeur d'économie de l'Université du Burundi, sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Burundi : "Un examen préliminaire n’est pas une enquête", prévient la CPI

RFI, 26-04-2016

Burundi : la CPI ouvre un examen préliminaire sur les violences

 La procureure de la CPI, la Cour pénale internationale, vient d'ouvrir un examen préliminaire sur les violences et crimes commis au Burundi qui, depuis maintenant un an, est plongé dans une grave crise politique.

Cet examen préliminaire devrait permettre de déterminer s'il y a lieu ou non d'ouvrir une enquête. Après un an de crise politique et plusieurs plaintes reçues, la Cour pénale internationale a décidé de se pencher sur les crimes commis dans le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban Ki-moon condamne le meurtre du Général Kararuza

UN News Centre, 25 avril 2016

Burundi : l'ONU condamne l'assassinat d'un général de brigade et de sa famille

 Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi le meurtre du Général de brigade burundais, Athanase Kararuza, ainsi que de son épouse et de leur fille dans la matinée à Bujumbura, dernière en date d'une série de tentatives d'assassinat politique dans le pays au cours des dernières semaines.

[Photo : Ban Ki-moon a rencontré le président burundais Pierre Nkurunziza, le 23 février 2016 à Bujumbura.]

Lire la suite...
 
Burundi : "Le dialogue politique doit s'ouvrir urgemment", appelle l’UE

@rib News, 25/04/2016 - Source EEAS-Europa

Déclaration du Porte-Parole de l'Union européenne sur l'aggravation de la situation au Burundi

Bruxelles, 25/04/2016

 Les trois assassinats et tentatives d'assassinat perpétrés à Bujumbura ces dernières 24 heures, visant des officiers de l'armée et un membre du gouvernement, révèle une aggravation extrêmement préoccupante de la violence au Burundi.

L'annonce par le Président Mkapa, facilitateur au titre de la médiation régionale, de l'ouverture du dialogue inclusif à Arusha dans les prochains jours constitue un pas dans la bonne direction. 

Lire la suite...
 
Burundi : 30,5% des décès infantiles dus au paludisme

@rib News, 25/04/2016 - Source Xinhua

 30,5 % des décès d'enfants de moins de cinq ans enregistrés en 2015 au Burundi, sont imputables au paludisme, a déclaré lundi à Bujumbura Dionis Nizigiyimana, directeur du programme national intégré de lutte contre le paludisme (PNILP) au ministère burundais de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.

Dr Nizigiyimana, tenait un point de presse en marge d'une cérémonie de commémoration de la journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée tous les 25 avril de chaque année, a ajouté qu'en 2015, environ 23,4% de décès hospitaliers d'adultes burundais, l'ont été pour cause de paludisme.

Lire la suite...
 
"Le Burundi est devenu le tombeau des opposants", écrit la presse africaine

Le Pays, 25 avril 2016

Burundi : Nkurunziza sème la violence et les Burundais récoltent la mort

 Les violations répétées des droits de l’Homme au Burundi ont  fini par convaincre la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) de la nécessité de jeter un coup d’œil sur ce qui se passe dans ce petit pays des Grands lacs.

En effet, Fatou Bensouda a annoncé, hier, l’ouverture d’un examen préliminaire sur les violences au Burundi. Et ce n’est pas trop tôt, pourrait-on dire. Car, la crise burundaise aura coûté la vie à plus de 500 personnes et mis plus de 200 000 autres sur le chemin de l’exil.

Lire la suite...
 
La "Maman nationale" du Burundi honorée parmi les "Justes"

RFI, 25-04-2016

George Clooney remet le prix Aurora à la Burundaise Marguerite Barankitse

 Marguerite Barankitse est devenue la première lauréate du prix Aurora pour l'éveil de l'humanité. Fondée par trois descendants de rescapés du génocide arménien, cette récompense a été remise à la présidente de l’association Maison Shalom par l’acteur américain George Clooney à Erevan, capitale de l’Arménie.

[Photo : Marguerite Barankitse remercie Ruben Vardanyan (à gauche), co-fondateur du prix Aurora, après avoir reçu la récompense des mains de George Clooney (à droite), le 24 avril 2016 à Erevan.]

Lire la suite...
 
La Belgique appelle le Burundi à un dialogue avec les "véritables protagonistes"

@rib News, 25/04/2016 – Source SPF Affaires étrangères

Communiqué de presse

Didier Reynders inquiet de la recrudescence des assassinats ciblés au Burundi

 Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders s'inquiète de la recrudescence des assassinats ciblés ces dernières semaines au Burundi. Plusieurs de ces attentats ont visé de hauts cadres des Forces de Défense Nationale ainsi que de la police.

La violence, d’où qu’elle vienne, est inacceptable et éloigne le pays d’une solution négociée à la crise qu’il traverse.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 25 avril 2016

@rib News, 25/04/2016

● Droit de l’Homme

 - Un militaire du 3ème bataillon commando de Gitega a été sauvagement tabassé par des policiers du commissariat local. Les faits se sont passés dimanche soir dans un bistrot communément appelé "CEPGL" situé à la 1ère avenue du quartier de Nyamugari de la ville de Gitega (photo).

Éric Havyarimana est depuis dans un coma profond au service de chirurgie de l'hôpital régional de Gitega. Le commandant de ce 3ème bataillon commando a fait savoir qu'il n'avait pas de détails sur l'affaire. Toutefois, Major Éric Nikoyagize indique suivre de très près le cas du militaire Havyarimana. Bizarrement dans le registre du service de l'hôpital régional de Gitega, Havyarimana est hospitalisé pour un accident de moto.

Lire la suite...
 
Burundi : Les assassinats qui ciblent de hauts gradés de l’armée s’intensifient

PANA, 25 avril 2016

Un général, son épouse et un garde du corps abattus à Bujumbura

 Bujumbura, Burundi - Le général de l’armée burundaise, Athanase Kararuza, ainsi que son épouse et un garde du corps ont été abattus froidement par balles par des inconnus au moment où leur véhicule sortait, tôt ce lundi matin, de Gihosha, un quartier résidentiel de la périphérie nord-est de Bujumbura, pour les emmener au travail, apprend-on de source sécuritaire dans la capitale burundaise. [Photo : Des militaires évacuent la voiture du Général Kararuza, après l'attaque.]

Lire la suite...
 
EAC : Accord sur la construction d'un oléoduc Ouganda-Tanzanie

@rib News, 25/04/2016 – Source Xinhua

 Des dirigeants de la Communauté Est-Africain (EAC) ont convenu samedi de construire un oléoduc à partir des champs pétroliers de l'Ouganda à la côte est de l'Afrique de l'Est, en traversant la Tanzanie.

Les présidents Yoweri Museveni de l'Ouganda, Paul Kagame du Rwanda et Uhuru Kenyatta du Kenya (photo, de gauche à droite) ont décidé lors d'une réunion à Kampala que le pipeline reliera les puits de pétrole dans l'ouest de l'Ouganda au port tanzanien de Tanga.