topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Le Burundi va maintenir son contingent dans la force africaine en Somalie

@rib News, 15/12/2008 – Source AFP

Lt-général Germain NiyoyankanaLe Burundi va maintenir son contingent au sein de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), a annoncé lundi le ministre burundais de la défense, le Lieutenent-général Germain Niyoyankana.

"Le Burundi n'a jamais changé sa position (...) Il y a deux bataillons de 850 hommes (...) en Somalie et nous envisageons en ajouter 850 autres. Ils sont prêts et nous n'attendons que la collecte du matériel nécessaire" pour les envoyer, a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse à Bujumbura.

Lire la suite...
 
« Et si Obama était Africain et était candidat à la présidence d'un pays africain ? »

@rib News, 14/12/2008

« Et si Obama était Africain ? »

Article de l'écrivain mozambicain Mia Couto, paru dans le Journal « Savana » du 14 novembre 2008

Barack ObamaLes Africains ont jubilé avec la victoire d'Obama. Moi, j'étais l'un d'eux. Après une nuit sans fermer l'oeil, dans la pénombre irréelle de l'aube, des larmes ont jailli de mes yeux quand il a prononcé son discours de victoire. A ce moment-là, moi aussi, j'avais gagné. Le même bonheur m'avait envahi quand Nelson Mandela avait été libéré de prison et que le nouvel homme d'état sud-africain consolidait un chemin de dignité pour l'Afrique.

Dans la nuit du 5 novembre, le nouveau président nord-américain n'était pas seulement un homme qui parlait. C'était la voix étouffée de l'espérance qui se dressait à nouveau, libre, en chacun de nous. Mon coeur avait voté, bien que je n'en aie pas la permission : habitué à demander peu, je fêtais une victoire démesurée. Quand je suis sorti dans la rue, ma ville s'était transportée à Chicago, Noirs et Blancs, respirant, communiant dans un même étonnement de bonheur. Car la victoire d'Obama n'était pas seulement la victoire d'une race sur une autre : sans la participation massive des Américains de toutes les races (y compris de la majorité blanche), les Etats-Unis d'Amérique ne nous auraient pas donné cette raison de commémorer.

Dans les jours qui ont suivi, j'ai entendu les réactions euphoriques venant des quatre coins de notre Continent. Des personnes anonymes, de simples citoyens voulaient témoigner de leur bonheur. En même temps, j'ai pris note, avec une certaine réserve, des messages de solidarité des dirigeants africains. Presque tous appelaient Obama « notre frère ». Et je me suis mis à penser : tous ces dirigeants sont-ils vraiment sincères ? Barak Obama est-il apparenté à tant de gens politiquement si divers ? J'ai quelques doutes. Dans notre fébrilité à ne voir des préjugés que chez les autres, nous ne sommes pas capables de voir nos propres racismes et nos xénophobies. Dans notre urgence à condamner l'Occident, nous oublions d'accepter les leçons qui nous parviennent de l'autre côté du monde.

C'est alors que me parvint un texte d'un écrivain camerounais, Patrice Nganang, intitulé : «Et si Obama était camerounais?». La question que soulevait mon collègue camerounais m'a conduit à m'interroger sur plusieurs points, formulés, à présent, ainsi : «Et si Obama était Africain et était candidat à la présidence d'un pays africain?».

Ce sont ces hypothèses que j'aimerais explorer dans ce texte.

Lire la suite...
 
RDC : l'ONU affirme que le Rwanda aide les rebelles de Laurent Nkunda

@rib News, 13/12/2008 - Source AFP

Le Rwanda apporte une aide multiforme, notamment dans le recrutement d'enfants soldats, au groupe rebelle du tutsi Laurent Nkunda dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) voisine, affirme un rapport d'experts de l'ONU publié vendredi.

Le groupe de cinq experts mandaté par le Conseil de sécurité de l'ONU a "trouvé des preuves que les autorités rwandaises se sont rendues complices du recrutement de soldats, y compris des enfants, et ont facilité la fourniture d'équipement militaire" au Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de l'ex-général Nkunda, affirme le rapport.

Lire la suite...
 
Relance à Bujumbura des activités de la CEPGL

PANA, 12/12/2008

Bujumbura, Burundi - Les ministres des Affaires étrangères du Burundi et de la République démocratique du Congo (RDC) ont entamé, vendredi, à Bujumbura, des consultations de deux jours destinées à trouver les voies et moyens de redynamiser la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), apprend-on de sources diplomatiques dans la capitale burundaise.

Le CEPLG comprend trois pays: la RDC, le Burundi et le Rwanda.

La paralysie de la CEPGL a commencé à partir de l’année 1994 à cause des conflits et guerres internes, ou des tensions entre les trois pays membres, rappelle un rapport d’activités du secrétariat exécutif permanent de la CEPGL dont une copie est parvenue, vendredi, à la PANA.

Lire la suite...
 
ONU : Quatrième rapport du Secrétaire général sur le BINUB

@rib News, 12/12/2008 – Source ONU

Dans ce rapport semestriel qui couvre la période allant de la mi-mai jusqu’au 10 novembre 2008, le Secrétaire général recommande au Conseil de sécurité de proroger pour une période de 12 mois le mandat du BINUB, qui arrivera à expiration le 31 décembre 2008 «étant donné les problèmes persistants et les tâches inachevées».

En outre, «compte tenu de l’évolution de la situation sur le terrain», le Secrétaire général estime que le Conseil devrait «procéder à un examen de ce mandat au mois de juin 2009 au plus tard» en vue d’un transfert éventuel des responsabilités du BINUB, qui ne dépendrait plus ensuite du Département des opérations de maintien de la paix mais du Département des affaires politiques. Le mandat du BINUB consisterait alors «en grande partie» à appuyer les efforts régionaux de facilitation et l’instauration et la consolidation de la paix.

Lire la suite...
 
ONU : Le Facilitateur de paix au Burundi fait rapport au Conseil de sécurité

@rib News, 12/12/2008 – Source ONU

11/12/2008
Conseil de sécurité
CS/9531

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

 

Conseil de sécurité

6037e séance – après-midi


UN PAS IMPORTANT A ÉTÉ FRANCHI DANS LE PROCESSUS DE PAIX AU BURUNDI, AFFIRME LE FACILITATEUR CHARLES NQAKULA DEVANT LE CONSEIL DE SÉCURITÉ

 

Le Conseil et la Commission de consolidation de la paix doivent coopérer étroitement pour assurer la stabilité au Burundi et dans la région, selon le Président de la formation Burundi de la CCP


Le processus de paix au Burundi a toujours connu des hauts et des bas mais un pas important a, cette fois, été franchi avec la Déclaration signée le 4 décembre à Bujumbura à l’issue d’un Sommet de l’Initiative de paix régionale sur le processus de paix au Burundi, a déclaré cet après-midi devant le Conseil de sécurité M. Charles Nqakula, Facilitateur du processus de paix au Burundi.  Le Sommet, a-t-il précisé, a permis de traiter les quatre questions en suspens qui menaçaient de faire échouer le processus de paix.

 

L’édification de la paix au Burundi constitue un partenariat à long terme dans le sens de la paix et du développement, a pour sa part affirmé le Président de la formation Burundi de la Commission de consolidation de la paix (CCP) et Représentant permanent de la Suède, M. Anders Lidén, qui a souligné qu’une étroite collaboration entre le Conseil de sécurité et la CCP était essentielle, non seulement pour le Burundi, « pays qui semble sur la bonne voie », mais aussi pour l’ensemble de la région en raison d’une instabilité susceptible de la faire replonger dans la guerre.  «Si nous ne faisons rien et laissons les choses se déliter, les conséquences pour le Burundi et la région seront potentiellement dévastatrices», a ajouté M. Lídén, en faisant référence à la dégradation de la situation dans l’est de la République démocratique du Congo, où le conflit menace à tout moment de déborder ses frontières.

Lire la suite...
 
Enlisement de la grève des médecins au Burundi

PANA, 11/12/2008

Bujumbura, Burundi - Une grève des professionnels de la Santé publique va bientôt entrer dans sa 3ème semaine au Burundi, sans aucun engagement ferme du gouvernement à répondre à la principale revendication d’un nouveau statut spécial plus rémunérateur des services de la corporation, a-t-on appris de source proche des parties au conflit social.

Le calcul déjà fait montre qu’il faudrait au moins un montant global de 52 milliards de Francs burundais (près de 52 millions de dollars US) pour financer les revendications salariales des personnels de la Santé, a fait savoir, jeudi à la presse, le président de la commission chargée d’analyser l’impact budgétaire d’un nouveau statut spécial des médecins burundais, Jean Sindayigaya.

Lire la suite...
 
Création de l’association burundaise d’Italie

@rib News, 11/12/2008

L’Ambassadeur du Burundi en Italie, Léopold NDAYISABA, nous a appris la naissance de l'Association COMMUNAUTE BURUNDAISE D'ITALIE, CBI en sigle, dont le processus de création a débuté avec son arrivée en poste à Rome, il y a de cela deux ans.

Selon l’ambassadeur NDAYISABA, «ce sera désormais un grand cadre autonome et responsable de travail pour appuyer les efforts de l'Ambassade du Burundi en Italie dans sa contribution au développement de notre pays, comme un parent s'appuie sur les apports de son enfant».

Lire la suite...
 
Somalie : Kampala dément le retrait du Burundi et de l'Ouganda

@rib News, 11/12/2008 – Source AFP

Le Premier ministre éthiopien a affirmé jeudi que le Burundi et l'Ouganda, dont les troupes forment la force de paix de l'Union africaine en Somalie, voulaient se retirer de ce pays avant le départ des soldats éthiopiens prévu début 2009, mais l'Ouganda a aussitôt démenti.

"Nous étudions en ce moment tous les aspects de notre retrait (de Somalie). La question principale est de s'assurer que les soldats de la paix ougandais et burundais puissent se retirer en toute sécurité", a déclaré le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, devant le Parlement en répondant à la question d'un parlementaire.

Lire la suite...
 
RDC : les pourparlers de paix au point mort à Nairobi, selon l'émissaire de l'ONU

@rib News, 11/12/2008 – Source Associated Press

Olusegun ObasanjoLes pourparlers de paix pour tenter de mettre fin aux violences au Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) sont au point mort, la délégation envoyée par les rebelles n'ayant pas le pouvoir de prendre des décisions, a annoncé mercredi l'émissaire spécial de l'ONU, Olusegun Obasanjo.

Les représentants du gouvernement congolais et des forces rebelles ont entamé lundi à Nairobi, la capitale kenyane, des pourparlers de paix sous l'égide des Nations unies.

Lire la suite...
 
Vers un second tour de l'élection présidentielle au Ghana

@rib News, 11/12/2008 – Source Reuters

Un second tour aura probablement lieu le 28 décembre au Ghana pour départager les deux principaux candidats à l'élection présidentielle, ont déclaré mardi des responsables électoraux et politiques. Lire la suite l'article

Les résultats provisoires du premier tour, qui s'est déroulé dimanche, donnent une légère avance au candidat du Nouveau Parti patriotique (NPP), Nana Akufo-Addo, mais cependant insuffisante pour l'emporter.

Lire la suite...
 
Le représentant spécial de l’UA en Somalie en visite au Burundi

PANA, 10/12/2008

Nicolas BwakiraBujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu mercredi en audience, le représentant spécial de l’Union africaine (UA) en Somalie, Nicolas Bwakira, apprend-on de source diplomatique à Bujumbura.

Le diplomate, de nationalité burundaise, a indiqué à sa sortie d'audience, qu'il était porteur d'un message du président de la Commission de l'UA, Jean Ping, au chef de l'Etat Nkurunziza, en rapport avec les défis actuels auxquels fait face la Somalie.

Lire la suite...
 
La Déclaration universelle des droits de l'Homme a soixante ans

@rib News, 10/12/2008 - Source AFP

Il y a soixante ans, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale de l'Onu adoptait à Paris la Déclaration universelle des droits de l'Homme (DUDH) texte fondateur qui a inspiré le droit international d'après-guerre, mais dont l'idéal proclamé reste lointain et contesté.

Soixante ans après son adoption, la DUDH est confrontée à des défis nouveaux comme la lutte antiterroriste, la montée de pays comme la Chine, l'affirmation du fait religieux ou la répression de la "cyber-dissidence".

Lire la suite...
 
Croissance de 4,5% PIB du Burundi en 2008

PANA, 09/12/2008

Bujumbura, Burundi - Le taux de croissance réel du Produit intérieur brut (PIB) du Burundi s’est élevé à 4,5% en 2008, ce qui est supérieur à celui de 2007, mais inférieur aux 6,6% prévus, indique le 4ème rapport du secrétaire général sur le Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB) de mai à novembre dernier.

Le taux d’inflation, quant à lui, a atteint 28,6% en juin 2008 du fait de la hausse du prix des carburants et des produits de base, poursuit le rapport.

Lire la suite...
 
Trois partis rwandais d'opposition créent une structure commune

@rib News, 09/12/2008 - Source Belga

Trois partis d'opposition rwandais en exil ont décidé ce week-end à Louvain de créer une structure de concertation commune baptisée "Opposition démocratique rwandaise" (ODR), ont-ils annoncé lundi.

Cette plate-forme a été lancée samedi par les représentants de trois partis: le Parti pour la Démocratie au Rwanda (PDR-Ihumure), le Partenariat Intwari et la Coalition RUD/RPR (Ralliement pour l'Unité et la Démocratie au Rwanda & Rassemblement du Peuple rwandais).

Lire la suite...
 
Au Burundi, l'e-learning favorise la maîtrise technologique

L'Atelier BNP Paribas, 08 Décembre 2008

Les étudiants de l'université de Ngozi bénéficieront prochainement de cours à distance créés à partir du logiciel en open source Moodle.

Le groupe Tedeco* de l'école Polytechnique de Madrid travaille sur une adaptation du programme de développement de cours d'e-learning Moodle. Avec celui-ci, les étudiants de l'université de Ngozi (Burundi) profiteront de leçons à distance dispensées par un enseignant de l'école madrilène. Une telle initiative a deux finalités : faciliter le transfert de technologies et former de futurs professionnels rapidement opérationnels. Le projet représente le deuxième pan d'un partenariat signé entre les deux universités. Le premier avait pour but 'équiper la faculté d'une infrastructure Internet par satellite et de déployer un cyber-café auto-financé.

Lire la suite...
 
Museveni et Nkurunziza ont couru le premier "marathon de la paix" à Bujumbura

Sur les rives du lac Tanganyika, les présidents burundais et ougandais ont couru pour la paix

LE MONDE | 08.12.08 |

BUJUMBURA (Burundi) ENVOYÉ SPÉCIAL

Marathon de la paix - Bujumbura 04122008C'était un jour de fête, comme le Burundi en a probablement peu vécu. Samedi 6 décembre, dans les rues vallonnées de Bujumbura, la capitale, s'est couru le premier "marathon de la paix". Dans ce pays de 8 millions d'habitants, ravagé par une guerre civile qui a fait près de 300 000 morts jusqu'en 2006, l'épreuve sportive a pris une dimension historique. D'abord parce qu'aucun événement de cette ampleur n'avait été organisé dans cette ancienne colonie belge de la région des Grands Lacs. Mais surtout parce que le départ de la course a été donné deux jours après un accord de cessez-le-feu avec les Forces nationales de libération (FLN), le dernier groupe rebelle en activité.

Lire la suite...
 
Burundi : Vers une Commission électorale à la solde de Nkurunziza

@rib News, 08/12/2008

Selon de sources biens informées proches du parti au pouvoir CNDD-FDD, le président burundais, Pierre Nkurunziza, vient de proposer au Sénat, pour approbation, la liste des membres du directoire de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), qui va superviser les prochaines échéances électorales de 2010.

Clotilde NiragiraA y regarder de plus près, cette Commission est tout sauf indépendante car sa composition est taillée sur mesure pour le président-candidat à sa propre succession en 2010. De qui s'agit-il ?

1. Mme Clotilde Niragira : pressentie comme la future présidente de la CENI, l’actuel ministre de la Fonction publique et du Travail est un membre influent du parti CNDD-FDD et fidèle parmi les fidèles lieutenants du président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Election présidentielle dimanche au Ghana

@rib News, 07/12/2008 – Source Associated Press

John KufuorEnviron 12,4 millions d'électeurs sont appelés aux urnes dimanche au Ghana, pour choisir parmi huit candidats le successeur à la présidence de John Kufuor, qui quitte le pouvoir après huit années et deux mandats.

Dimanche marquera le deuxième transfert démocratique du pouvoir dans ce pays d'Afrique de l'Ouest qui fait figure d'exception, coincé entre le Togo où le fils Eyadéma a succédé au père, et la Côte d'Ivoire qui peine à se remettre sur pied après une guerre civile qui l'a coupée en deux.

Lire la suite...
 
L’accord signé entre Nkurunziza et Rwasa lors du sommet de Bujumbura

@rib News, 06/12/2008

DECLARATION DU SOMMET DES CHEFS D’ETATS ET DE GOUVERNEMENTS

DE L’INITIATIVE REGIONALE SUR LE PROCESSUS DE PAIX AU BURUNDI

LE 4 DECEMBRE 2008

Les Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Région des Grands Lacs se sont rencontrés à Bujumbura (Burundi) le jeudi 4 décembre 2008, sur invitation de Son Excellence Yoweri Museveni, Président de l’Initiative Régionale pour le Processus de Paix au Burundi. L’objectif de ce sommet était de débloquer l’impasse qui a frappé le Processus de Paix au Burundi, dans le but de trouver une solution durable.

[…]

Il a été convenu ce qui suit :

  1. Le PALIPEHUTU – FNL représenté par son Président M. Agathon Rwasa reconnaît qu’avec le nom actuel du parti, celui-ci ne peut être enregistré comme parti politique, étant donné que la Constitution du Burundi ne le permet pas.

  2. De ce qui précède (1), le PALIPEHUTU-FNL entreprend d’expliquer les obligations constitutionnelles en rapport avec l’accréditation du parti politique à ses membres, et de mener des concertations en vue de trouver une nouvelle appellation qui n’est pas offensive et qui est susceptible d’être reconnu conformément à la Constitution.

  3. L’explication et les concertations devraient être à terme avant la date butoir du 31 décembre 2008.

[…]                                                                               Lire le texte complet

 

 
Les chefs d'Etat-major d'Afrique centrale avancent des "options" pour la RDC

@rib News, 06/12/2008 – Source AFP

Les chefs d'Etat-major des armées d'Afrique centrale ont élaboré des stratégies militaires pour aider la République démocratique du Congo (RDC) à vaincre les rebelles dans l'est du pays, a-t-on appris vendredi de source officielle.

La Commission défense et sécurité de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) a "arrêté une combinaison d'options" qu'elle soumettra aux dirigeants du bloc régional lors de leur prochain sommet, selon un communiqué publié à la clôture d'une semaine de travaux à Kinshasa.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon juge encourageant le résultat du sommet de Bujumbura
05/12/2008
Secrétaire général
SG/SM/11988
AFR/1786

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

 

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DES RÉSULTATS OBTENUS PAR LE SOMMET DES CHEFS D’ÉTAT

ET DE GOUVERNEMENT RÉUNIS À BUJUMBURA POUR LA PAIX AU BURUNDI


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par la Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:
 

Le Secrétaire général se félicite de l’adoption de la Déclaration du Sommet des chefs d’État et de gouvernement de la région des Grands Lacs sur le processus de paix au Burundi, qui étaient réunis par le Président de l’Initiative régionale, le Président de l’Ouganda, M. Yoweri Museveni, à Bujumbura, le 4 décembre 2008.

 

Lire la suite...
 
L’UE salue l’accord entre le Gouvernement et le Palipehutu-FNL

@rib News, 05/12/2008 – Source France-Diplomatie

L’UE salue les engagements pris par le gouvernement du Burundi et le Palipehutu FNL pour aboutir à la paix (5 décembre 2008)

Déclaration de la présidence du Conseil de l’Union européenne

La Présidence du Conseil de l’Union européenne salue les engagements pris le 4 décembre par le gouvernement du Burundi et le Palipehutu FNL afin d’aboutir à la conclusion du processus de paix en cours au Burundi.

Il s’agit là d’une étape décisive pour la consolidation de la paix au Burundi et nous encourageons les parties à mettre en œuvre au plus vite leur engagements.

La Présidence salue l’action des chefs d’Etat de l’Initiative régionale et réitère la détermination de l’Union européenne à soutenir leurs efforts en faveur de la stabilité et du développement du Burundi.

 
Don de 2 millions d’euros de la France au secteur burundais de l’éducation

PANA, 05/12/2008

Bujumbura, Burundi - Le France va débloquer une aide financière de 2 millions d’euros pour appuyer le secteur de l’éducation nationale au Burundi, actuellement en difficulté, aux termes d'une convention signée ce vendredi à Bujumbura par l'ambassadeur de France au Burundi, Joël Louvain, et la ministre burundaise de l'Economie, des Finances et de la Coopération au développement, Mme Clotilde Nizigama.

L’aide budgétaire va servir, en grande partie, à combler le déficit salarial des personnels de l’éducation nationale pour l’année 2008, a fait savoir à la presse la ministre Nizigama.

Lire la suite...
 
Burundi : Les rebelles du FNL rendent les armes

RFI, le 05/12/2008

Nkurunziza & Rwasa signent un nouvel accord le 04 déc 2008 à BujumburaPeut-être la fin de 13 ans de guerre civile qui a fait plus de 300 000 morts au Burundi. Ce jeudi, la dernière rébellion encore active, les Forces nationales de libération et le gouvernement burundais se sont engagés à appliquer l'accord de paix signé il y a 2 ans.

Le chef de l'Etat Pierre Nkurunziza et le chef des FNL, Agathon Rwasa ont annoncé que le désarmement et la démobilisation des rebelles commencerait rapidement. L'accord prévoit que des membres de la désormais ex-rébellion reçoivent des postes au gouvernement et le FNL doit à présent se transformer en parti politique.

Lire la suite...
 
Accord à l'arraché entre l'Etat burundais et le PALIPEHUTU-FNL

PANA, 04/12/2008

Bujumbura, Burundi - Un sommet des chefs d'Etat et de gouvernements de l'Initiative régionale de paix pour le Burundi s'est achevé, jeudi soir, sur une entente entre le pouvoir central de Bujumbura et le Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU-FNL, rébellion).

Ce sommet contribuera à lever les derniers obstacles qui empêchaient encore la mise en application effective de l'accord de cessez-le-feu en souffrance depuis le 7 septembre 2006, a-t-on appris de source officielle dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : déblocage du processus de paix après un sommet régional

@rib News, 04/12/2008 – Source AFP

Nkurunziza & RwasaLa dernière rébellion active au Burundi a accepté jeudi de lever les ultimes obstacles qui empêchaient la mise en œuvre d'un processus de paix depuis plus de deux ans, au terme d'un sommet régional à Bujumbura consacré à la crise dans le pays.

Le gouvernement et les rebelles des Forces nationales de libération (FNL) avaient signé en septembre 2006 un accord global de cessez-le-feu, resté lettre morte.

L'application de l'accord achoppait sur le partage des pouvoirs politique et militaire et sur la reconnaissance du mouvement rebelle sous le nom de "Palipehutu-FNL", deux questions désormais réglées, selon le communiqué final du sommet.

Lire la suite...
 
Deux chefs d'Etat au sommet régional sur le Burundi à Bujumbura

PANA, 04/12/2008

Bujumbura, Burundi - Les présidents ougandais, Yoweri Museveni, et zambien, Rupiah Banda, sont les seuls à avoir répondu présents au sommet régional sur le processus inter burundais de paix dont l'ouverture solennelle était prévue, jeudi, en début d'après-midi, à Bujumbura, apprend-on de source diplomatique dans la capitale burundaise.

Le chef de l'Etat ougandais est en même temps président de l'Initiative régionale de paix pour le Burundi qui regroupe une vingtaine de pays. Elle en est aujourd'hui à une vingtaine de sommets qui ont abouti à la reddition de six des sept ex-mouvements rebelles du pays.

Lire la suite...
 
Les présidents des parlements de la région des Grands lacs en conclave au Rwanda

@rib News, 04/12/2008 – Source APA

 Les présidents des Parlements de la région des Grands lacs, une zone en proie à des conflits, ont, dans le cadre de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs (CIRGL), entamé mercredi une rencontre de quatre jours à Kigali, la capitale rwandaise.

L’objectif de la rencontre est de créer un Forum régional pour discuter, entre autres aspects, de la paix et la sécurité dans la région.

Lire la suite...
 
HRW appelle les sénateurs burundais à amender le tout nouveau code pénal

HRW, le 3 décembre 2008

 Burundi : L’Assemblée nationale abolit la peine de mort et criminalise la torture

Des amendements relatifs à la conduite homosexuelle, à la violence conjugale et aux abus d’autorité sont nécessaires

(Bujumbura, le 3 décembre 2008) – L’Assemblée nationale du Burundi vient d’adopter  d’importantes avancées en matière de droits humains dans le code pénal qu’elle a voté le 22 novembre 2008, notamment en abolissant la peine de mort et en rendant passibles de sanctions pénales au regard du droit burundais la torture, le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Toutefois trois modifications du code sont préjudiciables aux droits humains. Ces modifications feraient de la conduite homosexuelle consensuelle un délit pénal, dépénaliseraient la détention arbitraire commise par des agents de l’Etat, et limiteraient la responsabilité de l’Etat dans le traitement des violences conjugales. Pour devenir une loi, le code doit être approuvé par le Sénat et signé par le président.

Lire la suite...
 
Un militaire burundais tué en Somalie

PANA, 03/12/2008

Bujumbura, Burundi - Un caporal du contingent burundais de maintien de la paix en Somalie a été tué, lundi dernier à Mogadiscio, dans une attaque rebelle, a-t-on appris mercredi à Bujumbura du porte-parole de la Force de défende nationale (FDN), le lieutenant- colonel Adolphe Manirakiza.

Un sergent du même contingent militaire burundais avait été tué à Mogadiscio en avril 2008, dans un attentat au camion piégé revendiqué aussitôt par les "Shebab", de jeunes islamistes opposés à la présence de troupes africaines de maintien de la paix et au pouvoir somalien.

Lire la suite...
 
Le gouvernement et les autorités sanitaires, soucieux de mettre fin à la grève

IRIN, 3 décembre 2008

Bujumbura infirmieres en grèveBUJUMBURA - Le gouvernement et les hauts responsables du secteur de la santé ont engagé des négociations destinées à mettre fin à une grève du personnel médical qui paralyse les services de santé dans l’ensemble du pays, selon des sources.

Emmanuel Gikoro, ministre de la Santé, a rencontré les directeurs des services de santé provinciaux, les responsables des hôpitaux et les directeurs des différentes zones sanitaires au cours du week-end, mais selon lui, le gouvernement ne pourra pas augmenter les salaires des travailleurs.

Lire la suite...
 
Le Burundi en examen à l’ONU : violences sexuelles contre les femmes

Tdh, 3 décembre 08

Juan Gasparini

Le Burundi était sur le grill de l’examen périodique universel mardi 2 décembre. Sa délégation, dirigée par deux femmes ministres, Immaculé Nahayo, chargée de la Solidarité, droits de l’homme et du genre, et Clotilde Niragira, ministre du Travail et de la fonction publique, ainsi que par le procureur de la République, Elysée Ndaye a reconnu l’ampleur des abus et des agressions sexuelles dont les femmes et les jeunes filles sont victimes dans ce pays.

Il s’agirait d’une séquelle de la guerre civile qui a pris fin par un cessez-le-feu en 2006.

Le problème avait été soulevé, entre autres, par la France, le Luxembourg, l’Allemagne, les Pays Bas, la Grande Bretagne, l’Autriche, la Suisse, l’Argentine et le Vatican.

Lire la suite...
 
Un nouveau soldat burundais de l'AMISOM tué à Mogadiscio

@rib News, 03/12/2008 – D’après AFP et Xinhua

Un soldat du contingent burundais de la force de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie (AMISOM), a été tué mardi à Mogadiscio lors d'un affrontement avec des insurgés islamistes.

"L'affrontement dans l'ancienne académie militaire où sont basées nos forces a eu lieu la nuit dernière. Un de nos hommes a été blessé et malheureusement est décédé plus tard à l'hôpital", a déclaré le porte-parole des forces burundaises de l'AMISOM.

Lire la suite...
 
3.000 athlètes au marathon de Bujumbura samedi prochain

PANA, 02/12/2008

Bujumbura, Burundi - Quelque 3.000 athlètes nationaux et étrangers devraient prendre le départ du marathon de la paix au Burundi, samedi prochain à Bujumbura, la capitale du pays, a appris mardi la PANA de source officielle.

Cette course se veut une invitation à tous les Burundais, particulièrement les jeunes, à se rassembler autour des valeurs de réconciliation, de solidarité et de paix, selon le ministre en charge des Sports, Jean-Jacques Nyenimigabo.

Lire la suite...
 
Les Burundais privés de soins médicaux

RFI, 02/12/2008

Vue dans un hopital de BujumburaCela fait une semaine que les médecins et infirmiers du service public sont en grève et toujours pas l'ombre d'un dialogue avec le gouvernement. Les grévistes qui réclament une revalorisation de leur salaire ont décidé de durcir leur mouvement. Ils ont voté, ce lundi, la reconduite de la grève pour une semaine et ils ont aussi décidé de ne plus s'occuper que des urgences.

Les médecins et infirmiers du Burundi viennent de durcir leur mouvement de grève. Ils ont reconduit depuis hier, lundi, leur grève pour une semaine. Ils ont décidé également de restreindre le service minimum qu’ils avaient instauré.

Lire la suite...
 
Réunion sécuritaire de la CEEAC cette semaine sur la crise en RDC

@rib News, 02/12/2008 – Source AFP

Les chefs d'état-major des armées des pays d'Afrique centrale se retrouveront cette semaine à Kinshasa pour élaborer des stratégies face au conflit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé dimanche l'armée congolaise.

La Commission défense et sécurité de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) se réunira de mardi à vendredi dans la capitale congolaise, a annoncé dans un communiqué le porte-parole des Forces armées de RDC (FARDC), Léon Richard Kasonga.

Lire la suite...
 
Burundi : La liberté d'expression et d'association menacée, selon un expert de l'ONU

UN News, Centre, 1 décembre 2008

L'expert indépendant auprès des Nations Unies sur les droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, a exprimé lundi sa profonde préoccupation concernant la détérioration de la situation en matière de liberté d'expression et d'association dans le pays.

«Le gouvernement doit restaurer un climat politique calme et prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin au harcèlement et à l'intimidation des journalistes et des représentants de la société civile, des syndicats et des partis politiques», a dit M. Okola. « Il faudrait que cela se produise rapidement avec la libération de toutes les personnes qui sont détenues pour avoir exprimé leur opinion », a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
L'idée d'une force européenne dans l'Est de la RDC refait surface

@rib News, 01/12/2008 – Source AFP

La pression monte à nouveau sur les Européens pour qu'ils envoient une force militaire dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) pour faire face à une situation humanitaire critique, le temps qu'arrivent les renforts promis par l'ONU.

La Belgique a indiqué dimanche avoir été sollicitée par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour participer à une mission européenne intérimaire dans son ancienne colonie.

Lire la suite...
 
20e Journée mondiale du Sida : la lutte en quête d'un nouveau souffle

@rib News, 01/12/2008 – Source AFP

La lutte contre le Sida, symbolisée par la 20e Journée mondiale lundi, cherche un nouveau souffle : les pays du Sud sont toujours en manque de traitements et la recherche s'est engagée sur de nouvelles pistes après l'échec d'un essai de vaccin.

Le slogan de cette 20ème Journée "mener, responsabiliser, s'activer" doit, selon les organisateurs, souligner "le leadership politique nécessaire pour respecter les engagements pris, en particulier la promesse d'accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien".

Lire la suite...
 
Radio Burundi émet sur Internet à partir du 1er décembre

PANA, 30/11/2008

 Bujumbura, Burundi - La radio nationale du Burundi va commencer à émettre sans arrêt et sur Internet à partir du 1er décembre, grâce à la numérisation complète de ses programmes, apprend-on de source proche de la radio publique à Bujumbura.

"Cela faisait une année que nous avions basculé de l’analogique au numérique", a indiqué à la PANA le directeur général de la Radiotélévision nationale du Burundi (RTNB), Channel Sabimbona.

Lire la suite...
 
Buyoya désigné président du dialogue politique inclusif en Centrafrique

@rib News, 30/11/2008 – Source APA

Buyoya PierreL’ancien chef de l’Etat du Burundi Pierre Buyoya a été désigné vendredi en Centrafrique, par décret présidentiel, président du Dialogue politique inclusif dont les travaux vont s’ouvrir le 5 décembre prochain à Bangui, la capitale du pays.

Buyoya a été choisi parmi quatre autres candidatures soumises à l’appréciation du chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé dont celles de l’ancien président malien Alpha Oumar Konaré, ex président de la Commission de l’Union africaine (UA), de l’ancien ministre ivoirien des Affaires étrangères Amara Essy et de l’ancien représentant des Nations Unies pour les Grands Lacs Aldo Ajelo.

Lire la suite...
 
148 M USD pour l'interconnexion électrique de cinq pays d’Afrique de l’Est

@rib News, 30/11/2008 – Source AFP

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé un financement en don et prêt de 148 millions de dollars pour l'interconnexion des réseaux électriques de cinq pays africains, selon un communiqué publié samedi à Tunis, siège provisoire du groupe.

Ce montant se décompose en prêts pour l'Ouganda et le Kenya, et dons pour le Burundi, le Congo et le Rwanda.

Lire la suite...
 
Chassé-croisé diplomatique des dirigeants et rebelles burundais

PANA, 28/11/2008

Rwasa AgathonBujumbura, Burundi - Le leader du Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU-FNL, rébellion), Agathon Rwasa, a quitté Bujumbura, vendredi, à destination de l'Afrique du Sud, a-t-on appris de source officielle dans la capitale burundaise.

Ce déplacement intervient au lendemain d'une visite du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, à Kampala, la capitale ougandaise, chez son homologue ougandais, Yoweri Museveni.

Lire la suite...
 
Départ du président burundais pour le Qatar

PANA, 28/11/2008

Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a quitté Bujumbura vendredi matin à destination de Doha, la capitale du Qatar, où il prendra part de samedi à mardi prochain à une conférence internationale sur le financement des pays sous-développés, a-t-on appris de source officielle burundaise.

Les participants feront l'évaluation de la mise en œuvre des recommandations de la précédente conférence et les voies et moyens d'assurer un développement durable.

La dernière conférence internationale sur le financement des pays sous-développés a eu lieu en 2002 au Mexique.

 
Des centaines de sympathisants au procès d'Alexis Sinduhije

@rib News, 28/11/2008 - Source AFP

Sinduhije AlexisDes centaines de personnes ont tenté d'assister vendredi à Bujumbura à l'ouverture du procès d'un opposant burundais, l'ancien journaliste Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre et poursuivi pour outrage au chef de l'Etat.

Dès le matin, les autorités avaient déployé plus d'une centaine de policiers, certains en tenue anti-émeute, aux abords immédiats du Palais de justice de la capitale burundaise, pour en interdire l'accès.

Lire la suite...
 
Sommet régional sur le Burundi le 4 décembre prochain à Bujumbura

PANA, 27/11/2008

Bujumbura, Burundi - Un sommet régional sur le laborieux processus de paix inter burundais se tiendra le 4 décembre prochain à Bujumbura, a annoncé jeudi le porte-parole de la présidence burundaise, M. Léonidas Hatungimana, qui a précisé que la visite "de concertation" effectuée mercredi par le président Pierre Nkurunziza à son homologue ougandais, Yoweri Museveni, a porté sur ce sujet.

Le chef de l'Etat ougandais préside l'Initiative régionale de paix qui en est déjà à plus d'une vingtaine de sommets sur le Burundi avec comme grand succès, la reddition de six des sept ex-principaux mouvements rebelles du pays.

Lire la suite...
 
Passe d'armes entre l'armée et la rébellion au Burundi

PANA, 26/11/2008 

Bujumbura, Burundi - L'armée burundaise et le Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU-FNL, rébellion) se sont accusées mutuellement, mercredi, de "provocations", après plusieurs incidents rapportés ces derniers jours sur le terrain.

Les deux parties sont pourtant liées depuis le 7 septembre 2006 par un accord global de cessez-le-feu dont la mise en application effective se fait toujours attendre.

Lire la suite...
 
Burundi : nouveau code pénal entre progressisme et conservatisme

FIDH, mercredi 26 novembre 2008

 La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et son organisation membre au Burundi, la Ligue Burundaise des droits de l’Homme – ITEKA, accueillent avec satisfaction l’adoption d’un nouveau code pénal au Burundi qui consacre notamment l’abolition de la peine de mort mais regrettent fortement que celui-ci légifère sur la vie privée en pénalisant l’homosexualité.

Le 22 novembre 2008, le parlement burundais a adopté un nouveau code pénal commuant la peine de mort en servitude pénale à perpétuité et mettant ainsi un terme à un moratoire de fait en vigueur depuis 2001.

Lire la suite...
 
70 millions USD d'aide du Japon au Burundi depuis 2006

PANA, 25/11/2008

Bujumbura, Burundi - Le Japon a injecté quelque 70 millions de dollars américains dans différents secteurs du développement socio-économique au Burundi depuis 2006, date de la reprise de la coopération bilatérale entre les deux pays, apprend-on de source diplomatique à Bujumbura.

La plupart des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux ont interrompu leurs aides au développement dès le début de la décennie écoulée de guerre civile au Burundi pour ne maintenir qu'une assistance humanitaire ponctuelle.

Lire la suite...
 
Burundi : La justice populaire fait 5 tués et une vingtaine de blessés

PANA, 24/11/2008

Bujumbura, Burundi - Un homme a été lynché à mort par une foule de villageois en colère contre une "tentative de vol de deux chèvres" dans un ménage, dans la nuit de dimanche à lundi, à Makamba, une province du sud du Burundi, a rapporté le correspondant local de l’Agence burundaise de presse (ABP).

La victime n’était pas seule sur le coup et l’un de ses complices embusqué dans un buisson a failli commettre l’irréparable en lançant dans la foule une grenade dégoupillée, blessant 19 villageois, dont 7 grièvement, selon la même source.

Lire la suite...
 
Grève d'une semaine dans le secteur de la Santé du Burundi

PANA, 24/11/2008

Bujumbura, Burundi - Les médecins et infirmiers du Burundi ont entamé lundi une grève générale d'une semaine pour protester contre les lenteurs administratives dans la mise en application d'un nouveau statut spécial de leur corporation.

Le nouveau statut spécial, négocié et signé avec le gouvernement burundais en 2004, n'est toujours pas entré en vigueur.

Lire la suite...
 
La peine de mort bientôt abolie au Burundi

PANA, 22/11/2008

Bujumbura, Burundi - La peine de mort va être abolie au Burundi, suite à l'adoption dans la nuit de vendredi à samedi par l'Assemblée nationale, du nouveau projet de code de procédure pénale soumis par le gouvernement, a constaté la PANA.

Le nouveau code de 620 pages doit encore être approuvé par le Sénat et promulgué par le chef de l'Etat avant d'être applicable.

Lire la suite...
 
Le Burundi abolit la peine de mort mais pénalise l'homosexualité

@rib News, 22/11/2008 – Source AFP

Le parlement du Burundi a adopté samedi un nouveau code pénal prévoyant notamment l'abolition de la peine de mort pour la première fois dans ce pays d'Afrique centrale.

"Je voudrais remercier les honorables députés burundais qui viennent d'accomplir un travail historique en adoptant le nouveau code pénal du Burundi par 90 voix pour, 0 voix contre et 10 abstentions", a déclaré le président de l'Assemblée nationale, Pie Ntavyohanyuma, à l'issue d'une séance marathon qui s'est achevée aux premières heures de samedi.

Lire la suite...
 
Les couches aisées touchées à leur tour par l'inflation au Burundi

PANA, 21/11/2008

Bujumbura, Burundi - Le niveau général des prix est arrivé aujourd'hui à un seuil tellement critique qu'il rend très difficile l'accès à certains produits de première nécessité, y compris au sein des couches sociales naguère aisées, indique une récente étude de l'Observatoire de l'action gouvernementale (OAG, indépendant) sur la politique générale des prix des produits stratégiques au Burundi.

"Il y a 9 ans, seules les populations pauvres souffraient réellement de la flambée des prix des produits de base", précise l'OAG, dont l'étude couvre la période allant de 1999 à janvier 2008.

Lire la suite...
 
RDC : le rebelle Nkunda, protecteur des Tutsi ou danger pour sa communauté ?

@rib News, 21/11/2008 – Source AFP

Laurent NkundaLe chef rebelle Laurent Nkunda se pose en protecteur des Tutsi congolais mais il est contesté au sein de sa propre communauté, et son action, loin de faire l'unanimité, avive les tensions ethniques dans l'Est de la République démocratique du Congo, selon des experts.

Laurent Nkunda s'est "employé à renforcer la paranoïa chez les Tutsi" avec des références répétées aux violences anti-tutsi et à l'imminence d'un génocide, après celui de 1994 au Rwanda voisin, explique un rapport de l'institut d'analyse des conflits International Crisis Group (ICG).

Lire la suite...
 
Bujumbura dément des sanctions diplomatiques de l'UE

PANA, 20/11/2008

Bujumbura, Burundi - L'Union européenne (UE) n'a jamais envisagé de refuser un visa d'entrée dans l'espace Schengen à un quelconque dignitaire du régime burundais pour des considérations de politique interne, a fait savoir, jeudi, une source proche de la présidence de la République à Bujumbura, démentant ainsi des allégations d'une agence de presse locale en ligne, "burunditribune.com".

L'agence a récemment rapporté que l'UE a adopté une telle mesure à l'encontre de 12 proches collaborateurs du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Rwanda : Rose Kabuye transférée en France, mise en examen et laissée libre

@rib News, 20/11/2008 – Source Associated Press

Rose KabuyeLa responsable du protocole du président rwandais, Rose Kabuye, mise en examen mercredi 19 novembre soir pour "complicité d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" pour son rôle présumé dans l'attentat contre le président rwandais Juvénal Habyarimana en avril 1994, a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire, ont indiqué ses avocats.

Le juge d'instruction, qui souhaitait l'incarcération provisoire de Rose Kabuye, avait saisi le juge des libertés et de la détention (JLD) alors que le parquet souhaitait que Rose Kabuye soit laissée en liberté sous contrôle judiciaire.

Lire la suite...
 
Tensions entre l’Etat burundais et son fournisseur "Engen petroleum"

PANA, 19/11/2008

Engen BurundiBujumbura, Burundi - Le ministère burundais du Commerce a interdit à la principale société importatrice d'hydrocarbures, "Engen petroleum SA", de distribuer et de vendre du carburant sur le marché local pour ne s’être pas spontanément conformée à la nouvelle structure officielle des prix de l’or noir, a annoncé un communiqué transmis mercredi à la PANA par le bureau de la multinationale sud-africaine à Bujumbura.

La société pétrolière fournissait jusque-là plus de 70% du carburant consommé au Burundi, affirme le communiqué.

Lire la suite...
 
L'ONU dénonce la chasse aux albinos au Burundi due à des charlatans

UN News Centre - 19 novembre 2008

L'ONU dénonce la chasse aux albinos au Burundi due à des charlatans venus de Tanzanie et qui a entraîné notamment le meurtre d'une petite fille de six ans, tuée d'une balle dans la tête pour récupérer ses membres censés apporter la richesse.

Ces charlatans ont lancé en Tanzanie la rumeur selon laquelle le sang des albinos pouvait être utilisé pour rechercher de l'or et leurs membres pouvaient servir à améliorer la pêche de poissons, selon Olalekan Ajia, du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) au Burundi, qui s'exprimait au micro de la radio de l'ONU.

Lire la suite...
 
Alexis Sinduhije maintenu en détention

PANA, 19/11/2008

Maintien en détention préventive d’un opposant politique au Burundi

Alexis SinduhijeBujumbura, Burundi - Le président du Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD), Alexis Sinduhije, est retourné, mercredi, à la prison centrale de Bujumbura, après une seconde audition de plusieurs heures au parquet général de la République, apprend-on de la défense du prévenu qui est aux arrêts depuis trois semaines pour "outrage au chef de l'Etat".

Les preuves exactes de l’infraction restent inconnues, mais se trouveraient dans des documents saisis lors d’une fouille policière à la permanence du mouvement.

Lire la suite...
 
RDC : L'Onu confirme le retrait des rebelles du Nord-Kivu

@rib News, 19/11/2008 – Source Reuters

Les rebelles tutsis se retirent "par centaines" de la ligne de front dans la province du Nord-Kivu en signe de bonne volonté face à l'initiative de paix de l'Onu, annonce un porte parole des casques bleus en République démocratique du Congo.

Ce retrait des hommes de Laurent Nkunda s'effectue en application de la promesse faite par le chef du Congrès national de la défense du peuple (CNDP) à un émissaire des Nations unies ce week-end.

Lire la suite...
 
Le Kenya accuse la Tanzanie de ralentir l’intégration de l’Afrique de l’Est

@rib News, 19/11/2008 – Source APA

Le ministre kenyan en charge des Affaires de la Communauté de l’Afrique de l’Est (East African Community - EAC), Jeffah Kingi, a accusé mardi la Tanzanie de contrecarrer les efforts visant l’intégration des cinq pays de l’Afrique de l’est.

Le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi se sentent bloqués par la Tanzanie au sujet du programme d’intégration. Il a ainsi accusé ce pays d’être un obstacle à l’intégration régionale, a-t-il dit lors d’une conférence de presse, à Nairobi.

Lire la suite...
 
Les albinos en danger d'extermination au Burundi

PANA, 17/11/2008

Bujumbura, Burundi - Une fillette albinos de six ans a été tuée d'une balle dans la tête avant d'être décapitée, mutilée des bras et des jambes par des trafiquants présumés d'organes humains, a-t-on appris de source proche de la famille de la victime à Ruyigi, une province de l'est du Burundi où a eu lieu le drame dans la nuit de dimanche à lundi.   

Ce forfait porte à quatre le nombre de ces personnes défavorisées par la nature déjà tuées depuis le début de l'année 2008, a fait savoir à la presse, le président de l'Association nationale pour la protection des albinos, Cassim Kazungu.

Lire la suite...
 
Burundi : une fillette albinos assassinée lors d'un nouveau crime rituel

@rib News, 17/11/2008 – Source AFP

Une fillette albinosUne fillette de six ans a été tuée avant d'être amputée de ses bras et jambes dans la nuit de dimanche à lundi au Burundi, portant à trois le nombre d'albinos tués depuis septembre dans le pays lors de crimes rituels, a-t-on appris auprès des autorités locales.

"Un groupe de bandits armés de fusils a attaqué hier à 21h00 (19h00 GMT) la maison d'une albinos de six ans du nom de Cizanye à Bugongo (220 km à l'est de Bujumbura). Ces malfaiteurs l'ont décapitée avant de couper ses jambes et ses bras, qu'ils ont emportés avec eux", a annoncé par téléphone l'administrateur de la commune de Kinyinya, Rémi Sengiyumva.

Lire la suite...
 
Rwanda : Rose Kabuye sera transférée mercredi d'Allemagne en France

@rib News, 17/11/2008 – Source AFP

Rose KabuyeRose Kabuye, la chef du protocole présidentiel rwandais arrêtée en Allemagne en vertu d'un mandat d'arrêt international émis par la France, doit être remise mercredi à la justice française, a-t-on appris vendredi de source judiciaire à Paris.

"Tout est en ordre. Elle sera transférée mercredi à Paris", a confirmé Bernard Maingain, l'un de ses avocats.

Lire la suite...
 
Semi-marathon de Beaune : Manirakiza sans souci

Bien Public, 16 novembre 2008

Au coude à coude dès le départ, Khalid Chahid, en rouge, et le Burundais Egide Manirakiza (à droite) vont se livrer un joli mano a mano pendant les dix kilomètres des foulées beaunoises (photos Arnaud Finistre)

Annoncé comme le grandissime favori du semi-marathon, le Burundais Manirakiza a décidé, hier matin, de s'aligner sur le 10 km pour ne pas aggraver sa pubalgie. Cela n'a rien changé pour lui : il a tout de même gagné de belle manière.

Une heure avant le départ, la nouvelle s'était déjà répandue comme une traînée de poudre. Egide Manirakiza, double vainqueur du semi-marathon de Beaune, ne concourrait pas pour accrocher une troisième couronne à son palmarès. Victime d'un début de pubalgie, le Burundais avait décidé, plein de sagesse, de s'aligner sur le dix kilomètres, appelé foulées beaunoises.

Lire la suite...
 
Les Burundais menacés d'expulsions massives de Hollande

PANA, 16/11/2008

Bujumbura, Burundi - Les 20.000 ressortissants burundais établis en Hollande ont manifesté, samedi à Amsterdam, pour protester contre des menaces d'expulsions massives pesant sur eux, a rapporté, dimanche, la Radio nationale du Burundi, qui précise que cette diaspora redoute un "accord secret" entre le pouvoir de Bujumbura et les autorités hollandaises pour procéder à une telle opération.

Les services du ministère burundais des Relations extérieures, en charge de la diaspora, ont cependant déjà nié l'existence d'un tel accord, mais sans convaincre et rassurer totalement les premiers concernés qui mettent toujours en avant l'insécurité persistante dans le pays d'origine, le chômage et la misère grandissants pour rester à l'étranger.

Lire la suite...
 
Célébration d'une Journée du combattant au Burundi

PANA, 16/11/2008

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD) a célébré dans le recueillement, dimanche, une Journée nationale dédiée aux combattants morts sur le champ de bataille.

Le président du CNDD-FDD, Jérémie Ngendakumana, a parlé d'une journée du souvenir et d'un hommage mérité à ceux des combattants qui ont sacrifié leurs vies pour la cause de la démocratie.

Lire la suite...
 
Duel «made in Burundi» à l’affiche du semi-marathon de Beaune

@rib News, 15/11/2008 – Source Bien Public

Egide ManirakizaL'édition 2008 du semi-marathon de Beaune en Bourgogne (France), ce samedi 15 novembre, s'annonce très alléchante. Le Burundais Egide Manirakiza, vainqueur l'an dernier, essaiera de réussir la passe de trois. Pour cela, il devra composer avec une concurrence aiguisée.

Victorieux les deux années passées, Egide Manirakiza se présente encore comme le grand favori du semi-marathon de Beaune. Le Burundais, s'il a les moyens d'ajouter une nouvelle couronne à son palmarès, devra composer avec un contingent de rivaux de très bonne qualité.

Lire la suite...
 
Burundi : Un ministre déplore la gestion "opaque" des partis politiques

PANA, 14/11/2008

Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais de l'Intérieur et du Développement communal, Venant Kamana, a déploré, vendredi, le manque de transparence dans la gestion administrative et financière des partis politiques, expliquant que sur les 36 formations politiques agréées, seulement 10 produisent et lui transmettent régulièrement leurs rapports financiers et d'activité.

M. Kamana, qui s'exprimait lors d'une rencontre avec les leaders des formations politiques burundaises, a indiqué que les sanctions prévues pour ce genre d'infractions vont du rappel à l'ordre à la suspension en passant par le retrait d'agrément.

Lire la suite...
 
Une enquête révèle l'évolution de la question genre au Burundi

PANA, 13/11/2008 

Bujumbura, Burundi - La société burundaise serait aujourd’hui ouverte à une plus grande participation de la femme dans les sphères de prise de décision, à en croire une récente enquête de l’Observatoire de l’action gouvernementale (OAG, indépendant) sur la politique nationale de l’égalité des genres entreprise depuis 2003.

Dans la société traditionnelle burundaise, la femme occupait une place de seconde zone, spécialement en ce qui concerne la vie publique puisqu’elle ne pouvait même pas s’exprimer en public, rappelle l’enquête.

Lire la suite...
 
Afrique : Le manioc revient en force après avoir surmonté un virus ravageur

UN News Centre, 13 novembre 2008

 Après des années de lourdes pertes causées par un virus ravageur, les agriculteurs peuvent enfin rentrer une bonne récolte de manioc, une des principales denrées vivrières de base dans toute la région des Grands Lacs, en Afrique, selon la l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Avant la dernière campagne de semis, des plants de manioc exempts du virus avaient été distribués à quelque 330.000 petits exploitants des pays frappés par le virus - Burundi, Ouganda, République démocratique du Congo et Rwanda, au bénéfice d'environ 1,65 million de personnes.

Lire la suite...
 
Kagame menace d'arrêter des responsables français

@rib News, 13/11/2008 – D’après Associated Press et AFP

Paul KagameLe Rwanda s'apprête à émettre des mandats d'arrêt contre des responsables français mis en cause par Kigali dans le génocide de 1994, sur fond d'escalade judiciaire entre les deux pays après l'arrestation d'une proche du président rwandais Paul Kagame.

Le Rwanda va envisager de poursuivre des citoyens français pour leur implication dans le génocide de 1994 si la France inculpe une responsable du gouvernement rwandais, a affirmé mercredi à Genève le président Kagame.

Lire la suite...
 
EAC : Des politiques économiques divergentes freinent l'union

PANA, 12/11/2008

Kampala, Ouganda - L'absence de convergence des politiques macroéconomiques dans les cinq Etats membres de la Communauté est- africaine (EAC) est toujours un obstacle à la formation de l'Union monétaire est-africaine.

Les hommes politiques des Etats de l'EAC ont fixé l'année 2012 pour le lancement de l'Union monétaire de l'EAC mais les économistes sont toujours sceptiques sur la réalisation de cet objectif en raison de la lenteur de l'harmonisation des politiques macroéconomiques, une indication que les Etats membres de l'EAC ne sont pas encore prêts pour cette union.

Lire la suite...
 
Appels à la libération d’Alexis Sinduhije victime de son courage

@rib News, 12/11/2008

Alexis SinduhijeAu Burundi comme à l’étranger, les appels se multiplient pour la libération d’Alexis Sinduhije, notre ancien confrère devenu leader politique. Mais les pressions diplomatiques tous azimuts et celles des défenseurs des droits de l'homme, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, n'ont jusqu’ici pas réussi à faire revenir à la raison le pouvoir du CNDD-FDD pour libérer l'un des journalistes burundais les plus connus.

Alexis Sinduhije a été arrêté depuis la semaine dernière pour, avait-on argué dans un premier temps, avoir tenu une réunion qualifiée par les autorités de clandestine puisque son parti n’est pas encore officiellement reconnu.

Lire la suite...
 
Montée de tension entre le Rwanda et l'Allemagne

@rib News, 12/11/2008 – D’après Associated Press et Reuters

Le Rwanda a demandé à l'ambassadeur d'Allemagne à Kigali de quitter le pays à la suite de l'arrestation, dimanche à Francfort, de Rose Kabuye, proche collaboratrice du président rwandais Paul Kagame.

Le chef de la diplomatie rwandaise, Rosemary Museminali, qui a annoncé la nouvelle, a souligné que son pays n'avait pas rompu ses relations diplomatiques avec Berlin.

Lire la suite...
 
Alexis Sinduhije incarcéré à Mpimba pour "outrage à chef d'Etat"

PANA, 11/11/2008 - Inculpation d'un opposant politique au Burundi

Alexis SinduhijeBujumbura, Burundi - Le président du Mouvement pour la sécurité et la démocratie (MSD), Alexis Sinduhije, a rejoint, mardi, la prison centrale de Bujumbura après avoir été reconnu coupable d'"outrage à chef d'Etat", a-t-on appris de sources judiciaires dans la capitale burundaise.

Le patron du MSD avait été arrêté par la police pour, avait-on argué dans un premier temps, "avoir organisé et tenu une réunion non autorisée avec une trentaine de militants et sympathisants de ce parti politique d'opposition en attente d'agrément".

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 Suivante > Fin >>

Résultats 17395 - 17472 sur 17837

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher