topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Burundi : l’ONU souligne les ombres et lumière, en prévision des prochaines élections

MISNA, 4/12/2009

Pour aider le Burundi à consolider les progrès enregistrés ces derniers mois et en précision du scrutin de 2010, le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a recommandé au Conseil de sécurité de proroger d'un an le mandat de la mission locale de l'Onu (Onub), qui devrait expirer le 31 décembre prochain.

Dans un rapport remis au Conseil, Ban Ki-moon a souligné l'aboutissement positif du processus de paix, concrétisé par la signature de l'accord entre gouvernement et rebelles des Forces nationales de libération (Fnl), transformées en un parti politique.

Lire la suite...
 
ONU : Sixième rapport du Secrétaire général sur le BINUB

UN News Centre, 3 décembre 2009

Burundi : De nombreux résultats obtenus mais la paix reste fragile - Ban

Ban Ki-moonLe Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, se félicite dans un rapport publié jeudi des nombreux résultats obtenus en un laps de temps réduit au Burundi mais estime que la situation actuelle reste cependant fragile.

« L'année qui vient sera déterminante. Il faut aider le Burundi afin de consolider avant, pendant et après les élections de 2010 les résultats déjà obtenus », écrit M. Ban dans ce rapport remis au Conseil de sécurité.

« Compte tenu de ce qui précède, je recommande de renouveler pour un an le mandat du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), qui vient à expiration le 31 décembre 2009 », ajoute-t-il.

Lire la suite...
 
Somalie : Trois ministres tués dans une explosion à Mogadiscio

@rib News, 03/12/2009 – Source Reuters

Au moins quatre personnes, dont trois ministres somaliens, ont été tuées jeudi dans une explosion qui a frappé un hôtel de la capitale Mogadiscio, ont dit des sources gouvernementales et des témoins.

L'origine de la déflagration est encore incertaine, mais des témoins ont rapporté qu'il s'agit d'une attaque menée lors d'une cérémonie de remise de diplômes de l'Université Benadir à laquelle assistaient plusieurs ministres.

Lire la suite...
 
La CPI décide de maintenir Jean-Pierre Bemba en détention

@rib News, 03/12/2009 – Source Associated Press

Jean-Pierre BembaLes juges d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) ont annulé une décision qui aurait permis la mise en liberté provisoire de l'ex-vice président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba, ordonnant son maintien en détention jusqu'à son procès qui doit débuter le 27 avril prochain.

En août dernier, une première décision avait été rendue en faveur de la libération de Jean-Pierre Bemba, en se basant sur le fait que sinon, il passerait trop de temps en détention provisoire, son arrestation remontant à mai 2008.

Lire la suite...
 
Cérémonie d'adieux aux derniers militaires étrangers au Burundi

PANA, 02/12/2009

Bujumbura, Burundi - Après plus de huit ans d'opération de maintien de la paix au Burundi sous la bannière de l'Union africaine (UA), un contingent militaire sud-africain a fait ses adieux, mercredi, dans une caserne proche de l'Aéroport international de Bujumbura, a-t-on constaté sur place.

La cérémonie s'est déroulée en présence du représentant spécial de l'UA au Burundi, Mamadou Bâ, de l'ambassadeur d'Afrique du Sud au Burundi, Mdu Lembede et de plusieurs hauts cadres des ministères burundais de la Défense nationale et des Relations extérieures et de la Coopération internationale.

Lire la suite...
 
Un Rwandais condamné en Belgique pour son rôle dans le génocide

@rib News, 02/12/2009 – Source Reuters

Un ancien directeur de banque rwandais a été condamné mardi en Belgique à trente années de réclusion pour crimes de guerre durant le génocide de 1994 dans son pays d'origine.

Ephraim Nkezabera, 57 ans, a été jugé en son absence à l'issue d'un procès de trois semaines auquel il n'a pas assisté pour raisons de santé. Atteint d'un cancer, il suit une chimiothérapie.

Lire la suite...
 
HRW : « Le Burundi a l’obligation morale et légale d’accueillir les Rwandais »

Human Rights Watch, le 2 décembre 2009 - Communiqué de presse

Burundi : Les autorités doivent arrêter d’expulser les demandeurs d'asile rwandais

Les retours forcés sous la pression rwandaise constituent une violation du droit national et du droit international des réfugiés

 (Bujumbura) – Le gouvernement du Burundi devrait revenir immédiatement sur sa nouvelle politique qui consiste à expulser des demandeurs d'asile rwandais sans examiner leur cas, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le 27 novembre 2009, le ministre de l'Intérieur Edouard Nduwimana a ordonné à la police de renvoyer 103 demandeurs d'asile au Rwanda, en violation du droit international.

Cette décision du Burundi a été prise quelques jours après qu'une délégation officielle rwandaise eut demandé au gouvernement burundais de renvoyer les Rwandais arrivés tout récemment vers leur pays d’origine, a rapporté l’Agence burundaise de presse. Les autorités ont affirmé vouloir préserver l'image du Rwanda à l’étranger, à savoir celui d’un pays pacifique qui n’incite pas ses citoyens à se réfugier ailleurs. Plusieurs responsables burundais, qui ont requis l’anonymat par crainte de représailles, ont déclaré à Human Rights Watch que le Rwanda jouait un rôle important dans ces renvois.

Lire la suite...
 
17.000 malades du SIDA ont accès aux ARV au Burundi

PANA, 01/12/2009

Bujumbura, Burundi - Sur un total d'environ 60.000 malades du SIDA au Burundi, 17.000 ont actuellement accès aux médicaments anti- rétroviraux (ARV), a révélé, mardi, le Conseil national de lutte contre le SIDA, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la pandémie.

Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, qui était de la partie, a expliqué la lancinante question de l'accès encore limité aux ARV par le fait qu'ils coûtaient toujours cher alors que le pays ne dispose pas d'assez de moyens financiers pour mieux faire face à ce problème de santé publique.

Lire la suite...
 
Sida : L'Afrique sub-saharienne reste la région la plus touchée

@rib News, 01/12/2009 – D’après AFP

 Comme chaque année, ce 1er décembre 2009 est la Journée Mondiale de lutte contre le Sida. L'occasion pour se rappeler que l'Afrique sub-saharienne, où vit 67% de la population mondiale infectée par le VIH, continue d'être la région la plus touchée par le Sida, selon le rapport annuel de l'OnuSida publié la semaine dernière.

Environ 1,9 million d'Africains ont été infectés en 2008, portant le nombre de personnes vivant avec le virus à 22,4 millions en Afrique sub-saharienne.

Lire la suite...
 
Le Burundi va renouer avec le suffrage universel direct

PANA, 30/11/2009

Une femme de la province de Makamba (Burundi) dépose son bulletin de voteBujumbura, Burundi - Le Burundi va renouer avec le suffrage universel direct en 2010, à tout le moins en ce qui concerne le choix du futur président de la République, a-t-on appris de source proche de la Commission nationale électorale indépendante (CENI).

La dernière élection présidentielle au suffrage universel direct du pays remonte à 1993, avant qu'il sombre dans une longue guerre civile qui ne permettait pas une vie démocratique normale, mais plutôt des arrangements politiques comme mode de gouvernement.

Lire la suite...
 
Appui allemand de 160.000 euros au processus électoral du Burundi

PANA, 30/11/2009

 Bujumbura, Burundi - La vice-présidente de la Commission électorale nationale indépendante du Burundi (CENI), Mme Marguerite Bukuru et l'ambassadeur d'Allemagne au Burundi, Joseph Weiss, ont signé, lundi, une convention aux termes de laquelle Berlin va débloquer une somme de 160.000 euros en vue d'appuyer le processus électoral burundais, a-t-on appris de source diplomatique à Bujumbura.

Selon un communiqué de l'ambassade d'Allemagne à Bujumbura parvenu à la PANA, le financement devrait notamment permettre à la CENI d'accélérer l'enregistrement des électeurs.

Lire la suite...
 
Guinée équatoriale : Teodoro Obiang Nguema réélu avec 96,7% des voix

@rib News, 30/11/2009 – Source Reuters

Teodoro Obiang Nguema Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema a été réélu dimanche avec 96,7% pour un nouveau mandat à la tête du pays qu'il dirige depuis son coup d'Etat de 1979, selon des résultats provisoires diffusés lundi.

Les organisations de défense des droits de l'homme et les politologues soulignent la crédibilité quasi-nulle du scrutin et le harcèlement dont sont victimes les opposants.

Obiang devrait poursuivre sa politique de modernisation du pays en un important producteur d'hydrocarbures, malgré une situation de plus en plus préoccupante concernant les droits de l'homme.

Lire la suite...
 
Les membres du FORSC en appellent au Premier Vice-président du Burundi

@rib News, 29/11/2009

Extraits de la Lettre

Obiet : Protestation contre la décision du Ministre de l'Intérieur

Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République,

Les organisations membres du Forum pour le Renforcement de la Société Civile (FORSC) s'adressent à Votre Excellence pour Vous exprimer leurs profondes préoccupations suite à l'ordonnance ministérielle n"530/1490 du 23/11/2009 portant annulation de I'ordonnance n'530/514 du 26/05/2006 qui agrée le « Forum pour le Renforcement de la Société Civile – FORSC ». […]

Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République, nous nous adressons à votre autorité pour vous demander d'user de votre Pouvoir Constitutionnel pour que le Ministre de l'intérieur revienne sur sa décision car la mise en œuvre de l'ordonnance affecterait sans nul doute la réalisation des Projets et Programmes dans lesquels FORSC s'est engagé en partenariat avec le Gouvernement, les agences des Nations Unies et les autres partenaires nationaux et internationaux. […]

Lire l’intégralité de la Lettre 

 
Burundi : Agathon Rwasa candidat des FNL à la présidentielle de 2010

@rib News, 29/11/2009 – Source AFP

Agathon RwasaL'ex-rébellion burundaise des Forces nationales de libération (FNL) a désigné dimanche son leader historique Agathon Rwasa comme son candidat à l'élection présidentielle prévue en 2010, à Bujumbura, a-t-on constaté sur place.

"Le congrès a désigné à l'unanimité son excellence Agathon Rwasa comme candidat du parti FNL aux élections présidentielles de 2010", a annoncé le secrétaire général de ce parti, Adolphe Banyikwa, en lisant "les conclusions" d'un congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi et dimanche.

Plus de 500 délégués représentants l'ex-rébellion des FNL dans les 17 provinces du Burundi et les sections de Tanzanie, d'Afrique du Sud et d'Europe ont pris part à ce congrès, selon l'organisation.

Lire la suite...
 
Paris et Kigali rétablissent leurs relations diplomatiques

@rib News, 29/11/2009 – Source AFP

 La France et le Rwanda ont décidé de "rétablir leurs relations diplomatiques", a annoncé dimanche la présidence française dans un communiqué.

Cette annonce intervient alors que le Rwanda, pays africain de tradition francophone, a adhéré au Commonwealth.

Kigali avait rompu ses relations diplomatiques avec Paris fin 2006, après l'émission de mandats d'arrêt par le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière, qui visaient des proches du président Paul Kagame.

Lire la suite...
 
Le Rwanda rejoint le Commonwealth et s'ancre dans le monde anglophone

@rib News, 29/11/2009 – Source AFP

 Le Commonwealth, qui réunit essentiellement les anciens Etats de l'Empire colonial britannique, a confirmé dimanche l'adhésion du Rwanda, annoncée un peu plus tôt par le gouvernement de ce pays africain de tradition francophone.

"Les dirigeants ont accepté d'admettre le Rwanda comme 54e membre," déclare le porte-parole du Commonwealth, Eduardo del Buey, dans un communiqué.

Lire la suite...
 
Rapport accablant de l'ONU sur les services secrets du Burundi

PANA, 28/11/2009

Bujumbura, Burundi - Un rapport des Nations unies accuse ouvertement le patron des services secrets burundais, le général Adolphe Nshimirimana, et son chef de cabinet, le colonel Agricole Ntirampeba, d'aider les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR, rebellion) en République Démocratique du Congo (RDC) par la livraison du matériel logistique et l'assistance médicale.

Les Nations unies ont rendu public, vendredi, un rapport global sur la guerre en RDC, qui a notamment opposé, dans l'est du pays, l'armée congolaise aux rebelles des FDLR.

Lire la suite...
 
Violations des droits humains et culture d’impunité au Burundi

IRIN, 27 novembre 2009

BURUNDI : Violations des droits humains et culture d’impunité, des activistes condamnent

Photo: Barnabe Ndayikeza/IRIN

 Un officier s’adresse à un groupe d’anciens combattants : le recours à des anciens combattants démobilisés pour commettre des violences politiques inquiète les activistes (photo d’archives)

BUJUMBURA - Au Burundi, un des gardes d’un gouverneur provincial a violemment frappé un homme, au début du mois de novembre, au cours d’une dispute sur des questions de terrain et de propriété. L’homme est mort après quelques jours d’hospitalisation. L’affaire a été largement relayée par les médias burundais, et des organisations de défense des droits humains ont condamné l’incident et appelé à ce que des poursuites judiciaires soient engagées à l’encontre de l’auteur des violences.

Le garde a depuis été arrêté, mais les activistes des droits humains disent que cela n’est pas suffisant, et ont appelé à ce que de nouvelles enquêtes soient menées sur le rôle du gouverneur dans l’incident.

« Il s’agit d’un cas de violation des droits humains parmi d’autres, et ces affaires donnent souvent lieu à très peu, voire à aucune action de la part des autorités », a dit à IRIN un activiste des droits humains, sous couvert d’anonymat.

Lire la suite...
 
Démenti des services secrets : Le Burundi "ne sert pas de base-arrière" aux FDLR

@rib News, 27/11/2009 – Source AFP

Général Adolphe Nshimirimana

Gén. Nshimirimana, Patron des services secrets burundais

Le Burundi "ne sert pas de base-arrière" aux rebelles hutus rwandais qui opèrent dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), a assuré jeudi le porte-parole des services secrets burundais Télésphore Bigirimana.

"Le Burundi ne sert pas de base-arrière aux rebeles des FDLR ou à qui que ce soit voulant déstabiliser le Rwanda. Le Burundi n'aide pas et n'aidera jamais un groupe qui veut déstabiliser notre sous région", a déclaré Télésphore Bigirimana.

Le porte-parole réagissait à un rapport d'experts de l'ONU transmis début novembre au Conseil de sécurité de l'ONU et détaillant un réseau de financement et de soutien international dont bénéficieraient les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Une partie du rapport est consacrée au Burundi qui, selon les experts, servirait de "base-arrière au recrutement des FLDR et à des réseaux de soutien". De même, le groupe fait état de relations continues entre le chef des services secrets burundais, le général Adolphe Nshimirimana, et les FDLR.

Lire la suite...
 
Le Burundi "base-arrière" des rebelles rwandais des FDLR ?

RTBF, 26.11.09 - Le conflit dans l'est du Congo financé depuis la Belgique ?

Dans l'est du Congo, cela fait plusieurs mois que l'armée et les casques bleus de l'ONU tentent de désarmer les rebelles hutus rwandais. Mais ils sont loin d'y être parvenus. C'est qu'ils bénéficient de soutiens importants, et notamment en Belgique.

C'est en tout cas ce que révèle un rapport remis au conseil de sécurité par un groupe d'experts de l'ONU. Ils ont enquêté pendant plusieurs mois au Congo sur le terrain. Leurs conclusions sont édifiantes. Non seulement les rebelles sont toujours dans l'est mais ils ont mis en place un vaste réseau de soutien à l'étranger: soutien politique, financier et militaires. Des cadres du FDLR seraient présents dans plusieurs pays européens, dont la Belgique, la France et l'Allemagne. C'est d'ailleurs en Allemagne que les deux principaux dirigeants du groupe armé ont été arrêtés il y a quelques jours.

Lire la suite...
 
Appel international pour la levée de l’interdiction du FORSC

@rib News, 26/11/2009

Burundi : Le gouvernement doit annuler l’interdiction frappant une association de la société civile

 Les menaces et les restrictions sont une tentative de faire taire les critiques

(Bujumbura, le 25 novembre 2009) – Les autorités burundaises devraient retirer immédiatement une ordonnance mettant hors la loi le Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), une structure qui réunit 146 associations burundaises de la société civile, ont déclaré Amnesty International, l’East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project (Projet des défenseurs des droits humains de l’Est et de la Corne de l’Afrique), et Human Rights Watch dans une déclaration conjointe publiée aujourd’hui. Le gouvernement devrait aussi cesser les menaces et actes de harcèlement à l’encontre des militants de la société civile, ont indiqué ces organisations.

L’ordonnance, signée par le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana le 23 novembre 2009, annule l’ordonnance portant agrément légal au FORSC, invoquant une soi-disant erreur technique dans ladite ordonnance, approuvée par ce même ministre en mai 2006. C’est la première organisation non gouvernementale à être interdite au Burundi, évolution inquiétante alors que le pays se prépare à des élections présidentielles.

Lire la suite...
 
Don chinois de 7,2 millions de dollars au Burundi

@rib News, 26/11/2009 – Source Xinhua

 La Chine vient d'octroyer un don de 50 millions de yuans (7,2 millions de dollars américains) au gouvernement burundais pour un financement de projets à convenir entre les deux pays.

A cet égard, un accord de coopération économique et technique a été signé lundi entre le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Augustin NSANZE, et l'ambassadeur de Chine au Burundi, Zeng Xianqi.

Lire la suite...
 
CPI : Procès pour crimes de guerre de deux ex-chefs de milice congolais

@rib News, 25/11/2009 – Source Associated Press

Deux anciens chefs de milice congolais ont plaidé non coupable mardi de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité liés à un massacre en 2003, à l'ouverture du deuxième procès organisé devant la Cour pénale internationale (CPI).

Les deux commandants présumés, Germain Katanga, 31 ans, et Mathieu Ngudjolo, 39 ans, sont accusés de trois crimes contre l'humanité et sept crimes de guerre, dont ceux de meurtre, viol et pillage.

Lire la suite...
 
Dans Mogadiscio en guerre, la difficile mission des soldats de l'Amisom

@rib News, 25/11/2009 – Source AFP

Un soldat de ll'Union africaine en Somalie positionné sur le toit d'une base de la mission à Mogadiscio le 24 novembre 2009"En avant!": collée à l'oreille d'un caporal ougandais, la radio crache les ordres du chef d'un convoi de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Dans un nuage de poussière, les trois véhicules blindés blancs démarrent en trombe, vers les positions des soldats de l'UA en plein cœur de Mogadiscio en guerre.

Un son métallique de culasse résonne dans la cabine: du haut de leur tourelle, les servants des mitrailleuses 12,7 mm viennent d'engager une balle dans le canon de leur arme, prêts à ouvrir le feu.

Lire la suite...
 
Burundi : Une Responsable du FORSC interdite de quitter le territoire

@rib News, 25/11/2009

Ce mardi  24 novembre, au lendemain de l’interdiction du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), Mme Solange Habonimana, Responsable du Lobbying et du Plaidoyer au sein de cette organisation, s'est vue refuser la sortie du territoire national par les services d'immigration, alors qu'elle se rendait à l'aéroport de Bujumbura pour prendre l’avion de Kenya Airways vers Nairobi.

Mme Habonimana devait participer à une réunion des Experts pour formuler la Stratégie de Mobilisation de la Société civile, dans le cadre des activités de la Communauté Est Africaine, prévue à Nairobi du 25 au 27 novembre, comme le stipule l’ordre de mission -signé le 20 novembre par le Secrétaire général du Gouvernement, M. Philippe Nzobonariba – autorisant à une délégation de cinq personnes, dont Mme Solange Habonimana, d’aller participer à cette réunion.

Lire l’ordre de mission 

 
L’Ouganda va abriter la conférence des Grands Lacs sur la violence sexuelle

APA, 25-11-2009

Kampala (Ouganda) - La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (ICGLR) devant réunir les représentants des forces de sécurité en provenance des onze états membres se déroulera du 26 au 27 novembre à Kampala dans la capitale du pays.

Selon un communiqué de l’ICGLR publié mercredi, la réunion de deux jours va examiner l’état des crimes liés aux violences sexuelles qui sévissent dans la région mais aussi partager les mécanismes en place pour y faire face.

Lire la suite...
 
Aide alimentaire nippone de 5 millions de dollars US au Burundi

PANA, 25/11/2009

 Bujumbura, Burundi - Tokyo va débloquer un montant global de 4,9 millions de dollars US pour répondre aux besoins les plus urgents des populations de certaines provinces du Burundi en proie à une crise alimentaire aigüe du fait des aléas climatiques, a annoncé, mercredi à Bujumbura, l'ambassadeur du Japon au Burundi avec résidence à Nairobi, M. Shiego Iwatani.

Les Burundais rentrant d'exil ainsi que les démobilisés de la guerre civile seront prioritaires lors de la distribution de l'aide alimentaire nipponne, a précisé le diplomate.

Il a indiqué que la coopération bilatérale avec le Burundi va s'intensifier dès le début de l'année prochaine pour s'étendre à divers autres domaines prioritaires, comme l'agriculture, les infrastructures socio-économiques, le secteur privé ou encore le tourisme.

 
Interdiction du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC)

@rib News, 24/11/2009

 Le ministre burundais de l’Intérieur Edouard Nduwimana a signé lundi 23 novembre 2009 l’ordonnance N°530/1490 qui annule l’ordonnance N°530/514 du 26/05/2006 portant agrément légal du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), invoquant une soi-disant erreur technique dans ladite ordonnance, approuvée par ce même ministre en mai 2006.

C’est la première organisation non gouvernementale à être interdite au Burundi, évolution inquiétante alors que le pays se prépare à des élections générale l’année prochaine.

Lire l’ordonnance ministérielle 


 
Célébration à Bruxelles des 75 ans de la naissance de l’Abbé Michel Kayoya

@rib News, 23/11/2009

INVITATION

CELEBRATION DES 75 ANS DE LA NAISSANCE DE L’ABBE Michel KAYOYA

Michel KayoyaLe Groupe « Honorer nos héros » et la « Fondation Michel KAYOYA » ont le plaisir de vous inviter à des cérémonies marquant cet événement. Celles-ci se dérouleront le 06 décembre 2009 comme suit :

13 h : Messe en l’église Sainte Alice

          Avenue Dailly, 134

          1030 Bruxelles

15 h :  Conférence-débat dans la salle de la Rue Artan, 144 à 1030 Bruxelles

«L’actualité de la pensée de Michel KAYOYA au regard de la situation socio-politique actuelle du Burundi » - Par Jacques  HATUNGIMANA

16 h :  - Premières Olympiades Michel KAYOYA

- Echanges à bâtons rompus autour d’un verre et d’amuse-bouches à des prix démocratiques

Les détails 


 
"Liberté d’expression : si l’on en abuse, le remède peut se métamorphoser en poison"

@rib News, 22/11/2009

Apostrophe à Déo Niyonkuru : quand l’arbre cache la forêt

Mbonimpa MelchiorPar Melchior Mbonimpa

Je n’ai pas visité mes sites favoris d’information sur le Burundi pendant quelques jours. Pour rester dans l’air du temps, je viens de reprendre mes routines quotidiennes : consacrer quelques minutes (jamais plus d’une heure par jour) à lire les journaux,  fréquenter l’Internet, écouter les radios en ligne, en nourrissant l’espoir (un peu fou) d’être capable, même à distance, de faire la part des choses dans ce qui se dit au jour le jour sur le Burundi. Je ne croyais pas que le retour à mon poste de travail me réservait une surprise.

Quelle surprise? Un article affiché par le site Arib.info, et repris deux ou trois jours plus tard par Burunditransparence. Titre mis en exergue par la rédaction d’Arib: « Limogeage de Samuel Ndayiragije pour endormir les bébés politiciens burundais ». Rien d’étonnant dans la première partie de ce titre. Comme tout le monde, je savais que ce ministre avait été limogé et que cela faisait jaser. Par contre, la seconde partie du titre, effectivement tirée du corps du texte publié, m’a fait sursauter: « pour endormir les bébés politiques burundais »! C’est trop condescendant envers nous, pauvres observateurs non avertis, rabaissés au rang de bébés. C’est comme si l’auteur n’était pas l’un des nôtres, nous qui  formons le camp des crédules, des insignifiants, incapables de pensée et de critique. Il est, lui, dans le camp des « lumières », comme Voltaire, Montesquieu, et autres grands intellectuels de leur siècle.

Lire la suite...
 
Report des manœuvres de la brigade d’intervention de l’Afrique de l’Est

APA, 22-11-2009

Kigali (Rwanda) - Les exercices militaires que la brigade d’intervention rapide des pays de l’Afrique de l’Est (EASBRIG) avait prévu d’organiser du 16 au 26 novembre à Djibouti ont été reportés, a appris APA dimanche de source officielle.

Dans une interview à APA, le porte-parole des Forces de défense Rwanda (RDF), le Cdt. Jill Rutaremara a déclaré que les manoeuvres avaient été annulées et devraient désormais se dérouler vers la fin du mois.

Lire la suite...
 
Le Burundi renonce à la présidence de la Communauté est-africaine

PANA, 21/11/2009

Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a déclaré samedi matin à Bujumbura que son pays renonçait à assurer la présidence tournante de la Communauté est-africaine (CEA) en 2010, indiquant qu'il allait la laisser à la Tanzanie.

Il a justifié cette décision par «des raisons de calendrier électoral chargé», soulignant toutefois la disponibilité de son pays à assurer la présidence de l'organisation en 2011.

Lire la suite...
 
Nomination d'un nouveau ministre de l'Energie au Burundi

PANA, 20/11/2009

Bujumbura, Burundi - Le président Pierre Nkurunziza du Burundi a procédé, jeudi, à la nomination d'un nouveau ministre de l'Energie et des Mines en la personne de M. Moise Bucumi, en remplacement de Samuel Ndayiragije, limogé il y a une semaine pour "manquements graves dans l'exercice de ses fonctions".

La plus haute charge publique connue du nouveau ministre est celle de gouverneur de Ruyigi, une province jugée "difficile" de l'est du Burundi où il a notamment eu à gérer une campagne d'assassinats d'albinos ainsi que le meurtre non encore élucidé de Agnès Dury, une ressortissante française qui travaillait dans la région pour le compte de l'ONG Action contre la faim (ACF).

Lire la suite...
 
Burundi : Les prochaines élections, un test pour une paix fragile

IRIN, 20 novembre 2009

BUJUMBURA - Les élections de l’année prochaine au Burundi, présentées comme une étape importante dans le long parcours du pays vers une paix durable, pourraient déclencher de nouveaux conflits en raison de la coexistence d’un grand nombre d’armes illégales et de mouvements de jeunes très organisés des partis politiques, selon des analystes.

Au Burundi, les luttes de pouvoir ont provoqué des accès de violence armée et des périodes de guerre civile depuis l’indépendance en 1962 et jusqu’à ce que le dernier groupe rebelle du pays abandonne et devienne un parti politique en avril 2009.

Selon Jean-Marie Gasana, analyste chevronné du Burundi, les risques associés aux mouvements jeunes sont intensifiés par la présence « d’importants stocks d’armes entre les mains des civils ».

Lire la suite...
 
Vers un marché commun en Afrique de l'Est en juillet 2010

@rib News, 20/11/2009 – Source AFP

Cinq pays d'Afrique de l'Est se sont engagés vendredi à la mise en place d'ici juillet d'un marché commun, premier du genre sur le continent, prévoyant la libre circulation de la main-d’œuvre, des marchandises, et des capitaux.

Réunis à Arusha en Tanzanie, les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (East african community, EAC), réunissant le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, ont signé un "protocole d'accord", a-t-on constaté.

Ce document prévoit la mise en place dès juillet prochain d'un marché commun au sein de l'EAC, marchepied vers une éventuelle union monétaire dans un bloc régional de près de 126 millions d'habitants.

Lire la suite...
 
Appel de la Croix Rouge et de Salif Keita à protéger les albinos africains

@rib News, 20/11/2009 – Source AFP

Salif KeitaLe chanteur malien Salif Keita et la Croix Rouge ont lancé jeudi un appel à mieux protéger les albinos de la région des Grands Lacs, tués par dizaines ces dernières années pour alimenter un trafic lucratif lié à des pratiques de sorciers.

"Nous disons aux gouvernements qu'ils n'en font pas assez" pour mettre fin à ces crimes, a déclaré Matthias Schmale, sous-secrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

"Il faut entre autres déférer en justice les auteurs de ces crimes", a-t-il indiqué lors de la présentation d'un rapport de sa Fédération sur le sujet.

Lire la suite...
 
Samedi 28 novembre : Débat à Charleroi sur la santé au Burundi

@rib News, 19/11/2009

L'asbl SEMITI-PBB, qui réunit les Pharmaciens Belges d'origine burundaise, en partenariat avec l'Organisation de la Diaspora Burundaise du Benelux (ODIBB) et la Communauté Burundaise de Belgique (CBB) organise un débat sur des connexions pouvant exister entre "La Santé, la diaspora burundaise et la coopération internationale" en vue d'améliorer la qualité de soins donnés aux burundais en faisant participer les professionnels de la santé de la diaspora.

Date : Samedi 28 Novembre 2009

Lieu :  Château Mondron

Chaussée de Fleurus 57

6000 JUMET (Charleroi)

La journée sera scindée en 3 grandes parties :

Lire la suite...
 
Vient de paraître : « Le prix de ma liberté », témoignage de Willibrod Kabura

@rib News, 19/11/2009

 « LE PRIX DE MA LIBERTÉ »

Parcours d’une réfugiée burundaise

UN RÉCIT SINCÈRE ET ÉMOUVANT

Préfacé par Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France

En septembre 1997, Willibrod Kabura, n’en peut plus de vivre dans son pays, le Burundi, où la guerre civile fait rage depuis quatre ans ; corruption, insécurité, criminalité sont les « maîtres maux » de cette république bananière. A Bujumbura, la violence est quotidienne et le danger est permanent.

Mais son mari a toujours répété qu’il ne serait jamais réfugié …et ses enfants non plus ! Le cœur brisé, Willibrod décide de prendre le chemin de l’exil, seule.

Pour vivre, pour se battre dans l’espoir d’accueillir un jour ses enfants sur une terre libre et juste, une terre de paix.

La quête d’asile de cette femme courageuse sera une surprenante odyssée, une «galère» aussi, émaillée jour après jour de rencontres qui nourrissent la solidarité et réconcilient avec le genre humain. Une « traversée du désert » durant laquelle les sujets d’inquiétude vont se multiplier : son mari resté au Burundi, que manigance-t-il ? Et les enfants, se font-ils à l’idée que leur mère les a abandonnés ?

Elle-même enfin, bien désespérée, reverra-telle un jour ses trois enfants ?

Le récit de cette douloureuse saga familiale est aussi et surtout celui de la vie et des épreuves d’une réfugiée.

Un témoignage sincère et plein d’émotion.

Quatre ans et une semaine de la vie d’une Burundaise éprouvée, …pour savourer le prix de la liberté.

ANNE-MARIE ET BERNARD WEIGEL

Pour commander le livre (Bulletin de souscription) 

N.B. la date limite de souscription est le 06/12/2009 pour une livraison à la mi-décembre


 
Le Sous-chef d'Etat-major belge Van Caelenberge attendu à Bujumbura

@rib News, 19/11/2009

Lt Gen Gérard Van CaelenbergheLes 20 et 21 novembre 2009, le Lieutenant-Général aviateur Gérard Van Caelenberge, Sous-chef d'Etat-major belge chargé des Opérations et de l'Entraînement, sera en visite au Burundi, annonce l’Ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura, dans un communiqué.

Le Lieutenant-Général aviateur Van Caelenberge et le ministre burundais de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Lieutenant-Général Germain Niyoyankana, rendront visite, dans les enceintes de l'Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM), aux officiers de la Force de Défense Nationale (FDN) qui participent à la formation d'harmonisation des cadres, destinée en priorité aux officiers issus des Forces Nationales de Libération (FNL, ancien mouvement rebelle), selon le communiqué.

Lire la suite...
 
Rwanda : le chef de la rébellion des FDLR et son adjoint arrêtés en Allemagne

@rib News, 19/11/2009 – Source AFP

Ignace MurwanashyakaLe chef politique de la rébellion hutu rwandaise des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Ignace Murwanashyaka, et son adjoint Straton Musoni ont été arrêtés mardi en Allemagne, soupçonnés de crimes de guerre et contre l'humanité.

M. Murwanashyaka, 46 ans, dirige les FDLR depuis 2001 mais vit depuis 1989 en Allemagne, où réside également M. Musoni, 48 ans.

Tous deux sont soupçonnés par le parquet fédéral allemand d'avoir coordonné des exactions commises entre janvier 2008 et juillet 2009 par les FDLR, qui regroupent quelque 5.000 rebelles hutu rwandais installés dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), région frontalière du Rwanda.

Lire la suite...
 
Un paysan sur le vélo du Président !

Cyclismag, 18 novembre 2009

Sur le Tour du Rwanda, un agriculteur de 39 ans court pour l'équipe du Burundi... sur le vélo de son Président de la République. Récit.

Par Pierre Carrey (à Kibuyé)

Gérard Bukuru et son présidentiel destrierImpossible de rater ce vélo dans le peloton. C'est un Trek rouge rutilant, modèle DCLV Carbon 110, avec de bonnes roues, des vitesses indexées et même un compteur accroché au guidon. La selle blanche, un peu élimée, raconte les longues sorties de son propriétaire : cent kilomètres, régulièrement, sur les routes du Burundi, un état d'Afrique de l'Est encore secoué cette année par des attaques rebelles.

"ON NE PEUT PAS CHUTER AVEC CE VÉLO !"

Cette bécane de luxe qui détone parmi d'autres outils de fortune, appartient à Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi, au pouvoir depuis 2005. "Quand il a su que l'équipe nationale cherchait des vélos pour courir le Tour du Rwanda, il nous a prêté le sien. Nous en prenons grand soin. On ne peut pas chuter avec !", explique l'entraîneur, Désiré Hussein Nsengiyumva, par ailleurs représentant d'un orphelinat. Quatre coureurs du pays étaient engagés sur l'épreuve.

Lire la suite...
 
Les droits de l’homme au cœur de l’audience du pape avec le président burundais

ZENIT, 18 Novembre 2009

Nkurunziza reçu par Benoît XVI ROME - Benoît XVI a reçu en audience le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, mardi 17 novembre au Vatican, a annoncé le Bureau de presse du Saint-Siège dans un communiqué de presse.

Durant la rencontre, qui s'est déroulée « dans une atmosphère de cordialité », des « thèmes d'intérêts communs » ont été abordés, comme « l'importance du dialogue et le respect des droits de l'homme comme éléments fondamentaux pour construire une société solide et orientée vers le bien-être de tous ses membres ».

Par ailleurs, rappelle aussi le communiqué, il a été fait mention de « l'engagement de l'Eglise à offrir sa contribution au développement intégral de la nation burundaise, dans le domaine spirituel comme dans le domaine éducatif, sanitaire et socio-humanitaire »..

Lire la suite...
 
Rencontre en Tanzanie des ministres de la CAE en prélude au 11e sommet régional

APA, 18-11-2009

Kampala (Ouganda) - Le Conseil des ministres de la Communauté d’Afrique de l’est tient sa 19e réunion ordinaire mercredi à Arusha, en Tanzanie, en prélude au 11e Sommet des chefs d’Etat, a noté APA.

Les Président Jakaya Mrisho Kikwete de la Tanzanie, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Mwai Kibaki du Kenya, Paul Kagame du Rwanda, Pierre Nkurunziza du Burundi, Amani Abeid Karume de Zanzibar participeront au sommet prévu le 20 novembre prochain.

Lire la suite...
 
Dernière ligne droite dans la préparation des élections au Burundi

PANA, 17/11/2009

Bujumbura, Burundi - Un calendrier définitif respectant l'ordre des scrutins de 2010 établi dans le code électoral du Burundi, sortira au plus tard le 15 décembre prochain, a annoncé, lundi, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre Claver Ndayicariye.

Les secondes élections générales post-conflit du Burundi visent à renouveler les mandats respectifs du chef de l'Etat, des députés, des sénateurs, des maires et des autres élus à la base pour un coût global estimatif de 43 millions de dollars US.

Lire la suite...
 
Corruption dans le monde : Le Burundi en queue de peloton

@rib News, 17/11/2009

 L’ONG Transparency International a publié son rapport 2009 sur l’Indice de perception de la corruption dans le monde. La Nouvelle Zélande, le Danemark et Singapour sont les trois pays perçus comme les moins corrompus du monde et occupent la tête du classement.

En Afrique aussi certains pays font du progrès mais beaucoup de pays font du sur place voire régressent. Selon Transparency, seuls trois pays africains, le Botswana, Maurice et le Cap Vert, obtiennent un bon score. Parmi les pays plus mal classés, figurent notamment le Tchad, le Soudan, le Burundi, la Guinée équatoriale et les deux Congo.

Lire la suite...
 
L'ONU réfléchit à un retrait progressif de la MONUC de RDC

@rib News, 17/11/2009 – Source Reuters

Sous la pression du président congolais Joseph Kabila, l'ONU réfléchit à une stratégie de désengagement de ses forces de République démocratique du Congo (RDC), apprend-on de source diplomatique.

La Mission d'observation des Nations Unies au Congo (MONUC), qui compte près de 20.000 hommes, militaires et policiers, est actuellement la plus importante opération de maintien de la paix menée par les Nations unies dans le monde.

Lire la suite...
 
Le président burundais reçu par le pape le 17 novembre

Apic, 17 novembre 2009

Rome - En marge de sa participation au Sommet sur la sécurité alimentaire en cours à Rome, le président burundais Pierre Nkurunziza sera reçu par Benoît XVI au Vatican le 17 novembre 2009 à 17h, a appris I.MEDIA de sources vaticanes.

Protestant engagé, l’homme qui est à la tête du Burundi depuis 2005 sera ainsi reçu pour la première fois au Vatican. Le matin même, il participera à Rome à une rencontre avec la Communauté de Sant’Egidio.


 
Justice de transition au Burundi : Consultations de la diaspora

@rib News, 16/11/2009

COMMUNIQUE

 LE COMITE DE PILOTAGE TRIPARTITE (CPT) EN CHARGE DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LA MISE EN PLACE DES MECANISMES DE JUSTICE DE TRANSITION AU BURUNDI A L’HONNEUR D’INFORMER LA DIASPORA BURUNDAISE QU’IL COMPTE ORGANISER DES CONSULTATIONS A SON INTENTION, A ARUSHA (TANZANIE), BRUXELLES (BELGIQUE) ET MONTREAL (CANADA) AU COURS DE JANVIER 2010. CES CONSULTATIONS VISENT A RECCUEILLIR LES VUES DE TOUTES LES PARTIES PRENANTES AU PROCESSUS DE LA JUSTICE DE TRANSITION, LA SOCIETE CIVILE DANS SON ENSEMBLE, ET EN PARTICULIER LES VICTIMES, LES SURVIVANTS ET AUTRES GROUPES VULNERABLES.

LES VUES RECUEILLIES LORS DE CES CONSULTATIONS DEVRAIENT PERMETTRE DE DEGAGER LES CONCLUSIONS QUI SERONT PRISES EN COMPTE ET REFLETEES DANS LES ACTES FONDATEURS DES MECANISMES DE JUSTICE DE TRANSITION PREVUS AU BURUNDI (COMMISSION VERITE ET RECONCILIATION, TRIBUNAL SPECIAL).

Lire la suite...
 
Burundi: 200 millions USD du FIDA pour le monde rural

PANA, 16/11/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a financé huit projets de développement du monde rural au Burundi pour un montant global de plus de 200 millions de dollars US, apprend-on lundi de source diplomatique à Bujumbura.

Ces projets ont, notamment, trait au programme de relance et de développement du monde rural, au programme transitoire de reconstruction post-conflit et à l'appui à la reconstruction du secteur de l'Elevage.

Lire la suite...
 
Concert dans le Nord-Pas-de-Calais pour "Tisser des liens avec les Burundais"

La Voix du Nord, lundi 16.11.2009

Un concert offert par « Tisser des liens avec les Burundais » pour les enfants isolés et les orphelins

Le ténor, Bruno Ledda, a interprété de la chanson française, italienne, espagnole, sud-américaine. Wattignies - Hier, l'association « Tisser des liens avec les Burundais » a donné un concert à la salle Marcel-Hugot. Le ténor, Bruno Ledda, a ravi le public avec de la chanson française, italienne, espagnole et sud-américaine. Le concert était gratuit mais les spectateurs pouvaient donner une participation.

L'association finance Mwizero, un centre d'accueil pour orphelins ou enfants isolés à Muyinga, des jeunes âgés de 6 à 20 ans. « Nous les aidons à retrouver leur famille. Il faut savoir qu'au Burundi, un euro suffit à nourrir un enfant pour la journée. », explique Marie-France Hebert, présidente de Tisser des liens avec les Burundais.

Lire la suite...
 
Nkurunziza à Rome pour le sommet mondial sur la sécurité alimentaire

PANA, 15/11/2009

Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a quitté Bujumbura samedi soir pour Rome où il assistera au sommet de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qui s'ouvre lundi dans la capitale italienne.

Cette rencontre de trois jours regroupera une soixantaine de chefs d'Etat et de gouvernement, indique un communiqué officiel publié dimanche à Bujumbura.

Pendant son séjour à Rome, le Nkurunziza s'entretiendra avec les plus hautes autorités italiennes sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays.

Par ailleurs, il recevra le «Prix de la paix» du Centre San Egidio de Rome pour la résolution pacifique des conflits.


 
Limogeage de Samuel Ndayiragije pour "endormir les bébés politiciens burundais"

@rib News, 14/11/2009

LE MINISTRE NDAYIRAGIJE : SON LIMOGEAGE N’EST QUE TROMPE-L’ŒIL ?

Par NIYONKURU Déo

Depuis l’avènement du CNDD-FDD au pouvoir, tout un chacun est en droit d’affirmer à haute et intelligible voix que rien ne va plus au Burundi. Et personne ne peut le nier car c’est une réalité qui crève les yeux.

En effet, depuis l’accession du Burundi à l’indépendance en 1962, le peuple burundais n’avait jamais souffert d’autant de maux : la famine, la sécheresse, les inondations, les maladies, le chômage etc.… bref, la pauvreté est omniprésente et frappe toutes les catégories sociales. En d’autres termes, des fléaux qui pourrissent la vie des burundais excepté celle des dignitaires du CNDD-FDD.

Lire la suite...
 
« Les Recluses » : Des Femmes du Burundi se produisent en Belgique

@rib News, 13/11/2009

 Le spectacle les Recluses, de Koffi Kwahulé et mis en scène par Denis Mpunga, est en Belgique du 12 au 25 novembre 2009 !

Résumé

Cette pièce de théâtre raconte l’histoire de Kaniosha, jeune fille en fleur qui vient de quitter le groupe des « Recluses ». Ce sont des femmes qui ont été victimes de violences sexuelles et qui se soignent par le théâtre. Ce groupe est animé par un personnage étrange qu’on ne voit jamais sur scène, et que les Recluses ont surnommé « celui qui est parti, qui n’est jamais arrivé et qui est revenu ».

Lire la suite...
 
Congo : décès de l'ex-Premier ministre et maire de Brazzaville Bernard Kolélas

@rib News, 13/11/2009 – Source AFP

Bernard KolelasL'ancien maire de Brazzaville et éphémère Premier ministre, Bernard Kolélas, qui avait pris une part active notamment avec ses miliciens Ninjas aux guerres civiles des années 90 au Congo, est mort à l'âge de 76 ans de maladie à Paris, a appris auprès de sa famille.

"Le vieux est mort hier soir à Paris des suites d'une maladie et la nouvelle nous est parvenue aussitôt", a déclaré un membre de sa famille, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
Un avion s'écrase contre un salon VIP de l'aéroport de Kigali

@rib News, 12/11/2009 – D’après APA et Reuters

 Au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées jeudi dans l'accident d'un avion de la compagnie aérienne Rwandair qui s'est écrasé peu après son décollage contre un salon VIP de l'aéroport de Kigali, la capitale du Rwanda, peu après son décollage.

L'appareil, qui faisait état de quelques problèmes techniques avant son départ, s'est retourné avant de s'écraser sur un bâtiment de l'aéroport où se trouve le salon VIP, destiné à accueillir les personnalités de haut rang.

Lire la suite...
 
Mozambique : le président Guebuza réélu pour cinq ans

@rib News, 12/11/2009 – Source AFP

Armando GuebuzaLe président Armando Guebuza a été réélu pour cinq ans à la tête du Mozambique avec 75 pour cent des voix selon un décompte final du scrutin annoncé mercredi par la Commission électorale mozambicaine.

"La Commission électorale nationale annonce que le citoyen Armando Emilio Guebuza a été réélu président de la République du Mozambique pour une période de cinq ans", a indiqué à la presse le chef de la Commission, Jao Leopoldo da Costa.

Aux élections législatives, le parti présidentiel, le Frelimo, augmente sa majorité de sièges en passant de 160 à 191 députés sur 250.

Lire la suite...
 
Limogeage du ministre burundais de l'Energie et des Mines

PANA, 11/11/2009

Ndayiragije SamuelBujumbura, Burundi - Le ministre burundais de l'Energie et des Mines, Samuel Ndayiragije, a été limogé, mercredi, pour "manquements graves" dans l'exercice de ses fonctions, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Le décret du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a précédé de peu une motion de défiance que s'apprêtaient à voter les députés de l'Assemblée nationale pour punir le ministre Ndayiragije d'une décision unilatérale de remise de la dette de la Société internationale de l'énergie des grands lacs (SINELAC) envers le Burundi.

Lire la suite...
 
Le président de l’aile dissidente des FNL anime un débat public à Bruxelles

@rib News, 11/11/2009

INVITATION DE LA SECTION BENELUX DU PARTI FNL

APRES LE CONGRES EXTRAORDINAIRE DU 04 OCTOBRE 2009, LA SECTION BENELUX DU PARTI FNL A LE PLAISIR D'INVITER LES BURUNDAIS ET AMIS DU BURUNDI A UN DEBAT SUR LE THEME :

«LE PARTI FNL, APRES LE CONGRES EXTRAORDINAIRE DU 04 OCTOBRE 2009.»

L’ORATEUR DU JOUR SERA LE NOUVEAU PRESIDENT DU PARTI FNL MONSIEUR JACQUES KENESE DE PASSAGE A BRUXELLES.

NOUS VOUS ATTENDONS CE SAMEDI 14 NOVEMBRE 2009 à 15h AU

24, RUE CHAMBERY

1040 ETTERBEEK

BELGIQUE

Lire la suite...
 
L'ONU fait du 18 juillet la "Journée internationale de Nelson Mandela"

@rib News, 11/11/2009 – Source AFP

Nelson Mandela à ses 91 ans, le 18juillet 2009L'Assemblée générale des Nations unies a consacré comme "Journée internationale de Nelson Mandela" la date du 18 juillet, qui correspond à l'anniversaire de l'ancien président sud-africain lauréat du prix Nobel de la Paix, a indiqué l'ONU mercredi.

Dans une résolution adoptée mardi par consensus entre ses 192 Etats membres, l'Assemblée a ainsi décidé qu'une célébration annuelle le 18 juillet commémorerait à partir de 2010 la contribution de Nelson Mandela à "la promotion d'une culture de paix".

La résolution a été adoptée dans le cadre d'un débat à l'assemblée plénière de l'ONU sur ce thème d'une culture de paix.

Lire la suite...
 
Burundi : Limogeage du ministre Samuel Ndayiragije pour "manquements graves"

APA, 11-11-2009 - Destitution du ministre burundais de l’Energie et des Mines pour manquements graves

Samuel NdayiragijeBujumbura (Burundi) - Le ministre burundais de l’Energie et des Mines, Samuel Ndayiragije, a été destitué ce mercredi par décret pour manquements graves pour avoir mal géré le dossier relatif à l’annulation des dettes des sociétés d’électricité des pays membres de la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), annonce le porte parole du président de la République.

Il lui est également reproché de n’avoir jamais présenté ce dossier en Conseil des ministres malgré la demande du gouvernement pour être informé sur la situation.

Lire la suite...
 
Burundi : La société civile veut la vérité sur l’assassinat d’Ernest Manirumva

@rib News, 11/11/2009 – Source APA

Ernest ManirumvaLe Forum de renforcement de la société civile (FORSC), regroupant les organisations de la société civile burundaise, ont produit lundi une déclaration dans laquelle elles font savoir qu’elles resteront mobilisées jusqu’à l’aboutissement des enquêtes et la punition des commanditaires et exécutants de l’assassinat du vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption (OLUCOME), Ernest Manirumva, tué dans la nuit du 9 au 10 avril 2009.

Ces organisations indiquent, dans la même déclaration, qu’il n’est pas encore opportun de se prononcer sur la crédibilité de la 3ème commission nommée pour enquêter sur cette affaire, les deux autres ayant été incapables d’identifier les auteurs de l’assassinat.

Lire la suite...
 
Burundi : premier cas "avéré" de grippe H1N1

@rib News, 10/11/2009 - Source AFP

Un premier cas "avéré" de grippe AH1N1 a été découvert au Burundi qui a dû recourir à un laboratoire ougandais pour conduire les analyses, a annoncé mardi le ministre burundais de la Santé, Emmanuel Gikoro.

"Nous avons découvert un premier cas de grippe AH1N1 avéré et cela a été confirmé par un laboratoire ougandais agréé par l'OMS et qui s'est occupé des analyses concernant ce cas", a déclaré le ministre de la Santé.

Le Burundi, pays très pauvre d'Afrique centrale et qui sort lentement de 13 ans de guerre civile, "n'a aucun laboratoire équipé pour détecter les cas de grippe AH1N1", a-t-il précisé.

Lire la suite...
 
Washington demande l'arrestation du général congolais Ntaganda

@rib News, 10/11/2009 - Source Reuters

Jean Bosco NtagandaL'émissaire américain pour l'Afrique des Grands Lacs, Howard Wolpe, a demandé à la République démocratique du Congo (RDC) l'arrestation de l'ancien général rebelle Jean Bosco Ntaganda, inculpé de crimes de guerre.

Le général Ntaganda, surnommé "Terminator", est actuellement commandant en second des forces gouvernementales congolaises engagées dans une offensive contre des rebelles rwandais dans l'est de la RDC - offensive lancée en début d'année avec l'aval de la Mission d'observation des Nations unies au Congo.

Lire la suite...
 
Burundi : L’Eglise engagée pour apporter de l’aide aux réfugiées

DIA, 10 novembre 2009

Kinshasa – L’Église du Burundi est fortement engagée, à côté des autorités nationales, locales et des organismes internationaux, à accueillir les réfugiés du Burundi qui rentrent de la Tanzanie rapporte le secrétaire de la Commission épiscopale pour l’Apostolat des laïcs du Burundi à l’Agence Fides.

Don Salvatore Niciteretse a fait savoir dans son intervention à Fides que « Notre première préoccupation est celle de réconcilier les personnes. Il y a des réfugiés qui ont vécu depuis 1972 dans des camps en Tanzanie. Cet effort de réconciliation a commencé avant même que les réfugiés reviennent au Burundi. Moi-même, j’ai été deux fois visiter les camps de réfugiés en Tanzanie pour communiquer à nos confrères ce que l’Église catholique est en train de faire dans la patrie pour favoriser la réconciliation nationale.

Lire la suite...
 
Une Fondation pour la mémoire du Dr Kassi Manlan assassiné au Burundi

Le Temps, lundi 9 novembre 2009

Huit ans après son assassinat au Burundi : Une Fondation pour la mémoire du professeur Manlan

 Un parterre d'éminents médecins et chercheurs était le vendredi 6 novembre, à la Communauté Sant' Egidio, à Treichville, pour la présentation à la presse et au public de la Fondation Manlan, portée sur les fonts baptismaux le 20 juin 2009.

Cette fondation vient, à juste titre, rendre hommage au Dr. Manlan Kassi Léopold, ce médecin émérite qui a été assassiné le 20 novembre 2001, au Burundi où il était le représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé.

Selon les enquêtes qui ont été menées sur ce crime odieux, l'homme avait découvert le détournement du financement par l'Oms d'un programme de lutte contre la malaria portant sur d'énormes montants et impliquant de hautes autorités burundaises, sous le major Pierre Buyoya.

Lire la suite...
 
Pays-Bas, 28 Novembre : Journée de Réflexion sur le Burundi

@rib News, 09/11/82009

I N V I T A T I O N

Chers Compatriotes,

Chers Amis du Burundi,

Mesdames, Messieurs,

IZERE-HOLLANDE a organisé une « JOURNEE DE REFLEXION SUR LE BURUNDI » à l'intention des Burundais de la Diaspora, des Amis des Burundais et de la Communauté Internationale, à ALMERE aux Pays-Bas.

DATE :                   28 Novembre 2009

ADRESSE :              Mairie de la ville d’Almere/ Hôtel de Ville « Stadhuis-Almere »

                            Salle des Conférences de la Mairie (Raadzaal)

                            Stadhuisplein 2, 1315 HT Almere-Stad.

THEMES :               - Elections 2010: scénarios possibles (partenaires politiques, sécurité)

- Situation socio-économique (projets de développement, agriculture, coopératives, investissements, PME-secteur privé/ Diaspora / Hommes d'affaires Burundais et Hollandais).

                            - Refugiés Burundais aux Pays-Bas (Gouvernement Néerlandais).

Lire le Programme


 
Le trophée de la Coupe du monde attendu avec ferveur à Bujumbura

PANA, 08/11/2009

 Bujumbura, Burundi - L'arrivée du trophée de la Coupe du monde de football par vol spécial est prévue pour ce dimanche à 20 heures (18 heures GMT) à Bujumbura, dans une ambiance déjà hystérique du côté des amoureux du ballon rond qui devront cependant patienter jusqu'à lundi matin pour l'apercevoir de près au grand stade Prince Louis Rwagasore de la capitale burundaise.

Le trophée est en route pour Bujumbura en provenance de Lusaka, en Zambie, dans le cadre d'une tournée des capitales africaines avant la prochaine Coupe du monde prévue en Afrique du Sud, en 2010.

Lire la suite...
 
Le 2ème vice-président burundais au sommet sino-africain

PANA, 07/11/2009

Bujumbura, Burundi- Le Burundi sera représenté au sommet sino-africain de Charm-El Cheikh par son deuxième vice-président, Gabriel Ntisezerana, a appris la PANA, de source officielle.

Ce dernier a quitté Bujumbura vendredi à destination de la ville égyptienne où la rencontre est prévue les 8 et 9 novembre.

Après le sommet, M. Ntisezerana effectuera une visite dans ce pays à l'invitation du Premier ministre égyptien, Ahmed Nazif, indique un communiqué officiel.

L'objectif de la visite est de renforcer les liens d'amitié et de coopération entre le Burundi et l'Egypte, précise le communiqué.


 
Débat inter-burundais : Quand la langue de Molière s’en mêle …

@rib News, 07/11/2009

De : Apollinaire Ndayishimiye

Date : 7 novembre 2009

Objet : Lettre à Monsieur Stanislas Bigirimana

À Monsieur Stanislas Bigirimana.

Suite à votre article intitulé “A QUOI SERT LA RHETORIQUE DU SUPPLICE” paru comme une critique sur la critique à l`égard de la prestation de Nkurunziza à Bruxelles dont l`auteur est Monsieur Muhanuzi Frère, et avec tout mon respect à votre égard, je compte vous dire ce qui suit.

Je suis burundais comme vous et Muhanuzi Frère (tenant compte de vos noms) et je suppose que personne entre nous trois considère la langue française comme sa langue maternelle. Pour ce faire, j`ignore les motivations de votre critique quant à son fond ainsi qu`à sa forme. Un adage en Kiswahili (Swahili si vous voulez bien) de la RDC dit ceci: “ Barabara ndefu haikosi lukumba” (traduction libre de: une longue route ne manque jamais de virage) et les français eux disent : “Tel est pris qui croyait prendre.”

Lire la suite...
 
Le Burundi a "hautement" bénéficié de la coopération sino-africaine

Radio Chine Internationale, 07-11-2009

Augustin NsanzeLe Burundi a "hautement" bénéficié des huit mesures annoncées par la Chine il y a trois ans, lors du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), a déclaré le ministre burundais des Affaires étrangères, Augustin Nsanze, dans une interview écrite accordée à l'agence Xinhua, à la veille de la 4e conférence ministérielle du FCSA, prévue les 8 et 9 novembre à Charm el- Cheikh, en Egypte.

"D'une manière générale, le Burundi a hautement bénéficié de la mise en application des huit mesures", a dit M. Nsanze.

En 2007, la Chine a procédé à l'annulation des dettes du Burundi arrivant à échéance avant la fin de l'année 2005, dont le montant s'élevait à 11,2 millions de dollars. En 2008 et en 2009, la Chine et le Burundi ont signé des accords sur l'octroi de crédits sans intérêts totalisant 65 millions de yuans RMB (près de 9,5 millions de dollars) et destinés à des projets de développement socio-économique dans ce pays de l'Afrique de l'Est, a-t-il précisé.

Lire la suite...
 
BAD : Financements de 3,5 milliards USD pour les Grands Lacs

PANA, 06/11/2009

 Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement (BAD) est prête à débloquer des crédits de l'ordre de 3,5 milliards de dollars US pour la réalisation d'une série de projets socio- économiques dans la Région des Grands Lacs, a annoncé, vendredi à Bujumbura, le patron de l'institution financière continentale, M. Donald Kaberuka.

Le président du groupe de la BAD, qui procédait à la clôture d’une table ronde de deux journées de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, a précisé que ces crédits vont notamment servir à financer la réalisation d’un pont entre Brazzaville à Kinshasa, les deux capitales voisines du Congo et de la République démocratique du Congo.

Lire la suite...
 
Nkurunziza va rencontrer la communauté burundaise vivant en Italie

@rib News, 06/11/2009

INVITATION A LA COMMUNAUTE BURUNDAISE D’ITALIE

L’Ambassade de la République du Burundi à Rome a l’honneur d’inviter la Communauté Burundaise vivant en Italie à une rencontre avec le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA à l’occasion de sa visite en Italie pour participer au Sommet de la FAO.

Date : Le dimanche 15 novembre 2009 à 16h.00

Lieu : Enceintes de la Communauté Sant’Egidio

            Près la Basilica di Santa Maria in Trastevere

            Via Paglia 14/C

L’Ambassade de la République du Burundi à Rome saisit cette occasion pour renouveler à tous les Burundais vivant en Italie, les assurances de sa très haute Considération.

                                                        Fait à Rome, le 06/11/2009

                                                        Denis BANSHIMIYUBUSA

                                                        Ambassadeur


 
Critique de la critique sur la prestation de Nkurunziza à Bruxelles

@rib News, 06/11/2009

A QUOI SERT LA RHETORIQUE DU SUPPLICE ?

Par Stanislas Bigirimana

Je viens de lire le texte intitulé « Tout n’est pas rose au Burundi, Monsieur le Président Nkurunziza, un minimum d’humilité et remettez le tablier ». L’auteur est inflexible, « c’est pour la première fois, et certainement la dernière » et la « rencontre était décevante sur tous les points de vue» Ensuite il s’attaque nommément et ironiquement au « très respecté ambassadeur Laurent Kavakure.»

Son texte me reste perplexe quant à ses motivations profondes car je ne saurais les cerner mais il relève que le président a été accueilli par « des démonstrations quelque soit le nombre des manifestants.» Je me demande si en disant que c’est une réalité qui ne crève pas les yeux, il s’est trompé d’expression et il voulait dire « c’est une réalité qui crève les yeux. »

Lire la suite...
 
Un chercheur s'inquiète des menaces sur les langues africaines

PANA, 05/11/2009

Paris, France - Plusieurs langues africaines font actuellement face à des menaces qui peuvent entraîner, faute de réaction urgente, leur disparition pure et simple, a estimé jeudi, dans un entretien accordé à la PANA, le chercheur camerounais, Emmanuel Fotso-Kings.

"La menace sur certaines langues africaines est réelle et pressante. Nous sommes mis en demeure de réagir au plus vite", a expliqué M. Fotso-Kings, qui poursuit des recherches sur les langues africaines au Cyberlab, un centre de recherches basé à Paris.

Lire la suite...
 
La BADEA accorde un prêt de 8 millions de dollars US au Burundi

PANA, 05/11/2009

 Dakar, Sénégal - La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et la République du Burundi, ont signé ce jeudi à Bujumbura, un accord, en vertu duquel la BADEA octroie au Burundi un prêt de 8 millions de dollars US pour contribuer au financement du projet de route Bubanza-Ndora (Phase II) : "Ntamba- Ndora", selon un communiqué de l'institution boursière parvenu à la PANA ce jour.

L’accord de prêt a été signé par M. Abdelaziz Khelef, directeur général et Mme Clotilde Nizigama, ministre des Finances du Burundi.

Lire la suite...
 
BURUNDI : Des milliers d’armes restituées

IRIN, 5 novembre 2009

 BUJUMBURA - A travers tout le Burundi, des civils ont remis des milliers d’armes, grenades et munitions durant une campagne de désarmement volontaire de 10 jours.

Léopold Banzubaze, le responsable adjoint de la commission nationale de désarmement, a dit que la campagne avait permis de rassembler 2 482 fusils, 10 429 grenades, 218 bombes, 28 mines et 788 908 balles. En retour, l’Etat a offert des biens tels que des matériaux de construction, des meubles, des bicyclettes, des outils pour cultiver, des téléphones mobiles et du savon.

Lire la suite...
 
Don de 24 millions de dollars US de la BAD au Burundi

PANA, 04/11/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement(BAD) a signé mercredi, un protocole d'accord d'un don de 24 millions de dollars US en faveur du gouvernement burundais pour l'aider à financer des projets dans le domaine agricole, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

L'accord a été cosigné par la ministre burundaise des Finances, Clotilde Niragira, et le représentant-résident de la BAD à Kigali, Jacob Diko Mukete.

Lire la suite...
 
Le DG de la BADEA en visite au Burundi

PANA, 04/11/2009

Abdelaziz Khelef, DG de la BADEABujumbura, Burundi - Le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, est arrivé ce mercredi à Bujumbura, la capitale du Burundi, à la tête d'une délégation de son institution, dans le cadre d'une tournée sous-régionale qui le conduira ensuite au Rwanda, au Congo et en République démocratique du Congo.

Durant sa visite au Burundi, le directeur général de la BADEA va participer à la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, prévue jeudi et vendredi prochains à Bujumbura.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17395 - 17472 sur 18662

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher