topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Le CNDD-FDD remporte les élections sénatoriales au Burundi

PANA, 30/07/2010

 Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, au pouvoir) a remporté les élections sénatoriales organisées le 28 juillet au Burundi en obtenant 32 des 34 sièges en jeu, selon les résultats provisoires publiés.

Les sénateurs ont été élus au suffrage indirect par les conseillers communaux, eux-mêmes élus le 24 mai dernier.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 29 juillet 2010

@rib News, 29/07/2010

Politique

- Le parti Uprona se dit satisfait par les résultats des élections législatives et sénatoriales qui viennent d’avoir lieu au Burundi. Selon Bonaventure Niyoyankana, président du parti Uprona, c’est tout à fait compréhensible que le parti au pouvoir Cndd-Fdd rafle la majorité des sièges au sénat et à l’assemblée nationale. « C’est le résultat des urnes et c’est ce que le peuple a voulu », a déclaré le président du parti Uprona, Bonaventure Niyoyankana. (BBC Afrique)

Lire la suite...
 
Burundi : le régime remporte les sénatoriales, retour aux urnes en septembre

MISNA, 29/7/2010

C'est par 32 sièges sur un total de 34 que le parti du régime Cndd-Fdd a remporté une nouvelle victoire aux sénatoriales, après les communales, la présidentielle et les législatives.

Dans l'attente de la diffusion des résultats par la Commission électorale (Ceni), prévue vendredi, la presse burundaise a publié les chiffres en circulation, qui ont été confirmés par les responsables provinciaux de la Ceni.

Lire la suite...
 
Burundi : la fuite de l’opposant Léonard Nyangoma confirmée

@rib News, 29/07/2010 - D’après Xinhua

Le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD), parti d’opposition au Burundi, a confirmé la fuite de son président, Léonard Nyangoma, suite aux rumeurs persistantes à ce sujet, qui circulaient ces derniers jours.

"Léonard Nyangoma, président du CNDD et porte-parole de l’ADC-Ikibiri est en fuite depuis le 20 de ce mois", a déclaré mercredi le secrétaire général du CNDD, William Munyembabazi.

Lire la suite...
 
Les shebab veulent faire de la Somalie le cimetière des soldats de l'UA

@rib News, 29/07/2010 - Source AFP

Les insurgés islamistes shebab ont menacé jeudi de faire de Mogadiscio la cimetière des renforts promis par l'Union africaine pour renforcer le camp du fragile gouvernement somalien soutenu par l'Occident.

Les Etats de l'UA se sont engagés cette semaine à envoyer 4.000 hommes supplémentaires en Somalie, au terme du 15e sommet de l'organisation continentale, à Kampala, pour porter le contingent africain à quelque 10.000 hommes.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 28 juillet 2010

@rib News, 29/07/2010

Spécial Résultats des élections sénatoriales

Les conseillers communaux de toutes les communes du pays ont procédé au voté des sénateurs.

- Dans la province de Bujumbura rural, deux sénateurs, une hutue et un tutsi ont été élus. Lors de ces élections, le taux de participation a été de 40,6% suite au boycott des membres des partis de l’ADC-Ikibiri, essentiellement du parti Fnl qui sont majoritaires dans cette province et qui n’ont pas répondu à ce rendez-vous électoral.

Lire la suite...
 
Burundi : A quoi joue Nkurunziza ?

L'Observateur Paalga, jeudi 29 juillet 2010

Pierre NkurunzizaEstimant que les conditions de transparence et de bonne administration des différentes consultations électorales n’étaient pas réunies, l’opposition burundaise a décidé de ne pas y prendre part. En fait, au départ, il s’agissait d’enchère et de menace pour contraindre le pouvoir à jouer cartes sur table et à accepter l’organisation de scrutins démocratiques.

Mais rien n’y fit. Le président Pierre Nkurunziza semble tenir à son agenda électorale, qu’il ne veut modifier ne serait-ce que d’un iota. Et de menace, l’opposition est passée à l’acte en boycottant successivement la présidentielle, les législatives et les sénatoriales.

Lire la suite...
 
Le parti au pouvoir au Burundi remporte les sénatoriales avec 32 sénateurs sur 34

APA, 28-07-2010

Bujumbura (Burundi) - Le CNDD-FDD au pouvoir au Burundi a remporté 32 sièges sur 34 selon les résultats provisoires des dernières élections sénatoriales qui se sont déroulées dans les 17 provinces que compte le pays.

L’UPRONA, seul concurrent du parti au pouvoir n’a remporté que 2 sièges, dont celui de la mairie de Bujumbura. L’autre siège a été gagné dans la province de Bururi (sud du pays).

Lire la suite...
 
Burundi : Elections sénatoriales, diffusion des résultats des législatives

MISNA, 28/7/2010

Dans les chefs-lieux de province du pays, les conseillers communaux ont entrepris d'élire depuis mercredi matin les sénateurs parmi les candidats âgés de plus de 35 ans du parti du régime Cndd-Fdd et ceux du parti de l'opposition Uprona. Il s'agit de l'avant-dernier scrutin du long marathon électoral entamé par les Burundais le 24 mai dernier.

Deux sénateurs devront être désignés dans les 17 provinces en plus des quatre ex-présidents nommés d'office et de trois membres de l'ethnie minoritaire Twa (1% de la population) qui seront cooptés dans un second temps.

Lire la suite...
 
Burundi : Détails de la répartition des sièges des députés par province

@rib News, 28/07/2010 – Source CENI

Pierre Claver Ndayicariye proclame les résultats des législativesLe président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Pierre Claver Ndayicariye, a proclamé mardi les résultats des élections législatives, au cours d'une cérémonie officielle qui a eu lieu à Bujumbura dans la grande salle de King’s conference center.

Voici la répartition des sièges des députés par province ainsi que les taux de participation par province.

 

Lire la suite...
 
Législatives au Burundi : nette victoire du parti au pouvoir

RFI, 28 juillet 2010

Le parti au pouvoir au Burundi a remporté largement les législatives du 23 juillet 2010 boycottées par l'opposition avec 81 des 106 sièges de la nouvelle Assemblée nationale, a annoncé la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Ce 28 juillet 2010, le marathon électoral se poursuit avec l’élection des sénateurs, un scrutin sans grand enjeu puisqu'une grande partie de l'opposition continue de boycotter le processus électoral.

Le retrait de l’opposition burundaise du processus électoral a ouvert un très large boulevard au CNDD-FDD, parti au pouvoir dans le pays. Il rafle ainsi 81 sièges sur les 106 que compte l’Assemblée nationale, ce qui le situe très loin devant le principal parti tutsi, l’Uprona, qui obtient 17 sièges, et le Frodebu nyakuri iragi rya Ndadaye qui, lui, a 5 sièges.

Lire la suite...
 
Au sommet de l'UA, Kadhafi a plaidé pour des Etats-Unis d'Afrique

@rib News, 28/07/2010 – Source Reuters

Mouammar KadhafiLe dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a affirmé mardi conserver l'espoir de voir un jour naître les "Etats-Unis d'Afrique", et estimé que le sommet de l'Union africaine de cette semaine était une étape de plus dans cette direction.

Kadhafi défend depuis des années l'idée d'une gouvernance continentale en Afrique, qu'il juge être le seul moyen pour le continent de se développer sans ingérence occidentale.

Lire la suite...
 
Les conseillers communaux élisent le Sénat burundais mercredi

APA, 28-07-2010

Bujumbura (Burundi) Les conseillers élus lors des élections communales du 24 mai dernier seront ce mercredi aux urnes dans les chefs lieux de leurs provinces respectives pour élire les sénateurs.

Chaque parti ou liste d’indépendants qui se fera élire présentera deux candidats d’ethnie différente ainsi que deux suppléants comme le stipule la Constitution burundaise en son article 180.

Lire la suite...
 
Burundi : les conseillers communaux aux urnes pour élire les sénateurs

@rib News, 28/07/2010 – Source Xinhua

Les 1.935 conseillers communaux burundais se rendent mercredi aux urnes dans le cadre des élections sénatoriales. Chacune des 17 circonscriptions du pays doit élire 2 sénateurs d'ethnies différentes conformément à la Constitution de 2005 issue des Accords d'Arusha de 2000.

En mairie de Bujumbura, 195 conseillers communaux sont attendus pour élire deux sénateurs. Mais seuls 45 peuvent se présenter au cas où les conseillers issus de l'opposition élus dans 10 communes, qui ont boycotté les différents scrutins qui ont suivi les communales, maintenaient leur mot d'ordre.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 27 juillet 2010

@rib News, 28/07/2010

Spécial Elections sénatoriales

- Les élections sénatoriales sont prévues pour ce mercredi dans tout le pays. Chaque province aura deux sénateurs, l’un de l’ethnie tutsi et l’autre de l’ethnie hutu. Selon le code électoral, un sénateur doit avoir au moins 35 ans et pour que celui–ci soit élu, il faut deux tiers des suffrages exprimés, selon le Code électoral. (Synergie des medias)

Lire la suite...
 
Un officier en exil met en garde contre une violence généralisée au Burundi

PANA, 27/07/2010

Rukindikiza GratienParis, France – L'ancien capitaine de l'armée burundaise, Gratien Rukindikiza, qui vit en exil en France, a confié mardi à la PANA à Paris que les allégations de fraudes massives lors des dernières élections générales et la disparition du leader des Forces nouvelles de libération (FNL, ex-rébellion), Agathon Rwasa, présageaient d'une violence généralisée dans le pays.

L’ancien chef rebelle Agathon Rwasa a disparu depuis début juin de la vie publique au Burundi et ses militants disent craindre pour sa vie.

Selon M. Rukindikiza, le leader des FNL a trouvé refuge dans le district de Bujumbura, la capitale burundaise. "M. Rwasa n’a pas quitté le Burundi; il s’est refugié quelque part dans le district de Bujumbura, craignant pour sa vie", a dit l’ancien officier des forces spéciales burundaises.

Lire la suite...
 
Bujumbura rejette les conclusions de Transparency International

@rib News, 27/07/2010 – Source Xinhua

Martin Nivyabandi, ministre burundais de la Bonne gouvernanceLe ministre burundais de la Bonne gouvernance, Martin Nivyabandi, a rejeté les conclusions d'un rapport de l'organisation Transparency International selon lesquelles le Burundi est le pays le plus corrompu dans la région de la Communauté d'Afrique de l'Est (East african community, EAC).

"Le rapport est biaisé, parce que les enquêteurs de Transparency International n'ont pas enquêté sur les organes soi-disant corrompus en question et se sont contentés de dialoguer avec la population", a affirmé lundi M. Nivyabandi devant des journalistes.

Lire la suite...
 
Rwanda : ouverture du procès d'un opposant arrêté en mars au Burundi

@rib News, 27/07/2010 – Source AFP

Déo MushayidiLe procès de l'opposant rwandais Deo Mushayidi, accusé de « recruter » une rébellion pour déstabiliser le régime du président Paul Kagame, a débuté lundi devant la Haute cour de la République à Kigali, a-t-on appris mardi auprès de l'un de ses avocats. Il avait été arrêté le 5 mars au Burundi et remis aux autorités rwandaises.

« Mon client est poursuivi pour collaboration avec une organisation terroriste, recrutement d'une armée autre que l'armée régulière, propagation de rumeurs incitant à la désobéissance civile, usage d'un faux passeport, idéologie du génocide et pratiques "divisionnistes" », a indiqué, Me Protais Mutembe, du barreau de Kigali.

Lire la suite...
 
Somalie : renfort et nouvelles règles d'engagement pour l'Amisom

@rib News, 27/07/2010 – Source AFP

l L'UA s’engage pour un renfort de 4.000 hommes

L'Union africaine a recueilli des engagements de la part de ses membres d'envoyer un total de 4.000 hommes en renfort à sa force en Somalie, a annoncé aujourd'hui le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, à la fin d'un sommet de trois jours de l'organisation à Kampala.

"Nous avons des engagements à apporter rapidement 4.000 soldats supplémentaires, ce qui nous aidera à atteindre le plafond (maximum autorisé de 8.000 troupes) et peut-être au delà", a indiqué M. Ping devant la presse.

Lire la suite...
 
Tanzanie : pendaison pour le meurtrier d'une fillette albinos

@rib News, 27/07/2010 – Source AFP

La justice tanzanienne a condamné aujourd'hui à la pendaison un homme de 50 ans pour avoir tué une fillette albinos en 2008, a-t-on appris de source officielle.

L'homme était accusé d'avoir découpé le corps de la fillette de cinq ans et d'avoir bu son sang, en vertu de croyances dans ce pays d'Afrique de l'est de s'attirer ainsi la chance.

Lire la suite...
 
Le Burundi prêt à doubler ses effectifs militaires en Somalie

PANA, 27/07/2010

Lieutenant-Général Germain NiyoyankanaKampala, Ouganda - Le Burundi est prêt à doubler ses effectifs au sein de la Mission de maintien de la paix en Somalie sous la bannière de l'Union africaine (AMISOM), selon son ministre de la Défense, le général Germain Niyoyankana.

Le Burundi compte actuellement trois Bataillons au sein de l'AMISOM, rappelle-t-on.

Un quatrième Bataillon se tient déjà prêt à rallier la capitale somalienne et cela ne tient plus qu'à l'acquisition du matériel de guerre nécessaire auprès des partenaires étrangers, a précisé le général Niyoyankana dans un entretien accordé lundi à la PANA, en marge du sommet de l'UA.

Lire la suite...
 
Burundi : large victoire du parti au pouvoir aux législatives

@rib News, 27/07/2010 – Source AFP

Pierre-Claver Ndayicariye, président de la CeniLe parti au pouvoir au Burundi a obtenu une très large victoire aux législatives de vendredi boycottées par l'opposition, avec 81 des 106 sièges de la nouvelle Assemblée nationale, a annoncé mardi la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

"Le parti CNDD-FDD a remporté 81,19% des votes et obtient 81 sièges au sein de l'Assemblée nationale, l'Uprona (opposition, majoritairement tutsi) a eu 11,06% (des voix) et obtient 17 sièges et enfin, le Frodebu-Nyakuri iragi rya Ndadaye a 5 sièges avec un score de 5,88% des voix", a annoncé le président de la Ceni, Pierre Claver Ndayicariye, au cours d'une cérémonie officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 26 juillet 2010

@rib News, 26/07/2010

● Politique

- La mission d’observation des élections de l’Union Européenne a rendu public le rapport d’observation des élections législatives. Selon elle, les élections se sont en général bien déroulées dans le pays. Mme Rénate Weber, présidente de la MOE-UE a souligné que la sécurité était bonne lors des élections législatives et que la Ceni avait corrigé certaines imperfections logistiques. Cependant, cette mission d’observation semble ne pas comprendre comment les médias en synergie ont assisté à l’arrestation du directeur du journal Net Press, Jean Claude Kavumbagu. La mission se dit aussi préoccupée par les émissions de la radio Rema Fm en dates du 17 et 18 juillet 2010. Renate Weber a pointé du doigt la présidente du Conseil National de la Communication, Vestine Nahimana, comme étant un membre du parti au pouvoir et non un responsable des medias qui devrait être neutre politiquement. Weber souligne que la mission est au courant que cette présidente de la CNC est candidate sénateur dans la province de Bubanza. (Rpa/Télé Renaissance/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposant Léonard Nyangoma "s'est mis à l'abri" par crainte d'arrestation

@rib News, 26/07/2010 – Source AFP

Léonard Nyangoma, president du Cndd et porte-parole de l'ADC-IkibiriLe porte-parole de la principale plate-forme de l'opposition au Burundi, l'Alliance démocratique pour le changement (ADC-Ikibiri), a fui le pays depuis plusieurs jours, de crainte d'être arrêté par la police, a-t-on appris de sources concordantes lundi.

"Léonard Nyangoma s'est mis à l'abri pour ne pas être arrêté, il a été vu pour la dernière fois à Bujumbura mardi (20 juillet)", selon un de ses proches.

"Il (Nyangoma) a fui le pays depuis trois ou quatre jours parce que le pouvoir cherchait à l'arrêter, mais aussi parce qu'il a eu peur pour sa vie", a confirmé Alexis Sinduhije, un des leaders de l'ADC.

Lire la suite...
 
Législatives au Burundi : les réserves de la mission de l'Union européenne

RFI, 26 juillet 2010

Renate Weber, membre du parlement européen, chef de la mission d’observation des élections au Burundi de l’Union européenne.La mission d'observation électorale de l'Union européenne, au Burundi depuis bientôt trois mois pour suivre le processus électoral dans ce pays, a rendu public dimanche 25 juillet 2010, son rapport préliminaire sur l'élection législative de vendredi.

Elle a salué un scrutin qui s'est déroulé dans le calme, tout en dénonçant la multiplication des arrestations dans les rangs de l'opposition qui boycottait le scrutin et les nombreuses atteintes aux libertés publiques.

Lire la suite...
 
A Kampala, l'Union africaine dénonce les méthodes d'Al Chabaab

@rib News, 25/07/2010 – Source Reuters

Les principaux responsables présents au sommet de l'Union africaine (UA), à Kampala, ont condamné dimanche les méthodes du groupe islamiste somalien Al Chabaab, tout en évoquant un éventuel élargissement du mandat de la force de paix déployée en Somalie (Amisom).

Réunis dans la capitale ougandaise encore meurtrie par le double attentat qui a fait 76 morts dans un club et dans un restaurant au début du mois, revendiqué par Al Chabaab, les dirigeants de l'UA ont placé la Somalie au coeur de leurs discussions, pour tenter de mettre fin aux violences qui agitent le pays depuis plusieurs années.

Lire la suite...
 
Burundi : la délégation belge regrette une législation électorale complexe

@rib News, 25/07/2010

La délégation d'observateurs belges chargée de suivre l'élection parlementaire au Burundi, vendredi, a salué la bonne tenue du scrutin mais elle a regretté le renoncement de plusieurs partis à y participer et la complexité de la législation pour le dépouillement, ressort-il d'un communiqué de presse diffusé dimanche par l'ambassade de Belgique à Bujumbura et dont nous publions l’intégralité.

La délégation belge était composée de sept parlementaires, de l'ancien ministre de la Coopération au développement Reginald Moreels, et d'une ancienne parlementaire. Elle était appuyée dans sa mission, par l'ambassade de Belgique au Burundi et l'AWEPA (Association des parlementaires européens partenaires de l'Afrique).

Lire la suite...
 
Burundi : Des élections "calmes" sur fond "d'arrestations et d'assassinats ciblés"

@rib News, 25/07/2010 – Source AFP

 La mission d'observation électorale (MOE) de l'Union européenne a salué aujourd'hui le "calme" qui a prévalu lors de l'élection législative du 23 juillet au Burundi et regretté le boycottage de la majeure partie de l'opposition.

 "Le scrutin s'est déroulé dans une atmosphère particulièrement calme, les observateurs ont noté que dans les bureaux de vote visités, la logistique avait été efficace, et que le scrutin s'était globalement bien déroulé d'un point de vue technique", a estimé devant la presse l'euro-député Renate Weber, qui dirige cette mission.

Lire la suite...
 
Burundi : Le processus électoral a tourné au vinaigre dès les communales

@rib News, 24/07/2010

Une colossale gueule de bois électorale !

Karayenge AthanasePar Karayenge Athanase

Les Burundais ont mal aux cheveux comme on dit. Une expression familière pour désigner le mal de tête caractéristique dont souffrent les personnes qui ont abusé de la consommation d'alcool la veille, au cours d'une fête trop bien arrosée.

La fête électorale burundaise, les élections communales du 24 mai 2010, a eu lieu. Elle était splendide. Elle résonnait comme une magnifique promesse de démocratie apaisée dans un pays encore profondément traumatisé par la guerre civile qui a duré presque 16 ans. Les élections communales ouvraient ainsi le bal d'une série d'élections générales qui s'échelonneront entre mai et septembre 2010. Etaient-elles trop belles ces élections pour être vraies ? Pourquoi ont-elles tourné au vinaigre ?

Lire la suite...
 
L'Union africaine donnera pour consigne de ne pas arrêter Bachir

@rib News, 24/07/2010 - Source Reuters

Omar al BechirL'Union africaine va donner pour consigne aux Etats membres de ne pas arrêter le président soudanais Omar Hassan al Bachir en dépit d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale, selon un projet de résolution de l'UA.

Bachir a été inculpé l'an dernier par la CPI de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité au Darfour. Ce mois-ci, la CPI y a ajouté l'inculpation de génocide en l'accusant d'avoir ordonné des viols, des actes de torture et des meurtres dans cette région de l'ouest du Soudan.

Lire la suite...
 
Sommet de l'UA : les Etats unis pour la Somalie

@rib News, 24/07/2010 - Source AFP

 Les chefs d'Etats membres de l'Union africaine (UA) se retrouvent à partir de dimanche à Kampala pour un sommet destiné à renforcer leurs troupes en Somalie, avec mandat de combattre les insurgés islamistes shebab.

Plus d'une trentaine de présidents -sur 53 pays membres- vont participer jusque mardi au sommet, convoqué dans la capitale ougandaise frappée deux semaines plus tôt, le 11 juillet, par un double attentat revendiqué par les shebab (76 morts).

Lire la suite...
 
ACAT-France exhorte Nkurunziza à libérer le journaliste Kavumbagu

@rib News, 24/07/2010

Dans une lettre adressée au président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT-France) se dit vivement préoccupée par le sort du journaliste Jean-Claude Kavumbagu, directeur du journal en ligne Net Press, arrêté le 17 juillet 2010 et actuellement détenu à la prison de Mpimba, à Bujumbura.

Considérant que l’arrestation et le placement en détention provisoire de Jean-Claude Kavumbague sont des mesures arbitraires et illégales, qui ne respectent pas les règles de procédure pénale, l'ACAT-France exhorte les autorités burundaises à procéder à la libération immédiate sous caution de M. Kavumbagu en attendant son procès ; et à garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique de M. Kavumbagu.

Lire l’intégralité de la Lettre d'ACAT-France à Nkurunziza


 
Burundi : le parti Uprona satisfait du déroulement des législatives

@rib News, 24/07/2010 - Source AFP

Niyoyankana BonaventureL'Union pour le progrès national (Uprona), seul parti d'opposition à avoir participé aux législatives de au Burundi, s'est déclaré samedi satisfait du déroulement du scrutin de la veille.

"Nous sommes plus ou moins satisfaits parce que les élections ont commencé à temps et se sont terminées à temps", a commenté le président de l'Uprona, Bonaventure Niyoyankana.

"Là où j'étais, à Gitega (centre), le scrutin s'est vraiment déroulé normalement car il n'y a pas eu de violences et il y a même eu quelques cas où des gens ont été surpris en train de tricher mais ils ont été arrêtés", a-t-il poursuivi.

Lire la suite...
 
Elections législatives sous tension mais sans enjeu politique au Burundi

RFI, 24 juillet 2010

Ce vendredi 23 juillet 2010, on votait pour la troisième fois en deux mois au Burundi. Des élections législatives sans suspens en raison du boycott de l'opposition. Le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, est assuré de l'emporter haut la main et de rafler la grande majorité des sièges à l'Assemblée.

Beaucoup de Burundais sont inquiets pour le débat démocratique dans leur pays. Mais, selon Onesime Nduwimana, porte-parole du CNDD-FDD, le Burundi n'est pas dans une situation de parti unique.

Lire la suite...
 
Somalie : l'UA compte mobiliser de 8.000 à 10.000 soldats face aux islamistes

@rib News, 23/07/2010 - Source AFP

L'Union africaine espère mobiliser rapidement 8.000, voire 10.000 soldats en Somalie avec mission d'aller au combat contre les islamistes shebab, a annoncé vendredi un haut responsable de l'organisation, faisant état de l'envoi imminent d'un bataillon guinéen.

Le président de la Commission de l'UA s'exprimait à Kampala à l'avant-veille d'un sommet des chefs d'Etat de l'organisation panafricaine, qui doit décider de sa réponse à un double attentat revendiqué par les islamistes somaliens ayant fait 76 morts le 11 juillet dans la capitale ougandaise.

Lire la suite...
 
La Légende des chevaliers pour le Burundi

L'Union, 23 juillet 2010

Les scouts et guides de France ne sont pas à leur première organisation de manifestation mais avec ce week-end médiéval ou près de 80 figurants participeront, ils frappent fort !Les scouts et guides de France organisent un tournoi de chevalerie ce week-end afin de lever des fonds pour la création d'une école au Burundi.

ILS sont une nouvelle forme de chevalier au grand cœur, sans armure, ni épée. Ils n'ont pas de cotte de mailles mais un uniforme bien distinctif. Leur but n'est pas de défendre au prix du sang, mais de venir en aide aux plus démunis. Les scouts et guides de France de la région de Château-Thierry organisent ce week-end une grande manifestation médiévale aux Maisons Maquets à Rozoy-Bellevalle. Un tournoi de chevalerie pour récolter des fonds « pour permettre la scolarisation des enfants du Burundi », confient les compagnons Alexandre Berthelot et Thibaut Fontaine à l'initiative du projet.

Lire la suite...
 
"Triste journée pour la démocratie au Burundi"

@rib News, 23/07/2010

Burundi Législative

Le taux de participation générale n’atteint pas les 40%

C’est aujourd’hui que les Burundais en âge de voter étaient appelés d’aller élire leurs représentants au niveau du Parlement. Mais comme pour les présidentielles, l’appel lancé par le Président Nkurunziza n’aurait pas été écouté car la consigne de l’Opposition de boycotter le processus électoral a été respectée d’une façon générale. Contrairement aux communales qui, au début, avaient connues un achalandage extraordinaire dans une ambiance démocratique phénoménale, aujourd’hui c’est à compte goutte que Monsieur et Madame ‘Tout le Monde’ se présentait pour voter. Bien qu’on puisse souligner certains bureaux qui ont enregistré une participation avoisinante les cinquante pourcent, à la fin du scrutin la tendance générale était maintenu à trente pourcent et n’attendrait pas les 40%.

Lire la suite...
 
Législatives au Burundi : la victoire promise au parti au pouvoir

@rib News, 23/07/2010 - Source AFP

Le parti au pouvoir au Burundi était assuré de remporter les élections législatives de vendredi, boycottées par l'opposition, alors que les risques d'affrontements s'accumulent dans ce petit pays d'Afrique centrale.

Ces élections, qui devaient initialement asseoir le multipartisme dans ce pays ruiné par une guerre civile meurtrière (1993-2006), vont probablement se solder par une victoire écrasante du parti présidentiel et l'absence de véritable opposition à l'Assemblée nationale.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 23 juillet 2010

@rib News, 23/07/2010

Spécial Déroulement des législatives

Les élections législatives ont débuté ce matin vers 6 heures du matin. Dans tout le pays, ces élections ne connaissent pas une grande affluence, comme le précisent les radios locales émettant en Synergie.

- Dans la province de Ngozi, les élections ont débuté à l’heure, c'est-à-dire à 6 heures du matin, comme le stipule le Code électoral. Les partis en lice pour les législatives sont le Frodebu-Nyakuri, le Cndd-Fdd, l’Uprona et la coalition Celat. Dans cette province, des divisions internes se font sentir au sein du parti Uprona où une partie dit être contre la participation à ces élections et une autre pour. Au début du scrutin, l’affluence de la population était un peu élevée par rapport aux autres régions du pays. Dans la commune de Tangara, sur certains bureaux de vote, aux environs de 6 heures du matin, une cinquantaine de votants était déjà sur les lieux. En général, comme les sources policières de cette même province le disent, la sécurité est bonne et les observateurs nationaux et internationaux sont à l’œuvre.

Lire la suite...
 
Des législatives faciles pour le parti présidentiel

Jeune Afrique, 23/07/2010

Le parti du président burundais Pierre Nkurunziza, le CNDD-FDD, devrait sortir largement vainqueur des législatives organisées ce vendredi et boycottée par la majeure partie de l’opposition.

C’est une élection sans enjeu réel qui se tient ce vendredi au Burundi. Réélu lors d’une élection boycottée par l’opposition fin juin, le président Pierre Nkurunziza devrait obtenir une majorité confortable pour les cinq ans à venir.

Lire la suite...
 
Burundi : Appel à la libération "immédiatement et sans condition" de Kavumbagu

@rib News, 23/07/2010

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 22 juillet 2010, dix organisations de la Société civile demande au Gouvernent du Burundi « De libérer immédiatement et sans condition le Directeur de l’Agence Net Press, monsieur Jean-Claude KAVUMBAGU » et « De garantir un procès juste et équitable au le Directeur de l’Agence Net Press en lui permettant de répondre de ses actes devant la Justice en toute liberté. »

Les associations signataires de cette déclaration « déplorent également le recours abusif à l’emprisonnement alors que dans un Etat de Droit, la liberté est une règle, la détention une exception. »

Lire l’intégralité de la Déclaration


 
Desmond Tutu va se retirer de la vie publique en Afrique du Sud

@rib News, 23/07/2010 – Source Reuters

Mgr Desmond TutuMgr Desmond Tutu, prix Nobel de la paix et militant anti-apartheid du haut de sa chaire d'archevêque anglican, a annoncé qu'il se retirerait de la vie publique en octobre, après son 79e anniversaire.

« Le temps est venu de ralentir », a-t-il dit au Cap lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision.

Il a précisé qu'il démissionnerait après son anniversaire pour pouvoir « siroter du thé l'après-midi » avec sa femme, profiter de sa famille et regarder des matches de cricket.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 22 juillet 2010

@rib News, 23/07/2010

● Sécurité

- Des armes, des tenues militaires, des gourdes, chargeurs et autres, tels sont les équipements militaires saisis par l’armée dans une opération menée dans la ville de Bujumbura ce mercredi. Selon le porte-parole de l’armée nationale, le Colonel Baratuza Gaspard, les services de l’Etat Major de l’armée avait des informations selon lesquelles un groupe de gens voulait se rendre dans un endroit hors de la capitale avec des armes. C’est ainsi que l’armée a mené ces opérations, qui ont coûté la vie à un chauffeur du véhicule qui transportait des armes. L’une des personnes à bord du véhicule a souligné que ces armes étaient destinées à un groupe armé se trouvant dans la forêt de Rukoko depuis un certain temps. Après cette opération, qui a aussi blessé un militaire de l’armée régulière, l’armée a fouillé l’appartement se trouvant au bord du lac Tanganyika, appartenant à Kanyoni. Par surprise, la fouille a donné des résultats inattendues : Des gourdes, des bérets militaires, des tenues et autres choses, visiblement neufs. Des enquêtes sont en cours pour connaître l’identité des propriétaires de ces objets, comme le souligne le porte-parole de la force de défense nationale, le colonel Baratuza. (Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi : début des élections législatives boycottées par l'opposition

@rib News, 23/07/2010 – Source AFP

Les élections législatives ont débuté vendredi matin au Burundi, un scrutin que le parti au pouvoir est assuré de remporter en raison du boycott des principaux partis d'opposition.

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes peu après 06H00 (04H00 GMT) et l'affluence des deux premières heures de vote était timide dans la capitale, a-t-on constaté sur place.

Lire la suite...
 
La Diaspora burundaise appelée à boycotter les législatives du 23 juin
@rib News, 22/07/2010

POUR UN SURSAUT NATIONAL

BURUNDAIS SAUVE LA PAIX ET LA DEMOCRATIE EN DANGER, BOYCOTTE LES ELECTIONS LEGISLATIVES DE COMPLAISANCE DE CE 23/07/2010.

Nous, membres et sympathisants des partis d’opposition regroupés au sein de l’Alliance pour le Changement Démocratique (ADC-IKIBIRI) et membres de la Diaspora burundaise d’Europe, d’Afrique, d’Australie, d’Asie et du continent américain portons à la connaissance de tous les burundais ce qui suit :

1. Le Burundi traverse une crise socio politico économique sans précédent suite à la gestion chaotique et légère de la Patrie par le CNDD-FDD. Cette crise politique s’est renforcée suite aux fraudes massives voulues, planifiées et organisée par le CNDD-FDD avec la complicité de la Commission Electorale Nationale (In) Dépendante au cours des élections communales et présidentielles de mai et de juin 2010.

Lire la suite...
 
Le Burundi est le pays le plus corrompu d'Afrique de l'Est

@rib News, 22/07/2010 – Source Associated Press et Belga

 Le Burundi est le pays le plus corrompu d'Afrique de l'Est, selon une enquête réalisée par une organisation non gouvernementale anti-corruption, Transparency International.

L'institution la plus corrompue de la région est l'administration fiscale du Burundi, selon Transparency International, suivie respectivement des polices burundaise et kenyane.

Lire la suite...
 
Au Burundi, les élections législatives sont boycottées par l'opposition

RFI, 22 juillet 2010

Les Burundais retournent aux urnes ce vendredi 23 juillet 2010. Un mois après la présidentielle, et la réélection de Pierre Nkurunziza, les électeurs élisent leurs députés. Un scrutin une fois de plus sans suspense. Les principaux partis d'opposition ont décidé de le boycotter.

Le parti au pouvoir est déjà certain d'obtenir une large majorité à l'Assemblée. Face au CNDD-FDD du président Nkurunziza, on trouve principalement des formations mineures, la plupart très proches du mouvement présidentiel.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 21 juillet 2010

@rib News, 22/07/2010

Politique

- Après la lettre du ministre de la Défense au procureur de la République demandant des poursuites contre le député Léonard Nyangoma, porte-parole de l’ADC-Ikibiri, les partis politiques de cette alliance ont animé une conférence de presse ce mercredi 21 juillet 2010 pour dénoncer la poursuite des tentatives d’intimidation envers l’opposition, orchestrées par le pouvoir de Bujumbura. Le sénateur Jean Baptiste Bagaza, qui parlait au nom des douze partis politiques, souligne que le députe Nyangoma a dit ce que la coalition Ikibiri connaît et c’est cette coalition qui devrait être poursuivie et non le député Nyangoma en personne. Le président du parti Parena et ancien président de la République, Jean Baptiste Bagaza dit ne pas comprendre le comportement du ministre de la Défense qui se substitue à celui de la Justice en demandant des poursuites  contre un député alors que cela n’est pas de sa compétence. Au cours de cette conférence, l’ex-président Bagaza affirme aux médias que les hélicoptères ont tiré sur la population innocente de Ruziba et que seules des enquêtes vont affirmer éclaircir cette situation. Pour rappel, le député Nyangoma est accusé par le ministre de la Défense, le lieutenant général Niyoyankana d’avoir dénoncé le fait que l’armée a tiré sur de simples civils de Ruziba faisant des victimes. (Isanganiro/Rpa)

Lire la suite...
 
Le porte-parole de l’ADC-Ikibiri dans le collimateur du ministre de la Défense

@rib News, 22/07/2010 – Source Xinhua

Le député Léonard Nyangoma qui est en même temps porte-parole des partis de l’opposition regroupés au sein de l’alliance des démocrates pour le changement au Burundi a été accusé le lundi 19 juillet 2010 par le lieutenant- général Germain Niyoyankana, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants « d’avoir répandu des propos abjectes, absurdes et ridicules » lors de l’opération conjointe de l’armée et de la police du samedi 10 juillet dans la localité de Ruziba, en commune Kanyosha de la mairie de Bujumbura.

C’était une opération où les forces de défense et de sécurité poursuivaient des gens qui étaient accusés d’avoir tué deux personnes la veille. L’armée avait ce jour-là appuyé la police par les hélicoptères de combat et le porte-parole de l’ADC-Ikibiri avait condamné cet usage disproportionné de la force.

Pour le ministre Niyoyankana, les propos de Nyangoma avaient pour but d’exacerbe la colère de la population, d’aliéner la force de défense nationale et d’inciter cette dernière à la révolte. Il demande en conséquence que l’auteur de ces propos soit puni.


 
La Belgique distribue ses bons et mauvais points aux politiciens burundais

@rib News, 22/07/2010

Jozef Smets, Ambassadeur de Belgique au BurundiDans son discours à l’occasion de la fête nationale belge du 21 juillet, l’Ambassadeur de Belgique au Burundi, M. Jozef Smets, a tancé certains politiciens burundais et en a félicité d'autres.

« Je salue les partis politiques qui ont décidé de rester dans le processus électoral et je dois dire que nous étions tous contents le jour où le parti UPRONA a décidé de rejoindre le processus électoral malgré les hésitations.

[…] Aux partis politiques qui ont choisi la voie du boycott, je voudrais leur dire que nous avons beaucoup regretté leur décision de ne plus participer scrutin; la politique de la chaise vide n'est pas bonne, car le Burundi - comme n'importe quel autre pays - ne peut pas se permettre des chaises vides. » a déclaré M. Jozef Smets, mercredi à Bujumbura. Ci-après l'intégralité de son discours.

DISCOURS DE M. JOZEF SMETS, AMBASSADEUR DE BELGIQUE, A L'OCCASION DE LA FETE NATIONALE BELGE

LE 21 JUILLET 2010

Lire la suite...
 
L'avenir du Burundi s'annonce incertain sous la coupe d'un parti-Etat omnipotent

@rib News, 21/07/2010

Burundi : les nuages s’amoncellent.

Par Ernest Banga

Depuis plus de trois ans, l’opposition politique, la société civile et des organisations internationales dont l’Union Européenne, ont attiré l’attention sur les risques d’élections heurtées au Burundi. Le pouvoir du CNDD-FDD avait tellement posé des actes qui ne laissaient aucun doute quant à leur volonté de gagner à tout prix la série d’élections qui ont débuté le 24 juin 2010. De surcroît, la dernière législature avait été marquée par soit des propositions de lois repoussées, soit des nominations à des hautes fonctions refusées par le Parlement. Cela était insupportable par les anciens maquisards, « néophytes de circonstance » en matière de démocratie !

Il fallait non seulement gagner, mais écraser l’opposition par tous les moyens. Et les opposants radicaux, empêcheurs de tourner en rond, genre NYANGOMA, devaient absolument disparaître de la scène politique.

Lire la suite...
 
Les Burundais de la Diaspora invités au scrutin législatif du 23 juillet

@rib News, 21/07/2010

l Bruxelles

INVITATION AUX ELECTIONS DES DEPUTES

VENDREDI 23 JUILLET 2010

L`Ambassade de la République du Burundi près les Etats du Benelux, le Royaume uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que l’Union Européenne a l’honneur d’inviter les burundais remplissant les conditions aux élections des Députés prévues le vendredi 23 juillet 2010.

Les élections se dérouleront de 8h00 à 18h00 au siège de l’Ambassade du Burundi  sise  Square Marie Louise, 46, 1000 Bruxelles.

 

Lire la suite...
 
Burundi : Le ministre de la Défense perd son sang-froid face à l’opposition

@rib News, 21/07/2010

Du calme Lieutenant-Général

Par Albanel Simpemuka

Lieutenant-Général Germain NiyoyankanaLe Ministre de la défense du Burundi, le Lieutenant-Général Germain Niyoyankana, vient de porter plainte contre le député Léonard Nyangoma, président du parti CNDD et porte-parole de l’Alliance des Démocrates pour le Changement ADC-IKIBIRI. Cette plainte est étonnante à plus d’un titre et est symptomatique de l’état d’esprit du gouvernement en place à Bujumbura. Voici pourquoi.

La première chose qui surprend, c’est la forme que le Ministre donne à sa plainte. Le Ministre de la Défense et des Anciens combattants, porte plainte pour imputations dommageables, dénonciation calomnieuse, outrages envers le dépositaire de l’autorité, tout en citant les articles du code pénal concernés (252, 255, 378-381).

Lire la suite...
 
Burundi : L'opposition boycotte un processus électoral qui a "complètement déraillé"

@rib News, 21/07/2010 – Source AFP

Le Burundi tient vendredi des législatives boycottées par les principaux partis d'opposition, dernière étape majeure d'un marathon électoral de deux mois qui a relancé les risques d'affrontements dans ce petit pays d'Afrique centrale.

Les principaux partis d'opposition ayant déclaré forfait, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, au pouvoir) devrait réunir une confortable majorité à l'Assemblée, un mois après la réélection à la tête du pays de son homme fort, le président Pierre Nkurunziza, seul candidat en lice.

« Le processus électoral burundais a complètement déraillé et ce pays va se retrouver désormais sous la férule d'un parti aux tendances autoritaires, avec une opposition inexistante », selon un diplomate à Bujumbura s'exprimant sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Burundi : Arrestation imminente du député Léonard Nyangoma ?

@rib News, 21/07/2010

Léonard Nyangoma, president du Cndd et porte-parole de l'ADC-IkibiriSelon une source bien informée, le Bureau de l’Assemblée nationale du Burundi aurait procédé ce mercredi à la levée de l’immunité parlementaire du leader de l’opposition burundaise, le député Léonard Nyangoma, président du Cndd et porte-parole de l’ADC-Ikibiri, Alliance des Démocrates pour le Changement, coalition de 12 partis de l'opposition qui se sont retirés du processus électoral en cours, pour protester contre les fraudes qui ont selon eux entaché un premier scrutin, communal, organisé fin mai et largement remporté par le parti au pouvoir Cndd-Fdd.

Cette levée d’immunité ouvrirait ainsi la voie vers l’arrestation du député Léonard Nyangoma après le dépôt d’une plainte à son encontre par le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le Lieutenant-Général Germain Niyoyankana, pour « Imputation dommageable, dénonciation calomnieuse et outrage envers le dépositaire de l’autorité ». Selon la même source, un mandat d’arrêt aurait déjà été émis contre le député Léonard Nyangoma.

Dans sa plainte émise « Pour l’Etat du Burundi », dont ARIB.INFO s’est procuré une copie que nous publions en intégralité, le Lieutenant-Général Germain Niyoyankana reproche au député Léonard Nyangoma d’avoir signé un Communiqué de presse de l’ADC-Ikibiri faisant état de l’usage par l’armée burundaise d’hélicoptères de combat et de la marine en date du 10 juillet 2010 contre des populations civiles de Ruziba dans la commune de Kanyosha en mairie de Bujumbura.

Lire la Plainte du Lieutenant-Général Germain Niyoyankana


 
Nouvelles locales du mardi 20 juillet 2010

@rib News, 21/07/2010

● Politique

- Le ministre de la Défense, le lieutenant général Germain Niyoyankana, a saisi la Justice burundaise contre le député Léonard Nyangoma, président du parti Cndd et porte-parole de l'ADC-Ikibiri, coalition de partis de l'opposition qui se sont retirés du processus électoral en cours. Selon le ministre de la Défense nationale, le député Nyangoma a mis en cause les opérations de l’armée burundaise ces derniers jours à Ruziba, dans la commune urbaine de Kanyosha au Sud de la capitale Bujumbura. Le ministre de la Défense de la République du Burundi accuse cet élu du peuple d’avoir fustigé l’action des militaires dans la commune urbaine de Kanyosha en comparant les opérations de Ruziba de ces derniers jours à des crimes contre l’humanité. Le ministre Niyoyankana a porté plaintes contre le député Nyangoma devant le procureur de la République Elysée Ndaye et a donné copie au président de la République, au premier vice-président et au président de l’Assemblée Nationale.

Lire la suite...
 
RSF : "L’arrestation de Kavumbagu traduit un véritable acharnement à son égard"

@rib News, 21/07/2010

Reporters sans frontières - Communiqué de presse - 21 juillet 2010

BURUNDI - Le directeur du journal en ligne Net Press arrêté pour "trahison"

Reporters sans frontières s'inquiète du sort du directeur du journal en ligne Net Press, Jean-Claude Kavumbagu, arrêté alors qu'il se rendait à son travail le 17 juillet 2010. Les autorités accusent le journaliste de "trahison" suite à la publication, le 12 juillet dernier, d'un article intitulé "Le Burundi sera t-il la prochaine cible des shebbab somaliens?".

"Nous condamnons cette nouvelle arrestation de Jean-Claude Kavumbagu, qui traduit un véritable acharnement des autorités burundaises à l'égard de ce directeur, connu pour être critique envers le pouvoir. En quatorze ans de métier, c'est la cinquième fois qu'il est incarcéré. Le nouveau motif trouvé pour justifier cette arrestation est en décalage total avec les faits reprochés. Son article ne fait que soulever un problème réel au Burundi", a déclaré l'organisation.

Lire la suite...
 
"L'accusation de trahison contre Kavumbagu est une forme d'intimidation extrême"

@rib News, 20/07/2010

Un journaliste en ligne burundais écroué pour trahison risque la perpétuité

New York, le 19 juillet 2010 - L’arrestation samedi dernier par les autorités burundaises du journaliste Jean-Claude Kavumbagu, inculpé pour trahison à la suite d’un article critiquant les forces de sécurité du pays est alarmante, a déclaré aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). M. Kavumbagu est actuellement détenu à la prison de Mpimba sise à Bujumbura, la capitale burundaise.

M. Kavumbagu, directeur de publication du quotidien privé en ligne Net Press, pourrait écoper d’une peine de prison à perpétuité s'il est condamné pour trahison, a dit au CPJ l’avocat de la défense Gabriel Sinarinzi. Les accusations son liées à un article publié le 12 juillet courant par ledit quotidien et portant sur les attentats terroristes meurtriers du 11 juillet dans l'Ouganda voisin.

Lire la suite...
 
Burundi : une délégation de parlementaires belges en mission d'observation

@rib News, 20/07/2010 - Source Belga

Une délégation de parlementaires et d'anciens parlementaires belges atterrira ce mercredi 21 juillet à Bujumbura afin de mener à bien une mission d'observation électorale, annonce mardi l'ambassade de Belgique à Bujumbura dans un communiqué.

Cette délégation se rendra dans plusieurs provinces - Gitega, Rutana, Kirundo, Muyinga, Ngozi, Bujumbura rural, Bujumbura mairie - où elle observera le déroulement des législatives du 23 juillet.

La délégation sera composée des parlementaires Dominique Tilmans (MR), Dirk Van der Maelen (sp.a), Nahima Lanjri (CD&V), Hans Bonte (sp.a), Alain Destexhe (MR), Bart Van Malderen (sp.a) et Denis Grimberghs (cdH) et d'une ancienne parlementaire, Lydia Maximus (sp.a).


 
Appel d’organismes internationaux pour la libération de Jean-Claude Kavumbagu

@rib News, 20/07/2010

Burundi : trois organisations demandent la libération d’un journaliste détenu pour trahison

(Kampala, le 20 juillet 2010) – Les autorités burundaises se doivent de libérer Jean-Claude Kavumbagu, un journaliste arrêté pour trahison le 17 juillet, déclarent aujourd’hui le Comité pour la protection des journalistes, l’East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project (le Projet des défenseurs des droits de l’homme de l’Est et de la Corne de l’Afrique) et Human Rights Watch. L’arrestation porte atteinte au droit à la liberté d’expression de ce journaliste, affirment les trois organisations.

Kavumbagu, rédacteur en chef de Net Press, un journal en ligne, aurait été arrêté en raison d’un article publié le 12 juillet dans lequel il critiquait les forces de sécurité burundaises et mettait en doute leur capacité à défendre le pays contre une éventuelle attaque. L’article faisait suite aux attentats perpétrés le 11 juillet à Kampala, en Ouganda, et aux menaces proférées par le groupe d’insurgés somaliens Shebbab contre le Burundi du fait de la présence de troupes burundaises au sein de la mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).

Lire la suite...
 
Messe en Belgique en la mémoire de Gabriel BASHIGWABEGUYE

@rib News, 20/07/2010

COMMUNIQUÉ

Feu Gabriel BashigwabeguyeLa famille BIZIMANA Gradien remercie tous ceux qui l’ont soutenue dans les moments de dure épreuve après le décès de leur père et grand-père, Gabriel BASHIGWABEGUYE, survenu le 14 juillet 2010.

Elle porte à leur connaissance qu’une messe en la mémoire du regretté sera célébrée ce samedi 24 juillet 2010.

Lieu :           Eglise Saint Léonard (La Chatqueue)

                   Rue du Fort n° 1

                   4100 SERAING

Heure :         12h20'

L'endroit est accessible en transport en commun (à partir de la gare des Guillemins, prendre le bus 27 direction PONT DE SERAING, arrêt PAQUAY, ± 15min).

La famille remercie d’avance tous ceux qui se joindront à elle.

Contacts :     Tél :   (0032) 04 338 4300 - (0032) 04 338 4300

                   GSM : (0032) 0477 25 94 38 - (0032) 0477 25 94 38

                            0485 95 87 36 - 0485 95 87 36


 
Burundi : un journaliste écroué pour avoir douté de la sécurité nationale

@rib News, 19/07/2010 - Source AFP

Jean-Claude Kavumbagu, le directeur d'un journal en ligne Net Press, a été arrêté pour « trahison » samedi au Burundi, à la suite d'un article mettant en doute la capacité des services de sécurité à prévenir un attentat comme celui perpétré par les islamistes somaliens en Ouganda, a-t-on appris de source officielle.

« La police a procédé à l'arrestation du directeur de Netpress sur un mandat d'amener du procureur de la République, et qui portait comme motif "trahison" », a annoncé le colonel David Nikiza, commissaire général de la police pour la région ouest du Burundi.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 19 juillet 2010

@rib News, 19/07/2010

Droit de l’homme

- Jean Claude Kavumbagu, directeur du journal en ligne Net Press, vient de passer trois jours dans la prison centrale de Mpimba. Arrêté ce samedi, dans des conditions inhumaines, comme le disent les membres de sa famille, il a été transporté manu-militari à la prison centrale de Mpimba. Son avocat Me Raphaël Sinarinzi se dit déçu par cette décision de la justice d’arrêter un innocent dans des conditions purement inhumaines alors que ce journaliste ne représentait réellement aucun danger public. Kavumbagu serait victime d’un article publié dans les colonnes de son journal il y a une semaine. (Synergie des médias)

Lire la suite...
 
Deux sites burundais dans le patrimoine culturel mondial de l’UNESCO

@rib News, 18/07/2010 – Source Xinhua

Les chutes de Karera et les failles de Nyakazu aussi appelées failles des allemands toutes situées en province de Rutana, dans le sud-est du Burundi, pourront bientôt être inscrites sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

C’est ce qui a été annoncé vendredi par Paul Ngarambe à Rutana qui avait représenté l’UNESCO dans les cérémonies de célébration de la journée internationale des musées vivants dans cette province de Rutana.

Lire la suite...
 
Burundi : Jean-Claude Kavumbagu en prison pour crime de lèse-majesté

RFI, 18 juillet 2010

Jean-Claude Kavumbagu, directeur de Netpress, un journal en ligne, a été arrêté pour « trahison » le 17 juillet à Bujumbura après avoir mis en doute, dans un article, la capacité des services de sécurité burundais à prévenir un attentat comme celui perpétré par les islamistes somaliens en Ouganda. L'attentat survenu à Kampala le 11 juillet 2010 a fait au moins 73 morts et de nombreux blessés.

Parce qu’un article de Netpress n’a pas plu en haut lieu, Jean-Claude Kavumbagu a été arrêté le 17 juillet à la mi-journée et écroué peu après à la prison centrale de Bujumbura. C’est le colonel David Nikiza, commissaire général de la police pour la région ouest du Burundi qui a procédé personnellement à son arrestation, et annoncé que le journaliste est poursuivi pour trahison, sans plus d’explication.

Lire la suite...
 
Les Burundais réclament plus d’informations sur le marché commun de l’EAC

@rib News, 18/07/2010 – Source Xinhua

Les Burundais, à travers l’Association burundaise des consommateurs (ABUCO), saluent leur adhésion au marché commun de la Communauté de l’Afrique de l’Est (East african community, EAC), mais constatent qu’ils restent "dans une situation de sous information qui ne profite qu’aux fournisseurs de biens et de services".

C’est ce qu’indique un communiqué de cette association sorti ce samedi 17 juillet 2010 et signé par Nkurunziza Noël, son président.

Lire la suite...
 
Un journaliste burundais arrêté

@rib News, 18/07/2010 – Source Reuters

 Un journaliste burundais, Jean-Claude Kavumbagu, a été arrêté pour avoir écrit un article dans lequel il remet en cause la capacité des forces de sécurité à réagir à une attaque éventuelle des islamistes somaliens d'Al Chabaab, rapporte aujourd'hui sa famille.

Al Chabaab, un mouvement rebelle proche d'al-Qaida, a revendiqué le double attentat qui a fait 73 morts il y a une semaine en Ouganda, seul autre pays avec le Burundi à contribuer la mission de maintien de la paix l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Lire la suite...
 
Abandons scolaires pour préparer le "retour du Christ" au Burundi

PANA, 17/07/2010

Bujumbura, Burundi - Des abandons scolaires massifs auraient eu lieu ces derniers jours dans des écoles du Burundi sur fond de croyances obscurantistes selon lesquelles il ne servait plus à rien de poursuivre les études alors que Jésus Christ, le Sauveur et prophète des chrétiens, devait revenir sur terre vendredi dernier, a rapporté la radio nationale du Burundi, citant ses correspondants provinciaux.

Le phénomène d'abandons scolaires se serait surtout amplifié dans les localités isolées du pays où pullulent de nombreuses sectes allant jusqu'à empêcher les malades de fréquenter des structures de soins "bassement terrestres".

Lire la suite...
 
La Cour pénale internationale ordonne la remise en liberté de Thomas Lubanga

@rib News, 16/07/2010 – Source Associated Press

Thomas Lubanga devant la CPILes juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont ordonné jeudi la remise en liberté d'un ancien seigneur de la guerre du Congo-Kinshasa, l'accusation ayant refusé de fournir à la défense l'identité d'une personne liée à l'affaire.

Les procureurs de la CPI ont annoncé qu'ils feraient appel de cette décision, et Lubanga ne devrait pas être libéré avant son examen, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.

Lire la suite...
 
Le Premier ministre espagnol refuse de rencontrer Kagame

BBC Afrique, 16 juillet 2010

Manifestation contre Kagame à MadridDes partis politiques et des ONG espagnoles s'opposent à la présence du président rwandais Paul Kagame en Espagne. Le premier ministre espagnol, sous pression, a refusé de rencontrer Paul Kagame.

Dans une interview à la BBC, un porte-parole du premier ministère espagnol, qui a souhaité garder l'anonymat, a déclaré que le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero n'a pas voulu rencontrer le président Kagame par souci de respecter l'opinion publique espagnole.

Lire la suite...
 
Un avocat près le TPIR abattu en Tanzanie

@rib News, 16/07/2010 – Source Associated Press

La police tanzanienne a annoncé jeudi enquêter sur l'assassinat, mardi, d'un avocat de la défense devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), basé à Arusha (nord de la Tanzanie), qui juge les suspects du génocide de 1994.

Selon le commissaire Charles Kenyela, l'avocat tanzanien Jwani Mwaikusa a été abattu mardi à Dar es Salaam, capitale économique de la Tanzanie, ainsi que son neveu et un voisin.

Lire la suite...
 
Burundi : l’UE plaide pour plus de transparence lors du prochain scrutin législatif

@rib News, 16/07/2010 – D'après Xinhua

En se préparant à observer les prochaines élections législatives au Burundi, la Mission d’Observation de l’Union Européenne (MOE-UE) met en avant le principe de transparence qui « implique pour l’administration électorale de mettre tout en œuvre afin que les acteurs politiques et citoyens burundais soient en mesure de vérifier l’intégrité de chaque étape du processus, du dépouillement dans les bureaux de vote à la consolidation des résultats aux niveau des communes, des provinces et au niveau national ».

Quatre mesures sont ainsi proposées par la Mission pour assurer cette transparence.

Lire la suite...
 
Un membre déchu des FNL s’engage à "voler au secours de ce parti"

APA, 16-07-2010

Jacques BigirimanaBujumbura (Burundi) - Un membre du bureau politique des Forces Nationales de Libération, (FNL), Jacques Bigirimana dernièrement destitué pour "insubordination", a déclaré à la presse avoir décidé de « voler au secours de ce parti » à la suite de la fuite du président Agathon Rwasa vers une destination encore inconnue.

« J’ai pris la décision de remettre le parti sur les rails et de donner espoir aux membres en du parti en débandade », a dit Bigirimana.

Lire la suite...
 
Burundi : des écoliers victimes d’intoxication alimentaire

@rib News, 16/07/2010 – Source Xinhua

Trente-sept enfants de l’ école primaire de Muhuzu de la commune de Busoni en province de Kirundo ont été hospitalisés jeudi à l’hôpital de Kirundo après avoir consommé du repas et ou de l’eau dans une cantine scolaire.

Selon les faits tels qu’ils ont été reportés par un confrère de la radio nationale dans cette localité, ce sont les écoliers de la classe B de la 5ème année primaire qui sont tombés malades après ce repas alors que plusieurs autres enfants (de la 1ère classe à la classe A de la 5ème année primaire et quelques uns de la classe B de la même 5ème année primaire) qui les ont précédés n’ont rien eu comme malaise.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 15 juillet 2010

@rib News, 16/07/2010

● Politique

- Le commissaire chargé d’information au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Prospère  Ntahorwamiye, annonce que seul le parti Cndd-Fdd est en ordre par rapport aux dossiers des candidats aux élections sénatoriales de ce 23 juillet 2010 au Burundi. Selon Ntahorwamiye Prosper, la date limite de dépôt des candidatures pour les sénatoriales est prévue pour ce jeudi 15 juillet 2010 à 17 heures. Cependant, des sources sûres confirment que les candidats du Cndd-Fdd seront les seuls à faire compétitions pour les sénatoriales, car aucune candidature d’un autre parti n’a été transmise à la Ceni pour faire campagne en vue d’avoir un siège dans la chambre haute du Parlement burundais. (Rtnb/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Messe en Belgique en mémoire de l’Abbé Raphaël NTIGAHERA

@rib News, 15/07/2010

+ MESSE POUR L’ABBÉ RAPHAËL NTIGAHERA +

Abbé Raphaël NtigaheraLe Groupe « Honorer nos héros » invite tous les Burundais et les amis du Burundi à une messe qui sera célébrée en mémoire de l’Abbé Raphaël NTIGAHERA rappelé à Dieu ce 14 Juin 2010.

Jour :  Samedi 24 Juillet 2010

Lieu :  Eglise Saints Jean et Nicolas

Rue du Brabant, 75 A

         1030 Bruxelles

Heure : 15 h

Recueillement. Après la messe, nous nous recueillerons au

Lire la suite...
 
Le Burundi a besoin d’une opposition parlementaire légitime

EURAC, 15/07/2010

Publication mensuelle du Réseau Européen pour l’Afrique Centrale (EURAC)

N° 67 – Juillet 2010

EDITORIAL - Ne commettez pas de délit de fuite

Après les élections communales du 24 mai, six des sept candidats pour la présidence burundaise se sont retirés des présidentielles, réduisant ainsi le scrutin présidentiel à un plébiscite pour reconduire le Président sortant Pierre Nkurunziza. Cette décision a été prise à cause de ce que l’opposition appelle des « fraudes massives ». Or, les missions d’observation électorale, dont celle de la COSOME et d’EurAc, ont certes parlé d’irrégularités, mais n’ont pas constaté de fraudes massives.

Le cinq juillet, l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri), qui rassemble 12 partis de l'opposition, a confirmé son boycott du processus électorat et répété qu’elle ne participerait pas aux législatives. Nous pouvons regretter que les Burundais ont du voter pour ou contre le seul candidat pour la présidence, mais nous ne considérons pas ceci comme un obstacle fatal dans le processus de démocratisation. Par contre, renoncer aux élections législatives serait un délit de fuite et une négation, un mépris même pour le rôle de l’opposition parlementaire.

Lire la suite...
 
Burundi : un somalien suspecté de collaborer avec al-Shabab mis sous interrogatoire

@rib News, 15/07/2010 – Source Xinhua

Hussein Barré Hussein, 30 ans, est un citoyen d’origine somalienne qui est demandeur d’asile au Burundi depuis 2004. Il a été soupçonné mardi de collaborer avec le mouvement somalien al-Shabab en province de Muyinga où il travaillait dans un restaurant.

Selon le gouverneur de cette province Pierre Bambasi qui a livré cette information, Hussein Barré Hussein avait sur lui un document provisoire de demandeur d’asile délivré par la Police des Airs, des Frontières et des Etrangers (PAFE) dans lequel il est indiqué qu’il a sa résidence à Ngozi (une autre province frontalière de Muyinga) et c’est de là que les soupçons ont commencé.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17395 - 17472 sur 19609

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher