topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Burundi : 21 blessés dans l'explosion de cinq grenades

@rib News, 19/06/2010 – Source AFP

Vingt-et-une personnes ont été blessés, dont deux grièvement dans l'explosion de cinq grenades dans la nuit de vendredi à samedi au Burundi, portant à deux morts et 37 blessés le bilan, de source policière, d'une semaine d'attaques à la grenade dans ce pays engagé dans un marathon électoral crucial pour son avenir.

"Cette nuit, deux grenades ont été lancées dans un bar et près d'une boucherie de la ville de Kayanza (nord), elles ont fait 20 blessés dont deux grièvement", a annoncé le porte-parole de la police, le major Pierre Chanel Ntarabaganyi.

Lire la suite...
 
Burundi-Elections : La tension monte, entre grenades et troubles

@rib News, 19/06/2010 – Source MISNA

De mystérieuses explosions de grenades, des heurts entre policiers et ex-rebelles et des attaques visant les bureaux de partis politiques caractérisent la campagne électorale pour la présidentielle du 28 juin.

Après les attentats à la grenade, qui se répètent chaque nuit depuis le 11 juin, le plus souvent contre les locaux de partis politiques, des troubles se sont vérifiés mercredi entre policiers et militants des Fnl à proximité du domicile d'Agathon Rwasa, président de la formation, dernier mouvement rebelle à avoir déposé les armes en mai dernier et actuellement un des principaux partis de l'opposition au régime du Cndd-Fdd.

Lire la suite...
 
Mystérieuse série d’explosions de grenades au Burundi

@rib News, 19/06/2010 – Source RFI

Colonel Baratuza Gaspard, porte-parole de l'armée burundaiseDepuis quelques jours maintenant, on entend tous les soirs des explosions de grenades dans plusieurs régions du Burundi. Face à cette vague d’explosions, au moment où ont lieu des affrontements politiques entre le pouvoir et l'opposition, l’armée burundaise a réagi, jeudi 17 juin 2010, et a accusé les auteurs de ces actions de vouloir saboter la paix dans le pays.

Le Burundi ne risque-t-il pas de retomber dans la spirale de la violence, après 13 années de guerre civile ? Depuis quelques jours, les affrontements politiques entre l'opposition et le pouvoir sont en train de dégénérer. D'un côté, l'opposition qui conteste les résultats des élections communales du 24 mai dernier. De l'autre, le pouvoir qui est sorti largement en tête de ce scrutin.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 18 juin 2010

@rib News, 19/06/2010

● Sécurité

- Le ministre de la sécurité publique Allain Guillaume Bunyoni a animé une conférence de presse ce vendredi 18 juin 2010 à Bujumbura. Selon Bunyoni, la sécurité est globalement bonne dans le pays à part certains endroits qui sont visés par des attaques à la grenade ces derniers jours. Il souligne que les malfaiteurs n’ont pas de partis politiques raison pour laquelle il invite toute la population à collaborer avec l’administration et les forces de l’ordre pour traquer les malfaiteurs. Bunyoni se garde d’accuser les partis contestataires des élections mais leur demande de revendiquer pacifiquement. (Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi : l’UPRONA formule des propositions pour sortir de la crise

@rib News, 19/06/2010 – Source Xinhua

Le parti UPRONA a formulé vendredi des recommandations pour que le Burundi sorte de l’impasse politique, sur fond d’élection présidentielle prévue le 28 juin.

Dans une conférence de presse, le président du parti UPRONA, Bonaventure Niyoyankana, a notamment demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de rendre disponibles et accessibles les résultats des élections communales du 24 mai 2010, de surseoir au travail qu’elle a entamé relatif à la composition des conseils communaux et à la désignation des bureaux communaux et d’élargir la composition de la CENI et de certains de ses démembrements en vue de créer plus de confiance dans le processus électoral.

Lire la suite...
 
Prochain partenariat entre les ports de Zeebrugge et Bujumbura

@rib News, 19/06/2010

Le port de Bujumbura et le port de Zeebrugge ont signé une convention d’accord de principe d’un projet de partenariat, ont annoncé ce vendredi 18 juin dans un communiqué conjoint l’Ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura et la Société Concessionnaire de l’Exploitation du Port de Bujumbura (EPB).

Cette signature s’est faite le 17 mai dernier entre l’Ambassadeur du Burundi en Belgique, Laurent Kavakure, et le Directeur du port de Zeebrugge. Ce plan a pour objet de redynamiser le port de Bujumbura pour qu’il devienne un moteur de développement économique durable du Burundi et de la sous-région, dit le communiqué.

Lire la suite...
 
Paul Ngarambe pour un arrêt de la campagne et un dialogue politique

@rib News, 19/06/2010 – Source Xinhua

Paul NgarambeL’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi, Paul Ngarambe, a invité le président Pierre Nkurunziza à arrêter la campagne électorale et à ouvrir un dialogue politique.

M. Ngarambe, président de la CENI de 2005, a demandé au président Nkurunziza d’interrompre cette campagne et de revenir à Bujumbura afin d’ouvrir un dialogue entre les acteurs impliqués dans le processus électoral.

Lire la suite...
 
APRODH alerte sur le sort de militants de l’opposition au Burundi

@rib News, 18/06/2010 – Source APA

Pierre Claver MbonimpaLe président de l’Association burundaise pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH) Pierre Claver Mbonimpa, a lancé jeudi un cri d’alarme suite aux tortures qui seraient infligées aux militants des Forces nationales de libération (FNL), détenus depuis la veille dans les locaux de la Police Spéciale de Recherche (PSR).

Ils avaient été délogés du domicile de leur leader, Agathon Rwasa, où ils avaient campé durant deux jours pour le protéger contre une éventuelle arrestation par la police.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 17 juin 2010

@rib News, 18/06/2010

● Politique.

- L’ancien président de la Ceni de 2005 est sorti de son silence pour parler des lacunes qui ont caractérisé les élections communales du 24 mai 2010, Selon Paul Ngarambe, trois lacunes sont à signaler. Il regrette le fait que les bureaux de vote ont fermé les portes plus tard la nuit en contradiction au Code électoral. Il souligne que la Ceni a été distraite sur ça. Une autre lacune selon le président de la Ceni de 2005, est d’ordre logistique. Paul Ngarambe trouve que le transport du matériel électoral n’a pas été bien planifié ce qui a irrité les partis d’opposition. Selon Paul Ngarambe, l’opposition n’a pas eu des explications suffisantes et a été négligée alors qu’elle voulait des explications sur leurs interrogations. La troisième lacune, selon toujours l’ancien patron de la Ceni de 2005, c’est l’indépendance de la Ceni qui semble être limitée. Il demande que cette indépendance soit garantie dans les prochains scrutins.

Lire la suite...
 
Burundi : bras de fer entre la police et les FNL autour du domicile de Rwasa

@rib News, 17/06/2010 – Source Xinhua

Deux militants du parti FNL et un policier ont été blessés au cours des affrontements qui ont eu lieu entre la police et les militants de ce parti dans l'après-midi du mercredi autour du domicile du président du parti FNL, Agathon Rwasa.

La police avait organisé une descente à ce domicile pour chasser les militants de ce parti qui, depuis la veille, s'étaient donné rendez-vous à ce domicile pour soutenir leur président qui, selon les rumeurs qui avaient circulé, risquait d'être arrêté par la police.

Lire la suite...
 
Développement et Paix envoie une mission au Burundi

CNW Telbec, 17 juin 2010

Montréal - Développement et Paix planifie depuis plusieurs mois l'envoi d'une mission d'observation aux élections présidentielles du Burundi.

Toutefois, le lundi 28 juin 2010, les Burundais qui se présenteront dans les bureaux de vote du pays ne verront qu'un seul nom sur les bulletins qu'on leur remettra. Tous les candidats à la présidence, sauf un, ont retiré leur candidature, alléguant d'importantes fraudes lors des élections communales de mai où le parti au pouvoir a raflé une majorité de postes.

Depuis, la situation sécuritaire se dégrade et la fragile stabilité du pays est menacée.

Lire la suite...
 
La démocratie burundaise est en danger

@rb News, 17/06/2010

La situation qui prévaut actuellement au Burundi dégage des signes annonciateurs d’une crise politico-sociale qui risque de replonger le pays dans le chaos. Tous les ingrédients sont réunis. Rema FM joue tellement le rôle de lynchage médiatique des acteurs politiques de l’opposition qu’on croirait l’infâme Radio RTLM au Rwanda. Puis la virulence de la haine des milices les Imbonerakure dirigées par Ezéchiel Nibigira envers tout ce qui n’est pas du CNDD-FDD se rapproche de plus en plus à la situation du Rwanda  au début des années 90. Ajoutez cela à la fragilité du Burundi présentement, le danger est tangible. Le pas franchi au niveau de la sécurité et de la démocratie risque de connaître un revers, si rien n’est fait. Remarquez qu’au delà de toute exagération, je choisi bien mes mots.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 16 juin 2010

@rib News, 17/06/2010

Sécurité

- La ligue des droits de l’homme Itaka dit être inquiète par la montée de la violence à quelques jours des présidentielles. Edouard Biha, secrétaire exécutif de la ligue Iteka rappelle aux politiciens burundais que le monde est devenu comme un petit village où les fautes graves ou moins graves ne peuvent pas passer inaperçues. Il rappelle aussi que des poursuites judiciaires sont possibles à l’instar de ce qui se fait actuellement au Kenya suite aux violences postélectorales. Il demande que les organisations internationales et la société civile soient associées lors des enquêtes.

Lire la suite...
 
Burundi : L'Union Européenne déplore la campagne électorale par un seul candidat

@rib News, 17/06/2010 – Source Xinhua

Roeland Van De GeerL'Envoyé spécial de l'Union Européenne dans la Région des Grands Lacs Roland Van De Geer a déploré mardi à Bujumbura le fait qu'il n'y ait qu'un seul candidat à l'élection présidentielle prévue pour le 28 juin prochain au Burundi.

« C'est dommage qu'un seul candidat fasse seul la campagne dans un pays à plusieurs partis. Des erreurs ont été enregistrées lors des dernières élections communales, mais la sagesse aurait dû recommander que toutes les parties s'asseyent ensemble pour dialoguer et trouver des issues favorables à la paix. », s'est ainsi exprimé le diplomate de l'Union Européenne.

Lire la suite...
 
Violences autour du domicile d’un ex-chef rebelle du Burundi

RFI, 17 juin 2010

Agathon Rwasa, président du parti FNLLa police burundaise a chargé le mercredi 16 juin 2010, quelque 200 militants des ex-rebelles des FNL venus des collines qui surplombent la ville de Bujumbura pour protéger leur chef Agathon Rwasa, suite à des rumeurs sur son éventuelle arrestation. Le bilan de ces violents affrontements est lourd. Depuis les élections communales du 24 mai dénoncées par l’opposition, la tension ne cesse de monter dans le pays.

Les partisans d’Agathon Rwasa n’ont pas voulu se laisser faire. Les forces de l'ordre ont immédiatement répliqué en employant les grands moyens : gaz lacrymogènes, tirs à balles réelles selon de nombreux témoins.

Lire la suite...
 
Burundi : Agitation politique et dégradation du climat sécuritaire

RSF, 16 juin 2010

Reporters sans frontières exprime sa profonde inquiétude face à la détérioration de la sécurité pour les journalistes au Burundi, à l’approche de l’élection présidentielle du 28 juin 2010. Ces dernières semaines, une série d’incidents, touchant directement des journalistes et des médias burundais, a été recensée.

"Ces dérapages sont particulièrement graves pour ce pays qui connaissait, il y a quelques mois encore, une certaine sérénité. Depuis les élections communales du 24 mai 2010, qui ont vu treize partis politiques se retirer de la course à la présidentielle, l’instrumentalisation politique et l’insécurité mettent en péril le travail des journalistes. Nous demandons aux autorités burundaises de tout mettre en œuvre pour assurer leur sécurité physique", a déclaré l’organisation.

Lire la suite...
 
L'opposition conteste toujours la régularité des municipales au Burundi

PANA, 16/06/2010

Bujumbura, Burundi - Les 12 partis politiques qui contestent toujours la régularité des municipales du 24 mai dernier au Burundi n'ont pas répondu mercredi à une invitation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) visant à régler le différend électoral.

Les municipales controversées ont été largement gagnées par le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir) par plus de 64% des suffrages exprimés.Le patron de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye, n'a pourtant pas annulé la rencontre et a fait passer son message aux invités présents, à majorité de la mouvance présidentielle.

Lire la suite...
 
Burundi : violences autour du domicile d’Agathon Rwasa, des blessés

@rib News, 16/05/2010 – Source AFP

Au moins une dizaine de militants des ex-rebelles des Forces nationales de libération (FNL) ont été blessés mercredi au cours d'une intervention de la police à Bujumbura autour du domicile de leur chef Agathon Rwasa, a-t-on appris de sources concordantes.

"Cet après-midi, la police est intervenue chez Agathon Rwasa. Elle a utilisé des gaz lacrymogènes, tiré à balles réelles et a fait une quinzaine de blessés graves dont un aurait succombé à ses blessures", a indiqué Pierre Claver Mbonimpa, président de l'Association pour la protection des personnes détenues et des droits humains (Aprodeh).

Lire la suite...
 
Burundi : pluie de grenades pendant le marathon électoral

@rib News, 16/05/2010 – Source AFP

Quatre attaques à la grenade ont eu lieu à Bujumbura faisant deux blessés dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la police qui constate une recrudescence de ces attaques depuis samedi au Burundi, engagé dans un marathon électoral crucial pour son avenir.

Quatre grenades ont été lancées contre des foyers «bien ciblés» à Bujumbura dans les quartiers de Kamenge, Gihosha, Cibitoke et Kanyosha, a annoncé le porte-parole de la police, le major Pierre Chanel Ntarabaganyi, précisant que deux personnes avaient été blessées.

Lire la suite...
 
Rwanda : le TPIR demande la libération de l'avocat américain Peter Erlinder

@rib News, 16/06/2010 – Source AFP

Peter ErlinderLe Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a demandé, sur conseil de l'ONU, "la libération immédiate" de l'avocat américain Peter Erlinder, détenu depuis fin mai à Kigali où il est poursuivi pour négation du génocide des Tutsi en 1994, a-t-on appris mercredi.

Me Erlinder, arrêté le 28 mai, défend au TPIR le major Aloys Ntabakuze, condamné à la perpétuité en première instance et qui attend son procès en appel.

Lire la suite...
 
Burundi : la police a tenté d’arrêter Agathon Rwasa, le chef des FNL

@rib News, 16/06/2010 – Source Xinhua

Agathon Rwasa, président des FNLLa police nationale burundaise a encerclé le domicile de Agathon Rwasa, le président du parti Forces Nationales de Libération (FNL, l’ancien rébellion), situé dans le quartier Mutanga Nord de Bujumbura, capitale du Burundi, mardi après-midi vers 16H00 heure locale, avant de partir dans la nuit.

Alerté par des rumeurs affirmant que la police voulait arrêter leur leader, des militants des FNL se sont réunis au domicile de Rwasa Agathon pour barrer la route à la police. La police a du tirer en l’air plusieurs coups de feu pour les disperser. Mais ces militants ont résisté et ont juré de tenir pour protéger leur leader.

Lire la suite...
 
Burundi : les enseignants attendent leurs salaires du mois de mai

@rib News, 16/06/2010 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi n'a pas encore payé les enseignants du primaire et du secondaire pour le mois de mai 2010 et les quatre principaux syndicats du secteur commencent à s'indigner, car d'habitude, ils sont payés avant le 5 de chaque mois.

"Il nous est difficile de payer les loyers et de nourrir nos familles", a confié mardi Philbert Ngezahayo, président du Conseil National des Professeurs de l'Enseignement Secondaire (CONAPES).

Lire la suite...
 
Burundi-Elections : L’opposition présente ses exigences dans un Mémorandum

@rib News, 16/06/2010

L’opposition burundaise regroupée au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) a rendu public un "Mémorandum sur les irrégularités et fraudes massives des élections communales du 24 mai 2010" au Burundi, dans lequel elle dégager "les scenarii susceptibles d’enfoncer ou de sauver le Burundi".

Selon les partis politiques signataires du mémorandum, "Les faits survenus pendant les préparatifs, l’organisation du scrutin communal et même après le vote, sont d’une gravité telle que ces élections ne peuvent en aucun cas être validées. En plus, ils sont susceptibles de provoquer une crise sociale profonde pouvant faire retourner le pays dans les longs conflits sociaux qui ont endeuillé le pays durant plusieurs décennies, remettant ainsi en cause le processus de consolidation de la paix en cours".

Dans ce mémorandum, l’ADC-Ikibiri passe en revue les "Principaux griefs imputables à la CENI", les "Principales violations imputables au pouvoir en place" ainsi que la "Responsabilités de la Communauté Internationale", avant de présenter ses exigences pour la reprise du processus électoral.

Lire l’intégralité du Mémorandum


 
Le représentant de Ban Ki-moon préoccupé par la situation sécuritaire au Burundi

APA, 16-06-2010

Charles PetrieBujumbura (Burundi) - Le représentant du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi, Charles Pétrie, s’est dit préoccupé par l’insécurité qui prévaut ces derniers jours au Burundi où les attaques à la grenade ne cessent de faire des victimes dans la capitale Bujumbura et à l’intérieur du pays.

Dans une déclaration faite ce mardi à la presse, Charles Petrie a indiqué que seuls les Burundais sont responsables de cette situation qui ne peut trouver solution que grâce au dialogue.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 15 juin 2010

@rib News, 15/06/2010

● Sécurité

- Dans la commune de Rumonge au Sud du pays, deux personnes ont été arrêtées par la police, ce matin du 15 juin 2010. Ces personnes arrêtées sont les membres des partis d’opposition. La première est le représentant du parti Msd à Rumonge qui est accusé d’avoir écrasé un ballon volant servant de matériel de campagne du parti au pouvoir Cndd-Fdd. La deuxième personne arrêtée est le représentant du parti Fnl dans cette même commune de Rumonge. Il est accusé d’avoir déchiré un petit drapeau du parti Cndd-Fdd, un drapeau qui était sur un taxi vélo. Le propriétaire de ce vélo aurait demandé au représentant du Fnl de répondre à une salutation du Cndd-Fdd. Mais le fidèle d’Agathon Rwasa s’est fâché et a déchiré le drapeau du parti ai pouvoir.

Lire la suite...
 
L'enquête française sur l'attentat contre l’avion de Habyarimana relancée

@rib News, 15/06/2010 - Source Reuters

Marc TrévidicSelon une source judiciaire, un juge français devait se rendre ce lundi en Norvège pour relancer l'enquête sur l'événement déclencheur du génocide rwandais de 1994, l'attentat ayant coûté la vie au président Juvénal Habyarimana.

Le juge d'instruction Marc Trévidic doit interroger sur commission rogatoire deux témoins clés de l'affaire, des réfugiés rwandais qui avaient alimenté dans un premier temps la thèse accusant le parti de Paul Kagame, actuel président du pays, avant de se rétracter.

Lire la suite...
 
Football : Une délégation de la Ligue des Pro belge en visite au Burundi

@rib News, 15/06/2010

Ivan Dewitt, président de la Ligue des Pro de BelgiqueUne délégation de la Ligue des Pro (Ligue de première division de football belge) est en mission à Bujumbura depuis ce dimanche 13 juin, annonce dans un communiqué l’Ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura.

Cette ligue, comprenant en son sein 16 équipes de football, est au Burundi dans le cadre d’une collaboration avec SOS Village d’Enfants Belgique et SOS Village d’Enfants Burundi. La Ligue des Pro finance, en collaboration avec l’Etat belge, des projets de SOS Village d’Enfants Burundi, précise l’ambassade.

Lire la suite...
 
Burundi : les FNL ne siègeront pas dans les conseils communaux

@rib News, 15/06/2010 – Source Xinhua

Rwasa Agathon, le président du parti Forces Nationales de Libération (FNL) du Burundi a annoncé lundi au cours d’une conférence de presse que les conseillers de son parti, élus lors des élections communales du 24 mai dernier, ne vont pas siéger dans les conseils communaux où le parti a pu avoir des sièges.

Il a indiqué que le pouvoir et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont fait un hold-up sur le verdict de ces élections, expliquant que "nous préférons les laisser dans leur logique de hold-up et nous jugeons quasiment inutile de participer à ces conseils".

Lire la suite...
 
Burundi : pouvoir et opposition se rejettent la responsabilité sur l’insécurité

@rib News, 14/06/2010 – Source Xinhua

Ces derniers jours, l’insécurité règne au Burundi, insécurité caractérisée par des lancements de grenades dans des lieux publiques, des tracts appelant les gens à la désobéissance, des embuscades ou des vols à main armée.

Pour le pouvoir, qui se dispute la légitimité des dernières élections communales avec l’opposition qui croît à une mascarade, tout repose sur cette opposition.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 14 juin 2010

@rib News, 14/06/2010

● Sécurité

- Une journaliste de la radio Bonesha Fm a été tuée dimanche soir quant elle rentrait du service. Aurore Citegetse mère de deux enfants et enceinte de 8 mois a été touché à la tête par une balle quand des hommes armés tiraient sur un employé de la station Engen de Kanyosha au sud de la capitale. Ceux-ci voulaient lui prendre de l’argent de la recette qu’il avait reçu des ses clients depuis le matin. Cette jeune mère est morte quelques minutes après son admission à l’hôpital, laissant ainsi derrière lui deux enfants et son mari. (Rpa/Isanganirol/Rtnb)

Lire la suite...
 
Les propos de l’envoyé spécial belge jugés "irréfléchis, offensants et partiaux"

@rib News, 14/06/2010

Missié Frank E. De Coninck ou Tintin au Burundi !

Par Buramatari Hilde – 11 juin 2010

Ambassadeur Frank E. De ConinckDe par une rapide recherche sur le net, l’on apprend que De Koning, en néerlandais, signifie ‘le roi’. Soit ! Seulement voilà, ce que le net ne dit pas, c’est que tous les Coninck ne débitent pas nécessairement une parole royale. Ou plutôt si, puisque de bien mystérieux mobiles peuvent amener certains, fussent-ils de férus diplomates, à confondre une séculaire querelle linguistico-ethnique à laquelle ils sont habitués dans leur royaume et une simple situation de déni démocratique. Et l’analyse se corse quand on a servi à la cour royale, au Vatican, dans les rouages de Kigali post 1994, à Kinshasa durant la guerre d’occupation et … au Burundi post Arusha ; on semble avoir mal à changer d’époque. Surtout quand on ne connaît pas les Burundais, car uwutazi umurundi amunyererako !

Lire la suite...
 
Rwanda : une sénatrice candidate à la présidentielle

@rib News, 14/06/2010 – Source AFP

Alvera MukabarambaLa sénatrice Alvera Mukabaramba a été désignée samedi candidate de son parti à l'élection présidentielle du 9 août au Rwanda, rejoignant dans la course trois hommes présentés par leurs formations politiques, dont le président sortant Paul Kagame, a-t-on appris dimanche.

Mme Mukabaramba, médecin de formation et ancienne députée, est membre du Parti du progrès et de la concorde (PPC), une petite formation politique créée en 2003.

Lire la suite...
 
Au moins sept blessés dans des attentats à la grenade à Bujumbura

PANA, 13/06/2010

Bujumbura, Burundi - Au moins sept personnes ont été blessées à des degrès divers dans une série d'attentats à la grenade contre des lieux publics, dans la nuit de samedi à dimanche à Bujumbura, apprend-on de source policière dans la capitale burundaise.

Les auteurs de ces attentat étaient à bord de motos, a fait savoir, dimanche à la presse, le porte-parole de la Police nationale du Burundi (PNB), Channel Ntarabaganyi.

Lire la suite...
 
Burundi : une opposante politique empêchée de se rendre à l'étranger

@rib News, 13/06/2010 – Source Xinhua

Kampayano PascalinePascaline Kampayano, l'un des six candidats de l'opposition qui se sont retirés dernièrement de la course à la présidentielle du 28 juin pour le compte de son parti, l'UPD-Zigamibanga, s'est vue refuser vendredi de quitter le pays.

A la frontière burundo-rwandaise à Ruhwa alors que Mme Kampayano voulait se rendre à Bukavu en République Démocratique du Congo (RDC), la police des frontières lui a refusé le passage, arguant que Mme Kampayano s'est retirée de la course à la présidentielle.

Lire la suite...
 
Burundi : série d'attaques à la grenade à Bujumbura, sept blessés

@rib News, 13/06/2010 – Source AFP

Pierre Chanel NtarabaganyiSept personnes ont été blessées dans des attaques à la grenade samedi soir à Bujumbura, alors qu'une vingtaine de permanences du parti au pouvoir ont été incendiées en province dans un contexte de tensions électorales, a annoncé dimanche la police burundaise.

"Hier soir entre 20H00 (18H00 GMT) et 22H00 (20H00), il y a eu quatre attaques à la grenade qui ont fait sept blessés dans trois quartiers de Bujumbura", a déclaré le porte-parole de la police, Pierre Chanel Ntarabaganyi.

Lire la suite...
 
Le prix de la bonne gouvernance en Afrique ne trouve pas de lauréat

@rib News, 13/06/2010 – Source AFP

Mo IbrahimLe jury du prix Mo Ibrahim, qui récompense d'anciens dirigeants africains pour leur action, a annoncé dimanche qu'il n'avait pas trouvé de lauréat adéquat, pour la deuxième année consécutive.

Ce prix, fondé en octobre 2006 par Mo Ibrahim, magnat britannique des télécommunications d'origine soudanaise, est décerné à d'anciens chefs d'Etat ou de gouvernement de pays de l'Afrique subsaharienne qui ont été élus démocratiquement, pour récompenser les pratiques de bonne gouvernance.

Lire la suite...
 
Burundi : des permanences du parti au pouvoir incendiées

@rib News, 13/06/2010 – Source Xinhua

 Quatre maisons abritant les permanences du CNDD-FDD, parti au pouvoir au Burundi, ont été brûlées dans la nuit de vendredi à samedi à Rumonge, dans la province de Bururi (Sud).

Quinze drapeaux de ce parti ont aussi été déchirés. Cela c'est déroulé dans les localités de Nyakara, Kizuka, Mugomere et à la 9ème avenue de la ville de Rumonge.

Lire la suite...
 
Lazare Ndayongeje voit "une capitulation de la pensée" chez Melchior Mbonimpa

@rib News, 12/06/2010

Au fond : Qu’est-ce qu’un intellectuel ?

Cette question m’est venue à l’esprit, après avoir lu, sur le site web Arib, à la date du 03 juin 2010, l’article de M. Melchior Mbonimpa, intitulé : « Capituler, c’est un mauvais choix ». En voyant le titre, je me suis empressé de le lire, pensant y trouver une analyse sérieuse. Car, en ce temps de désaccords politiques, nous avons besoin des lumières des écrivains, des intellectuels, pour animer les débats, démêler les écheveaux, mettre en exergue les enjeux, les non dits, les risques. Cela d’autant plus que dans le tumulte de l’actualité, avec l’ébullition des engagements et les froissements des egos, il est difficile de trouver une position qui soit hors de portée du soupçon de partialité. Et c’est, me semble-t-il le moment, de nous interroger sur la nature et la responsabilité de l’intellectuel. Une fois esquissée sa figure, même marquée de polarités contrastées, nous allons mesurer la portée de l’écrit de M. Mbonimpa, et la déception que l’on ressent après l’avoir lu.

Lire la suite...
 
Présidentielle au Burundi: début de la campagne, interdite à l'opposition

@rib News, 12/06/2010 – Source AFP

La campagne pour l'élection présidentielle du 28 juin au Burundi, à laquelle le chef de l'Etat sortant Pierre Nkurunziza est seul autoriser à participer car unique candidat au scrutin, a débuté samedi dans le nord du pays, a-t-on appris de sources administratives locales.

Près de 10.000 partisans de M. Nkurunziza ont participé à un grand meeting politique dans sa province natale de Ngozi (nord), selon ces sources.

Lire la suite...
 
Burundi : Le président Nkurunziza a lancé sa campagne

BBC Afrique, 12 juin 2010

Le président Pierre Nkurunziza en campagne électorale de mai 2010Pierre Nkurunziza a lancé sa campagne de deux semaines pour se succéder à lui-même ; il reste le seul en lice après le retrait des six candidats de l’opposition qui dénoncent toujours des fraudes massives pendant les élections communales de mai dernier.

Le Burundi organise ses premières élections démocratiques une année après que le dernier mouvement rebelle FNL, les Forces nationales de libération, a déposé les armes, après plus de dix ans de guerre civile qui a fait plus de trois cents milles morts.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 11 juin 2010

@rib News, 12/06/2010

● Politique

- Le parti Upd-Zigamibanga a annoncé ce vendredi soir que la candidate à la présidence de ce même parti Mme Pascaline Kampayano a été kidnappée par la police à Cibitoke.  Selon le porte-parole de ce parti Chauvineau Mugwengezo, Mme Kampayano était en compagnie de sa fille et son chauffeur quand la police les a arrêtés et transporté au commissariat de police de la province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi. Le porte-parole de l’Upd souligne que Mme kampayano se rendait au Congo pour des raisons personnelles et se dit inquiet par cette arrestation, qui, visiblement est une façon d’intimider l’opposition. Elle risque de passer la nuit en prison dans des conditions déplorable, regrette le porte parole de l’Upd. (Rpa)

Lire la suite...
 
Burundi : Début de la campagne électorale pour un candidat unique

@rib News, 12/06/2010 – Source Xinhua

Dans son décret numéro 100/99 du 11 juin 2010 portant ouverture de la campagne électorale pour l’élection du président de la République, le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza indique que la campagne électorale s’ouvre le samedi 12 juin 2010 à 6 heures et prendra fin le vendredi 25 juin 2010à 18 heures. Toute autre propagande électorale en dehors de cette période fixée est interdite.

Le même décret indique que seuls les partis régulièrement constitués ainsi que leurs candidats sont autorisés à organiser des réunions électorales, la campagne n’étant autorisée qu’aux seuls « partis politiques qui ont déposé leurs candidatures » (Art.4).

Lire la suite...
 
Burundi : un policier tue six innocents dans le nord du pays

@rib News, 11/06/2010 – Source Xinhua

Un policier de la localité de Kirundo, dans le Nord du Burundi, a tué six civils innocents jeudi soir pour un contentieux lié aux frais de sécurisation des élections communales.

Le policier Ndikuriyo Frédéric, furieux de n’avoir pas perçu pour la seconde fois les frais de sécurisation des élections communales du 24 mai dernier, a décidé d’éliminer son chef qui le lui a refusé parce que le même Ndikuriyo avait déjà perçu ces frais dans la province de Ngozi, voisine de Kirundo.

Lire la suite...
 
Burundi : publication des résultats définitifs des élections communales

@rib News, 11/06/2010 – D'après Xinhua

Les présidents des 17 Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) du Burundi ont procédé vendredi à la publication des résultats définitifs des élections communales du 24 mai. Les résultats provisoires avaient déjà été contesté par les principaux partis de l'opposition qui ont décidé de se retirer de tout le processus électoral.

Selon la Commissions électorales nationale indépendante (CENI), la proclamation définitive avait été précédée par l’opération de vérifications des recours qui ont été introduites par les partis et les candidats indépendants.

Lire la suite...
 
La campagne pour la présidentielle du 28 juin débute samedi au Burundi

PANA, 11/06/2010

Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a sorti vendredi un décret portant ouverture, le 12 juin à 6 heures locales (4 heures GMT), de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 28 juin prochain.

Seul le parti qui aura présenté un candidat à l'élection présidentielle sera autorisé à faire campagne, précise le décret.

Lire la suite...
 
Rwanda : arrestation du général Jean Bosco Kazura, président de la FERWAFA

@rib News, 11/06/2010 – Source AFP

Général Jean-Bosco KazuraL'armée rwandaise a annoncé vendredi avoir arrêté le président de la Fédération nationale de football (FERWAFA), le général Jean Bosco Kazura qui était parti assister au Mondial en Afrique du Sud "sans l'autorisation de sa hiérarchie".

"Il s'était rendu en Afrique du Sud pour la Coupe de monde, mais sans l'autorisation de sa hiérarchie militaire (...) C'est un acte d'insubordination", a déclaré sur les ondes de Radio Rwanda, le porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Jill Rutaremara.

Lire la suite...
 
Burundi : les médias dénoncent les "appels à la haine" de radio Rema FM

@rib News, 11/06/2010 – Source AFP

 Les principaux représentants des médias et des journalistes au Burundi se déclarent inquiètes des dérives d'une radio proche du pouvoir, Rema FM, accusée de "promouvoir la haine", et que l'ONU a mise en garde contre "toute incitation à la violence".

Dans un courrier au Conseil national de communication (CNC, organe de régulation des médias) ces organisations professionnelles "protestent contre le silence" de cette institution face "à la manipulation de l'information, à la promotion de la haine et à la stigmatisation de certaines personnalités politiques" auxquelles se livre Rema FM.

Lire la suite...
 
L'Afrique de l'Est et l'UE vont accélérer les négociations pour les APE

PANA, 10/06/2010

Dar es Salaam, Tanzanie - Les pays membres de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est (EAC) et la Commission européenne (CE) ont bouclé leur troisième session de négociations sur les accords de partenariat économique (APE), et ont reconnu que l'obstacle majeur de l'accès aux marchés de l'Union européenne (UE) reste toujours les règles rigoureuses d'origine.

Les deux parties ont toutefois affirmé leur reconnaissance des besoins de développement dans la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est et leur engagement à garantir que les APE soient un plus en faveur du développement pour promouvoir et consolider l'intégration régionale et accélérer l'entrée de l'EAC dans l'économie mondiale.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 10 juin 2010

@rib News, 10/06/2010

● Politique

Pierre Buyoya, ex-président du Burundi- L’ancien président du Burundi Pierre Buyoya demande aux politiciens burundais de s’asseoir ensemble pour trouver les solutions durables aux problèmes politiques de ces derniers jours. Selon Pierre Buyoya, le Burundi a déjà traversé des crises énormes qui ont même occasionné d’énormes dégâts matériels et humains, mais que chaque fois le dialogue a été nécessaire pour dénouer la crise. Il se propose de faire la médiation entre les deux camps actuellement en conflit au Burundi, à savoir l’opposition d’un coté et la Ceni et le parti au pouvoir de l’autre coté. "Je l’ai déjà fait pour d’autres pays, comme en Centrafrique, pourquoi ne pas le faire pour mon pays ?", s’interroge l’ancien chef d’Etat. (Rpa/Rfi)

Lire la suite...
 
La société nationale de riz du Burundi proche de la disparition ?

MTM-News, jeudi 10 juin 2010

Par Jean-Bosco NZOSABA

Proche de la banqueroute, la société nationale de riz burundaise est menacée de disparition pure et simple.

Le Burundi est en pleine saison de récolte du riz paddy dans la plaine de l’Imbo, frontalière de la RD Congo. Mais en raison de ses difficultés de trésorerie, la Société nationale de production et de commercialisation du riz (SRDI) ne peut plus payer les producteurs. Par manque de liquidités, la SRDI ne peut plus honorer la relation contractuelle qui la relie à un millier de paysans-associés; ceux-ci vendaient chaque année toute leur production en échange d’un encadrement agricole et de distribution d'intrants. Ces agriculteurs se sont donc tournés vers les commerçants ambulants, lesquels privilégient la spéculation.

Lire la suite...
 
Plus de 40.000 Congolais recensés en Belgique

PANA, 10/06/2010

Bruxelles, Belgique - Quelque 40.300 Congolais et Belges d'origine congolaise vivent en Belgique, selon une étude réalisée par l'Université catholique de Louvain (UCL).

Cette étude a été publiée à l'occasion des élections législatives belges prévues le dimanche 13 juin, et pour lesquelles l'électorat d'origine congolaise est très sollicité, en raison, notamment, des écarts très faibles qui séparent les partis politiques dans les sondages.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 09 juin 2010

@rib News, 10/06/2010

● Politique

- Les partis de l’opposition avaient organisé une descente dans la commune de Rumonge au sud du pays, ce mercredi matin. Ils ont cependant eu beaucoup de difficultés pour arriver à Rumonge. La police, sous l’ordre "d’en haut", comme le précisaient certains éléments de la police sur place, a obligé le cortège de ces partis de s’arrêter à Magara et  à Rutunga à une vingtaine de kilomètres de la ville de Bujumbura.  Ces leaders politiques qui étaient déterminés à arriver dans la commune de Rumonge ont dû quitter leurs véhicules pour aller à pied. Après de longues négociations entre ces membres de l’opposition et la police, ils ont eu la permission de continuer le chemin de Rumonge. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Burundi : bras de fer entre le ministre de l’Intérieur et l’opposition

@rib News, 10/06/2010 – Source Xinhua

Plusieurs partis d’opposition burundais dont FNL, CNDD, UPD, ADR, CDP et FRODEBU ont fait fi mercredi de la décision du ministre de l’Intérieur interdisant les partis d’opposition d’organiser des réunions et/ou des manifestations publiques en cette période de campagne électorale à la présidentielle.

L’interdiction avait été faite mardi, mais dès le matin de mercredi les leaders des partis ci-haut cités ont fait une descente vers Rumonge, ville de la province de Bururi (Sud). La police a essayé de leur barrer le passage, mais en vain. Au même moment le Secrétaire général de l’ONU débarquait dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban Ki-moon prône un processus électoral ouvert à tous
09/06/2010
Secrétaire général
SG/SM/12948
AFR/1989

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL FÉLICITE LES ACTEURS NATIONAUX AU BURUNDI

POUR LES PROGRÈS REMARQUABLES DU PAYS SUR LA VOIE DE LA PAIX


On trouvera, ci-après, le texte de l’allocution du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, devant les acteurs nationaux à Bujumbura, le 9 juin 2010:

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon salue la participation burundaise à l’AMISOM
09/06/2010
Secrétaire général
SG/SM/12949
AFR/1992

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL REND HOMMAGE AU BATAILLON BURUNDAIS DE L’AMISOM


On trouvera, ci-après, le texte de l’allocution du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, devant le bataillon burundais de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) à Bujumbura, le 9 juin 2010:

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon invite les Burundais à régler leur différend par le dialogue

APA, 09-06-2010

Bujumbura (Burundi) - Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a invité la classe politique burundaise à régler de façon inclusive et conforme aux lois en vigueur la crise actuelle née des contestations des élections communales.

M. Ban s’exprimait mercredi à Bujumbura où il a séjourné pour une visite de quelques heures au cours de laquelle il s’est entretenu avec le chef de l’Etat burundais Pierre Nkurunziza, et son représentant spécial au Burundi, Charles Pétrie.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban Ki-moon appelle au respect des institutions

@rib News, 09/06/2010 – Source AFP

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi les dirigeants politiques du Burundi à respecter les voies institutionnelles et le "verdict des urnes", dans une tentative d'apaiser les tensions dans ce pays meurtri par la guerre civile, à l'approche de la présidentielle du 28 juin.

"J'applaudis à tout ce que vous avez fait pour le succès des élections (communales du 24 mai) et vous encourage vivement à régler vos différends, quels qu'ils soient, par les voies institutionnelles établies", a déclaré M. Ban, au cours d'une visite de quelques heures dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon salue les progrès du Burundi dans la consolidation de la paix

Un News Centre, 9 juin 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à Bujumbura, au BurundiA son arrivée à Bujumbura, au Burundi, seconde étape d'une tournée africaine qui le mènera en Sierra Leone, au Cameroun, et au Bénin, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité le peuple burundais pour ses efforts en faveur de la paix et de la reconstruction du pays, ravagé par la guerre civile.

Pendant près de cinquante ans, le Burundi a été le théâtre d'affrontements ethniques sanglants, notamment entre communautés Hutus et Tutsi, à l'instar de ceux qui ont débouché sur un génocide au Rwanda voisin en 1994.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition en appelle à Ban Ki-Moon pour résoudre la crise

@rib News, 09/06/2010

ADC-IKIBIRI

Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi

Bujumbura le 08 juin 2010

Excellence Monsieur le Secrétaire Général,

Nous avons l’insigne honneur de nous adresser à votre très haute autorité en votre qualité de Secrétaire Général des Nations Unies et garant du processus de paix au Burundi, pour vous faire part de nos profondes préoccupations suite à la grave crise consécutive au hold up électoral survenu au cours du scrutin des élections communales du 24 mai 2010.

La situation critique que traverse notre pays, est si préoccupante à tel enseigne qu’elle risque de remettre en cause les efforts et les sacrifices conjugués du peuple burundais et de la Communauté Internationale.

Lire la suite...
 
Au Burundi, l'opposition proteste contre la visite du secrétaire général de l’ONU

RFI, 09 juin 2010

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a été reçu par le premier vice-président burundais, Yves Sahinguvu, à son arrivée à Bujumbura ce 9 juin 2010. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé ce mercredi 9 juin 2010 à Bujumbura pour une visite officielle de quelques heures pour évoquer notamment la question du processus électoral. Cette visite est contestée par l’opposition qui rejette les résultats des élections communales et s'est retirée de la présidentielle prévue pour le 28 juin prochain et craignant un soutien de Ban Ki-moon au pouvoir burundais.

Le président sortant Pierre Nkurunziza sera le seul candidat en course, lors de l’élection présidentielle. Tout le monde s'attendait à une chaude journée à Bujumbura, avec une opposition qui voudrait bien pouvoir peser sur le secrétaire général de l'ONU, en organisant une grande manifestation dans les rues de la capitale, malgré l'interdiction du pouvoir burundais. Arrivé en fin de matinée à Bujumbura, Ban Ki-moon s'est d'abord rendu au bureau des Nations unies. Dans l’après-midi, il devait rencontrer au palais des Congrès les principaux acteurs politiques, donc, on peut l'imaginer, notamment les leaders de l'opposition.

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposition interdite de réunions et meetings

@rib News, 09/06/2010 – Source AFP

Le gouvernement a interdit à l'opposition de faire campagne pour l'élection présidentielle du 28 juin, tous les candidats des partis d'opposition ayant retiré leur candidature, a rapporté mercredi la radio nationale.

"Seuls sont autorisés à participer à la campagne (pour la présidentielle) les partis qui ont présenté un candidat, en l'occurrence le parti CNDD-FDD (au pouvoir)", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Edouard Nduwimana, dont les propos sont rapportés mercredi par la radio nationale.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon va tenter de relancer le processus électoral au Burundi

@rib News, 09/06/2010 – Source AFP

Ban Ki-moon acceuilli à son arrivée mercredi à Bujumbura par le 1er vice-président Yves SahinguvuLe Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé mercredi à Bujumbura pour tenter de relancer le processus électoral au Burundi, contesté par l'opposition qui a annoncé à l'occasion de cette visite son intention de manifester malgré l'interdiction des autorités.

"Votre pays passe par une phase extrêmement importante", a déclaré M. Ban peu après son arrivée à l'aéroport, placé sous haute surveillance.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon rend hommage aux Burundais dès son arrivée à Bujumbura

@rib News, 09/06/2010 - Source Nations Unies

Allocution du Secrétaire général des Nations Unies à son arrivée au Burundi

Bujumbura, 9 juin 2010

Excellences, Mesdames et Messieurs de media

Bonjour, ‘Mwaramutse’ (good morning)

C’est un plaisir pour moi de me trouver au Burundi.

Mais c’est pour l’Afrique le grand moment de la Coupe mondiale de football et de la célébration d’un demi-siècle d’indépendance de beaucoup de pays du continent, célébration que le Burundi connaîtra dans deux ans.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 08 juin 2010

@rib News, 09/06/2010

● Politique

- Les treize partis politiques de l’opposition ont animé une conférence de presse ce mardi à Bujumbura. Lors de cette conférence de presse, les partis politiques semblent avoir passé à la vitesse supérieure dans leurs réclamations. Ils accusent le président de la République Pierre Nkurunziza d’avoir violé la Constitution et d’autres lois du pays. Selon Zed Feruzi, président du parti Upd-Zigamibanga, qui parlait au nom des treize partis, une motion de censure est plus qu’urgente contre le président de la République accusé de croiser les bras devant des situations où son intervention est nécessaire. Ces treize partis mettent encore la pression contre la Ceni, en affirmant qu’ils attendent impatiemment sa  démission. Zed Feruzi a donc demandé aux députés et sénateurs d’engager dans les meilleurs délais les procédures visant à une motion de censure contre le président Pierre Nkurunziza. (Isanganiro/Rpa/Bonesha)

Lire la suite...
 
Le Secrétaire général de l'ONU est arrivé à Bujumbura

@rib News, 09/06/2010 – Source AFP

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé mercredi matin à Bujumbura pour une visite de quelques heures consacrée au processus électoral en cours au Burundi contesté par l'opposition.

M. Ban a été accueilli à l'aéroport de Bujumbura par le 1er vice-président Yves Sahinguvu et une dizaine de ministres du gouvernement.

Lire la suite...
 
La famille d'Agnès Dury assassinée au Burundi réclame justice

Le Monde|09.06.10

Quelle justice pour les ressortissants français tués à l'étranger ?

Point de vue - Séverine Dury

Agnès Dury, assassinée le 31 décembre 2007 à Ruyigi au BurundiLe 31 décembre 2007, à la tombée de la nuit dans la ville de Ruyigi, dans l'Est du Burundi, des rafales de Kalachnikov criblent à bout portant le véhicule de l'ONG Action contre la faim dans lequel se trouvent cinq jeunes femmes. Deux balles atteignent deux volontaires humanitaires françaises : 'une d'elle entrainera de très graves blessures, l'autre sera mortelle. Agnès Dury décède après plusieurs heures d'agonie et de délire. Elle avait 31 ans et s'engageait pour la première fois dans l'humanitaire. C'était ma sœur.

Dans les premiers mois, l'information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat est conduite très efficacement : utopsie du corps d'Agnès une fois rapatrié, et extraction de la balle meurtrière, déplacement "éclair" d'experts pour une reconstitution des faits et analyse des tirs sur le véhicule, saisie d'armes transportées en France pour un examen balistique approfondi.

Lire la suite...
 
La presse africaine s’interroge sur la légitimité de la présidentielle au Burundi

L'Observateur Paalga, 9 juin 2010

Présidentielle au Burundi : Pourquoi alors un scrutin ?

Pierre Nkurunziza, le président burundais, a devant lui la victoire assurée à la présidentielle du 28 juin 2010 : il sera réélu inéluctablement, puisqu’il est seul en lice. Le 1er juin, cinq partis de l’opposition avaient déjà jeté l’éponge en refusant d’être, disent-ils, “des cautions démocratiques d’un processus électoral qui n’a plus de sens”. Parmi eux, le chef des ex-rebelles des FNL, Agathon Rwasa, qui faisait figure de principal adversaire.

L’une des pommes de discorde, ce sont les résultats des communales du 24 mai, caractérisées, selon l’opposition, par “des fraudes massives orchestrées par le parti au pouvoir”. Après ces retraits, le candidat des Forces pour la défense de la démocratie (FDD), au pouvoir, n’avait plus en face de lui que le candidat de l’UPRONA, Yves Sahinguvu. Alors qu’on ne se faisait pas d’illusions sur l’issue de ce duel, qui consacrera la victoire du président sortant, le porte-flambeau de l’UPRONA a rejoint, le 4 juin, les cinq candidats qui s’étaient retirés du scrutin 72 heures plus tôt.

Lire la suite...
 
Burundi : le ministre de l'Intérieur met en garde l'opposition

@rib News, 09/06/2010 - Source Xinghua

Edouard NduwimanaLe ministre de l'Intérieur du Burundi Edouard Nduwimana a organisé mardi matin une réunion à l' intention des 17 gouverneurs de provinces du pays.

"Nous accepterons une campagne électorale et non une campagne d’intoxication", leur a indiqué le ministre, faisant allusion aux propos tenus la veille par les partis d'opposition qui avaient annoncé qu'ils allaient commencer leur campagne de demander à la population de boycotter le prochain scrutin présidentiel du 28 juin prochain.

Lire la suite...
 
Aprodh salue la grâce présidentielle mais déplore les arrestations actuelles
Voice of America, 08 juin 2010

Burundi : la grâce accordée à plus de 1300 prisonniers « est une bonne décision » selon l’APRODH

Sont notamment concernés les prisonniers condamnés à des peines inferieures à 5 ans, les femmes enceintes ou les malades.

Le président burundais Pierre Nkurunziza a gracié plus de 1 300 prisonniers en application d’une décision prise en mars dernier ; un geste salué au Burundi où les prisons sont en état de surpopulation.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon débarque mercredi au Burundi pour quelques heures

@rib News, 08/06/2010 – Source AFP

Ban Ki-moonLe Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est attendu mercredi au Burundi pour une visite de quelques heures consacrée "au processus électoral en cours" dans ce pays, a-t-on appris mardi de source officielle.

"Le Secrétaire général de l'ONU s'entretiendra avec les plus hautes autorités du pays et délivrera un message aux acteurs politiques et sociaux nationaux", indique un communiqué du ministère des Relations extérieures et de la coopération internationale.

Lire la suite...
 
Grâce présidentielle au Burundi, plus de 1.300 prisonniers libérés

@rib News, 08/06/2010 – Source AFP

Plus de 1.300 prisonniers ont été libérés depuis lundi au Burundi en application d'une grâce présidentielle annoncée en mars, a indiqué mardi le ministère burundais de la Justice.

"Au total, 1.354 prisonniers, soit environ 13% des personnes détenues dans ce pays, ont été libérés depuis hier en vertu du décret présidentiel du 24 mars", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère de la Justice, André Ntahomvukiye.

Lire la suite...
 
Détention prolongée de 30 jours pour l'avocat américain arrêté au Rwanda

PANA, 08/06/2010

Kigali, Rwanda - La détention préventive de l'avocat américain Peter Erlinder, poursuivi pour "négation et occultation du génocide des Tustsis", a été prolongée de trente jours par le tribunal de base de Gasabo, dans la ville de Kigali, la capitale du pays.

Peter Erlinder a été arrêté il y a deux semaines à Kigali, alors qu'il venait pour la défense de Mme Victoire Ingabire Umuhoza, une leader de l'opposition également poursuivie devant la justice rwandaise.

Lire la suite...
 
Fidh et Iteka pour un processus électoral "régulier, inclusif et surtout sécurisé"

@rib News, 08/06/2010

Les acteurs politiques burundais doivent tout mettre en œuvre pour garantir la crédibilité du processus électoral

  Paris, Nairobi, Bujumbura, 8 juin 2010 – La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et son organisation membre au Burundi, la Ligue ITEKA, regrettent vivement les événements ayant entouré et suivi les élections communales du 24 mai 2010 et appellent l’ensemble des acteurs politiques burundais à tout mettre en œuvre pour garantir la crédibilité du processus électoral, déterminant pour le maintien de la paix et le renforcement de l’État de droit dans ce pays.

Les élections communales, premières des cinq élections prévues cette année au Burundi, avaient valeur de test pour le bon déroulement de l’ensemble du processus électoral. Si aucun incident sécuritaire majeur n’est à déplorer le jour du scrutin, certaines irrégularités auraient entouré le processus : non respect des horaires d’ouverture et de fermeture de certains bureaux de vote, achat de votes, bulletins de vote non mis dans les enveloppes, absence du double comptage des voix, port de signes distinctifs de partis politiques, actes d’intimidation à l’encontre des électeurs, dispositions d’isoloirs sans garantie du secret de vote, etc.

Lire la suite...
 
Burundi : Pierre Nkurunziza candidat unique à l’élection présidentielle

@rib News, 08/06/2010 – Source AFP

Pierre Nkurunziza, président du BurundiLe président sortant Pierre Nkurunziza sera le seul candidat du 28 juin au Burundi, après le boycott des candidats de l'opposition, a annoncé mardi la Commission électorale (Ceni) au lendemain de la  date limite de dépôt des candidatures.

"Jusqu'à hier (lundi), date limite pour le dépôt de candidature à la présidentielle, nous n'avions qu'un seul candidat, le président  en exercice Pierre Nkurunziza", a déclaré le porte-parole de la  Ceni, Prosper Ntihorwamiye. "Nous n'avons donc qu'une seule candidature retenue, celle de M.  Nkurunziza, qui remplit toutes conditions fixées par la loi", a-t-il  poursuivi.

Lire la suite...
 
Processus électoral au Burundi : "Un regard froid sur les faits s’impose"

@rib News, 08/06/2010

Burundi Élections 2010

Le Processus Électoral Paralysé

Par Nsengiyumva Vincent

Introduction

Avec le retrait de l’Uprona, le marathon électoral qui venait juste de commencer est paralysé. Simplement. Le CNDD-FDD se retrouve seul sur la ligne de départ. L’opposition conteste résolument les communales qu’elle estime largement fraudées par le pouvoir. Du côté de la CENI les surprises se multiplient. D’abord c’était un inexplicable double ajournement des élections. Puis c’était la tenue des élections caractérisées par un manque de préparation chronique (au niveau de la logistique et de la gestion). Avec raison, l’opposition n’a pas cru à un simple problème organisationnel. Ensuite, au lieu de saisir le retrait de la course de tous les partis politiques avec discernement et aborder la situation avec sagesse et impartialité comme il se devait dans de telles conditions, c’est le président de cette commission en personne qui minimisera le rôle même des partis politiques autres que le CNDD-FDD dans le processus électoral en les comparant aux simples condiments d’un repas. Les propos de l’Ambassadeur Ndayicariye ont été malheureux et n’ont fait qu’attiser les appréhensions des partis de l’opposition - et au fur et à mesure le point de vue de la CENI se calque à celui du CNDD-FDD. Avec la Commission Electorale Nationale Indépendante jouant présentement le rôle du troisième belligérant, la situation semble sans issue. Pour le moment le processus électoral est bloqué.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 07 juin 2010

@rib News, 08/06/2010

● Politique

- Le porte parole de la Ceni, Prospère Ntahorwamiye a souligné ce dimanche que la période de dépôt des candidatures pour les prochaines présidentielles est légalement terminée. Cependant, il a souligné que si une ou autre personne a besoin de se faire élire qu’elle peut toujours amener le dossier au sein de la Ceni pour être analysé. Parlant de la démission de la Ceni, Prospère Ntahorwamiye dit que seuls l’Assemblée Nationale et le Sénat qu’ils l’ont mis en place peuvent demander son départ, selon la loi. Notons que le seul candidat jusqu’ici connu pour les prochaines présidentielles est Pierre Nkurunziza, pour le compte du parti au pouvoir, le Cndd-Fdd. (Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi : l’opposition s’indigne de la prochaine visite du chef de l’Onu

@rib News, 07/06/2010 – Source Xinhua

Douze partis du Burundi qui rejettent en bloc le verdict des urnes du 28 mai dernier sur les élections communales ont organisé lundi matin une conférence de presse pour annoncer leur indignation par rapport à la visite prochaine du secrétaire général des Nations Unies Ban-Ki Moon au Burundi.

"Pourquoi ils font venir Ban-Ki Moon ? Pour faire quoi ? Si ce n’est que pour endosser la position commune déjà arrêtée qui est contradictoire avec les rapports internes qui dorment dans leurs ambassades", s’indigne Alexis Sinduhije, président du parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie, faisant ainsi allusion aux ambassadeurs accrédités à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Rwanda : un troisième candidat à la présidentielle d'août prochain

@rib News, 07/06/2010 – D’après AFP et PANA

Une troisième formation politique rwandaise, le Parti libéral (PL), a désigné dimanche son candidat à l'élection présidentielle d'août prochain, en la personne du vice-président du Sénat, Prosper Higiro, a-t-on appris lundi.

Il rejoint dans la course présidentielle le chef de l'Etat sortant Paul Kagame, candidat du puissant Front patriotique rwandais (FPR), et le vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Damascène Ntawukuriryayo désigné par le Parti social démocrate (PSD).

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17629 - 17706 sur 19609

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher