topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
"Burundi cœur d’Afrique au cœur de l’Europe" : Discours de l'Ambassadeur Kavakure

@rib News, 05/07/2009

Discours de S.E. Laurent Kavakure, Ambassadeur du Burundi à Bruxelles à l'occasion de la commémoration du 47ème anniversaire de l'indépendance nationale. - Bruxelles, 4 juillet 2009

L'Ambassadeur Kavakure lors de  son discours de circonstanceDistingués invités, Excellences, Mesdames, Messieurs, chers amis du Burundi, chers compatriotes,

1. C'est pour moi un grand honneur, et un plaisir immense de pouvoir m'adresser à vous, en cette circonstance particulière, de commémoration du 47è anniversaire de l'indépendance de notre pays.

Permettez–moi d'abord, de vous adressez mes salutations les plus cordiales, et de vous souhaiter, à toutes à tous, une chaleureuse bienvenue dans ce magnifique Palais de BOZAR de Bruxelles, où l’ambiance est exceptionnelle.

Distingués invités, Excellences, Mesdames, Messieurs,

2. Aujourd’hui, nous commémorons l’avènement de notre indépendance nationale. C’était le 1er juillet 1962. Mais comme vous le constatez, nous n’avons pas voulu organiser une fête classique en semaine. Nous avons voulu marquer l’événement d’un cachet exceptionnel.

Lire la suite...
 
Adhésion du Rwanda et du Burundi à l'Union douanière de l’EAC

@rib News, 05/07/2009 – Source Xinhua

La Communauté de l'Afrique de l'Est (East African Community, EAC) a annoncé que le Rwanda et le Burundi allaient adhérer officiellement le 6 juillet à l'Union douanière de cette organisation.

Les lancements des activités de l'Union douanière de l’EAC se dérouleront simultanément dans les capitales des nouveaux Etats partenaires de l’EAC, Kigali et Bujumbura, avec la participation des ministres des Affaires régionales, des Finances, du Commerce et de l'Industrie, ont rapporté les médias locaux.

Lire la suite...
 
L’EAC s'engage à promouvoir le développement de ses infrastructures

@rib News, 04/07/2009 – Source Xinhua

La Communauté de l'Afrique de l'Est (East African Community, EAC) envisage de lancer un projet de développement des infrastructures dans les domaines des transports ferroviaire, routier et aérien, des technologies de l'information et de la communication ainsi que de l'industrie énergétique, rapporte samedi le quotidien tanzanien The Citizen.

Cette organisation régionale a attaché une grande importance au développement des infrastructures, a indiqué Juma Mwapachu, secrétaire général de l’EAC, cité par le journal.

Lire la suite...
 
L'Union africaine se dote d'une "Autorité"

@rib News, 03/07/2009 – Source Associated Press

 Les dirigeants africains se sont mis d'accord dans la nuit de jeudi à vendredi sur la proposition libyenne visant à transformer l'Union africaine et étendre ses prérogatives. Ces changements devraient voir la Commission de l'Union africaine devenir l'"Autorité africaine".

Adopté à 4h00 locales lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, ce projet d'accord indique que cette nouvelle Autorité va simplifier la structure de l'UA en étendant de manière significative ses pouvoirs en matière de défense, d'échanges internationaux et diplomatiques.

Le document est considéré comme une étape capitale de la vision du leader libyen Moammar Kadhafi d'un gouvernement fédéral qui présiderait aux destinées des "Etats-Unis d'Afrique".

 
Un Burundais à la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples

@rib News, 02/07/2009 – Source PANA

Le Conseil exécutif de l'Union africaine (UA) a élu, au cours de sa 15ème session, jeudi à Syrte, les 11 membres de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) et les 3 membres de la Commission de l'Union africaine sur le droit international (AUCIL).

Selon un communiqué du Conseil exécutif de l'UA, les membres de la CADHP sont : Ben Achour Rafaa (Tunisie), Ebenezer Appreku (Ghana), Nkurunziza Donatien (Burundi), Minelik Alemu Getahun (Ethiopie), Filali Kamel (Algérie), Lilian Bokeeye Mahairi-zaja (Kenya), Adelardus Kilangi (Tanzanie), Kholisani Solo (Bostwana), Blaise Tchikaya (Congo), Atanazio Kayafa Tembo (Malawi) et Cheikh Tidiane Thiam (Sénégal).

Lire la suite...
 
Sommet de l'UA : discussions tendues sur le projet de gouvernement africain

@rib News, 02/07/2009 – Source AFP

Les chefs d'Etat africains ont mené jeudi, au 2e jour de leur sommet à Syrte (Libye), des discussions tendues sur le projet de "gouvernement africain" cher à leur hôte Mouammar Kadhafi, avant de se pencher sur les crises et conflits qui secouent leur continent.

Le "Guide" libyen, président en exercice de l'Union africaine (UA), plaide pour la création d'une "Autorité" aux pouvoirs immédiatement élargis à des domaines clés comme la Défense et les relations internationales, suscitant de vives réticences de certains pays.

Lire la suite...
 
Kadhafi ouvre le 13ème sommet de l'UA

PANA, 01/07/2009

Kadhafi au Sommet de l'UA du 01 juillet 2009Syrte, Libye - Le guide libyen, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA) a ouvert, mercredi à Syrte, dans le centre de la Libye, les travaux du 13ème sommet de l'organisation panafricaine en présence de la majorité des chefs d'Etat et de gouvernement africains, ainsi que de représentants d'autres régions du monde, notamment le président du Brésil, Lula da Silva.   

Dans son discours, le guide libyen a rendu hommage à tous ceux qui ont accordé un intérêt aux questions africaines, aidé le continent à sortir de l'arriération pour réaliser le progrès et à se débarrasser des divers conflits et agi dans le but de mobiliser les efforts du continent en vue de faire face à tous les problèmes qui entravent sa marche en avant.

Lire la suite...
 
Alexis Sinduhije rencontre les Burundais de France le 05 juillet à Paris

@rib News, 01/07/2009

Alexis SinduhijeLa diaspora burundaise de France rencontre M. Alexis SINDUHIJE, Président du Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD) :

Dimanche 5 juillet à 15h00

A l’hôtel IBIS Paris Bastille Opéra.

Cette rencontre permettra à la diaspora de mieux connaître le programme du MSD.

Ce sera l’occasion pour tous ceux qui se sentent concernés par l’avenir de notre pays d’aborder et de débattre sur des sujets chers à nous tous, tels que la sécurité, la santé, l’éducation, la justice, l’économie ou encore la place du Burundi dans la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Accès :

Lire la suite...
 
C’est librement que les réfugiés burundais devraient pouvoir rentrer chez eux

@rib News, 01/07/2009 - Source Amnesty International

 Les autorités tanzaniennes doivent veiller à ce que les milliers de réfugiés burundais qui vivent dans le camp de Mtabila ne soient pas, comme le suggèrent des informations récentes en provenance de réfugiés et d’organisations, renvoyés de force dans leur pays, a déclaré Amnesty International ce lundi 29 juin.

« Les informations selon lesquelles des pressions seraient exercées sur les réfugiés pour les contraindre à quitter le camp de Mtabila nous inquiètent, a déclaré Godfrey Odongo, spécialiste de l’Afrique de l’Est à Amnesty International. Le fait que certains réfugiés aient eu leur habitation incendiée ou aient reçu des menaces en ce sens est d’autant plus préoccupant que ces agissements sont le fait d’individus soupçonnés d’agir sur instructions directes des autorités tanzaniennes. »

Lire la suite...
 
Ntwenga : "Témoignage du 30 juin à Usumbura et du 1er juillet 1962 à Bujumbura"

@rib News, 01/07/2009

Témoignage du 30 juin à Usumbura (Urundi) et du 1er juillet 1962 à Bujumbura (Burundi)

TRANSMISSION DE MEMOIRE ET CONTRIBUTION A LA COMMISSION VERITE

Rose Ntwenga, Montpellier (France), le 30 juin 2009

Dès la veille de l’indépendance du Burundi en 1962, les violences emboîtent le pas sur le cours des faits politiques et sociaux.

Le 30 juin 1962, six mois après l’assassinat de quatre syndicalistes à Kamenge[1], mon père, Venant Ntwenga, syndicaliste chrétien, prenait l’avion pour la Belgique. Ce déplacement en urgence se passait la veille d’un jour historique, l’indépendance du Burundi, proclamée le 1er  juillet. D’autres syndicalistes chrétiens ont connu cet exil forcé la veille de l’indépendance du Burundi : Patrice Mayondo, Tite Vyagusa, Maurice Kirotane, Lucien Nahimana, Jean Birihanyuma, Emmanuel Nigane et Léon Manwangari. Certains sont allés vers le Rwanda d’autres vers la capitale belge comme mon père.

Pendant toutes ces années de ma vie, mon souvenir plaçait ces deux faits, bien distincts et très éloignés dans le temps.

A ma grande surprise, lorsque, des années après, mon amnésie d’évocation se dissipant sans prévenir, je réalisais que le départ pour l’Europe et la cérémonie des festivités de l’indépendance n’étaient séparés que de 24 heures.

Le choc le plus important pour moi est de réaliser, aujourd’hui, que depuis le 30 juin 1962, mon  père avait vécu pourchassé, trahi, malmené. Et, il nous avait fait protéger sans que mon frère, ma sœur et moi soyons conscients un seul instant des énergies déployées à cet effet.

Pour lui, depuis cette date, il avait entamé une véritable descente aux enfers.

Lire la suite...
 
La Tanzanie accorde un délai aux réfugiés burundais pour rentrer chez eux

UN News Centre, 30 juin 2009

Réfugiés burundaisLe Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a salué mardi la décision du gouvernement de la Tanzanie d'accorder un délai supplémentaire pour le retour volontaire de quelque 36 000 réfugiés Burundais basés dans des camps.

Le camp de réfugiés de Mtabila situé dans le district de Kasulu au nord-ouest de la Tanzanie, le dernier camp de réfugiés accueillant des réfugiés burundais dans le pays, devait fermer aujourd'hui 30 juin, après que tous les résidents soient rentrés volontairement chez eux.

Lire la suite...
 
La Suisse refuse d'extrader un Rwandais poursuivi pour génocide

@rib News, 30/06/2009 - Source Associated Press

La Suisse n'extradera pas un ressortissant rwandais poursuivi dans son pays pour génocide et crimes de guerre, en raison de la situation qui règne dans cet Etat en matière de droits de l'Homme et parce que les soupçons invoqués à l'appui de la demande ne sont pas suffisamment étayés, a annoncé mardi l'Office fédéral de la justice.

Ancien ministre du Tourisme et de l'Environnement, ce Rwandais vit en Suisse depuis 1995. Il est poursuivi officiellement par les autorités rwandaises pour génocide et crimes de guerre et fait l'objet d'un avis de recherche sur le site Internet d'Interpol.

Lire la suite...
 
Election présidentielle sans incident en Guinée-Bissau

@rib News, 30/06/2009 - Source Reuters

Les électeurs de Guinée-Bissau se sont rendus aux urnes dans le calme dimanche pour remplacer leur président assassiné en mars, avec l'espoir d'arracher l'ex-colonie portugaise d'Afrique de l'Ouest au chaos engendré par les rivalités entre militaires et le trafic de drogue.

Onze candidats étaient en lice pour succéder au président Joao Bernardo Vieira, abattu il y a trois mois par des soldats qui semblent avoir agi par vengeance après le meurtre du chef de l'armée. L'un des principaux candidats a été assassiné durant la campagne.

Lire la suite...
 
Sommet de l'UA : les leaders africains sous la pression de Kadhafi

@rib News, 30/06/2009 - Source AFP

 Les chefs d'Etat africains se retrouvent à partir de mercredi à Syrte, en Libye, sous la présidence de Mouammar Kadhafi qui met la pression sur son projet controversé de "gouvernement africain" alors que le continent est confronté à des crises menaçant la stabilité de plusieurs pays.

Autoproclamé "roi des rois traditionnels d'Afrique", le "Guide" libyen, au pouvoir depuis 40 ans, recevra ses pairs pour le 13e sommet de l'Union africaine (UA) en pouvant se targuer d'un nouveau titre: celui de doyen des chefs d'Etat africains, qui lui est revenu après la mort début juin du président gabonais Omar Bongo Ondimba.

Lire la suite...
 
Fin de mandat du représentant du HCR au Burundi sur un bilan positif

PANA, 29/06/2009

Bujumbura, Burundi - Le représentant du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Bo Shack, a été reçu, lundi, par le premier vice-président de la République du Burundi, Yves Sahinguvu, au terme de deux années et demie de bons et loyaux services qui ont permis le retour d'exil de plusieurs centaines de milliers de Burundais, apprend-on de source humanitaire à Bujumbura.

Le mouvement de retour a commencé à s'accélérer en 2002 et près de 500.000 Burundais sont à ce jour rentrés d'exil, s'est félicité le vice-président Sahinguvu en recevant le représentant sortant du HCR qui ne laisse derrière lui que 35.000 réfugiés burundais vivant encore en exil sur le sol de la Tanzanie voisine.

Lire la suite...
 
La monnaie burundaise fait peau neuve sur fond d'inflation galopante

PANA, 29/06/2009

 Bujumbura, Burundi - Le gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), Gaspard Sindayigaya, a annoncé, lundi, l'émission de nouveaux billets de 1.000 et 500 Francs burundais aux dimensions plus réduites à compter du 2 juillet prochain, officiellement pour une meilleure conservation et contre la contrefaçon.

Les grosses coupures de 10.000, 5.000 et 2.000 Francs burundais ont été les premières à changer de « look » en début d’année pour les mêmes raisons de préservation de la monnaie locale.

Lire la suite...
 
Insolite : Un avion Brussels Airlines abîmé au Burundi par... une antilope

@rib News, 28/06/2009 - Source Belga

Incident peu banal, le week-end du 20 juin dernier, pour un avion de la compagnie Brussels Airlines, qui a heurté... une antilope, lors de son atterrissage à l'aéroport de Bujumbura, au Burundi.

L'incident n'a pas fait de blessé mais a occasionné de sérieux dégâts au train d'atterrissage. Quant à savoir ce que la malheureuse antilope faisait sur la piste, mystère...

 
Kadhafi propose une refondation de l’Union africaine

PANA, 28/06/2009

Par Ousseynou Guèye, envoyé spécial de la PANA

Mouammar KadhafiSyrte, Libye – Le guide libyen, Mouammar Kadhafi, a profité de l’ouverture de la 15ème session du Conseil exécutif de l’Union africaine, à Syrte, en Libye, pour demander la mise en place d’une seule autorité qui aura les pleins pouvoirs exécutifs et qui rassemble toutes les prérogatives, a-t-on constaté sur place.

"Si nous voulons avoir une autorité africaine, il faut qu’elle soit unique, qu’importe le nom qu’on lui donnera", a plaidé le guide libyen.

Dans ce cas de figure, il propose que les autres instances se fondent dans la nouvelle Autorité à mettre en place. Il ne sera plus question de parler du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), du Conseil de paix et sécurité et des autres institutions. Elles seront toutes dissoutes.

Lire la suite...
 
Rwanda : Les émissions de la BBC à nouveau menacées de suspension

RSF, 27 juin 2009

Reporters sans frontières exprime son indignation après les nouvelles menaces de la ministre de l’Information, Louise Mushikiwabo, de suspendre les émissions de la British Broadcasting Corporation (BBC) en langue kinyarwanda si la ligne éditoriale de la radio n'est pas modifiée. Ces émissions ont repris le 23 juin 2009, après presque deux mois d'interruption.

"Les émissions en langue kinyarwanda viennent à peine de reprendre et de nouvelles menaces de suspension sont déjà émises à l'encontre de la BBC. Nous demandons à Louise Mushikiwabo et au gouvernement rwandais de respecter la pluralité des opinions et le traitement de l'information par les médias étrangers, plus particulièrement la BBC. Ces menaces à répétition ne sont pas tolérables et doivent immédiatement cesser", a déclaré l'organisation.

Lire la suite...
 
La BAD prévoit une croissance économique de 2,8% en Afrique en 2009

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - Les perspectives de l'Afrique sont négativement affectées par la récession mondiale au point où la croissance économique du continent ne devrait s'établir qu'à 2,8% seulement en 2009, soit moins de la moitié des 5,7% estimés pour 2008, indique le rapport 2009 de la Banque africaine de développement (BAD) sur les perspectives économiques de l'Afrique rendu public, vendredi, à Bujumbura.   

La croissance dans les pays exportateurs de pétrole, qui ont continué à distancer les autres en 2008 de 2%, marque également le pas et devrait s'établir à 2,4% en 2009, contre 3,3% pour les pays importateurs nets, selon la même source.

Lire la suite...
 
La BAD efface 150 millions de dollars de dette du Burundi

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement (BAD) va renoncer à une dette d'un montant global de 150 millions de dollars américains que lui devait le Burundi, a annoncé ce vendredi à Bujumbura le directeur des Recherches à la BAD, Léonce Ndikumana.

M. Ndikumana s'exprimait en marge d'un atelier de présentation d'un rapport relatif aux "perspectives économiques en Afrique", élaboré par l'institution bancaire panafricaine pour l'année 2009.

Lire la suite...
 
Kavakure : "Des manifestations qui feront mourir d’envie de visiter notre pays"

@rib News, 26/06/2009

Conférence de presse à l’Ambassade du Burundi à Bruxelles

Vendredi, 26 juin 2009   

Evénement « Burundi cœur d’Afrique au cœur de l’Europe »

Mot de S.E. l’Ambassadeur Laurent KAVAKURE

Messieurs les journalistes, mesdames, messieurs,

Je vous adresse d’abord mes cordiales salutations et vous souhaite une chaleureuse bienvenue dans les enceintes de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles. Je vous remercie tous d’avoir répondu à notre invitation en dépit de vos nombreuses occupations et vous souhaite de passer un agréable moment avec nous.

Comme vous le savez déjà, l’Ambassade du Burundi à Bruxelles, en collaboration avec la diaspora burundaise, des amis et partenaires du Burundi, organise le 4 juillet dans la grande salle de Bozar à Bruxelles un événement exceptionnel.

Lire la suite...
 
Les finances de l’UA toujours plombées par les arriérés de contributions

PANA, 26/06/2009

 Syrte, Libye – Le sous-comité des contributions de l’Union africaine dresse un constat alarmant de la situation des cotisations des Etats membres au budget 2009, selon un rapport dont la PANA a obtenu copie vendredi à Syrte, en Libye.

Dans ce rapport destiné au Comité des représentants permanents (COREP) dont la 18ème session ordinaire a débuté mercredi dernier, à Syrte, au centre de la Libye (600 km de Tripoli), le sous-comité des contributions souligne le faible niveau des contributions par rapport au montant mis en recouvrement.

Lire la suite...
 
Ntare V est-il un Roi Constitutionnel ? : "Non !", répond Jean Bwejeri

@rib News, 25/06/2009

NTARE V. LA CONTROVERSE POST MORTEM FACE AU PRESCRIT DU CODEX

Par Prof Yochanan Bwejeri - Bruxelles, le 22 Juin 2009

Jean BwejeriIl y a deux façons d’aborder la question soulevée par l’Ambassadeur Baranyanka et reprise en controverse par l’Ambassadeur Laurent Kavakure : l’aborder comme une affaire du passé, ou au contraire, l’examiner comme une affaire du présent. Je constate que les deux intervenants, tout en marquant leurs points d’accord et de désaccord respectifs, conviennent tacitement de considérer la question au passé. Je vais, en ce qui me concerne, marquer mon point de divergence fondamentalement méthodologique, en abordant la question au présent. Les points d’accord ou de désaccord secondaires suivront.

Lire la suite...
 
Exercice de mise en jambes pour la nouvelle CENI du Burundi

PANA, 25/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Commission nationale électorale indépendante (CENI) va étrenner ses nouvelles fonctions par l’organisation d’un scrutin partiel destiné à pourvoir à deux postes vacants de sénateur dans les provinces du Sud et du Centre du Burundi, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La compétition électorale est ouverte aux membres des partis politiques ainsi qu’aux indépendants et devrait avoir lieu le 27 juin prochain, d’après le président de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye.

Lire la suite...
 
La BAD octroie 15,5 millions de dollars pour la création d'emplois au Burundi

@rib News, 24/06/2009 – Source AFP

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mercredi l'octroi d'une subvention de 15,5 millions de dollars US pour la création d'emplois au Burundi.

Le don destiné à financer un programme visant à "accroître les opportunités de création d'emplois dans trois provinces et d'y améliorer les conditions de vie", a indiqué la BAD dans un communiqué publié à Tunis, son siège provisoire.

La subvention s'inscrivant dans le cadre de la stratégie de croissance et de lutte contre la pauvreté de la BAD "tient compte de ses orientations en matière de gouvernance et d'appui aux Etats fragiles", ajoute le communiqué.

La contribution de BAD représente 20% du financement du programme cofinancé par la Banque mondiale et la Belgique, pour un coût global de 80 millions d'euros environ.


 
Réponse du Muganwa Baranyanka à l'Ambassadeur Kavakure

@rib News, 24/06/2009

Précisions du Muganwa Charles Baranyanka à la réaction de Monsieur l'ambassadeur Laurent Kavakure.

Je remercie du fonds du cœur Son Excellence Monsieur l'ambassadeur Kavakure, pour avoir bien voulu, malgré ses nombreuses charges, étudier attentivement mes propositions à propos des funérailles de Sa Majesté Ntare V, Roi-Martyr et apporter à ce débat, que je souhaite élever au niveau national, des observations dignes d'intérêt.

Quelques commentaires supplémentaires de ma part s'imposent, pour compléter l'excellent commentaire de l'ambassadeur Kavakure, tout en essayant de rester le plus bref possible avec le risque de trop schématiser.

Lire la suite...
 
J-M. Rurimirije en train de bâtir une solide réputation internationale pour la Mutec

@rib News, 23/06/2009

Journal Arc-en-ciel N°257 du 19 juin 2009

Microfinance : La Mutec exporte son expérience sur le marché africain

Nouvel immeuble de la Mutec en constructionLa ville de Bujumbura est aujourd’hui dominée par un grand immeuble en construction, en face de la présidence de la République. Il s’agit de la propriété de la Mutec, la Reine de la MicroFinance au Burundi. Sous les auspices du Président de son Conseil d’Administration, Mr Jean-Marie Rurimirije, la Mutec va très bientôt exporter son expérience et son savoir-faire sur le marché africain. C’est non seulement l’une des rêves faites par ses créateurs, il y a exactement cinq ans, mais aussi, c’est la conclusion d’un partenariat signé récemment avec un grand holding international, « Human Sources Africa », dirigé par l’ancien Premier Ministre sénégalais, Mustapha Niasse et reçu en audience la semaine passée, par le président de la République, Pierre Nkurunziza. D’après cette grande personnalité africaine, le siège de ce Holding sera à Bujumbura, dans l’immeuble en construction de la Mutec et va bientôt travailler dans six pays africains pour lutter contre la pauvreté et participer au développement de notre continent.

Pourquoi avoir choisi le Burundi et la Mutec ?

Lire la suite...
 
Le CICR organise trois ateliers sur la ratification des traités du DIH au Burundi

CICR, 23-06-2009 - Communiqué de presse 09/128

Burundi : le CICR fête les 150 ans de l'action humanitaire par la promotion du droit international humanitaire

 Bujumbura (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise du 23 au 25 juin trois ateliers sur la ratification des traités du droit international humanitaire (DIH) au Burundi.

Les deux premiers ateliers s'adressent aux parlementaires et aux ministères impliqués dans le processus de ratification et de mise en œuvre nationale des traités de DIH. Ils ont pour objectifs d'examiner avec eux les traités de DIH les plus important que le Burundi doit encore ratifier, et ceux pour lesquels le pays doit voter des lois de mise en œuvre nationale. Ils visent par ailleurs à les sensibiliser sur leur rôle dans la chaîne du processus de ratification et de mise en œuvre nationale des traités de DIH.

Lire la suite...
 
Portrait de Pascal Loreau, Consul de France au Burundi

Ouest-France, mardi 23 juin 2009 - Un Paimpolais consul de France au Burundi

Pascal Loreau - Quand le consul de France joue les pères de famille avec un petit orphelin de Bujumbura.Né à Paimpol voici 46 ans, Pascal Loreau, véritable aventurier, doit jongler aujourd'hui, sans filet, entre le Code civil français et les lois burundaises. Et il aime ça...

Portrait

Lorsque Pascal Loreau, le consul de France au Burundi, mange avec son staff, le michupo, plat local composé de chèvre bouillie, puis grillée, - « c'est ce qu'on appelle ici le dialogue social » -, il anime lui-même les débats. Infatigable. Les Burundais adorent les blagues. Ce Breton pur beurre est un orfèvre en la matière. Demandez-lui de faire disparaître une pièce d'une main pour la faire réapparaître dans l'autre, voire d'en dévoiler une seconde. C'est aussi le charme de la magie qu'il maîtrise, qui fascine sa tablée.

Physique de baroudeur, le consul de France, « de Bretagne », comme il aime à plaisanter, est fier d'arborer le gwen ha du sur la terrasse de sa villa. Dernier d'une famille de huit enfants, né d'un père terre-neuvas et d'une mère patronne de bar-crêperie, il a fait une longue route depuis son enfance passée à Lézardrieux.

Lire la suite...
 
"Burundi, cœur d’Afrique au cœur de l’Europe" : conférence de presse le 26 juin

@rib News, 22/06/2009

Communiqué de presse

Commémoration du 47ème anniversaire de l’Indépendance à travers

l’événement «  Burundi, cœur d’Afrique au cœur de l’Europe »

4 juillet 2009 à 16H30 au Palais des Beaux-arts de Bruxelles

 (Bruxelles, 21 juin 2009)

Le Burundi fêtera le 1er juillet 2009 le 47ème anniversaire de son indépendance.  L’Ambassade du Burundi ainsi que la diaspora vivant dans les pays du BENELUX le commémoreront le 4 juillet au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles. Ca sera une occasion de se retrouver ensemble - les membres de la diaspora burundaise, les amis et les partenaires du Burundi et de montrer de nouveau au monde entier la richesse de la culture burundaise à travers l’événement « Burundi, cœur d’Afrique, au cœur de l’Europe» organisé pour la seconde fois à Bruxelles.

Lire la suite...
 
Burundi : deux enfants tués dans l'explosion d'une grenade dans leur maison

@rib News, 22/06/2009 – Source AFP

Deux enfants âgés de 3 et 4 ans ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par l'explosion d'une grenade lancée dans leur chambre, tandis que l'explosion d'une deuxième grenade a grièvement blessé leurs parents et des amis dans la province de Muyinga (Est), selon la police.

"Hier soir, quelqu'un a lancé une grenade par la fenêtre de la chambre à coucher des enfants de Aloys Barengayabo (...) malheureusement deux enfants de trois et quatre ans ont été tués sur le coup", a annoncé une source policière, sous anonymat.

Lire la suite...
 
300.000 dollars US disponibles pour les élections de 2010 au Burundi

PANA, 22/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi ne peut compter, pour le moment, que sur un maigre budget de 300 millions de francs burundais (environ 300.000 dollars US) pour préparer et organiser au moins six scrutins à l'horizon 2010, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Le gouvernement burundais sollicite, à cet effet, des aides extérieures pour compléter le montant.

"Nous n'avons pour le moment que des locaux vides de mobilier et de matériel de bureau", avait alerté dernièrement, un des responsables de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye.

Lire la suite...
 
HRW appelle la Tanzanie et l’Ouganda à ne pas renvoyer de force des réfugiés

@rib News, 21/06/2009

Tanzanie/Ouganda : Il faut empêcher le renvoi de force des réfugiés vers leur pays d’origine

Les deux gouvernements et l’UNHCR doivent clarifier d’urgence les options dont disposent les réfugiés avant la fermeture des camps

Human Rights Watch, 19 Juin 2009 - Communiqué de presse

 (New York) - Les gouvernements tanzanien et ougandais doivent veiller à ce que les réfugiés vivant dans les camps qui doivent être fermés le 30 juin et le 31 juillet 2009 prochains ne soient pas renvoyés de force dans leur pays d'origine et s'assurer de bien les informer sur les autres possibilités qui leur sont offertes, a déclaré aujourd'hui Human Rights Watch. L'ONG a également exhorté les deux pays à ne pas répéter ce qui s'est passé au Rwanda, qui, sous la menace d'armes, a illégalement renvoyé quelque 504 réfugiés au Burundi, le 2 juin, après la fermeture du dernier camp de réfugiés burundais sur son territoire.

La Tanzanie, qui compte 36 000 réfugiés burundais, et l'Ouganda, qui accueille 17 000 réfugiés rwandais, ont signé des accords avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) afin de faciliter le retour en toute sécurité des personnes qui souhaitent rentrer chez eux et trouver des solutions pour ceux qui veulent rester. Malgré l'imminence des dates de fermeture des camps : le 30 juin pour la Tanzanie et le 31 juillet pour l'Ouganda, les deux gouvernements n'ont pas encore présenté officiellement les autres alternatives. Au contraire, ils ont menacé de les renvoyer de force et affirmé qu'ils « retireront » le statut de réfugié aux personnes qui resteront après la fermeture de ces camps et les considéreront désormais comme des « immigrants illégaux ». Ces deux mesures seraient contraires au droit international sur le statut des réfugiés.

Lire la suite...
 
Alexis Sinduhije donne sa vision du Burundi dans la presse française

@rib News, 20/06/2009

Libération, 16/06/2009 - Burundi, les tambours de la démocratie

Alexis SinduhijePar ALEXIS SINDUHIJE journaliste burundais, fondateur de la Radio publique africaine, lauréat 2004 du prix international de la Liberté de la presse.

Voici dix ans que Jean-Marie Nduwamungu, connu sous le nom de Kayanza fut arrêté par la police et conduit dans la prison de Mpimba à Bujumbura. Le motif ? Avoir été au mauvais endroit au mauvais moment, dans le Burundi des années de guerre. Depuis son incarcération, aucun acte d’accusation ni la moindre procédure judiciaire ne lui a jamais été signifié. Lui, comme d’autres centaines de détenus dans son cas vivent dans cette prison centrale, raflés un jour puis oubliés dans leur détention préventive, victimes du pire cauchemar kafkaïen.

Lire la suite...
 
Le HCR salue les progrès du Burundi dans le rapatriement des réfugiés

PANA, 20/06/2009

Bujumbura, Burundi - Le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) a loué les progrès réalisés par le Burundi dans le rapatriement des réfugiés burundais, dans un communiqué de presse rendu public samedi à Bujumbura, par le bureau local de l'agence onusienne, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du réfugié.

En 2008, le Burundi a rivalisé avec l’Afghanistan dans le rapatriement du plus grand nombre de réfugiés, en ramenant au bercail près de 100.000 exilés de différents pays étrangers, note le HCR.

Lire la suite...
 
Le patron de la diplomatie burundaise a été reçu lundi à Paris par Rama Yade

@rib News, 19/06/2009

Entretien de Rama Yade avec le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale du Burundi, M. Nsanze

(France Diplomatie - 15 juin 2009)

Rama Yade et Augustin Nsanze  Le ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale du Burundi, M. Nsanze, ainsi que M. Mbunde, président de la Commission permanente de la Justice et des droits de l’Homme à l’Assemblée nationale burundaise ont été reçus lundi 15 juin par la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’Homme, Mme Yade.

M. Nzanse a remercié la France pour son engagement constant auprès des autorités et de la population burundaises, dont témoignait encore le déplacement de Mme Yade au Burundi en février dernier.

Lire la suite...
 
Ambassadeur Kavakure : "Baranyanka veut créer des confusions et amalgames"

@rib News, 19/06/2009

Funérailles de Ntare Ndizeye : Réaction à l’article de Baranyanka

Kavakure LaurentPar Laurent Kavakure - 18 juin 2009

1. J’ai lu avec un vif intérêt la réflexion du Muganwa Charles Baranyanka parue sur différents sites, à propos des funérailles du dernier Roi du Burundi, Ntare Charles Ndizeye, assassiné tragiquement le 29 avril 1972, et dont le corps repose dans une fosse commune quelque part dans les environs de Gitega. C’est une réflexion profonde qui mérite beaucoup d’attention, pour notre réconciliation avec nos morts et nos disparus que nous n’avons ni pleuré, ni enseveli dans la dignité.

2. D’emblée, je voudrais saluer l’offre de la Belgique de financer, pour cet illustre disparu, des funérailles dignes d’un ancien Chef d’Etat. C’est une contribution importante à notre mémoire nationale, et aux travaux de la Commission Vérité et Réconciliation.

Lire la suite...
 
L'aide du HCR est indispensable pour les rapatriés burundais

@rib News, 18/06/2009

UNHCR - 17 juin 2009 - L'aide du HCR est indispensable pour les rapatriés burundais

Yared et sa fille âgée de 18 ans devant leur maison. © UNHCR/A.KirchhofRUMONGE, Burundi, 17 juin (HCR) – Depuis plus de trente ans, Yared Karadongeye rêvait de rentrer dans son Burundi natal. Cependant, quand il a finalement réussi à rentrer chez lui à partir de la Tanzanie voisine l'année dernière, la situation était différente de celle qu'il avait imaginée.

« Je me demande où je serais aujourd'hui si je n'avais pas reçu d'aide du HCR », a récemment expliqué l'homme âgé de 65 ans devant sa maison nouvellement construite à l'extérieur de la petite ville de Rumonge au sud du Burundi. Il a haussé les épaules. « Peut-être que je ne serais pas vivant ».

Lire la suite...
 
La MUTEC choisie par Human Sources Africa comme référence en Afrique

@rib News, 18/06/2009

Radio Isanganiro, 15-06-2009 - MUTEC sur une allure internationale avec Human Sources Africa.

La nouvelle a été annoncée ce jeudi 11 juin 09 à l’occasion d’une visite au Burundi de Mustafa Niasse (Ancien Premier Ministre Sénégalais) et Pierre ASASH successivement Président Fondateur et A D G de Human Sources Africa (H.S.A).

Après 5 ans d’existence, la banque de micro finance MUTEC a été choisie par Human Sources Africa, comme micro finance de référence en Afrique.

Human Sources Africa est une organisation basée en France et qui a pour objectif relever le secteur de micro finance en Afrique. H S A injecte 5 millions de dollars dans ce projet avec MUTEC. Avec H S A, en plus du Burundi la MUTEC va être implantée dans 5 pays d’Afrique pour commencer : Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Congo Brazza, Burkina Faso et le Gabon.
Lire la suite...
 
La CSI proteste contre la détention de Juvénal Rududura

@rib News, 18/06/2009

Burundi : Poursuites judiciaires contre un dirigeant syndical

Confédération Syndicale Internationale - Bruxelles, le 17 juin 2009

La Confédération syndicale internationale a vigoureusement protesté contre les poursuites judiciaires dont fait l’objet M. Juvénal Rududura, Vice-Président du Syndicat des personnels non-magistrats du Ministère de la Justice (SPMJB), affilié à la Confédération des syndicats du Burundi (COSYBU), qui est à son tour affiliée à la CSI.

Arrêté le 15 septembre 2008 par le Procureur général de la Cour Anti-corruption pour des déclarations faites à la Radio-Télévision Renaissance relatives à des malversations qui seraient pratiquées au Ministère de la Justice en matière de recrutement de personnel, il n’a toujours pas été libéré, les recours formés contre sa détention ayant été tous successivement rejetés par la Cour Anti-corruption et la Chambre judiciaire de la Cour suprême. En outre, le Ministère a pris sa décision sur le fond avant d’avoir fait contrôler la régularité de sa détention préventive, laquelle a duré 7 mois au lieu des 48 heures normalement requises.

Lire la suite...
 
Burundi : Propositions d’amendement de la Constitution et du Code électoral

@rib News, 17/06/2009

Léonard NyangomaCes derniers jours, un débat houleux autour de la question électorale en rapport avec les modifications des textes fondamentaux régissant la vie politique - comme la Constitution, le Code électoral et la Loi sur les partis politiques - domine au sein de la classe politique burundaise.

Plusieurs ateliers et colloques se tiennent actuellement au Burundi sur le sujet, le dernier en date, organisé du 1er juin au 2 juin dernier et financé par l'USAID en partenariat avec le ministère de l'Intérieur, était animé par un expert sénégalais sur la question, Professeur d'Université venu de Dakar.

Etaient présents tous les ténors des principaux partis politiques dont, entre autres, Jérémie Ngendakumana (Cndd-Fdd), Aloys Rubuka (Uprona), Frédéric Bamvuginyumvira et Pancrace Cimpaye (Frodebu), Epitace Bayaganakandi (Mrc), Léonard Nyangoma (Cndd), etc. Les deux anciens présidents Pierre Buyoya et Sylvestre Ntibantunganya étaient aussi au rendez vous.

Lire la suite...
 
Gabon : l'Afrique et la France aux obsèques solennelles d'Omar Bongo

@rib News, 17/06/2009 - Source AFP

 Des milliers de Gabonais et 14 chefs d'Etat, dont le français Nicolas Sarkozy, ont assisté mardi à Libreville aux obsèques solennelles du président Omar Bongo, symbole de la "Françafrique" après 41 ans au pouvoir et dont la succession attise les luttes en coulisses.

Le cercueil du président gabonais Omar Bongo Ondimba est arrivé mardi vers 19H00 (18H00 GMT) à Franceville, sa terre natale dans le Haut-Ogooué (sud-est du Gabon), où il sera inhumé jeudi.

Quelque 1.500 personnes ont accueilli la dépouille mortelle du président à l'aéroport de Franceville, après les obsèques officielles déroulées plus tôt dans la journée à Libreville en présence de milliers de Gabonais et d'une quinzaine de chefs d'Etat.

Lire la suite...
 
Anvers 27 juin 2009 : Journée burundaise au profit de l’école primaire de Rurimbi

@rib News, 16/06/2009

Relations (scolaires) nord-sud : ensemble contre l’ignorance.

Samedi le 27 juin 2009 à Anvers.

Programme

14:00 

· Accueil des invités

· Exposition des objets d’art et des produits burundais

· Exposition guidée par les enfants de l’école primaire « De Schatkist »

14:45

· Allocution de l’enseignant Frank Compère : il parle du jumelage de l’école « De Schatkist » avec l’école primaire de Rurimbi au Burundi.

· Allocution de l’échevin chargé de la coopération au développement à la commune d’Anvers : il parle du soutien de la commune d’Anvers aux pays du sud.

· Film / Documentaire sur le Burundi avec un reportage spécial sur l’école primaire de Rurimbi.

16:00

· Tambourinaires et danseurs burundais

Lire la suite...
 
Appel à un hommage commun à Ntare V et aux victimes du génocide de 1972

@rib News, 16/06/2009

A PROPOS DES FUNERAILLES DE SA MAJESTE NTARE V, ROI-MARTYR.

Baranyanka CharlesPar Baranyanka Charles - 15 juin 2009

D’après l’information recueillie dans son entourage, la famille royale aurait adressé au gouvernement, une proposition d’organiser pour Ntare V les funérailles nationales.

Cette démarche importante appelle de ma part, un bref commentaire que je souhaite partager avec mes compatriotes dans l’espoir de susciter un débat constructif.

D’emblée, je me permets d’introduire un principe fondamental qui régit la monarchie dont le Code ésotérique explicite en ces termes : « Umwami ntagira umuryango. Ni Sebarundi akongera akaba Nyamugirubutankwa ».

De fait le roi n’a pas de famille. En revanche, il est le Père de tous les Barundi : de son rejeton comme du plus humble de ses sujets. Personne donc à titre individuel ne peut se réclamer de lui en particulier.

Lire la suite...
 
La CPI ordonne le jugement de Jean-Pierre Bemba pour crimes de guerre

@rib News, 15/06/2009 – Source AFP

Jean-Pierre Bemba devant la CPIL'ancien vice-président de la République démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, devrait être poursuivi pour crimes de guerre, a décidé la Cour pénale internationale (CPI) qui a retenu les charges de meurtres, viols et pillages.

La CPI a ordonné lundi le jugement de Jean-Pierre Bemba, pour cinq chefs d'accusation dont crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis par sa milice en République centrafricaine.

"La chambre préliminaire II a conclu qu’il y avait des preuves suffisantes donnant des motifs substantiels de croire que Jean-Pierre Bemba Gombo est pénalement responsable, pour avoir effectivement agi en qualité de chef militaire", des crimes de meurtre, viol et pillage, indique la CPI dans un communiqué.

Lire la suite...
 
Rose Ntwenga : « Témoignage de juillet, août, septembre 1972 à Bujumbura »

@rib News, 14/06/2009

Témoignage de juillet, août, septembre 1972 à Bujumbura.

TRANSMISSION DE MEMOIRE ET CONTRIBUTION A LA COMMISSION VERITE

Rose Ntwenga, Montpellier, le 14 juin 2009

Au mois d’août 1972, mes frères, ma sœur et moi, avions été accueillis par  Paul Morisho et son épouse, Mama Anipha, au quartier 3 de l’Ocaf.  Nous nous y étions bien sentis. J’avais l’impression de découvrir que cette famille m’était connue. Le couple connaissait Léocadie[1], ma tutrice.

J’avais du mal à me repérer.

Et, nous nous étions mis à parler des disparus

Mais, avant les disparus, il ne fallait pas aborder l’origine et les circonstances de l’impact de balle visible dans l’un des murs de la maison.

C’était une balle perdue  de la matinée du 30 avril 1972.

C’était l’histoire de ceux qui étaient partis.

Ils n’étaient pas revenus.

A ce moment du récit, plus personne ne riait. Le silence accompagnait leur disparition.

Quand ils n’étaient pas revenus, on avait pas su quoi demander, ni quoi faire.

Se taire.

Dans  la plupart  des cas, personne n’avait pleuré.

C’était interdit.

On pouvait rire de tout, sauf, de ceux qui étaient montés dans le camion sans protester.

Si.

On se moquait, de celui qui, au début du mois de mai 72, avait contribué à l’aide de son papier, aux arrestations.

Il avait consigné des noms et des noms.

Il avait déployé un zèle incroyable dans l’espoir d’échapper aux arrestations.

Quand le camion avait été rempli, le monsieur tout maigre pour qui il avait travaillé, lui avait fait signe de monter à son tour.

Le dernier inscrit lui avait tendu le bras.

Parmi les autres dans le camion, il avait ri de son vain effort.

Cela se passait à Kamenge, du côté du Terminus.

On devait oublier.

« On », l’indéfini.

Lire la suite...
 
Obama nomme une nouvelle ambassadrice des USA au Burundi

@rib News, 13/06/2009 – Source The Voice of America

Le président américain Barack Obama a désigné deux nouveaux ambassadeurs en Afrique.

Pamela SlutzPamela Slutz sera en poste au Burundi. Diplomate de carrière, elle est numéro 2 de l’ambassade américaine au Kenya depuis 2006. Elle a aussi servi en RDC (alors Zaïre), en Indonésie, en Chine et en Mongolie.

Alfonso Lenhardt, lui, est nommé ambassadeur en Tanzanie. Général à la retraite de l’armée américaine, il dirigeait jusqu’ici le Conseil national de la prévention du crime, une ONG destinée à prévenir et combattre la criminalité et la violence.

Leurs talents et leur expérience sont inestimables en ce moment où les Etats-Unis œuvrent en vue de renforcer leurs partenariats à travers le monde, a souligné le président Obama dans une déclaration.

 
L'Afrique de l'Est reliée à un câble sous-marin pour l'Internet haut débit

@rib News, 12/06/2009 - Source AFP

Câble en fibre-optique à son point d’atterrissageUn câble de fibre optique sous-marin reliant les Emirats arabes unis (EAU) au Kenya a été inauguré vendredi à Mombasa (sud-est kényan), synonyme de l'arrivée prochaine de l'internet haut débit en Afrique de l'Est.

Le TEAMS (The East Africa Marine Systems), qui relie sur 4.500 km Fujairah (Emirats arabes unis) à Mombasa, doit à présent être connecté au réseau et devrait être mis en service courant juillet. La région dépend pour le moment de connexions internet par satellite caractérisées par leur faible fiabilité, leur lenteur et leur coût exorbitant.

Lire la suite...
 
Bruxelles 04 juillet 2009 : « Burundi Cœur d'Afrique au Cœur de l’Europe »

@rib News, 11/06/2009

 EVENEMENT : « BURUNDI CŒUR D’AFRIQUE au Cœur de l´Europe» au Palais des Beaux Arts de Bruxelles le samedi 4 juillet 2009

Membres de la diaspora de par le monde,

Amis et partenaires du Burundi,

Anciens fonctionnaires du Rwanda-Urundi,

Jeunes, vieux,

Dans vos agendas, n'oubliez pas l´évènement « Burundi Cœur d'Afrique au Cœur de l’Europe», à l'occasion de la Commémoration du 47ème anniversaire de l'Indépendance, au Palais des Beaux Arts de Bruxelles le samedi 4 juillet à 16H30'.

Lire la suite...
 
La BM approuve une aide de 45 M $ pour la reconstruction au Burundi

@rib News, 11/06/2009 – Source The World Bank Group

Burundi : La Banque mondiale approuve une aide financière de 45 millions de dollars pour soutenir la reconstruction au Burundi

Communiqué de presse n°:2009/393/AFR


WASHINGTON, le 9 juin 2009 – Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui l’octroi d’un concours financier de 45 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider le Gouvernement burundais à améliorer l’accès de la population aux services socioéconomiques de base et augmenter les possibilités d’emplois de courte durée dans les zones ciblées.

Cette dotation sur cinq ans bénéficiera à un ensemble de programmes d’investissements dans des infrastructures primaires et des infrastructures répondant à une demande dans toutes les provinces du pays, et ciblera des programmes d’appui aux communes afin de renforcer la gestion municipale et les résultats budgétaires au niveau local dans les trois principales villes du pays, à savoir Bujumbura, Gitega et Ngozi. Le Projet de travaux publics et de gestion urbaine est le prolongement logique du Projet de travaux publics et de création d’emplois qui s’est déroulé avec succès jusqu’à sa date de clôture en décembre 2007.

Lire la suite...
 
Rose Francine Rogombé, présidente du Gabon par intérim

@rib News, 11/06/2009 – D’après Reuters et Associated Press

Rose Francine RogombéDeux jours après la mort d'Omar Bongo,  a prêté serment comme présidente par intérim au Gabon. Comme le prévoit la Constitution, les fonctions de chef de l'Etat sont confiées à la présidente du Sénat, qui devra organiser un scrutin présidentiel dans les 45 jours.

Le gouvernement s'est réuni mardi en urgence pour constater la vacance du pouvoir et saisir la Cour constitutionnelle, qui en a fait de même quelques heures plus tard. La haute instance a ensuite validé le transfert du pouvoir par intérim à Rose Francine Rogombé.

Mme Rogombé a prêté serment mercredi à la mi-journée devant les neuf juges de la Cour constitutionnelle lors d'une cérémonie au centre de conférences internationales à Libreville, la capitale du pays, en présence de près d'un millier de personnes, ministres, députés et représentants du corps diplomatique.

Lire la suite...
 
Le CICR fournit 14.000 ménages du Nord-Est du Burundi en eau potable

PANA, 10/06/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Comité international de la Croix-rouge (CICR) a procédé, mercredi, à l'inauguration d'un important réseau d'adduction d'eau potable au profit de 14.000 ménages des localités isolées de Muyinga, une province du Nord-Est du Burundi, a-t-on appris mercredi de source humanitaire à Bujumbura.

Selon un communiqué de l'organisation humanitaire parvenu à la PANA, ce réseau était, avant sa réhabilitation, constitué de 15 réservoirs dont 3 seulement étaient fonctionnels, ce qui ne permettait de fournir qu'environ 40% de la population en eau potable.

Lire la suite...
 
La Banque mondiale débloque 25 millions pour le système de santé au Burundi

@rib News, 10/06/2009 – Source The World Bank Group

 La Banque mondiale débloque 25 millions de dollars d’aide pour améliorer le fonctionnement du système de santé au Burundi

Les mères et les enfants seront plus particulièrement ciblés


Communiqué de presse n°: 2009/392/AFR

WASHINGTON, le 9 juin 2009 – Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui l’octroi d’un concours financier de 25 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) au Projet d’appui au développement du secteur de la santé au Burundi, afin d’aider le Gouvernement de ce pays à améliorer les indicateurs de santé, en particulier chez les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Le projet financera également des activités destinées à réduire l’incidence du paludisme et la transmission du VIH/SIDA dans ces mêmes groupes cibles.

Lire la suite...
 
Réunion de coordination de la Brigade est-africaine à Bujumbura

PANA, 09/06/2009

Bujumbura, Burundi - Des experts militaires de huit pays d'Afrique de l'Est prennent part à une conférence d'une semaine qui a débuté ses travaux, mardi à Bujumbura, pour arrêter des stratégies afin de mettre sur pied une Brigade sous-régionale d'intervention rapide (EASBRIGACOM), dans le cadre des opérations de maintien de la paix sur le contient africain.

Les pays présents à la conférence de Bujumbura sont : le Burundi, le Rwanda, l'Ouganda, le Kenya, les Iles Comores, Maurice, les Seychelles, ainsi que la Somalie, tandis que le Soudan, l'Erythrée, l'Ethiopie, Madagascar, la Tanzanie et Djibouti ont fait défection pour des raisons inconnues.

Lire la suite...
 
Le Conseil de sécurité salue les avancées dans le processus de paix au Burundi

UN News Centre, 9 juin 2009

Le Conseil de sécurité a salué mardi les avancées dans le processus de paix au Burundi, en particulier le désarmement des Forces Nationales de Libération (FNL), leur accréditation comme parti politique, leur intégration dans les institutions nationales et la libération des enfants qui leur étaient associés.

Dans une déclaration à la presse lue par la Présidence du Conseil pour le mois de juin, les membres du Conseil appellent également « toutes les parties burundaises, avec le soutien des partenaires régionaux et internationaux, à poursuivre leurs efforts pour répondre aux défis qui subsistent, en particulier l'achèvement du processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration ».

Lire la suite...
 
Le MSD devient le 43ème parti politique officiellement reconnu au Burundi

PANA, 09/06/2009

Alexis SinduhijeBujumbura, Burundi (PANA) - Une 43ème formation politique, le Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD) a reçu, lundi soir, son agrément de parti politique officiellement reconnu au Burundi, a-t-on appris de source proche du ministère de l'Intérieur, qui a, entre autres attributions, celles de gérer les associations à caractère politique.

Créé par l'ancien journaliste vedette de la Radio publique africaine (RPA, indépendante), Alexis Sinduhije, le MSD attendait cet agrément depuis plus d'un an.

Les rapports entre l'étoile montante de la politique nationale et l'Etat burundais n'ont pas été toujours bons et, récemment encore, Alexis Sinduhije a dénoncé avec véhémence un "montage" du régime en place à Bujumbura visant à retarder l'agrément du parti et à le ramener en prison au lendemain d'une vague d'attaques contre des maisons d'assurance dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Omar Bongo s’est éteint après 42 ans de règne sans partage sur le Gabon

@rib News, 08/06/2009 – D’après Reuters

Omar BongoLe président gabonais Omar Bongo, doyen des chefs d'Etats africains en exercice et symbole de la "Françafrique", est mort lundi d'un arrêt cardiaque à l'hôpital Quiron de Barcelone où il était hospitalisé depuis fin mai. Il était âgé de 73 ans.

Sa disparition laisse un vide politique. Les analystes pensent que sa succession donnera vraisemblablement lieu à des luttes de pouvoir au sein des factions du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Son fils, Ali, actuel ministre de la Défense, devrait tenir la corde en cas de succession dynastique, dit-on de même source. Ben Bongo, qui contrôle les forces de sécurité, a lancé lundi un appel au calme à la télévision nationale au nom de la famille du président défunt.

Lire la suite...
 
Le Comesa appelle à suspendre le mandat d'arrêt contre Béchir

@rib News, 08/06/2009Source AFP

Omar el-BéchirLe Marché commun d'Afrique du Sud et de l'Est (Comesa) a demandé la "suspension" du mandat d'arrêt de la CPI à l'encontre du président soudanais Omar el-Béchir, accusé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour, selon son communiqué final lundi.

Les dirigeants des pays membres du Comesa "ont exprimé leur inquiétude à l'égard (du mandat d'arrêt) de la Cour pénale internationale (CPI) émis à l'encontre du président de la République du Soudan Omar el-Béchir", indiquent-t-ils dans leur communiqué final à l'issue d'un sommet à Victoria Falls (ouest du Zimbabwe).

Lire la suite...
 
Relance de la coopération économique entre le Burundi et les bailleurs

PANA, 08/06/2009

Bujumbura, Burundi - La coopération économique entre le Burundi et ses partenaires extérieurs a progressivement repris après le démarrage du processus politique qui a abouti à la signature de l'accord sur la paix et la réconciliation nationale d'août 2000, à Arusha, en Tanzanie, et se situe aujourd'hui aux niveaux d'avant 1993, date du déclenchement de la guerre civile dans le pays, relève le dernier rapport du Comité national de coordination des aides (CNCA).

A la fin de l’année 2000, le Burundi a renoué avec sa tradition d’organiser des tables-rondes des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux pour mobiliser les financements nécessaires à la mise en œuvre de ses politiques et stratégies de développement, indique le rapport.

Lire la suite...
 
Omar Bongo, le président du Gabon, mort ou vif ?

@rib News, 08/06/2009 – Source Associated Press

Omar BongoLa présidence gabonaise a réaffirmé lundi qu'Omar Bongo était vivant et a condamné les médias français ayant annoncé sa mort la veille. Plusieurs médias français ont affirmé que le président gabonais âgé de 73 ans était mort le week-end dernier dans une clinique de Barcelone, où il était traité.

"La présidence de la République gabonaise voudrait souligner que le président de la République, le chef de l'Etat, son excellence Omar Bongo, n'est pas mort. Il poursuit son séjour en Espagne après son bilan de santé à la clinique Quiron, à Barcelone", précise la présidence dans son communiqué.

Lire la suite...
 
Les 19 pays africains du Comesa se dotent d'une union douanière

@rib News, 07/06/2009Source AFP

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a lancé dimanche l'union douanière du Comesa, le Marché commun d'Afrique du Sud et de l'Est, appelant les investisseurs internationaux à travailler avec ses 19 pays membres et à la fin des conflits dans la région.

"Notre message aux investisseurs du monde entier est clair: nous avons un marché régional pour vous, venez au Comesa", a lancé le chef de l'Etat zimbabwéen qui préside actuellement ce bloc, réuni en sommet dans la ville touristique de Victoria Falls, dans l'ouest du Zimbabwe.

Lire la suite...
 
Droits des femmes : La FIDH va cibler quatre pays africains dont le Burundi

@rib News, 06/06/2009 – Source PANA

 La Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) va accorder cette année une attention particulière à la situation des femmes dans quatre pays africains, à savoir le Botswana, le Burundi, la RD Congo et le Togo, indique un communiqué publié vendredi à N'Djaména, la capitale du Tchad.

La FIDH souligne que sa campagne de cette année vise à mettre fin aux violences et discriminations à l'égard des femmes en Afrique, affirmant qu'en RD Congo, les violences sexuelles continuent d'être commises à grande échelle dans les zones de conflits.

Lire la suite...
 
Réinsertion socioprofessionnelle d'ex-chefs rebelles burundais

PANA, 05/06/2009

Bujumbura, Burundi - Une dizaine de hauts cadres des Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion du Burundi) ont été affectés, vendredi, dans différents postes de responsabilité dans le cadre de la mise en application effective d'un accord global de cessez-le-feu conclu avec le pouvoir central, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Le leader historique du denier mouvement rebelle burundais, Agathon Rwasa, a hérité du juteux poste de directeur général de l'Institut national de sécurité sociale (INSS) au terme d'un décret du chef de l'Etat, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : Agathon Rwasa nommé directeur de la sécurité sociale

@rib News, 05/06/2009 – Source AFP

Aghaton RwasaLe chef de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) au Burundi, Agathon Rwasa, a été nommé directeur général de l'Institut national de sécurité sociale (Inss) par le président Pierre Nkurunziza, a-t-on annoncé vendredi de source officielle.

"Agathon Rwasa a été nommé à la tête de l'Inss et plusieurs autres cadres du parti FNL ont été également nommés dans la diplomatie, dans l'administration territoriale et même dans le cabinet du président", a déclaré le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Philippe Nzobonariba.

Lire la suite...
 
Les récents actes criminels à Bujumbura seraient d'origine politique

PANA, 04/06/2009

Bujumbura, Burundi - Une organisation criminelle ayant des mobiles politiques serait à l'origine des attaques perpétrées ces derniers jours contre des maisons d'assurance à Bujumbura, a déclaré, jeudi, le directeur général de la Police nationale, Fabien Ndayishimiye, faisant référence aux aveux d'un membre du réseau de casseurs arrêté.

Citant toujours le témoignage du casseur présumé, M. Ndayishimiye a ajouté que la prochaine cible des attaques devait être le ministère burundais des Finances, ajoutant que ces actes criminels pourraient avoir un lien direct avec les prochaines échéances électorales de 2010 qui déchaînent déjà des passions dans la classe politique burundaise.

Lire la suite...
 
Introduction de la TVA dès juillet au Burundi

PANA, 04/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) va remplacer l'ancienne Taxe de transaction (TT) dès le 1er juillet dans le cadre de l'intégration du Burundi à la Communauté est-africaine de libre échange (CEA), apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La nouvelle taxe, jugée "moderne" et "incitative des investissements", est d'usage courant dans les autres pays membres de la CEA depuis 20 ans (Kenya, Tanzanie), 15 ans en Ouganda et 10 ans au Rwanda, a rappelé le directeur des Impôts au ministère burundais des Finances, Aloys Ntakarutimana, à l'occasion d'un atelier d'explication des bienfaits de la TVA aux opérateurs économiques locaux.

Lire la suite...
 
Burundi : Il faut mettre fin à la violence et à la répression politiques

Human Rights Watch, 3 Juin 2009

Les attaques perpétrées par le parti au pouvoir et par les ex-rebelles menacent les élections de 2010

 (Bujumbura) - Le gouvernement burundais devrait prendre d'urgence des mesures visant à mettre un terme aux meurtres, agressions et arrestations arbitraires à caractère politique, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui. Les violences et la répression politiques - qui persistent en dépit des progrès opérés dans les pourparlers de paix entre le gouvernement et l'ancien groupe rebelle, les Forces Nationales de Libération (FNL) - limitent l'expression pacifique des opinions divergentes et menacent l'intégrité des élections présidentielle, parlementaires et locales prévues en 2010.

Le rapport de 95 pages, intitulé « La quête du pouvoir : Violences et répression politiques au Burundi », décrit des cas où tant les FNL que le gouvernement, dominé par le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie, (CNDD-FDD), ont recouru à des actes de violence et d'intimidation politiques contre des opposants et des voix dissidentes au sein de leurs propres rangs.

Lire la suite...
 
Liège 06 juin : Conférence-débat sur les Enjeux des Elections de 2010 au Burundi

@rib News, 03/06/2009

LA DECOUVERTE DU MONDE

CONFERENCE-DEBAT SUR :

LE BURUNDI ET LA REGION DES GRANDS LACS (RDC-Rwanda-Burundi)

- La Situation sécuritaire, la Problématique de la Gouvernance et les Enjeux des Elections de 2010 au Burundi  et leur Impact sur la Région des Grands-Lacs

Par le CNDD (Conseil National pour la Défense de la Démocratie au Burundi)

SAMEDI 6 JUIN 2009 à 14H00

 Dans la salle du C.L.A.N

31, Rue Surlet à 4020 Liège (Outremeuse, près de la Place Tchantchès)

Organisée par l’asbl «  Le C.L.A .N »

GSM : 0488/228512

Entrée gratuite


 
Cinquième rapport du Secrétaire général de l’ONU sur le BINUB

@rib News, 03/06/2009 – Source United Nations

Le dernier rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB) a été rendu public mardi.

Le Secrétaire général y indique que le Burundi a fait des efforts louables pour mettre en œuvre l’Accord global de cessez-le-feu et jeter les fondations pour des élections libres, justes et pacifiques, en 2010.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban note des progrès notables ces derniers mois

UN News Centre, 2 juin 2009

Ban Kimoon, Secrétaire général de l'ONULe Burundi a fait des progrès notables ces derniers mois s'agissant de l'application de l'Accord général de cessez-le-feu et de jeter les bases pour la tenue d'élections libres, équitables et pacifiques en 2010, estime le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans un rapport publié mardi.

M. Ban se félicite du désarmement officiel des Forces nationales de libération (FNL) et leur accréditation comme parti politique. « Le fait que les FNL aient renoncé au conflit armé constitue une évolution importante qui ouvre la voie à leur participation au processus démocratique », écrit-il dans son rapport remis au Conseil de sécurité.

Lire la suite...
 
L’opposition burundaise harcelée et interdite de réunion

@rib News, 02/06/2009

DECLARATION DU  PARTI CNDD A PROPOS DU REFUS SYSTEMATIQUE DE LA TENUE DES MANIFESTATIONS ET REUNIONS PAR L’ADMINISTRATION

La permanence du parti d'opposition CNDD à Kanyosha a été vendalisée avant son inaugurationSuite au refus par l’administrateur de la commune de Kanyosha de l’ouverture de la permanence du CNDD dans cette commune et l’interdiction par le Maire de la Ville de Bujumbura de la marche manifestation des organisations de la Société Civile, de même que d’autres refus dans d’autres provinces de la tenue des réunions des partis politiques, le parti CNDD porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce qui suit :

I. LES FAITS

I.1. Ce dimanche 31 mai 2009, le Président du parti CNDD, L’Honorable Léonard NYANGOMA devait procéder à l’ouverture solennelle d’une permanence en commune de Kanyosha en Mairie de Bujumbura. Conformément à la loi sur partis politiques et le décret sur la tenue des réunions et manifestations publiques, le camarade Bernard BATUNGWANAYO, avait régulièrement informé, en date du 28 mai 2009, le Maire de la ville de Bujumbura, M. Evrard GISWASWA et l’administrateur de Kanyosha, Monsieur BAMPOYE Ibrahim Aoudou de la tenue de cette réunion.

Lire la suite...
 
Fin de la Facilitation du processus de paix au Burundi

@rib news, 01/06/2009 - Source BINUB

Une réunion de remise et reprise entre la Facilitation du processus de paix au Burundi et la Représentation de l'Union africaine (UA) s'est tenue samedi à Bujumbura dans les locaux de la Commission nationale de démobilisation, de réintégration et de réinsertion (CNDRR) des ex-combattants, a-t-on constaté sur place.

Selon le Général de brigade Lazare Nduwayo, chef d'équipe gouvernementale au Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de l'Accord de cessez-le-feu du 7 septembre 2006 entre l'ex-mouvement rebelle des Forces nationales de libération (FNL) et le gouvernement du Burundi, cela signifie qu'à la suite de la paix retrouvée depuis les dernières hostilités armées du 17 avril 2007, le travail de la facilitation est clos.

Lire la suite...
 
Visites rocambolesques de sociétés d'assurance au Burundi

PANA, 01/06/2009

Bujumbura, Burundi (PANA) - Des individus non encore identifiés sont entrés par effraction, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'intérieur du siège central de la Société d'assurance du Burundi (SOCABU, la plus importante du pays), à Bujumbura, laissant derrière eux un spectacle désolant de flaques de sang par terre, de vitres, armoires et portes fracassées ainsi que des documents en désordre, mais sans rien emporter, apprend-on de source administrative sur place.

Les mêmes méthodes surprenantes ont été utilisées pour mettre à sac les locaux de la "Burundi insurance corporation" (BICOR) dans la nuit de jeudi à vendredi dernier.

Lire la suite...
 
Interdiction d'une marche de la Société civile à Bujumbura

PANA, 29/05/2009

Evrard GiswaswaBujumbura, Burundi - Le maire de la ville de Bujumbura, Evrart Giswaswa, a annulé à la dernière minute, vendredi, une manifestation destinée à dénoncer la recrudescence de la criminalité à Bujumbura, à l'appel de plus de 300 organisations de la Société civile, a-t-on appris de source associative.

Le dernier crime en date, qui avait suscité le plus d’émoi dans l’opinion publique nationale et internationale, avait coûté la vie à l’ancien vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), Ernest Manirumva, en avril dernier et les manifestants entendaient ainsi faire pression sur l’Etat burundais pour que s’accélèrent les procédures d’enquête sur les tenants et aboutissants ainsi que le mobile du meurtre.

Lire la suite...
 
Le Bassin du Nil divise la RDC et ses 9 partenaires

PANA, 29/05/2009

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.Kinshasa, RD Congo - Les pays membres de l’Initiative du Bassin du Nil (IBN - Burundi, RD Congo, Egypte, Ethiopie, Kenya, Soudan, Rwanda, Tanzanie et Ouganda) éprouvent toutes les peines du monde à harmoniser leurs positions et intérêts, a-t-on constaté, à Kinshasa, à la clôture d'une réunion extraordinaire du Conseil des ministres de l'institution qui vient de se tenir dans la capitale congolaise.

Au stade actuel, les autres pays affiliés à l’IBN, à savoir la RDC, l’Erythrée, l’Ouganda, le Kenya, le Burundi, le Rwanda et la Somalie ne peuvent construire de barrages ou d'ouvrages de captage ou de soutirage des eaux du Nil et de ses affluents sans l’aval d'Egypte et du Soudan, deux pays qui redoutent des perturbations du cours du Nil préjudiciables à leur agriculture essentiellement basée sur l’irrigation, et au barrage d’Assouan.

Lire la suite...
 
Burundi : Perpétuité requise pour des meurtres rituels d'albinos

@rib News, 29/05/209 – Source AFP

Des peines d'un an de prison à la perpétuité ont été requises dans le procès de 11 personnes accusées d'assassinats et de tentatives d'assassinat d'albinos au Burundi devant un tribunal de Ruyigi (200 Km à l'Est de Bujumbura).

Une dizaine de meurtres rituels d'albinos ont été commis au Burundi de septembre 2008 à mars 2009 essentiellement dans la province de Ruyigi. Les prévenus, arrêtés en mars, ont tous plaidés non coupables et ont demandé leur "relaxe".

Lire la suite...
 
Le chef d'Etat burundais en visite de travail de 3 jours en Ouganda

PANA, 28/05/2009

Museveni & NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a entamé, jeudi, une visite de travail de trois jours à Kampala sur invitation de son homologue ougandais, Yoweri Museveni, a annoncé un communiqué des services presse et communication de la présidence de la République à Bujumbura.

La visite entre dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays, précise le communiqué.

Selon l'envoyé spécial de la presse présidentielle à Kampala cité par le communiqué, la population ougandaise "attend avec impatience et enthousiasme celui qui a dirigé la principale rébellion du Burundi avant d'arriver aux commandes de l'Etat par les urnes, en 2005".

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17785 - 17862 sur 18662

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher