topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Sinduhije réaffirme son "acharnement sans concession à combattre" Nkurunziza

@rib News, 06/06/2018

Discours du président du parti MSD, Alexis Sinduhije, lors du Symposium

Bruxelles, 31 mai au 02 juin 2018

À ce moment que tout le monde devine incertain, dégradant pour le Burundi, si dégradant pour chacune des familles de tous les Burundais, si incertain pour chacun de nos enfants, pour l’avenir des filles et des fils du Burundi, si incertain pour nos compatriotes qui souffrent dans les camps des refugiés, incertain pour tous les citoyens qui ont le choix entre la mort et la faim, la torture et l’humiliation d’un tyran, je dois vous dire que pour toutes ces raisons, je garde une détermination sans faille de résister à vos côtés.

Lire la suite...
 
Burundi : "promotion du professionnalisme" dans la nouvelle composition du CNC

@rib News, 06/06/2018 – Source Xinhua

La "promotion du professionnalisme" est au cœur de la nouvelle composition du Conseil national de la Communication (CNC), selon les clauses d'une récente loi régissant cette autorité de régulation médiatique du Burundi, a déclaré mercredi le président du Conseil, Ramadhan Karenga, sur les ondes de la radio burundaise Isanganiro.

Lire la suite...
 
Burundi : Les comités de mariage, une tradition parfois encombrante

RFI,  6 juin 2018

Se marier, c’est avant tout évidemment une fête, mais c’est aussi toute une organisation. Choisir les invités, le lieu de la réception, le menu, etc… Au Burundi, la fête s’organise souvent avec le concours d’un comité, dont les membres décident des moindres détails de la noce.

Lire la suite...
 
Burundi : rapatriement de plus de 900 personnes en provenance de la Tanzanie

@rib News, 06/06/2018 – Source Xinhua

La province de Makamba, dans le sud du Burundi, a accueilli mardi 904 personnes rapatriées volontairement depuis la Tanzanie, a annoncé mercredi sur les ondes de la radio nationale le gouverneur de la province, Gad Niyukuri.

Lire la suite...
 
Burundi : l’OLUCOME accuse le pouvoir de vouloir spolier les parcelles des exilés

@rib News, 05/06/2018

Objet : Demande d’annuler la mise en demeure

  pour les acquéreurs des parcelles non encore bâties

Excellence Monsieur le Ministre,

L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) vient d’être informé par les citoyens que le Directeur Général de l'urbanisme et de l'habitat a sorti un communiqué référencé n° 735/DGUH/248/2018 du 29 mai 2018 portant sur la mise en demeure aux acquéreurs des parcelles non encore bâties.

Lire la suite...
 
Longtemps présenté comme la bête noire du régime, où est Alexis Sinduhije ?

Jeune Afrique, 05 juin 2018

Que sont-ils devenus ? Mohamed El Yazghi et Alexis Sinduhije

Ils étaient sur le devant de la scène : Mohamed El Yazghi, ancien président de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) au Maroc et Alexis Sinduhije, principal opposant du président burundais Pierre Nkurunziza. Que sont-ils devenus ?

Lire la suite...
 
La crise en RDC commence à inquiéter ses voisins

@rib News, 05/06/2018

L’immense République démocratique du Congo compte neuf voisins: Congo-Brazaville, Centrafrique, Soudan, Ouganda, Rwanda, Burundi, Tanzanie, Zambie et Angola. Des voisins fort nombreux qui se retrouvent à leurs corps défendant en première ligne d'une crise politique à l'issue incertaine, qui agite la très instable RDC.

Lire la suite...
 
Rugambarara pointe les manquements à l'Accord d'Arusha depuis sa signature

@rib News, 05/06/2018

Dossier : Accord d’Arusha, ce qu’il aurait fallu savoir

Par Dr Alphonse RUGAMBARARA

A l’heure où, selon le CNDD-FDD, le Burundi se dirige vers une dictature ad vitam aeternam après le simulacre de référendum du 17 mai 2018, l’on gagnerait à se pencher sur les causes profondes de cette crise. Désormais, on ne parle plus de violation de l’Accord d’Arusha mais plutôt d’un balayage pur et simple, au profit des ambitions démesurées de Pierre Nkurunziza et de son Parti. [Photo : Les signataires de l’Accord d’Arusha entourent Nelson Mandela, le 28 août 2000. On voit Dr Alphonse Rugambarara, débout au deuxième rang, 5è àpdg, derrière Buyoya et Mandela assis au premier rang.]

Lire la suite...
 
Ouverture à Bruxelles des Journées européennes du développement

PANA, 05 juin 2018

Bruxelles, Belgique - « Bâtir un monde meilleur pour les femmes, c’est bâtir un monde meilleur pour tous », a affirmé, mardi, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, à l’ouverture des 12èmes Journées européennes du développement (JED), devant plusieurs chefs d’Etat africains, parmi lesquels Joao Lourenço, président de l’Angola, Georges Weah, président du Liberia, Mahamadou Issoufou, président du Niger, Roch Christian Kaboré, président du Burkina Faso, Paul Kagame, président du Rwanda et président en exercice de l’Union africaine (UA).

Lire la suite...
 
Le Parlement burundais se prépare pour se conformer à la nouvelle Constitution

@rib News, 05/06/2018 – Source Xinhua

Les deux chambres du Parlement bicaméral burundais, à savoir l'Assemblée nationale (chambre basse) et le Sénat (chambre haute), ont ouvert mardi solennellement leurs sessions respectives de juin dans l'attente de la promulgation de la nouvelle Constitution pour "s'y conformer immédiatement" au niveau des clauses régissant l'une et l'autre.

Lire la suite...
 
Dernière session parlementaire avant la nouvelle Constitution au Burundi

PANA, 04 juin 2018

Bujumbura, Burundi- Le président de l'Assemblée nationale, Pascal Nyabenda (photo), a procédé, lundi, à l’ouverture de la session ordinaire de juin qui est en même temps la dernière sous la Constitution de 2005, amendée par voie référendaire le 17 mai dernier, a-t-on appris de source parlementaire à Bujumbura.

Lire la suite...
 
L’OLUCOME dénonce la corruption dans l’octroi des cartes d’identité au Burundi

@rib News, 04/06/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE  N° 10./OLUCOME/06/2018 PORTANT SUR L’EXISTENCE AU BURUNDI DES CARTES NATIONALES D’IDENTITE RECUES SUR FONDS DE CORRUPTION ALORS QU’EN 2014 IL Y A EU UN MARCHE ILLEGAL Y RELATIF QUI A ETE ATTRIBUE.

1. L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) regrette qu’il existe encore au sein de la population burundaise des Cartes nationales d’identité reçues sur fonds de corruption.

Lire la suite...
 
La visite de Paul Kagame à Bruxelles suscite la polémique

La Libre Belgique, 04 juin 2018 

Rwanda : la Belgique déroule le tapis rouge à un dictateur

Une opinion de Norman Ishimwe Sinamenye, activiste des droits de l’homme au sein de Jambo ASBL.

Ce mardi, les communautés rwandaise et congolaise de Belgique manifestent devant le complexe de Tour&Taxis à Bruxelles où se déroulent les Journées Européennes du Développement pour exprimer leur colère contre le fait que la Belgique et l’Europe acceptent de recevoir celui qu’elles considèrent comme “un dictateur” et “un criminel”. Le Rwanda de Paul Kagame reprend toutes les caractéristiques d’une dictature.

Lire la suite...
 
Burundi : Promulgation de la nouvelle Constitution jeudi 7 juin à Bugendana

@rib News, 04/06/2018 – Source Xinhua

La cérémonie de promulgation de la nouvelle constitution burundaise sous le haut patronage du chef d'Etat burundais Pierre Nkurunziza, aura lieu le 7 juin 2018 à Bugendana, dans la province de Gitega (centre), apprend-on lundi à Bujumbura d'une correspondance officielle ad hoc datée du 4 juin 2018 adressée au ministre burundais de l'Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement par le Chef du Protocole d'Etat et président du Comité National des fêtes, l'ambassadeur Zéphyrin Maniratanga.

Lire la suite...
 
La réputation de la BBC ternie après sa capitulation face au pouvoir burundais

Le Soir, 4 juin 2018

La BBC présente des excuses à Bujumbura pour une interview de Mbonimpa

Le carnet de Colette Braeckman

Parfois appelé le Mandela du Burundi, Pierre Claver Mbonimpa est un homme unanimement respecté, qui vient de se voir décerner le titre de Docteur Honoris Causa par l’ULB et la VUB en même temps que Ken Loach et Sihem Benhedrine.

Lire la suite...
 
Burundi : le ministre de l'Environnement déplore la déforestation de la Kibira

@rib News, 03/06/2018 – Source Xinhua

Le ministre burundais de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage, Déo-Guide Rurema, a déploré dimanche à la télévision nationale les "agressions" contre la forêt naturelle de Kibira (nord) sur fond de "grave déforestation" dans le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : l'AN plaide pour une "cohabitation pacifique" après le référendum

@rib News, 03/06/2018 – Source Xinhua

Une "cohabitation pacifique" des Burundais appartenant à de "diverses sensibilités politiques" après le référendum sur le projet de Constitution  amendée est une "impérieuse nécessité" pour le renforcement de la cohésion nationale en vue de promouvoir la paix et la stabilité consolidées au Burundi, a plaidé Pascal Nyabenda, président de l'Assemblée nationale du Burundi, cité par la télévision nationale burundaise dimanche.

Lire la suite...
 
Burundi : l’OLUCOME dénonce la corruption dans tous les secteurs du pays

@rib News, 02/06/2018 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°09/OLUCOME/05/2018 PORTANT SUR LA CORRUPTION QUI SE DEVELOPPE EXPONENTIELLEMENT DANS LA QUASI TOTALITE DES DOMAINES DE LA VIE NATIONALE SANS QUE LES DIRIGEANTS BURUNDAIS NE DISENT AUCUN MOT.

« Les corrompus qui sont plus forts que l’Etat sont devenus une menace grave pour la bonne gouvernance et l’Etat de droit au Burundi, les dirigeants politiques plus particulièrement la population devraient refuser cette malédiction de la génération actuelle et  à venir. »

Lire la suite...
 
Burundi : manifestations contre la France et l'envoyé spécial de l'ONU

@rib News, 02/06/2018 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais du président Pierre Nkurunziza a organisé samedi dans toutes les 18 provinces burundaises des manifestations contre les "déclarations mensongères et incendiaires" du gouvernement français et du représentant spécial du secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies(ONU) au Burundi, Michel Kafando, publiées au lendemain de la proclamation des résultats du référendum constitutionnel, a annoncé samedi à Bujumbura M. Thérence Ntahiraja, porte-parole du ministère burundais de l'Intérieur, de la Formation Patriotique et du Développement Local.

Lire la suite...
 
Levée de boucliers à Bujumbura contre l’ingérence supposée de la France

PANA, 01 juin 2018

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour l’unité et la réconciliation a joint, vendredi, sa voix à celles d’autres institutions étatiques burundaises, pour condamner "énergiquement" une récente déclaration du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères prenant "acte" des résultats du référendum du 17 mai, tout en déplorant que la campagne ait eu lieu "dans un climat marqué par des intimidations et des menaces, voire des violences, contre l’opposition à la réforme constitutionnelle".

Lire la suite...
 
La Tanzanie remet au Burundi 608 rapatriés volontaires

@rib News, 01/06/2018 – Source Xinhua

Le ministre burundais de l'Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local, Pascal Barandagiye, a accueilli jeudi soir 608 rapatriés volontaires burundais remis par Alexander Mwalyo, chargé de liaison au ministère de l'Intérieur du gouvernement tanzanien.

Lire la suite...
 
Burundi/Referendum : “Nous nous attendions à cette issue”, dit l’opposition

Jeune Afrique, 01 juin 2018

Burundi : « La nouvelle Constitution consacre l’exclusion d’une partie de la classe politique »

La Cour constitutionnelle a validé jeudi 30 mai les résultats du référendum controversé du 17 mai, rejetant ainsi un recours de nullité déposé par la coalition d'opposition Amizero y'Abarundi. Interview avec Pierre-Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de l'opposition emmenée par Agathon Rwasa.

Lire la suite...
 
Ntibantunganya affirme que la démocratie existe bel et bien au Burundi

@rib News, 01/06/2018 – Source Xinhua

Burundi : Des améliorations sont nécessaires pour montrer qu'on adhère à la démocratie, selon un ancien chef de l'Etat

A l'occasion du 25e anniversaire de la victoire du parti Sahwanya-FRODEBU (Front pour la Démocratie du Burundi) dans les élections présidentielles du 1er juin 1993, l'ancien président burundais, Sylvestre Ntibantunganya, a affirmé vendredi que la démocratie existe bel et bien au Burundi et qu'elle nécessite seulement quelques améliorations.

Lire la suite...
 
Quelque 608 réfugiés burundais rapatriés jeudi de la Tanzanie voisine

PANA, 01 juin 2018

Bujumbura, Burundi - Quelque 608 réfugiés sont arrivés, jeudi, au Burundi, en provenance de la Tanzanie voisine où ils s’étaient mis à l’abri des violences électorales de 2015 dans leur pays d’origine, a rapporté, vendredi, la radio publique.

Lire la suite...
 
La victoire du "oui" validée au Burundi

Deutsche Welle, 01.06.2018

La Cour constitutionnelle a validé les résultats du référendum constitutionnel. Le parti au pouvoir s'en félicite alors que la coalition des indépendants Mizero y'Abarundi dénonce un déni de justice.

Lire la suite...
 
Comesa : pas de sommet au Burundi malgré les préparatifs

Jeune Afrique, 01 juin 2018

Programmé pour débuter ce 1er juin, le sommet des pays membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe a été reporté in extremis en juillet, et se tiendra à Lusaka, au lieu de Bujumbura. Les autorités burundaises, elles, avaient continué à se préparer malgré la délocalisation du rendez-vous.

Lire la suite...
 
HRW : "Un leadership régional fort est nécessaire pour remettre le Burundi sur les rails"

Human Rights Watch, 1 juin 2018 - Publié dans Mail & Guardian

Comment raviver l’espoir né à Arusha

L’Afrique du Sud peut aider à endiguer la crise au Burundi

La résolution de la longue guerre civile au Burundi a constitué un tournant politique en Afrique, illustrant la capacité et la détermination des dirigeants régionaux à produire un accord de paix basé sur les droits humains. Et pourtant les avancées réalisées il y a près de deux décennies grâce au vigoureux leadership de l’Afrique du Sud ont pratiquement disparu.

Lire la suite...
 
Nouvelle constitution au Burundi : le recours de l'opposition rejeté

RFI, 01-06-2018

Au Burundi, la Cour constitutionnelle a déclaré non-fondé le recours en nullité de la coalition d'opposition Amizero y'Abarundi introduit une semaine plus tôt. Elle a validé dans la foulée la large victoire du « Oui » lors du référendum constitutionnel du 17 mars dernier, qui devrait permettre au président Pierre Nkurunziza de rester au pouvoir jusqu'en 2034 et lui donner une mainmise totale sur le pouvoir.