topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Burundi : protocole d'entente entre CIRGL et l'EISA pour l'observation électorale

@rib News, 31/07/2017 – Source Xinhua

Burundi : la CIRGL et l'EISA signe un mémorandum d'entente pour établir un mécanisme de coopération

Bujumbura, capitale burundaise et siège de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, a témoigné lundi la signature d'un mémorandum d'entente avec l'Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) pour mettre en place un mécanisme efficace de collaboration.

Lire la suite...
 
Burundi : mobilisation pour libérer le défenseur des droits de l'homme Rukuki

RFI, 31-07-2017

Au Burundi cela fait plus de deux semaines que le défenseur des droits de l’homme Germain Rukuki est détenu. Ancien membre de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT), aujourd’hui employé de l’Association des juristes catholiques du Burundi, Germain Rukuki a été arrêté le 13 juillet dernier et transféré dans les geôles du très redouté SNR, le service de renseignements burundais. Les ONG de défense des droits de l’homme se mobilisent pour demander sa libération.

Lire la suite...
 
Le prochain sommet du COMESA délocalisé de Bujumbura à Lusaka

@rib News, 31/07/2017 – Source Belga

Le Burundi, petit pays d’Afrique centrale plongé depuis plus de deux ans dans une profonde crise politique, n’est pas en mesure d’accueillir le prochain sommet des dirigeants du Marché commun des États d’Afrique australe et de l’Est (Comesa), qui se tiendra dès lors en Zambie, a rapporté dimanche le site d’informations SOS Medias Burundi, citant des sources officielles.

Dans une correspondance adressée au ministre burundais du Commerce et du Tourisme, le secrétariat général du Comesa estime que le Burundi ne remplit pas les critères exigés par l’organisation du sommet des chefs d’États prévu en octobre prochain.

Lire la suite...
 
Bujumbura jugée incapable d’accueillir le prochain sommet du COMESA

RFI, 30-07-2017

Burundi : pas de sommet du Comesa à Bujumbura ?

Le Burundi n'est pas prêt pour accueillir le sommet du Comesa, le marché commun de l’Afrique orientale et australe, comme il s'y était pourtant engagé il y a plus de 2 ans à la conférence des chefs d'Etat de 2015, estime Sindiso Ngwenya.

Le secrétaire général du Comesa a fait part de son constat à la ministre burundaise du Commerce dans une lettre en date du 20 juillet dernier, diffusée depuis samedi 29 juillet sur les réseaux sociaux.

Lire la suite...
 
Le CNARED contrarié par la session du Conseil de sécurité sur le Burundi

PANA, 30 juillet 2017

L’opposition déplore des "divergences persistantes" au Conseil de sécurité sur le dos du Burundi

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de l’accord d’août 2000, à Arusha, en Tanzanie, sur la paix, la réconciliation et l’Etat de droit (Cnared) a suivi "avec beaucoup d’attention et d’intérêt", la session du Conseil de sécurité, le 26 juillet dernier, à New York, sur la "grave crise politique au Burundi" et noté des "divergences persistantes qui empêchent de prendre des mesures urgentes pour secourir le peuple burundais en danger", lit-on dans un communiqué de cette principale plate-forme de l’opposition intérieure et en exil.

Lire la suite...
 
Burundi : un soldat tué par ses compagnons d'arme dans des circonstances floues

RFI, 29-07-2017

Il y a 10 jours, un soldat de l'armée burundaise était enlevé dans des marais infestés de rebelles au nord de Bujumbura, puis retrouvé le lendemain par l'armée dépouillé de ses armes et de son uniforme.

Ce soldat issu des ex-FAB, l'ancienne armée dominée par les Tutsis est alors accusé d'avoir pactisé avec les rebelles. Il est ligoté sur les ordres de ses chefs, torturé pendant des heures avant d'être tué dans des circonstances très troubles.

Lire la suite...
 
Burundi : privé d’aide par l’UE, le président Nkurunziza prend le chemin d’Ankara

France Tv Info, 28/07/2017

Les députés burundais ont adopté à l’unanimité, le 27 juillet 2017, un projet d’accord de coopération économique et commerciale avec la Turquie. Ce vote entérine la mise en œuvre d’un accord signé à Ankara il y a deux ans déjà.

Une bouffée d’oxygène pour l’économie du Burundi, privé des aides de l’Union Européenne et de la Belgique qui l’accusent de violations des droits de l’Homme. [Photo : Le chef de la diplomatie burundaise, Alain Aimé Nyamitwe, reçu par le président turc Recep Tayyip Erdogan au complexe présidentiel à Ankara, le 14 juin 2017.]

Lire la suite...
 
Burundi : Accord de coopération commerciale et économique avec la Turquie

@rib News, 28/07/2017 – Source Xinhua

Les députés burundais ont adopté jeudi à l'unanimité un projet d'accord de coopération commerciale et économique entre le Burundi et la Turquie, un accord signé le 27 août 2015 à Ankara, la capitale turque.

Selon le ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Allain Aimé Nyamitwe, qui est allé présenter ce projet à la Chambre basse du parlement, cet accord, basé sur l'égalité et l'intérêt réciproque, "a pour objectif de renforcer les relations amicales et d'améliorer la coopération commerciale et économique" entre le Burundi et la Turquie.

Lire la suite...
 
Michel Kafando appelle Bujumbura au dialogue avec l'opposition

Deutsche Welle, 28.07.2017

Devant le Conseil de sécurité, le nouvel émissaire de l'ONU au Burundi a souligné la nécessité d'un dialogue avec l'opposition. Au risque de connaître le sort de ses prédécesseurs, récusés par les autorités burundaises.

La visite de Michel Kafando au Burundi remonte à fin juin, quelques semaines après sa nomination en remplacement de l'Algérien Jamal Benomar - ce dernier avait été récusé par les autorités burundaises pour un rapport jugé "calomnieux" sur la situation des droits de l'homme dans le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : La ligue des jeunes du pouvoir met en garde l’ex-président Ndayizeye

Jeune Afrique, 27 juillet 2017

Burundi : l’ex-président Domitien Ndayizeye menacé de mort par les Imbonerakure

Irrités par les mots peu flatteurs de l’ancien chef de l’État Domitien Ndayizeye (photo), les Imbonerakure viennent de le mettre en garde, promettant de « travailler sur lui » s’il récidive, selon le jargon en usage dans leurs rangs. Une expression qui, au Burundi, s'apparente à une menace de mort.

Lire la suite...
 
Le Conseil de sécurité de l’ONU reste divisé sur la question burundaise

RFI, 27-07-2017

Le Conseil de sécurité de l’ONU se penchait ce mercredi 26 juillet sur le cas du Burundi. Un an après le vote de la résolution 23-03, pas un seul des 228 policiers autorisés n'a été déployé dans le pays.

Lors de consultations à huis clos, le Conseil a mis l'accent sur la dynamique positive trouvée avec les autorités de Bujumbura par le nouvel envoyé spécial, Michel Kafando. Les membres du Conseil n'ont, néanmoins, pas réussi à se mettre d'accord sur l'adoption d'une déclaration présidentielle. Preuve que la question burundaise ne fait toujours pas consensus.

Lire la suite...
 
Burundi : "L'Accord d'Arusha doit demeurer la référence" dit l’Envoyé de l'ONU

UN News Centre, 27 juillet 2017

Burundi : le règlement de la crise passe impérativement par un dialogue inclusif, souligne l'Envoyé de l'ONU

Dans sa première intervention au Conseil de sécurité en sa qualité d'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Burundi, Michel Kafando a déclaré que la première exigence est de « donner la priorité au dialogue inclusif, condition sine qua non à tout règlement de la crise » dans ce pays d'Afrique centrale.

Lire la suite...
 
Nkurunziza envoie deux émissaires de haut rang chez Kabila

RFI, 27-07-2017

Burundi : visite de haut niveau à Kinshasa sur fond de tension à la frontière

C’est en ce moment la visite en RDC de deux des principaux généraux burundais, dont le ministre de la Sécurité publique et véritable n°2 du régime, Alain Guillaume Bunyoni, et le chef de cabinet de police.

Ils étaient porteurs d'un message personnel du chef de l'Etat burundais qu'ils ont remis au président Joseph Kabila mercredi soir 26 juillet, avant de rencontrer jeudi l'un des piliers du pouvoir congolais, le patron des services secrets.

Lire la suite...
 
Le Burundi ratifie un accord de financement de 75 millions USD avec l’IDA

@rib News, 27/07/2017 – Source Xinhua

Burundi : don de 75 millions de dollars en faveur d'un Projet régional de développement agricole intégré dans les Grands Lacs

Le Sénat burundais a adopté mercredi à l'unanimité un projet de loi portant ratification par le Burundi de l'accord de financement de 75 millions de dollars avec l'Association Internationale de Développement (IDA) en faveur du Projet régional de développement agricole intégré dans les Grands Lacs (PRADAGL).

Lire la suite...
 
Kafando ''optimiste'' pour la résolution de la crise au Burundi

BBC Afrique, 27 juillet 2017

Le conseil de sécurité de l'ONU a discuté hier de la situation au Burundi où la tension est toujours vive.

L'envoyé spécial de l'ONU pour le Burundi, Michel Kafando a présenté hier au conseil de sécurité à New York son premier briefing sur la situation du pays. Ce briefing fait suite à son récent déplacement à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : le Sénat approuve un don de 75 millions de dollars de l’IDA

PANA, 26 juillet 2017

Bujumbura, Burundi - Le Sénat burundais a approuvé, mercredi, un don de 75 millions de dollars américains de la part de l’Association internationale de développement (IDA), destiné à financer un «Projet régional de développement agricole intégré dans les Grands Lacs (Prdaigl) au profit de 55.000 petits exploitants agro-pastoraux, dont 35% de femmes, entre septembre 2017 et novembre 2022, a-t-on appris de source proche de la Chambre haute du Parlement burundais.

Lire la suite...
 
La visite de Nkurunziza en Tanzanie a suscité débats et polémique

RFI, 26-07-2017

Burundi : toujours des interrogations autour du déplacement de Nkurunziza en Tanzanie

La semaine dernière, le président burundais Pierre Nkurunziza s’est rendu en Tanzanie. Depuis 2015 et la tentative de de putsch du mois de mai, c’était la première fois que le chef de l’Etat quittait son pays. Une visite à l’étranger devenue indispensable pour la diplomatie burundaise.

Lire la suite...
 
FIDH lance un appel urgent pour Germain Rukuki détenu au secret au Burundi

FIDH, 26 juillet 2017

Burundi : Poursuite de la détention au secret de M. Germain Rukuki

APPEL URGENT - BUR 001 / 0717 / OBS 081.1

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, un partenariat de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la FIDH, a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l'indice synthétique de fécondité "légèrement amélioré" depuis 1987

@rib News, 26/07/2017 – Source Xinhua

Le Burundi a connu une "légère amélioration" au niveau de l'indice synthétique de fécondité depuis 1987 à ce jour, a révélé Nicolas Ndayishimiye, expert burundais sur les questions de population et de développement, ainsi que directeur général de l'Institut des Statistiques et des Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU).

L'expert Ndayishimiye s'exprimait au cours d'une interview accordée à Xinhua quatre mois après la sortie des résultats préliminaires de la 3ème enquête démographique et de santé (EDS) 2016-2017, réalisée au Burundi depuis octobre 2016 à mars 2017.

Lire la suite...
 
Asile au Canada : deux jeunes Burundais retrouvés par la police américaine

@rib News, 25/07/2017 – Source Associated Press

La police aux États-Unis a indiqué que deux adolescents burundais disparus d'un événement de robotique à Washington ont été retrouvés sains et saufs.

La police métropolitaine du District de Columbia a indiqué mardi que Don Ingabire et Audrey Mwamikazi, qui avaient été vus en train de traverser la frontière, ont été «repérés de manière sécuritaire». Un porte-parole de la police n'a pas voulu dire à quel endroit les adolescents avaient été retrouvés, faisant valoir la politique du corps policier sur les cas de personnes disparues.

Lire la suite...
 
Disparition de Jean Bigirimana : "Personne n’ose dire qu’il est mort."

Jeune Afrique, 25 juillet 2017

Liberté de la presse au Burundi : « Depuis la disparition de Jean Bigirimana, le journal Iwacu vit un traumatisme collectif »

Le 22 Juillet 2016, le journaliste Jean Bigirimana était arrêté à Bugarama par des agents des renseignements, avant d'être embarqué à bord d’une camionnette, racontent plusieurs témoins. Un an après, son entourage est toujours sans nouvelles de lui. Au sein du journal où il travaillait, « Iwacu », on est traumatisé, raconte Antoine Kaburahe, le directeur.

Lire la suite...
 
L'industrie du cuir victime de "circuits parallèles" au Burundi

PANA, 25 juillet 2017

Bujumbura, Burundi - L’industrie du cuir accuse un faible rendement, malgré un potentiel animalier jugé "important" au Burundi, à cause des "circuits parallèles", a déploré, lundi, le deuxième vice-président de la République, chargé des questions économiques et sociales, Joseph Butore, lors d’une descente sur le terrain, à Bujumbura.

Deux industries des peaux et du cuir sont officiellement enregistrées au Burundi, dont "African tannery compagny" (la plus connue) et c’est de là que le vice-président burundais a pointé des « circuits parallèles » à l’origine du manque à gagner pour le trésor public.

Lire la suite...
 
Le Burundi octroie un permis de recherche de l'or à une société britannique

@rib News, 24/07/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais a récemment octroyé un permis de recherche de l'or et des minerais associés à une société britannique dénommée "African Mining Limited", apprend-on lundi du cabinet du ministre burundais des Mines et de l'Energie, Côme Manirakiza.

Le ministre Manirakiza, qui a présenté le dossier au conseil des ministres la semaine dernière sous la direction du président Pierre Nkurunziza, a précisé qu'African Mining Limited, une société de droit burundais, est une filiale de la société "ESS International" de droit britannique, qui a demandé un permis de recherche de l'or et des minerais associés à Muhwazi, dans le nord du pays.

Lire la suite...
 
Le quotidien des Burundais se détériore

Deutsche Welle, 24.07.2017

Au Burundi, le gouvernement a beau multiplier les taxes, l'argent ne rentre pas dans les caisses publiques. Parallèlement, le quotidien devient de plus en plus difficile. Les prix augmentent, le pouvoir d'achat baisse.

Depuis le début de l'année, deux nouveaux prélèvements ont été instaurés par la mairie de Bujumbura : l'impôt sur la propriété foncière et la taxe sur chaque véhicule garé sur la voie publique.

Lire la suite...
 
Burundi : Ratification d'un crédit chinois pour la radio-télévisuelle numérique

@rib News, 24/07/2017 – Source Xinhua

Le Burundi ratifie un projet de loi sur le passage à la radio-télévisuelle numérique grâce à un prêt chinois

Le gouvernement burundais a adopté en fin de semaine dernière, un projet de loi portant sur la ratification d'un crédit concessionnel de 32,6 millions de dollars accordé par Exim Bank de Chine, pour la réalisation du "Projet de migration vers la radio-télévisuelle numérique au Burundi", apprend-on lundi d'un communiqué de presse.

 

Lire la suite...
 
Burundi : démonstration de force des Imbonerakure à Bujumbura

RFI, 23-07-2017

Au Burundi, pari réussi pour les Imbonerakure, la ligue des jeunes du parti au pouvoir. Samedi 22 juillet, ils ont fortement mobilisé dans une capitale burundaise considérée comme un fief de l'opposition.

Entre 10 000 et 12 000 militants dans la rue selon le décompte du parti, ce qui n'est pas loin des chiffres avancés par certaines journalistes indépendants. L'opposition dénonce, elle, une opération de communication pour des Imbonerakure « de triste mémoire » et que l'ONU qualifie désormais de milice.

Lire la suite...
 
Des hommes armés attaquent un minibus dans l'ouest du Burundi

@rib News, 23/07/2017 – Source Xinhua

Des hommes armés ont tué un chauffeur de minibus dans une embuscade dans l'ouest du Burundi samedi soir, a déclaré la police dimanche.

"Quatre criminels armés de fusils Kalachnikov ont attaqué le minibus à Kagunuzi dans le district de Buganda dans la province de Cibitoke vers 21h30 (19h30 GMT)", a déclaré le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye.

Lire la suite...
 
Burundi : la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

@rib News, 22/07/2017 – Source AFP

La ligue des jeunes du parti au pouvoir au Burundi, que l’ONU qualifie de milice, s’est livrée samedi à une "démonstration de force" lors de sa première grande manifestation dans la capitale Bujumbura.

Des milliers de jeunes "Imbonerakure" ("Ceux qui voient de loin" en kirundi) ont sillonné les rues de Bujumbura en marchant ou en courant au rythme de chansons à la gloire du président Pierre Nkurunziza que déversaient des hauts-parleurs montés sur des camionnettes.