Union Africaine : entre souverainetť du Burundi et urgence humanitaire
Opinion

Deutsche Welle, 05.02.2016

L'Union Africaine à qui l'ONU a laissé l'initiative d'agir a finalement rangé l'option d'envoyer une force de protection au Burundi. Coup de sagesse ou conséquence directe de la menace du régime burundais de considérer cette force comme une force d'invasion? Quelles sont les perspectives qui se présentent pour le Burundi ?

Chaque jour les populations du Burundi vivent dans la peur des explosions. Et après chaque vague de violences, des arrestations et des abus sont enregistrés. Pourtant, le déploiement d'une force africaine de protection au Burundi (Maprobu) n'est plus d'actualité.

Ainsi en ont décidé les chefs d'Etat africains. Est-ce une erreur d'appréciation de la situation qui prévaut sur le terrain ? Quel rôle vont jouer l'Union européenne et les Nations unies aux côtés de l'Union Africaine ?

Les observateurs de la crise burundaise affirment que le temps passe et que les signaux sont au rouge. Des groupes armés annoncent vouloir en découdre avec le pouvoir toujours contesté. Tandis que des révélations de violation massive des droits de l'homme par l'un ou l'autre camp continuent de pleuvoir. Quelles sont les perspectives qui se présentent pour le Burundi?

Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités :

- Blaise Tchikaya, Professeur de droit international public, Président honoraire de la Commission de l’Union africaine pour le droit international
- Stephanie Wolters, Directrice du département prévention des conflits et analyse des risques à l'institut d'études de sécurité de Pretoria
- et Donatella Rostagno, Directrice du réseau européen pour l'Afrique centrale

Écouter l'audio sur Deutsche Welle