Le Burundi domine le 10ème championnat est-africain de judo
Sports

PANA, 29 février 2016

Bujumbura, Burundi - Le Burundi est sorti vainqueur du 10ème championnat de judo de la Communauté de l’Afrique de l’Est/East african community (Cae/Eac), du 26 au 28 février 2016, à Bujumbura, pour un total de 24 médailles, dont sept d’or, neuf d’argent et huit de bronze, apprend-on de source sportive dans la capitale burundaise.

La compétition était ouverte à 14 pays de cette zone, avant que le Rwanda, Djibouti et la Tanzanie ne fassent faux bond, selon le président de la fédération burundaise de judo (Fbj), Valérie Manirakiza.

L’équipe kényane a pris la seconde place du classement pour un total de cinq médailles d’or, un d’argent et quatre de bronze, tandis que la troisième place est revenue à Zanzibar, avec un total de deux médailles d’or et trois de bronze.

Le Burundi avait aligné 42 compétiteurs et confirme à nouveau la bonne santé de son judo, après avoir plané sur les 8ème et 9ème championnats de 2014, à Nairobi, au Kenya, et de 2015, à Dar-es-Salaam, en Tanzanie.

D’après toujours le président de la Fbj, le 10ème championnat était encore une occasion toute trouvée pour préparer les judokas de la sous-région au championnat d’Afrique prévu à Tunis, en Tunisie, au cours du mois d’avril.

Ceux des judokas qui auront obtenu les minima exigés, à Tunis, représenteront encore leurs pays respectifs aux jeux olympiques de Rio, au Brésil, au cours du mois d’août 2016.

L’historique du Judo burundais, qui était encore présent aux précédents jeux olympiques de Londres, renseigne que le premier club de cet art de combat pacifique a été créé en 1958 par les colons belges.

Le premier autochtone judoka de référence nationale, Pascal Baranyedetse, ne fut admis, dans le cercle fermé des Blancs d’alors, qu’en 1965.

L’actuelle fédération nationale composée de 14 clubs répartis à Bujumbura et à l’intérieur du pays, a été créée en 1991.

La fédération est aujourd’hui affiliée à la ligue d’Alsace de Judo, en France, à l’«Eastern African Judo Association » (Eaj) ou encore à l’Union africaine de Judo(Uaj) et à la Fédération internationale de Judo (Fij).