La Tanzanie et l'Ouganda ont convenu de la construction d'un olťoduc
Cooperation

PANA, 01 mars 2016

 Dar es Salam, Tanzanie – Le président tanzanien, John Pombe Magufuli (photo, à d), et son homologue ougandais, Yoweri Kaguta Museveni (photo, à g), ont annoncé un accord bilatéral portant sur la construction d'un oléoduc long de 1.120 kilomètres pour relier le port de Tanga situé dans le nord de la Tanzanie sur l'Océan indien à l'Ouganda enclavé.

Les deux présidents ont discuté du futur projet au cours d’une réunion privée qu’ils ont eue au palais présidentiel d’Arusha en prélude au 17ème sommet ordinaire des leaders de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Est (East African Community, EAC), qui doit démarrer mercredi.

« Nous avons convenu de mener le projet au profit de nos deux pays et des autres pays voisins de la Communauté de l’Afrique de l’Est », a déclaré le président Magufuli à l’issue de la réunion et a souligné qu’il va générer au moins 15.000 emplois.

Aucun détail du projet relatif à sa capacité, son coût et les entreprises devant l’exécuter n’a été rendu public pour l’instant, encore moins s’il doit servir à transporter du pétrole brut depuis et vers l’Ouganda ou du gaz naturel depuis les réserves gazières de la Tanzanie vers l’Ouganda.

L’Ouganda espère démarrer bientôt sa production industrielle de pétrole et sa capacité de production va nécessiter un oléoduc pour l’exportation de pétrole brut.

La Tanzanie et la Zambie possèdent en commun un oléoduc long de 1.710 kilomètres reliant le port de Dar es Salam à Ndola en Zambie. Sa mise en service remonte à 1968.

Pour sa part, le président Museveni a félicité son hôte pour le leadership remarquable dont il a fait preuve en Tanzanie et a exprimé l’espoir que les Etats partenaires de la Communauté économique de l’Afrique de l’Est vont s’inspirer des efforts du président Magufuli pour accélérer le développement de la région.