BURUNDI : LE GESTE D'UNE EX-PREMIÈRE DAME A MARQUÉ L'ANNÉE 2016
Toute l'actualité    

  

Le mardi 17 mai 2016, durant la messe de requiem lors des funérailles de l’ancien président burundais Jean-Baptiste Bagaza, décédé le 4 mai 2016 en Belgique, son épouse Fausta Bagaza se dirigea vers l’autel et se mit à genoux, pour implorer le pardon des Burundais au nom de son défunt mari : « Je voudrais exprimer ma plus profonde gratitude au Président Pierre Nkurunziza et à la Première Dame. Pour tout le soutien apporté depuis le début de ces dures épreuves. Ensuite, je viens avec ces mots : même un président de la République reste humain. Il se fatigue, il peut être distrait, il peut se tromper, il commet des erreurs. Aujourd’hui, je me mets à genoux devant le chef de l’État du Burundi pour demander pardon au nom du président Bagaza pour toutes les fautes commises. Que tout Burundais et toute Burundaise qu’il aurait offensé ou blessé lui pardonne. ». Une image et des paroles qui ont donné des frissons à des millions de Burundais, rivés devant leurs postes de radio et télévision. Fausta Bagaza aura ainsi marqué l’année 2016 et son geste inédit restera dans les annales de la République.
 




Toute l'actualité