Certains Burundais de Belgique boycottent leur Ambassadeur ŗ Bruxelles
Diaspora

@rib News, 15/03/2016

Bruxelles, Le 15/03/2016

Déclaration des associations de la diaspora burundaise de Belgique

 Certaines associations de Burundais de Belgique ont été contactées tandis que d’autres l’ont appris par deux documents12 non signés mais paraphés et avec cachet de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles publiés sur le site arib.info, où il est question d’une invitation adressée aux leaders de la Diaspora Burundaise en Belgique à une réunion avec l’Ambassade ! La dite réunion initialement prévue pour le vendredi 11 mars 2016 à partir de 17h30 a été reportée au mercredi 16 mars 2016, à la même heure.

L’objet de cette réunion serait de prendre contact avec le nouvel Ambassadeur, puis analyser ensemble les modalités de collaboration lors des différentes activités au Burundi ou en Belgique ainsi que les événements nationaux organisés par l’Ambassade en Belgique.

Les organisations signataires de cette déclaration portent à la connaissance de tous les compatriotes de Belgique et d’ailleurs ainsi qu’aux amis du Burundi qu’elles n’assisteront pas à cette rencontre.

D’emblée, les organisations signataires de cette déclaration tiennent à préciser ce qui suit :

● les ABSL signataires sont apolitiques;

● les organisations gardent leur neutralité politique et leur indépendance totale ;

● la position de nos ASBL par rapport à cette invitation doit être interprétée comme un rejet de la dictature sans nom, des crimes graves contre l’humanité, des violations massives des droits de l’homme au Burundi en particulier le droit à la vie, de la mauvaise gouvernance démocratique et économique que nous observons au Burundi, de la politique du mensonge qui consiste à nier des faits comme des viols des jeunes filles et femmes, des massacres à grande échelle, des tortures et des exécutions extrajudiciaires envers principalement des jeunes, de la misère qui frappe la majorité de Burundais, de la corruption et du détournement des biens de l’état, des mauvaises relations avec les pays voisins et la communauté internationale entretenues par le pouvoir de Bujumbura, etc. ;

● la position de ces organisations est aussi un message de soutien et de sympathie, d’encouragement et de vœux de courage aux nombreuses familles endeuillées par le pouvoir de Bujumbura mais aussi aux centaines de milliers de Burundais refugiés à travers le monde et principalement dans les pays voisins suite au mode de gouvernement d’exterminer physiquement tout Burundais opposé à la dictature et à la violation des principes démocratiques et des textes qui régissent la République ;

● la pensée de tous les membres de ces organisations va vers toutes ces familles endeuillées, tous les réfugiés qui vivent dans des conditions difficiles, les milliers de prisonniers, les blessés et à tous les Burundais qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Les organisations de la Diaspora Burundaise de Belgique réaffirment sans réserve leur attachement aux principes et valeurs démocratiques ainsi qu’à la culture burundaise qui prône un dialogue comme solution à tout conflit. Par conséquent, l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi et la Constitution burundaise qui en est issue sont et restent non seulement un serment de foi auquel le peuple burundais est intimement lié, mais aussi le socle sur lequel le Burundi a été bâti ces quinze dernières années et qui avait permis jusqu’alors d’apaiser les divisions ethniques.

Les organisations de la Diaspora Burundaise de Belgique lancent un appel à tous les Burundais et en particulier à ceux de la Diaspora de rester unis et solidaires, de refuser tous ensemble la liquidation du Burundi en tant que Nation, et tout soutien à un pouvoir qui tue ses propres citoyens.

Les signataires :

ACETTECH, asbl

AMIBU-KOMERA, asbl

ARCADES, asbl

DBB, asbl

IBIREZI, asbl

IDG, asbl

INS, asbl

KAZE, asbl

PASOAF, asbl

SOLIDAF, asbl

1 http://www.arib.info/ambabu-invitation-16032016.pdf

2 http://www.arib.info/ambabu-invitation-11032016.pdf