Burundi : le co-facilitateur Mkapa attendu en octobre prochain ŗ Bujumbura
Diplomatie

@rib News, 23/09/2016 – Source Xinhua

Benjamin Mkapa, ancien chef d'Etat tanzanien et co-facilitateur régional dans le dialogue inter-burundais sous l'égide de la Communauté d'Afrique de l'Est / East african community (CAE/EAC), est attendu en octobre prochain à Bujumbura pour une visite de travail, a-t-on appris de Joseph Bangurambona, secrétaire permanent au ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale.

Au cours du 17ème sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la CAE tenu en juillet dernier à Dar es Salaam (Tanzanie), le co-facilitateur Mkapa avait présenté la feuille de route de la médiation régionale pour une sortie de crise au Burundi.

La décision de l'actuel chef d'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, de briguer un autre mandat présidentiel à l'élection présidentielle de 2015, a provoqué une série de contestations dans les rangs des partis d'opposition sous forme de manifestations qualifiées de "mouvement insurrectionnel" par le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir).

M. Bangurambona a précisé que dans le cadre des préparatifs de cette visite du co-facilitateur, une délégation composée de sept personnalités travaillant dans son proche entourage et conduite par le Secrétaire général de l’EAC, Libérat Bapfumukeko, séjourne à Bujumbura du 19 au 22 septembre 2016.

Cette délégation, a-t-il ajouté, a inscrit à son agenda une série d'entretiens avec les parties prenantes dans le dialogue politique inter-burundais en cours à Arusha depuis début 2016, en l'occurrence les délégués des organisations de la société civile se trouvant encore dans le pays et ceux des partis politiques dont le CNDD-FDD, formation politique au pouvoir au Burundi depuis le 26 août 2005.

Ces conseillers du co-facilitateur Mkapa ont prévu de rencontrer également les représentants des missions résidentes au niveau des instances régionales et internationales impliquées de près dans le soutien du processus de dialogue politique inter-burundais.

Il s'agit notamment de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs, de l'Union africaine, de l'Union européenne et de l'Organisation des Nations unies.

Le président Mkapa pilote cette facilitation régionale dans la résolution de la crise burundaise sous l'égide de l’EAC, sous la supervision du médiateur en chef et chef d'Etat ougandais, Yoweri Kaguta Museveni. 

A ce jour, l’EAC regroupe six Etats, à savoir le Burundi, le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda, le Rwanda et le Soudan du Sud.