Des activistes et politiciens burundais en exil appellent ŗ un deuil en Belgique
Diaspora

@rib News, 26/04/2017 

INVITATION

DEUIL EN BELGIQUE DU 26 AVRIL AU 6 MAI 2017 EN MÉMOIRE DES VICTIMES DES CRIMES CONTRE L’HUMANITE COMMIS AU BURUNDI

 

Le mercredi 26 avril 2017, deux années, jour pour jour, le jeune Jean-Népomucène KOMEZAMAHORO, 15 ans, première victime du pouvoir illégal de Nkurunziza, fut tué à bout portant, les mains nues et en l’air en signe de paix, à Bujumbura le dimanche 26 avril 2015, par les policiers de Nkurunziza.

Lire l’intégralité de l’Invitation