Aloys Misago : "Pour revenir la normale au Burundi, il faudrait un dialogue"
Opinion

Deutsche Welle, 08.11.2017

 Crise burundaise : les solutions d'Aloys Misago

Le Burundi traverse une crise politique depuis 2015. Cette dernière a engendré le départ de nombreux Burundais. Le dialogue entre gouvernement et opposition reste une piste de solution.

Le 27 octobre dernier le Burundi a quitté la Cour pénale internationale. Ce retrait  n'affecte pas la compétence du tribunal pour ce qui concerne les crimes qui auraient  été commis pendant la période où le pays était un Etat partie. Et ces crimes sont nombreux à en croire l'ONU et différentes organisations tels qu’Amnesty International ou Human Rights Watch.

Aloys Misago est  le doyen de l'Institut supérieur du commerce de l'Université de Bujumbura. Lors de son récent passage en Allemagne, il est revenu sur la crise qui s'enlise et ses conséquences, notamment sur l'enseignement supérieur.

Ecouter l’interview sur Deutsche Welle