Le Burundi va produire un rapport national annuel de suivi sur l'ťducation
Education

@rib News, 01/12/2017 – Source Xinhua

Le Burundi demande le concours de l'Unesco pour produire un rapport national sur les progrès dans le secteur de l'éducation

Le gouvernement du Burundi a saisi vendredi l'opportunité offerte lors du lancement à Bujumbura du Rapport Mondial de suivi sur l'éducation, édition 2017, pour demander à l'Unesco son concours pour produire annuellement un rapport national sur le quatrième objectif de développement durable (ODD4) qui porte sur l'éducation. [Photo : Janvière Ndirahisha, ministre burundaise de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique.]

Ce quatrième objectif de développement durable est l'un des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) que le monde entier s'est assignés d'atteindre d'ici 2030 et est ainsi libéré : "Assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un même pied d'égalité et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie".

La ministre burundaise de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Janvière Ndirahisha, a indiqué que la présentation des progrès réalisés au niveau mondial appelle automatiquement la question de savoir ce qu'il en est au Burundi.

"En d'autres termes, elle appelle la production du rapport national de suivi de l'ODD4. Je voudrais saisir cette opportunité pour demander à l'Unesco de nous apporter le concours nécessaire pour mettre en place un dispositif permettant de produire annuellement un rapport national. Ainsi, nous serons à même de rendre compte des progrès accomplis dans la mise en œuvre de nos engagements", a plaidé Mme Janvière Ndirahisha.

Elle a voulu rassurer que le Burundi se trouve sur l'orbite de l'éducation 2030, indiquant que le gouvernement doit consolider les acquis positifs du système éducatif burundais (notamment les réformes en cours de l'école fondamentale - école primaire jusqu'en 9ème année, à l'enseignement supérieur).

Elle a ajouté à la consolidation de ces acquis positifs que le Burundi doit s'ajuster constamment par rapport aux cibles de l'ODD4 conformément au rapport national ODD (RNODD) adopté en juillet 2017 et au Plan National de Développement en cours d'élaboration.

Le Rapport Mondial de suivi de l'éducation porte sur la reddition des comptes et les progrès réalisés dans la mise en œuvre des cibles assignées à l'ODD4 et la ministre en est consciente.

"Nous faisons nôtre la promotion de cette valeur de redevabilité qui est l'expression même du dialogue et la concertation entre parties prenantes", a dit la ministre Janvière Ndirahisha avant d'ajouter d'un ton prometteur et optimiste : "Nous ne doutons pas qu'ensemble, nous pourrons surmonter les différents défis".