Burundi : Mise en garde des juges et magistrats qui s'adonnent ŗ la corruption
Justice

@rib News, 28/05/2018 – Source Xinhua

Le directeur de l'Organisation judiciaire au sein du ministère burundais de la Justice et Garde des Sceaux, Nestor Kayobera, a mis en garde lundi après-midi les juges et magistrats qui s'adonnent à la corruption.

"En cette journée où nous avons commencé la campagne d'exécution, de constat et de vérification des jugements, nous voudrions informer nos juges et magistrats qu'ils doivent prendre connaissance et conscience que des mesures nécessaires et immédiates seront prises à leur endroit surtout par rapport à la corruption", a averti Nestor Kayobera.

Il a indiqué que le ministère a déjà enregistré des magistrats qui ont été attrapés en flagrant délit, citant même tous les juges d'un siège qui ont été attrapés et incarcérés à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura.

La même mise en garde a été faite à l'endroit des responsables des juridictions, des parquets et des parquets généraux qui laissent impuni un abus qu'ils sont chargés de sanctionner.

"Nous voudrions lancer un appel pressant à l'endroit des responsables des juridictions, des parquets et des parquets généraux pour qu'ils prennent des décisions nécessaires disciplinaires parce que le code de déontologie des magistrats est clair : un responsable qui laisse impuni un abus qu'il est chargé de sanctionner s'expose lui-même à des sanctions disciplinaires par rapport à ses responsables hiérarchiques", a martelé le directeur de l'Organisation Judiciaire.

Il a enfin mis en garde de façon générale tous ceux qui veulent tomber dans des erreurs de corruption ou d'autres comportements indignes leur rappelant que "la population burundaise a besoin d'une justice juste, impartiale et équitable".