Un Burundais ŗ la tÍte de l'Initiative du Bassin du Nil
Cooperation

@rib News, 15/08/2018 – Source Anadolu Agency

Déo Guide Rurema (photo), ministre burundais de l'Environnement, a été élu nouveau président de l’IBN en marge de la 26ème réunion annuelle du Conseil des ministres de l’IBN organisée lundi à Bujumbura.

Le ministre burundais de l’Environnement, de l'agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema, a été élu nouveau président de l’Initiative du Bassin du Nil (IBN), ont rapporté mardi des médias burundais.

Rurema a été élu en marge de la 26ème réunion annuelle du Conseil des ministres de l’IBN organisée lundi à Bujumbura, la capitale burundaise, précise la radio d'Etat (RTNB).

Prononçant un discours de circonstance, le ministre burundais a remercié le Conseil qui l'a élu pour "la confiance accordé à sa personne et au Burundi" et s'est engagé à "tout faire pour que les ressources communes des eaux du Bassin du Nil soient utilisées équitablement dans l’intérêt de tous".

Elu pour une période d’une année, Déo Guide Rurema succède dans ce poste au ministre éthiopien de l’Eau, de l’irrigation et de l’électricité. 

Dix ministres africains des pays riverains du Nil ont pris part à la réunion de Bujumbura. Ils ont, notamment, discuté du budget annuel du secrétariat exécutif du Bassin du Nil pour l’année 2018-2019, du bilan de l’année écoulée ainsi que des stratégies de mobilisation des ressources.

L’Initiative du Bassin du Nil a été instituée le 22 février 1999 à Dar es Salam en Tanzanie. Elle regroupe 10 pays riverains du Nil à savoir, le Burundi, la RD Congo, l’Égypte, l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda.

AA/Bujumbura/Jean Bosco