Bujumbura demande de la patience pour la mise en place de la nouvelle CENI
Politique

@rib News, 27/07/2018 – Source Xinhua

Burundi/élections : le ministère de l'Intérieur appelle à la patience dans la mise en place de la CENI

Le ministère burundais de l'Intérieur a demandé lundi un peu de patience à certains responsables politiques qui souhaitent la mise en place rapide de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Il reviendra à celle-ci d'organiser les élections générales de 2020.

La nouvelle Constitution de juin 2018 prévoit notamment que la CENI passe de cinq à sept membres. Le mandat de ses membres actuels doit prendre fin le 5 septembre prochain.

Le président burundais Pierre Nkurunziza "a un pouvoir discrétionnaire de mettre en place la CENI. Même maintenant il peut être en train de faire des consultations", a noté le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Thérence Ntahiraja. "Il y aura un moment où le chef de l'Etat pourra mettre en place cette équipe qui devra être approuvée par le Parlement", a-t-il ajouté.