Schuman : Manifestation de soutien à l’opposant rwandais Boniface Twagirimana
Afrique

@rib News, 27/10/2018 – Source Belga

Entre 100 et 200 personnes ont manifesté samedi après-midi, de 13h30 à 16h, sur le rond-point Schuman, devant les institutions européennes à Bruxelles, pour Boniface Twagirimana, vice-président du parti d’opposition rwandais FDU-INKINGI, qui se serait évadé le 8 octobre dernier après une année de détention.

Ce rassemblement était organisé par différents partis politiques rwandais et associations de la société civile parmi lesquels Amahoro People’s Congress, RNC, PS IMBERAKURI, RNC ou encore le Cadre de Concertation de la Société civile rwandaise (CCSCR).

Les manifestants brandissaient des photos de Boniface Twagirimana et arboraient une banderole pointant la responsabilité du gouvernement rwandais avec le message «Rwandan Gov involved, EU must act now».

«Nous voulons que l’Union européenne demande des comptes au gouvernement de Kigali sur la disparition de Boniface Twagirimana, car il a disparu alors qu’il était entre leurs mains», a déclaré un porte-parole de l’action. «Nous ne croyons pas en la version officielle de son évasion. Nous pensons que c’est une mise en scène. Nous voulons que l’Union européeenne fasse pression sur le gouvernement de Kigali pour qu’il libère Boniface Twagirimana et pour qu’il y ait une ouverture politique au Rwanda».

Dans un mémorandum remis vendredi à des responsables en charge des relations avec l’Afrique pour l’Union européenne, les organisateurs de cette manifestation avancent l’hypothèse de l’implication des services de sécurité rwandais dans ce qu’ils pensent être un kidnapping. Cette accusation est appuyée par l’énonciation d’éléments de preuve comme l’absence de coups portés au gardien de nuit qui disposait des clés de la prison. Les différentes disparitions énumérées dans ce document servent, selon eux, à décourager l’opposition face au pouvoir en place.