CAN 2019 : Mauritanie, Madagascar et Burundi, les gagnants du passage ŗ 24
Sports

@rib News, 19/06/2019 – Source AFP

L'élargissement de la Coupe d'Afrique des nations de 16 à 24 pays a fait des heureux : la Mauritanie, Madagascar et le Burundi font leur apparition sur la carte du foot continental avec une première participation dans l'épreuve.

Burundi, plus fort qu'Aubameyang

Le Burundi a privé la CAN d'une star: les Hirondelles ont éliminé les Panthères de Pierre-Emerick Aubameyang, en devançant le Gabon dans leur poule de qualification. L'exploit est d'autant plus surprenant qu'ils sont l'équipe la moins bien classée de la compétition au classement Fifa, à la 134e place.

Le sélectionneur burundais Olivier Niyungeko a choisi trois joueurs évoluant en Europe pour le tournoi en Egypte: les attaquants Saïdo Berahino (Stoke/D2 anglaise) et Mohamed Amissi (Breda/D2 néerlandaise) et le milieu Gaël Bigirimana (Hibernian/D1 écossaise). L'équipe a notamment réussi à faire nul contre l'Algérie (1-1) lors de la préparation.

Mauritanie, la patte Martins

Corentin Martins a réussi un exploit en qualifiant la Mauritanie pour sa première CAN, en devançant lors des éliminatoires le Burkina Faso, demi-finaliste sortant. "C'était un moment historique, explique le sélectionneur français en poste depuis 2014. Il a fallu que la sélection apprenne à jouer ensemble, et surtout à gagner et prendre confiance."

Les Mourabitounes, 103es au classement Fifa, se rendent en Egypte dans un groupe difficile, avec la Tunisie, l'Angola et le Mali, mais avec ambition: "Ca serait extraordinaire de pouvoir passer les poules. On va travailler dans ce sens là."

L'ancien milieu des Bleus s'appuie sur une colonie de 17 expatriés qui évoluent hors des frontières nationales, dont plusieurs "Français", avec le défenseur d'Auxerre (L2) Abdoul Ba ou Souleymane Anne, l'attaquant d'Aurillac... en cinquième division. Aucun joueur n'évolue dans les cinq grands championnats européens, à l'exception d'El Hacen El Hid, qui a joué deux minutes avec Valladolid en Liga cette saison.

Madagascar, avec Jérémy Morel

Madagascar n'a disputé jusque-là aucune CAN, mais dispose de l'effectif le plus âgé du tournoi, avec une moyenne d'âge supérieure à 28 ans: pour être compétitif, le coach français Nicolas Dupuis s'est appuyé sur l'expérience, en faisant notamment appel à deux Réunionnais avec des attaches malgaches, les défenseurs de Lyon Jérémy Morel et de Reims Thomas Fontaine.

Les "Barea" (Zébus) de l'attaquant de Clermont (L2) Faneva Adriatsima, espèrent rivaliser avec le Burundi et la Guinée dans leur poule pour voir les huitièmes. S'ils ont réussi à neutraliser le Sénégal durant les éliminatoires (2-2), ils n'ont pas convaincu lors de la préparation, avec deux défaites contre le Kenya (1-0) et la Mauritanie (3-1).