CAN-2019 : le Nigeria vient ŗ bout du Burundi
Sports

FRANCE 24,  22/06/2019 

Le Nigeria a lancé sa campagne égyptienne en s'imposant samedi face au Burundi, à Alexandrie. Si les Nigérians ont prouvé leur supériorité dans le jeu, il a fallu attendre la 77e minute pour voir Odion Ighalo inscrire le but de la victoire (1-0).

Les Super Eagles ont avalé les Hirondelles. Dans un stade d'Alexandrie très loin d'avoir fait le plein, le Nigeria a battu le Burundi (1-0), samedi 22 juin, lors de son premier match de la CAN-2019. Dominateurs, les Nigérians ont pourtant mis longtemps à trouver la faille face à des Burundais bien regroupés. Mais Odion Ighalo a délivré les siens dans les dernières minutes.

Dès l'entame du match, les Nigérians ont pris le jeu à leur compte. Avec leur collectif bien rôdé, ils n'ont pas tardé à mettre en difficulté des Hirondelles peut-être paralysées à l'idée d'être la première équipe de leur histoire à disputer une Coupe d'Afrique. En habitués de la compétition, les Super Eagles affichent leur confiance, à l'image de Samuel Chukwueze qui place un slalom dans la défense burundaise avant de décrocher une frappe... contrée (5e).

Quelques minutes plus tard, une longue touche de Wilfred Ndidi trouve la tête de Paul Onuachu. Il faut alors toute la détente de Jonathan Nahimana pour parer. Le coup de chaud a le mérite de réveiller les Burundais. Sur un contre-éclair, ils manquent de surprendre le Nigeria qui peut remercier Daniel Akpeyi, impeccable.

Le Nigeria pousse et insiste sur ses ailes en profitant de la vitesse d'Iwobi et Chukwueze. Les hommes d'Olivier Niyungeko, quant à eux, s'en remettent aux coups de pied arrêtés de Gaël Bigirimana, capable de jouer dans tous les registres : en puissance de plus de 40 mètres (29e) ou d'une frappe finement brossée depuis le côté gauche (42e). Dans les deux cas, le portier du Nigeria est obligé de boxer le ballon avec difficulté.

La deuxième mi-temps confirme la domination nigériane (64,7 % de possession de balle). Mais le coffre-fort burundais résiste. Jusqu'à la 77e minute et une talonnade pleine de génie d'Ola Aina pour lancer l'entrant Odion Ighalo, qui n'a plus qu'à expédier le ballon dans le petit filet et ainsi tromper le gardien.

Sur son banc, Gernot Rohr peut respirer. Les Super Eagles ont bel et bien pris leur envol dans cette CAN en se positionnant provisoirement à la tête du groupe B en attendant le résultat de Guinée - Madagascar.