Burundi : la production miniŤre progresse de 32 % (Nkurunziza)
Economie

@rib News02/01/2020 - Source Agence Anadolu

Le Burundi a enregistré une augmentation de 32 % de la production minière, a annoncé le président Pierre Nkurunziza, mardi, lors de son discours à la Nation à l’occasion du nouvel an.

En 2019, le secteur a généré des recettes de l'ordre 78 millions de dollars, contre 59 millions en 2018, a-t-il révélé.

Il a, en outre, indiqué que dans ce même domaine des mines, le coltan et d’autres minerais repérés à Marangara, province Ngozi, au nord du pays seront exploités dès le début de 2020.

Des travaux d’explorations sont aussi en cours pour d’autres minerais à Waga et Nyabikere (Centre du pays) et Mabanda au sud du pays, a-t-il ajouté, notant que ces recherches prendront fin en 2020.

Le président Nkurunziza a également révélé un bilan largement positif dans la collecte des impôts.

En effet, a-t-il détaillé, l’Office burundais des recettes (OBR) a pu rassembler plus de 560 millions de dollars en 2019, contre des prévisions de 461,7 millions de dollars.

Le Burundi étant à plus de 90 % un pays agricole, le président Nkurunziza a indiqué que des avancées ont été réalisées dans les cultures d’exportation.

« 10.803 tonnes de thé ont été récoltées, dont 10.366 tonnes ont été écoulées. Et les entrées sont de 22.457.469 dollars», a-t-il précisé, notant que du côté du café, première culture d’exportation, la production a été de 19.187 tonnes, dont 18.332 tonnes ont été vendues permettant des entrées de 47,4 millions de dollars dans la caisse de l’Etat.

Et de réaffirmer le réengagement de l’Etat dans cette filière pour que cette culture soit bénéfique aussi bien au pays qu’aux fermiers.

Côté relations internationales, le président Nkurunziza a promis que le Burundi va continuer à participer dans les missions de maintien de la paix dans le monde et dans la région sur demande de l’ONU ou de l’UA.

Pour lui, l’année 2020 est importante et spéciale pour le Burundi. « Les Burundais vont s’élire des dirigeants du sommet à la base », a-t-il rappelé, réaffirmant que les élections de 2020 vont se passer dans un climat apaisé et tranquille.